Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Centre gériatrique de Ouagadougou : La ministre de la Santé et la directrice générale de la CARFO sur le chantier

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 2 octobre 2020 à 22h20min
Centre gériatrique de Ouagadougou : La ministre de la Santé et la directrice générale de la CARFO sur le chantier

La ministre de la Santé et la directrice générale de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) ont visité le chantier du Centre gériatrique de Ouagadougou, ce jeudi 1er octobre 2020. Objectif, constater l’état d’avancement du chantier et encourager les ouvriers.

C’est le tout premier centre gériatrique du Burkina Faso. Il sera entièrement consacré à la prise en charge des personnes du troisième âge. Les travaux de ce projet porté par la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) ont démarré en novembre 2019, pour un délai d’exécution de neuf mois. Mais c’était sans compter sur le Covid-19 qui est venu ralentir le chantier. En effet, certains matériaux indispensables à son avancement n’ont pu être acheminés de l’extérieur, du fait de la pandémie. Néanmoins, le chantier se trouve à un taux d’exécution de 53, 96%. Un taux satisfaisant, de l’avis de la ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho, venue avec la directrice générale de la CARFO, Laure Zongo/Hien, encourager les ouvriers.

Le chantier est à un taux d’exécution de 53,96%.

Elle a rappelé que ce centre de gériatrie est une promesse du chef de l’Etat, qui a souhaité que tous les Burkinabè, quel que soit leur âge, aient accès à des soins de santé de qualité. « La construction de ce centre pour s’occuper des soins des personnes âgées, des personnes du troisième âge, a été un fort engagement de son excellence le président du Faso qui, à travers l’axe stratégique Développement du capital humain, a souhaité des soins de santé de qualité pour tous les Burkinabè en toute équité, donc à tous les âges », a laissé entendre Pr Lougué.

La ministre de la Santé et la directrice générale de la CARFO visitant le chantier.

D’une capacité de 20 lits, le centre, qui est extensible, est composé entre autres d’un hall d’accueil, de salles de consultation, d’un laboratoire, d’un service de kinésithérapie, de radiologie, l’hospitalisation, d’ORL. « C’est un joyau qui est en train de se construire de façon évolutive. Sinon, pour le moment, à l’étape actuelle, je crois qu’on aura plus d’une vingtaine de personnes qui pourront être hospitalisées dans ce centre si on s’en tient à l’étape actuelle, mais avec aussi des centaines de personnes qui viendront et qui repartiront chez eux à la maison », a indiqué Laure Zongo/Hien, directrice générale de la CARFO.

La directrice générale de la CARFO lance un appel aux entreprises pour la réalisation d’autres infrastructures au profit des personnes du 3e âge.

Le Centre gériatrique va coûter trois milliards de F CFA

La CARFO finance la construction du Centre gériatrique de Ouagadougou à hauteur d’un peu plus de 900 millions de F CFA. Mais à terme, il devrait coûter trois milliards de F CFA. « Ce projet, en termes d’infrastructures, en termes d’équipements, en termes de ressources humaines et de gestion, va coûter un plus de trois milliards », a indiqué la ministre de la Santé.

Pr Léonie Claudine Lougué apprécie le niveau d’avancement des travaux.

Pour le Pr Adama Traoré, vice-président de l’Association de gériatrie et de gérontologie du Burkina Faso, la construction du Centre gériatrique est « une belle initiative ». « Je pense qu’en tant qu’association, nous avons également, avec le président et l’Association des retraités du Burkina, plaidé depuis longtemps pour que ce centre soit une des solutions qu’on puisse trouver pour que les personnes âgées d’une manière générale, les retraités ou non-retraités, puissent continuer d’être économiquement actifs, d’être positifs pour leur pays dans tous les domaines. J’apprécie véritablement à sa juste valeur cette initiative et je vois que les travaux avancent. Ce sera une réalité bientôt. Donc en tant qu’association, nous soutenons et nous allons accompagner par nos idées », a déclaré Pr Traoré.

Pr Adama Traoré, vice-président de l’Association de gériatrie et de gérontologie, salue l’initiative.

En attendant la fin du chantier, la directrice générale de la CARFO lance un appel aux entreprises, afin qu’elles emboîtent leur pas pour la réalisation d’autres infrastructures au profit des personnes âgées.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Danger du foncier au Burkina : Comment désamorcer la bombe, si les plus « grands propriétaires terriens sont des autorités politiques et administratives » ?
Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président
Préoccupation foncière au Burkina : Le flacon d’antidotes de la commission épiscopale justice et paix
L’économie politique de la décentralisation en Afrique : Les défis actuels du Burkina Faso
Deuxième dimanche de Pâques : "Evangile Pour Tous Burkina Faso" implore la miséricorde de Dieu pour les prisonniers de la MACO
Cantine scolaire : Alice Gisèle Sidibé Anago pour assurer « à chaque enfant au moins un repas équilibré par jour »
Nutrition : Un nouveau projet pour prévenir le retard de croissance chez les enfants au Burkina
Projet Weoog-Paani : Le comité technique de suivi passe en revue les deux premières années de mise en œuvre
CEGECI : Boureima Thiombiano, le nouveau métronome
Fada N’Gourma : La police judiciaire appréhende cinq délinquants spécialisés dans le vol des produits pharmaceutiques destinés à la gratuité des soins
Relevé bimestriel de l’ONEA : Vers l’adoption d’un nouveau scénario
Ministère de la Femme : Les syndicats manifestent leur opposition à la nomination de la secrétaire générale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés