Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Accès aux services financiers : Le PAIF-PME ne veut laisser personne en marge du système financier

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mardi 6 octobre 2020 à 22h36min
Accès aux services financiers : Le PAIF-PME ne veut laisser personne en marge du système financier

Le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement a procédé, ce 6 octobre, au lancement du Projet d’appui à l’inclusion financière et l’accès au financement des petites et moyennes entreprises (PAIF-PME). D’un coût global de 55 milliards de F CFA, le PAIF-PME veut créer les conditions d’accès aux services financiers au profit des couches de la population souvent exclues du système financier classique.

L’inclusion financière englobe l’ensemble des dispositifs mis en place afin de lutter contre l’exclusion bancaire et financière. Elle comprend toute une gamme de produits et services financiers et non-financiers. Au Burkina Faso, la part de la population adulte ayant un compte bancaire était estimée à 43% en 2017. Ce qui sous-entend que plus de la moitié de la population burkinabè demeure exclue du système financier classique.

Les disparités de genre affectent un peu plus les femmes, qui ont peu accès aux services financiers et à l’épargne. Le secteur agricole connaît également un accès difficile au service financier, dû à sa vulnérabilité aux changements climatiques.

Le Projet d’appui à l’inclusion financière et l’accès au financement des Petites et moyennes entreprises (PAIF-PME) vise donc, par sa mise en œuvre, à accroître l’accès aux services financiers et à faciliter l’accès aux crédits pour les PME, les agriculteurs, les femmes et les jeunes, souvent mal desservis financièrement.

Ce projet qui, de l’avis de Pauline Zouré, ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire, représentant le ministre de l’Economie, est un instrument majeur de développement et de lutte contre la pauvreté, va permettre aux populations et aux couches vulnérables de disposer de financement afin de pouvoir mener des activités génératrices de revenus, produire de la richesse afin d’améliorer leurs conditions de vie.

Autorité coutumière et administrative montrent l'exemple de la bonne entente entre les peuples de Manga et de Kaya

Pour ce faire, le projet compte saisir l’opportunité qu’offre le digital pour relever les défis liés à la manipulation du cash. L’utilisation de la monnaie électronique va aussi permettre d’augmenter l’utilisation des comptes de transaction pour effectuer et recevoir les paiements. Plusieurs structures telles la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique, la Direction générale des douanes, la Caisse nationale de sécurité sociale, le Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes, participent à la mise en œuvre de ce projet.

D’un coût global de 55 milliards de F CFA, le PAIF-PME est financé par l’Etat burkinabè et la Banque mondiale. Sa mise en œuvre couvrira la période 2019-2025.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
« UAB et moi » : Le nouveau "bébé" digital de l’UAB qui rend l’assurance plus proche des clients
Restriction des réseaux sociaux : Les E- commerçants se disent au bord de la faillite
Société Générale Burkina Faso (SGBF) : « L’AUDACE » de se réinventer
Justice : Onze magistrats admis à la retraite reçoivent des hommages
Comité interprofessionnel de l’anacarde du Burkina : Ibrahim Sanfo préside désormais aux destinées de la structure
Trésor public : Un deuxième plan stratégique 2021-2025 en soutien au PNDES II
Développement des entreprises au Burkina : Une formation continue pour renforcer les compétences des agents
Gestion budgétaire et comptable au Burkina : Les innovations du nouveau cadre juridique, financier et comptable expliquées aux acteurs des EPE et du Trésor public
Finances : Coris Bank International souffle sa 14e bougie
Rétrospective 2021 : Retour sur l’actualité économique du Burkina
2e édition du prix de l’excellence de la DGI : 34 agents et neuf personnalités morales distingués
Burkina/Etats-Unis : Naissance de l’association BurkinaBe In Action pour fédérer les investisseurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés