Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Forum « Génération égalité » : L’initiative Pananetugri mobilise ses partenaires pour défendre les droits de la jeune fille et de la femme

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 1er octobre 2020 à 20h36min
Forum « Génération égalité » : L’initiative Pananetugri mobilise ses partenaires pour défendre les droits de la jeune fille et de la femme

Dans le cadre du prochain Forum « Génération égalité », l’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF) a initié, le 1er octobre 2020, un atelier d’information et de concertation sur le projet de mobilisation des organisations de défense des droits des filles et des femmes. Cette rencontre vise à mettre en place un cadre de concertation des organisations engagées afin d’influencer les décisions des décideurs étatiques à ce forum.

Informer et mobiliser les organisations de défense des droits des femmes qui œuvrent dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive sur le projet de mobilisation des organisations autour du Forum « Génération égalité », tel était l’objectif visé par cet atelier organisé par l’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF). Selon la directrice de cette structure, Micheline Kaboré, la crise sécuritaire et sanitaire que connaît le Burkina Faso a entraîné une recrudescence des différentes formes de violences à l’endroit de la femme.

Inciter la prise de décisions au niveau du gouvernement

Ainsi, il s’agit de passer par ce forum pour mobiliser les organisations féminines afin qu’elles s’investissent pour une prise en compte holistique et efficace des droits des filles et des femmes. « Ensemble, nous pouvons amener le gouvernement à prendre en compte les besoins spécifiques des filles et des femmes. Et mieux, qu’il adopte et défende, lors du forum, des résolutions favorables au respect des droits des filles et des femmes », a déclaré Micheline Kaboré. Pour y parvenir, cet atelier entend permettre aux participants d’avoir une bonne connaissance du projet de mobilisation des organisations autour du Forum « Génération égalité » ; établir un cadre de concertation et que les organisations participantes s’engagent dans la mise en œuvre du processus.

Les participants issues de différentes organisations féminines

Mettre un accent sur le droit à la santé sexuelle et reproductive

L’un des domaines prioritaires dans lesquels l’IPBF souhaite intervenir dans le cadre de ce forum est essentiellement la santé sexuelle et reproductive des filles et des femmes. A en croire Micheline Kaboré, le Burkina Faso a encore du chemin à faire pour atteindre le niveau souhaité en matière de droits à la santé sexuelle et reproductive.

Michéline Kaboré, directrice de l’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF).

En rappel, le Forum « Génération égalité » a pour mission d’induire une parité salariale, un partage égal des soins non-rémunérés et du travail domestique, la fin du harcèlement sexuel et de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, la garantie de services de soins qui répondent à leurs besoins, ainsi que leur participation égale à la vie politique et à la prise de décisions dans tous les domaines de la vie. Le Burkina Faso a été retenu lors de ce forum comme champion des coalitions d’actions pour la santé sexuelle et reproductive.

Judith SANOU
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Programme de certification au métier de consultant et de conseiller d’entreprise : 38 auditeurs mis sur le marché
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou sacrés meilleurs joueurs de la 2e édition
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de six milliards de francs CFA mobilisés pour les travaux
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de la maîtrise d’eau au centre d’une réflexion à Ouagadougou
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés