Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Contre les rackets et surcharges au Burkina : Des chauffeurs routiers annoncent un arrêt de travail du 6 au 9 octobre 2020

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 5 octobre 2020 à 16h41min
Contre les rackets et surcharges au Burkina : Des chauffeurs routiers annoncent un arrêt de travail du 6 au 9 octobre 2020

Dans une note adressée au chef du gouvernement burkinabè, l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) menace d’observer un arrêt de travail de 96 heures à compter du mardi 6 octobre 2020, si sa plateforme de revendications ne trouve pas satisfaction.

Ces revendications, selon l’UCRB, portent sur des points pour lesquels des engagements forts avaient été pris par le gouvernement burkinabè.

Il s’agit entre autres de la gestion du fret en provenance et à destination du Burkina, pour lequel un décret avait été signé le 26 février 2016 et qui attend d’être mis en œuvre par arrêté ministériel, de l’harmonisation des normes et procédures de contrôle de gabarit des véhicules de transport de marchandises, conformément au règlement 14/2005 de l’UEMOA, de la recrudescence des tracasseries et rackets sur les corridors et de la perception illégale des taxes de stationnement par les communes.

Pour l’UCRB, ’’le dialogue social ne pourrait être consolidé qu’à travers la réciprocité de la parole donnée’’.

L’UCRB engage la responsabilité du gouvernement sur les éventuels désagréments nés de la léthargie des engagements non mis en œuvre.

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 6 octobre à 10:04, par Passakziri En réponse à : Contre les rackets et surcharges au Burkina : Des chauffeurs routiers annoncent un arrêt de travail du 6 au 9 octobre 2020

    Ce syndicat n’est pas honnête.
    Je le dis parce que vous membres ne sont pas étrangers aux maux que vous incriminez.
    Vos véhicules ne sont souventpas en règles ( pneus usagés, freins, surcharges etc ) , mais quand on vous arrête, vous preferez la voie de la facilté qui consiste á contourner la loi et les règles par des dessous de tables ; Cela est encourage les agents corrompus à continuer dansce sens et la roue tourne et se maintient en mouvement. Comment la stopper : Vous sensibilisez vos membres á ne plus payer les dessous de table et de mettre leurs engins techniquement et administrativement en régle. Le gouvernement peut apuiyer tout ca en rendant l’usage de monaie physique pour régler les contraventions. A savoir que chaque paeyement devrait se faire numeriquement ( les moyens techniques sont là ) et ensuite delocaliser les paiement à un second niveau, à savoir que les forces de l’ordre se chargent de faire respecter les lois et règle et que la tresorerie s’occupe du règlement, quand la faute ne necessite pas une immobilisation imédiate de l’engin incriminé. Vous voyez, c’est une question de volonté sinon combattre ce fléau n’est pas aussi difficile que ca.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:17, par LE MAITRE GOMYAAREE : PAYS SANS FOI NI LOI En réponse à : Contre les rackets et surcharges au Burkina : Des chauffeurs routiers annoncent un arrêt de travail du 6 au 9 octobre 2020

    #MILIEU DESORDONNE DE HAUT EN BAS HORMIS LES VRAIS PROFESSIONNELS

    #CORRUPTION A GOGO OMNIPRESENTE

    PS TROP DE CHIENLIT

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne agricole de saison sèche au Burkina : Plus de 130 000 tonnes de céréales sont attendues d’ici à 2021
Lutte contre le Covid-19 et le paludisme : Les démographes du Burkina initient un don de sang
Gestion des ressources pastorales : Le projet SOM présente les résultats de ses recherches
Enseignement à distance au Burkina : L’Université virtuelle reçoit un studio d’enregistrement mobile
Santé : Bilan satisfaisant de la mise en œuvre du Système intégré de transport des échantillons biologiques
Transfert de compétences aux communes : Le ministère de l’éducation et les collectivités font le point des acquis
Lutte contre les hépatites virales : L’ONG REVS+ organise une campagne de dépistage et de plaidoyer du 23 au 29 novembre
Changement climatique : Les acteurs du Centre-Est outillés pour une Contribution déterminée au niveau national plus pertinente
Santé mentale : L’ONG Christoffel Blinden Mission poursuit le renforcement de capacités des acteurs du Nord
Election couplée 2020 : Les blessés de l’insurrection populaire et du coup d’Etat invitent la population à la non-violence
Prévention de l’extrémisme violent : Un forum régional pour stimuler l’engagement et la participation des jeunes de l’Est
Cérémonie d’inauguration du centre d’imagerie médicale et radiologie rénovée du CHU Gabriel Touré de Bamako
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés