Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité. » Alfred De Musset

Education : Le lycée scientifique national de Ouagadougou s’installe dans ses nouveaux locaux

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 4 octobre 2020 à 17h41min
Education : Le lycée scientifique national de Ouagadougou s’installe dans ses nouveaux locaux

Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, a procédé, ce samedi 3 octobre, à l’inauguration du lycée scientifique national de Ouagadougou. L’infrastructure, située à Koakin, dans la commune rurale de Tanghin-Dassouri, accueille actuellement 175 élèves recrutés parmi les meilleurs élèves au Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et qui ont un intérêt poussé pour les sciences.

Après avoir squatté les locaux de l’institut 2IE et de l’ENEP de Loumbila durant trois années scolaires, le lycée scientifique national rejoint ses nouveaux bâtiments avec un bonheur perceptible. Situé à Koakin dans la commune de Tanghin-Dassouri, ce joyau architectural moderne a été réalisé à environ trois milliards de F CFA, y compris l’équipement.

Il se compose d’un bloc pédagogique comprenant des salles de classe et d’études, d’un restaurant, d’une infirmerie, de logements, de dortoirs, etc. Moise Balma, le représentant des élèves, n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance et celle de ses camarades, pour la qualité des locaux qui leur permettront de poursuivre sereinement leur cursus. Il a promis, au nom des pensionnaires, d’en prendre soin, mais aussi de briller par leurs résultats scolaires, afin de rendre fières les autorités en charge de l’éducation qui, selon lui, ont fait montre d’un engagement sans faille dans l’orientation des élèves vers les sciences et les mathématiques.

Face aux défis du moment que sont les changements climatiques et la gestion des ressources naturelles et énergétiques, l’enseignement des sciences se révèle incontournable pour un développement de solutions innovantes, surtout pour un pays en voie de développement comme le Burkina Faso. C’est à ce besoin que vient répondre la mise en place des lycées scientifiques dans les différentes régions du pays. En plus d’accroître l’offre éducative, ces temples du savoir vont contribuer à constituer une masse de scientifiques, de chercheurs et d’ingénieurs capables de répondre aux désirs de développement économique et social de notre pays et de participer pleinement à la construction de l’économie nationale.

175 élèves recrutés parmi les meilleurs élèves au Brevet d’études du premier cycle (BEPC)

A ce jour, huit lycées ont déjà vu le jour, selon le ministre de l’Education nationale, Stanislas Ouaro. L’érection des lycées scientifiques contribue également à susciter l’intérêt des élèves pour les sciences et les mathématiques. Pour preuve, le nombre de candidats au Bac C, qui était de 140 en 2017, est passé à 341 en 2020.


Lire aussi : Education : La Banque mondiale apporte un financement de 56 milliards de F CFA au Burkina Faso


Dans la mise en œuvre de ce projet de lycées scientifiques, le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales a pu compter sur l’appui financier de la Banque mondiale, à hauteur de 6 milliards de F CFA. Cette somme a permis aux lycées scientifiques de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso de voir le jour. Le partenaire financier vient en plus de signer un accord de financement additionnel de 56 milliards de F CFA avec le Burkina Faso, afin de contribuer à accroître l’offre éducative, faciliter l’accès des enfants défavorisés à l’éducation. Des fonds qui, selon Stanislas Ouaro, serviront à construire des lycées scientifiques dans les régions qui n’en disposent pas encore, mais aussi deux centres de préparation aux concours d’agrégation et des classes préparatoires d’entrée dans les grandes écoles au profit des bacheliers issus de ces temples du savoir.

Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale

Le ministère de l’Education ambitionne de construire au moins un lycée scientifique dans chaque chef-lieu de région et trois lycées scientifiques nationaux dont deux à Ouagadougou et un à Bobo-Dioulasso.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Déplacés internes de Barsalogho : L’ONG Help va « au-delà de l’assistance »
Organisation démocratique de la jeunesse : Une rencontre nationale fait le bilan des activités menées par les différentes sections
Centre-Est : L’OCADES Caritas Burkina s’engage pour une protection des migrants vulnérables du Sahel
Ramadan 2021 : Le jeûne musulman débute ce 13 avril
Ramadan 2021 : « C’est l’heure de la solidarité et de la générosité », dixit El Hadj Aminou Ouédraogo, président du CERFI
Contribution de l’unité d’action syndicale (UAS) sur la question de la réconciliation nationale
Burkina Faso : L’Initiative Pananetugri mène la réflexion sur l’origine du féminisme
Région du Sahel : Des éducateurs et communicateurs renforcent leurs capacités sur les mécanismes endogènes de gestion des conflits
Région des Cascades : Le canton de Karaborola célèbre la fête des nouvelles récoltes Difan-Gbar
Ramadan : La commission lune se réunira ce lundi 12 avril 2021
Burkina Faso : L’ONG FOSAPA offre des vivres à 350 personnes vulnérables
Jeûne musulman/Burkina : Ramadan market, une opportunité pour faire ses provisions à moindre coût
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés