Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Police municipale de Ouagadougou : 17 engins retrouvés et restitués à leurs propriétaires

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 1er octobre 2020 à 01h26min
Police municipale de Ouagadougou : 17 engins retrouvés et restitués à leurs propriétaires

La police municipale de Ouagadougou a procédé, ce mercredi 30 septembre 2020, à la restitution d’engins volés à leurs propriétaires. Cette opération a été possible grâce aux actions entreprises par la police municipale dans le cadre de la lutte contre l’incivisme routier au cours de l’année 2020, avec le soutien de l’Agence nationale de renseignement (ANR).

455 engins mis en fourrière pour non-respect du code de la route, non-présentation des documents ou encore pour acrobaties, et 17 engins retrouvés. C’est le bilan présenté par la police municipale de Ouagadougou, dans le cadre de la lutte contre l’incivisme routier au cours de l’année 2020.

Après cette étape, les 17 engins volés ont été restitués à leurs propriétaires grâce au soutien de l’Agence nationale de renseignement (ANR). Cette agence a en effet permis à la police de pouvoir restituer ces engins à travers la prise en compte de la police municipale dans leur base de données concernant les objets volés.

-Remise d’une moto retrouvée à son propriétaire par le directeur général de la police municipale, l’inspecteur de police municipale Sylvestre N’Do.

« Nous n’allons pas exposer notre modus operandi, mais il faut noter que des missions sont organisées au quotidien pour apporter un soutien aux populations, notamment dans les différents carrefours et dans les quartiers de la capitale », a déclaré le directeur général de la police municipale, l’inspecteur de police municipale Sylvestre N’Do.

Le directeur général de la police municipale, Sylvestre N’Do

Toutefois, explique-t-il, « nous avons pu interpeller et mettre en fourrière, pour l’année 2020, et malgré le Covid-19, près de 455 engins. Et au cours du contrôle des fichiers de ces engins, on a pu constater qu’il y avait 17 engins volés dont 16 vélomoteurs et un cyclomoteur. Il faut dire que cela a été véritablement possible grâce à l’appui des autorités communales et surtout grâce au soutien de l’ANR. Cette agence nous est venue en appui avec IRAPOOL. Avec ce logiciel, tout engin qui entre en fourrière à la police municipale passe au contrôle fichier ».

Pour les propriétaires des engins retrouvés, c’est une joie immense. « C’est en 2016 que ma moto a été prise vers le stade municipal, suite à l’agression de mon petit-frère. Aujourd’hui, je suis très contente d’avoir retrouvé ma moto. Je remercie la police municipale pour le travail », s’est réjouie Assétou Ouédraogo.

Assétou Ouédraogo, propriétaire d’une moto retrouvée.

Quant à Abdoulaye Yogo, il dit avoir perdu sa moto lors de l’enterrement de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo. « On m’appelé à la police municipale pour me dire que ma moto a été retrouvée. Je suis venu d’abord constater et c’était vraiment ma moto. Je voudrais remercier les autorités de la police municipale ainsi que tous les agents de la police municipale, la police nationale et la gendarmerie, parce qu’ils font un travail inlassable au quotidien au profit des citoyens », a-t-il ajouté.

Abdoulaye Yogo, propriétaire d’une moto retrouvée

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
CANAL+ BURKINA résolument engagé dans la promotion de la richesse culturelle Burkinabè.
Dori : FDS et communautés locales échangent pour harmoniser leur collaboration
Assassinats du 27 octobre 1987 : Une lueur d’espoir pour les familles des militaires du BIA tombés à Koudougou et à Bobo
Hôpital Yalgado Ouédraogo : La ministre de la Santé visite le centre d’hémodialyse
Thèse de doctorat : Souleymane Coulibaly s’intéresse au développement professionnel des professeurs sans formation professionnelle initiale
Mouloud 2020 : « Le problème aujourd’hui, c’est que chacun poursuit son droit et oublie son devoir », observe Mahmood Nasir Saqib
Burkina : « Nous sommes véritablement pessimistes quant à l’issue du dossier Yirgou », confesse Me Ambroise Farama
Santé : 115 autres ambulances pour les communes du Burkina Faso
Boucle du Mouhoun : Le projet PATRIP prône la cohésion sociale dans les zones transfrontalières du Mali et du Burkina
Action humanitaire : L’ONG HELP joue sa partition dans l’amélioration des moyens d’existence des populations du Nord
Kaya : SOS Villages d’enfants présente ses réalisations en faveur du bien-être des enfants déplacés internes
Deuxième édition du concours « journalisme amateur » : L’heure de la moisson a sonné
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés