Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Lutte contre le terrorisme : L’opération « Femmes solidaires » redonne le sourire aux familles de soldats tombés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 4 octobre 2020 à 11h50min
Lutte contre le terrorisme : L’opération « Femmes solidaires » redonne le sourire aux familles de soldats tombés

Les épouses des officiers de l’armée burkinabè ont initié un projet dénommé « Opération femmes solidaires ». Cette initiative a permis de mobiliser 100 parcelles et 372 kits scolaires au profit des enfants et des familles des militaires tombés au front, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. La remise officielle des présents a eu lieu le samedi 3 octobre 2020 à Ouagadougou.

La représentante des femmes des officiers de l’armée burkinabè, Aïssata Miningou, épouse du chef d’Etat-major général des armées, a souligné qu’elles ont pris cette initiative pour contribuer au bien-être des enfants des militaires décédés au front.
Pour elle, cette action est la résultante du principe de solidarité africaine. A l’endroit des mômes, elle a indiqué que leur réussite sera leur seule satisfaction. Les épouses des officiers prennent ainsi l’engagement d’œuvrer pour une meilleure prise en charge des préoccupations des orphelins, comme le ferait toute mère, dans la limite de leurs moyens. Cette activité est rendue possible grâce au soutien de personnes de bonne volonté dont les époux et épouses des membres du gouvernement et l’entreprise Assistance technique et travaux publics (ATTP SARL).

C’est d’ailleurs la société ATTP SARL qui a appuyé le projet avec la mise à disposition de 100 parcelles dans le village de Sambtenga. Les bénéficiaires ont reçu leurs attestations de parcelles. Pour le directeur général d’ATTP SARL, Roger Nikiema, il s’agit pour son entreprise de témoigner sa gratitude, son accompagnement et sa solidarité, non seulement aux veuves et orphelins des militaires et des paramilitaires, mais aussi à l’ensemble des Forces de défense et de sécurité.

372 kits scolaires sont distribués aux enfants de militaires tombés au front

« Notre joie est grande... »

Yasmine Lallé, la représentante des bénéficiaires, a déclaré ceci : « Notre joie est grande car nous avons encore une fois la preuve que l’armée, qui est notre deuxième famille, ne nous oublie pas. Plus encore, elle n’oublie pas le sacrifice suprême consenti par nos pères pour défendre notre chère patrie, le Burkina Faso ». Elle a aussi dit sa gratitude au commandement militaire et au gouvernement pour tout ce qui est fait chaque jour pour les accompagner.

L’opération avait pour marraine Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat, dont le message a été lu par l’épouse du président de l’Assemblée nationale, Karine Sankandé. Elle a tenu à féliciter les épouses des officiers. Pour elle, cette initiative contribue sans nul doute à rehausser la résilience du pays en faisant la promotion des valeurs de solidarité et de fraternité. Elle a invité les bénéficiaires (les enfants) à se mettre au travail, à être assidus aux cours, à donner de bons rendements à l’école.

Aîssata Miningou, épouse du chef d’Etat-major général des armées a souligné qu’elles ont fait le choix d’aller vers une quête du bien-être de leurs enfants

C’est le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Chérif Sy, qui a présidé la cérémonie. Il a congratulé les auteures du projet. Pour lui, en initiant l’opération, elles contribuent à renforcer le soutien prévu par les structures administratives, mais mieux, elles créent le cadre familial de solidarité qui permet de maintenir toutes ces veuves et ces orphelins au sein de la grande famille des militaires. « Vous confirmez, en tant que femmes, votre vocation profonde qui est d’être le pilier qui maintient la famille en toute circonstance », a-t-il lancé à l’endroit des femmes des officiers.

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants Cherrif Sy a congratulé les auteures du projet

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 octobre à 15:11, par Lom-Lom En réponse à : Lutte contre le terrorisme : L’opération « Femmes solidaires » redonne le sourire aux familles de soldats tombés

    Oui, voici la preuve que tout le monde est potentiellement fragile et c’est tous unis que l’on est un peu plus fort contre toutes les formes d’adversités ! Bravo à ces vaillantes dames au grand cœur ! S’il se trouve que c’est nos propres frères qui ont décidé de faire des veuves et des orphelins dans notre patrie, en raison de leur appartenance politique et religieuse, chacun est aujourd’hui en droit de se poser la question sur le bien-fondé d’une œuvre satanique surtout que les balles assassines ne trient pas les militaires selon leur appartenance politique ou religieuse ! C’est à nous de tirer rapidement leçon sinon, ces enfants que nous appercevons ici, touchés dans leur chaire et dans leur âme par la disparition de leurs pères ou mères, sauront un jour nous donner la belle leçon de morale ! Nous espérons qu’il n’est pas encore trop tard ! Une fois de plus, bravo à ces vaillantes dames ! Dieu vous bénisse, bénisse vos enfants,votre travail et l’avenir de tous ces enfants en souffrance ! Que ce bel exemple soit suivi !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Recrutement frauduleux à la CNSS : La CGT-B/CNSS s’interroge sur la responsabilité du directeur général de la Caisse
Air Burkina : « Les racines et les ailes de l’Afrique de l’Ouest » s’étendent à Libreville
Prévention et riposte contre les épidémies : La cohorte « Nicolas Meda » prête à servir
Eau et assainissement : Implantation de six forages dans le village de Kolan, commune de Toma
Campagne agricole de saison sèche au Burkina : Plus de 130 000 tonnes de céréales sont attendues d’ici à 2021
Lutte contre le Covid-19 et le paludisme : Les démographes du Burkina initient un don de sang
Gestion des ressources pastorales : Le projet SOM présente les résultats de ses recherches
Enseignement à distance au Burkina : L’Université virtuelle reçoit un studio d’enregistrement mobile
Santé : Bilan satisfaisant de la mise en œuvre du Système intégré de transport des échantillons biologiques
Transfert de compétences aux communes : Le ministère de l’éducation et les collectivités font le point des acquis
Lutte contre les hépatites virales : L’ONG REVS+ organise une campagne de dépistage et de plaidoyer du 23 au 29 novembre
Changement climatique : Les acteurs du Centre-Est outillés pour une Contribution déterminée au niveau national plus pertinente
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés