Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bataille contre l’ignorance se gagne tous les jours, et elle finit par ouvrir sur des perspectives insoupçonnées. » Dalaï-lama

Présidentielle de 2020 : Le PDC de Saran Sérémé investit Roch Kaboré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • dimanche 27 septembre 2020 à 23h28min
Présidentielle de 2020 : Le PDC de Saran Sérémé investit Roch Kaboré

Le président du Faso, Roch Kaboré, a été investi candidat du Parti pour le développement et le changement (PDC), pour l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 au Burkina Faso. La cérémonie d’investiture a eu lieu le samedi 26 septembre 2020 à Bobo-Dioulasso, à l’issue du deuxième congrès extraordinaire dudit parti. Au cours de cette solennité, c’est la ministre en charge des Droits humains, Maminata Ouattara, qui a reçu, des mains du président du PDC, Abdel Aziz Fadel Sérémé, « l’ultime sacre ».

Le candidat du parti au pouvoir (Mouvement du peuple pour le progrès) à la prochaine élection présidentielle, Roch Kaboré, peut désormais compter sur les militants et sympathisants du parti de Saran Séré/Sérémé, Médiateur du Faso (fondatrice du PDC et actuellement présidente d’honneur du parti). Il a été ainsi investi par ledit parti, pour « aller chercher un second mandat », à l’occasion de son deuxième congrès extraordinaire tenu dans la ville de Sya.

C’est la Maison de la culture Monseigneur-Anselme-Titiama-Sanon, parée aux couleurs de ce parti, qui a accueilli les centaines de militants et sympathisants qui n’ont pas voulu se faire conter l’évènement. Ainsi, avant le début de la cérémonie d’investiture, le président du Parti pour le développement et le changement (PDC), Fadel Sérémé, a été accueilli sous « des ovations de tonnerre » par les congressistes, dont la majorité était des femmes.

Les militants et sympathisants du PDC n’ont pas voulu se faire conter l’évènement.

A en croire les congressistes, cette rencontre leur a permis, entre autres, de faire l’état des lieux du parti. Elle a été également l’occasion de consolider les bases du PDC pour les élections futures. S’adressant ainsi à ses militants et sympathisants, Fadel Sérémé a énoncé sa nouvelle vision politique. Il estime que le Burkina Faso a besoin « d’un homme fort » pour poursuivre les chantiers du développement. Pour cela, il a invité tous les fils et filles à s’unir autour du Président Roch Kaboré, afin de relever les grands défis auxquels le pays fait face.

Attachement indéfectible au candidat Roch Kaboré

A l’issue de leur congrès extraordinaire, les militants et sympathisants du parti du cheval blanc ont choisi et investi leur candidat pour l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Etant de la majorité présidentielle, le PDC a ainsi porté son choix sur Roch Kaboré. Pour les congressistes, ce choix se justifie par le fait que le programme politique du président Kaboré est en adéquation avec les visions et idéaux de leur parti. Ce programme présidentiel accorde, selon eux, une place de choix à l’éducation, la santé, l’agriculture, la préservation de la nature, la sécurité, la promotion des valeurs ancestrales, etc. « Nous avons démontré notre attachement indéfectible au candidat Roch Kaboré pour l’élection présidentielle. Toute œuvre humaine est imparfaite, mais l’homme a su relever des défis que rares de présidents ont relevé au Burkina Faso », a justifié le président du PDC.

Le président du PDC, Abdel Aziz Fadel Sérémé.

Pour les élections législatives à venir, ce dernier a souligné que le PDC ne compte pas faire de la figuration. « Le PDC compte apporter sa pierre à l’édification de la nation burkinabè à travers les députés qu’il aura obtenus par la grâce de Dieu et la confiance du peuple. Notre programme de société est basé sur le développement local que nous comptons défendre. Et nous pensons que cela pourrait être un apport pour toutes les 45 provinces du Burkina », a-t-il laissé entendre.

Aux congressistes réunis à la Maison de la culture, il a promis une victoire par « un coup K.O. » dès le premier tour de l’élection présidentielle. C’est pourquoi il a demandé aux Burkinabè de porter leur choix sur le candidat Roch Kaboré. Au cours de cette cérémonie d’investiture, les congressistes ont par ailleurs pris des motions de soutien dont celle qui indique que le Président Roch Kaboré est l’homme qu’il faut pour conduire le Burkina Faso vers le développement.

La ministre en charge des Droits humains, Maminata Ouattara.

C’est la ministre en charge des Droits humains, Maminata Ouattara, qui a reçu « l’ultime sacre » d’investiture au nom du candidat Roch Kaboré, sous l’étendard du PDC. Elle n’a pas manqué de féliciter et remercier les responsables dudit parti pour la confiance placée au président du Faso, dont elle a loué le bilan des actions.

Aussi, les militants et sympathisants du PDC ont remis un chèque de 25 millions de F CFA à la ministre Maminata Ouattara, pour le candidat Roch Kaboré. Cet argent servira à payer sa caution pour l’élection présidentielle. « Ce geste est à saluer. C’est un acte de citoyenneté et de collaboration, et une marque de confiance et de solidarité », a dit la ministre des Droits humains, avant d’inviter les militants à la mobilisation et à œuvrer pour que les élections puissent bien se passer et qu’au soir du 22 novembre, leur candidat puisse également passer au premier tour.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
UPC : Adama Sosso prend les rênes de la direction de la campagne du parti
Législatives de 2020 au Burkina : Les candidates du Grand Ouest outillées pour relever les défis de la campagne
Elections de 2020 au Burkina : La campagne va se dérouler du 31 octobre au 20 novembre 2020
Élections 2020 au Burkina : Adama Sosso dirigera la campagne de l’Union pour le progrès et le changement (UPC)
Scrutins couplés de 2020 au Burkina : L’audit du fichier électoral lancé
Législatives 2020 : Qu’est-ce qui cloche au niveau du MPP ?
Législatives 2020 au Burkina : La liste provisoire des candidats
Législatives du 22 novembre 2020 : La CENI n’a pas « encore » invalidé la liste nationale du PAREN
Election présidentielle 2020 au Burkina : Dr Claude Aimé Tassembédo officiellement investi candidat indépendant
Présidentielle 2020 au Burkina : Les candidats et leurs parrainages
Election présidentielle de 2020 au Burkina : La société civile interpelle les candidats sur le droit à l’alimentation
Présidentielle 2020 au Burkina : Zoom sur les 14 candidats retenus par la CENI (1re partie)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés