Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Commande publique au Burkina : L’ARCOP et le CESAG signent une convention de partenariat

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • vendredi 2 octobre 2020 à 22h18min
Commande publique au Burkina : L’ARCOP et le CESAG signent une convention de partenariat

« La capacitation des acteurs de la commande publique au Burkina Faso : Enjeux, défis et stratégies ». C’est la thématique qui a réuni le Centre d’études supérieures en gestion (CESAG) et l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP), ce lundi 1er octobre 2020 à Ouagadougou. Ces deux partenaires ont, à l’occasion, signé une convention de collaboration.

Cette cérémonie placée sous la présidence du Premier ministre Christophe Dabiré, est consacrée à la commande publique. Selon les communicateurs, la commande publique joue un rôle structurant dans le développement socio-économique des États. Ce qui justifie la rencontre entre le CESAG et l’ARCOP à Ouagadougou, ce 1er octobre 2020, pour procéder à la signature officielle de l’accord-cadre de coopération.

Les acteurs de la signature de la convention de collaboration.

On retient parmi les objectifs du partenariat, la conjugaison des actions afin d’améliorer le cadre réglementaire qui régit la commande publique ; la recherche de la transparence, de l’équité, de l’efficience et de l’efficacité. Aussi, riche de ses expériences et faisant le constat de l’insuffisance de dispositifs de renforcement de capacités des acteurs de la zone UEMOA dans le domaine de la régulation et de la gestion de la commande publique, le CESAG a initié le développement d’une offre de formation. Cela, afin de contribuer à l’efficience et à l’efficacité de la dépense publique au Burkina.

Selon Pr Serge Auguste Bayala, « l’éducation à la commande publique est une base essentielle pour réaliser une bonne gouvernance technique, mais aussi un enjeu majeur pour préserver la réputation de nos compatriotes qui se sont engagés à servir l’Etat, à servir la communauté ».

Le directeur général du CESAG.

En sus, le secrétaire permanent de l’ARCOP, Tahirou Sanou, n’a pas manqué d’exprimer sa joie et sa reconnaissance au CESAG pour l’initiative. Ainsi, il a laissé entendre ceci : « Cette opportunité vient nous permettre d’aller de l’avant dans la quête d’acteurs compétents, et c’est pour cela que nous nous réjouissons de la signature de cet accord de partenariat ». L’accord-cadre de coopération entre l’ARCOP et le CESAG a, à partir de sa date d’effectivité, une durée de trois ans.

Le secrétaire permanent de l’ARCOP.

Sarah Kaboré (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Banques et finances : Coris bank international et Coris meso finances reçoivent des lettres de félicitations de la direction générale des impôts
Civisme fiscal au Burkina : Les députés et le personnel de l’Assemblée législative de transition donnent l’exemple
Situation économique : Le Burkina Faso enregistre une baisse de croissance de 4,2% en 2022
Ministère en charge du commerce : Hamadou Paré dirige désormais la Direction de la communication et des relations presse
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage révèle une appréciation positive des mesures prises pour lutter contre la corruption
Burkina : Ecobank booste l’entrepreneuriat féminin par son programme « Ellever »
Perturbations dans la distribution du super 91 : Le ministre du commerce revient sur les causes profondes
Fiscalité au Burkina : Les innovations et modifications de la loi de finances gestion 2023 expliquées aux acteurs de l’économie
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage bientôt lancé
Processus budgétaire au Burkina Faso : La transformation digitale au cœur des journées de réflexion de la direction générale du budget
Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts
Indice harmonisé des prix à la consommation : Le Burkina Faso enregistre une baisse de 1,4% en novembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés