Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 30 septembre 2020 à 14h30min
Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

La cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire 2020 du comité de pilotage de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance s’est tenue, le mardi 29 septembre 2020 à l’hôtel Silmandé de Ouagadougou. Cette rencontre vise à faire le bilan des actions de l’année 2019 et orienter les actions conjoncturelles dans la fonction publique afin de mieux répondre aux attentes des Burkinabè.

Dans sa déclaration de politique générale, le premier ministre Christophe Dabiré a affirmé : « Pour être en adéquation avec les besoins fondamentaux de notre peuple, nous devons faire fonctionner de façon efficace et efficiente notre administration et nos institutions publiques. Cette exigence de qualité commande le développement d’une culture du travail ».

Faisant sienne de cette assertion, le ministre de la Fonction publique, Séni Mahamadou Ouédraogo, a précisé que le département en charge de la fonction publique est à pied d’œuvre pour faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain c’est-à-dire respectueux des règles, textes et lois.

En effet, trois principaux points étaient à l’ordre du jour. Dans un premier temps, il s’est agi pour le comité de pilotage de présenter le rapport annuel 2019. Ensuite, ledit comité a examiné l’état d’avancement du projet et enfin, il a apprécié le rapport d’exécution des travaux pour l’exercice 2020 dans le seul but d’orienter les actions de l’administration publique pour mieux répondre aux aspirations du peuple burkinabè.

Une administration digitale

Pour rendre moderne la Fonction publique un certain nombre d’actions ont été déjà engagées, selon le secrétaire permanent de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance (SP-MABG), Rimlawend Etienne Kaboré. Il s’agit entre autre de la numérisation intégrale du processus d’organisation des concours d’entrée à la Fonction publique ; un contrôle électronique de présence des agents en vue d’impacter la masse salariale en débusquant les agents indélicats ; la mise en place d’un dispositif du traitement des plaintes en permettant aux citoyens d’interagir avec l’administration en vue de la prise en compte des préoccupations et attentes, etc.

SP-MABG, Rimlawend Etienne Kaboré

Cependant, il reste convaincu que la réalisation d’un tel projet nécessite une forte mobilisation des ressources financières. C’est pourquoi, il a demandé de la part de l’administration burkinabè, une bonne gestion des affaires publiques dans la transparence et aux citoyens, leur implication effective dans la conduite de ces réformes et ces changements. Il a, par la même occasion salué l’engagement et l’accompagnement des partenaires, en particulier la Banque mondiale, qui ne ménagent aucun effort pour la concrétisation de ce projet.

Dofinitta Augustin Khan(Stagiaire)
Lefaso.net

Légende : Photo du

Vos commentaires

  • Le 30 septembre 2020 à 16:52, par Ollo En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    On n a plus besoin d injecter de l argent dans la fonction publique pour obtenir de resultats probants. IL suffit d implementer la bonne gouvernance et le respect de la parole donnee. IL faut aussi arreter cette diarrhee des rencontres et passer a l acte. IL n y a rien que nous cherchions qui n existe Deja.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 12:05, par LE MAITRE GOMYAAREE : PAYS SANS FOI NI LOI En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    IL NE FAUT PAS OUBLIER DE FAIRE DES autorités DES autorités républicaines.

    PS LA CHARITÉ BIEN ORDONNÉE COMMENCE PAR SOI MÊME. PLUS RIEN N A AJOUTER.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 17:30, par Ouattarabadiore2@yahoo.fr En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    Très belle décision que de rechercher le meilleur dans la gouvernance de l’administration Burkinabè.
    L’une des principales causes de la culture de la médiocrité dans cette administration est la déification des premiers responsables de cette administration : même lorsque leurs torts sont avérés, c’est le Trésor public qui dédommage les ayant droit et non les fautifs !
    En effet le fait que l’action recursoire ne soit pas mise en application afin que tout administrateur abusant d’un administré contribue au dédommagement, laisse libre vent à certains administrateurs de continuellement nuire aux intérêts de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 17:31, par Ouattarabadiore2@yahoo.fr En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    Très belle décision que de rechercher le meilleur dans la gouvernance de l’administration Burkinabè.
    L’une des principales causes de la culture de la médiocrité dans cette administration est la déification des premiers responsables de cette administration : même lorsque leurs torts sont avérés, c’est le Trésor public qui dédommage les ayant droit et non les fautifs !
    En effet le fait que l’action recursoire ne soit pas mise en application afin que tout administrateur abusant d’un administré contribue au dédommagement, laisse libre vent à certains administrateurs de continuellement nuire aux intérêts de tous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Le ministre de l’Eau visite des installations et chantiers de l’ONEA
Smart city challenge : La start-up Clean city remporte la première édition
Ecole nationale de santé publique : Une convention signée avec l’Université Nazi-Boni pour l’universitarisation des offres de formation
FESPACO 2021 : Une association mène une campagne de promotion de la vaccination contre le coronavirus
Sexualité des jeunes : L’Abbé Jean Emmanuel Konvolbo déplore « le logiciel sexuel » du ministre Charlemagne Ouédraogo
Le Ministre de la Santé Chez Son Eminence le Cardinal Philippe OUEDRAOGO
61e Fête de l’indépendance à Ziniaré : A moins de deux mois des festivités, le maire Pascal Compaoré rassure et promet !
Ecole nationale des régies financières (ENAREF) : La 32e promotion fait sa sortie
Situation sécuritaire au Burkina : Les jeunes de la Tapoa prêts "à se battre jusqu’à la mort" pour libérer leur province
Burkina Faso : Les trois défis du colonel-major Omer Bambara, nouveau chef d’état-major de la gendarmerie
Promotion immobilière au Burkina : Voici les propositions des promoteurs pour une réforme « juste et équitable »
Projet « Djiguifa Dji » : Bientôt 120 postes d’eau autonomes pour soulager les populations du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés