Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Intégration régionale au Burkina : La CEDEAO fait le point de ses actions

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 23 septembre 2020 à 11h30min
Intégration régionale au Burkina : La CEDEAO fait le point de ses actions

Il se tient, depuis le 22 septembre 2020 à Koudougou, une retraite de coordination et d’information des acteurs de l’intégration régionale au Burkina Faso. Initiée par la représentation permanente de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) au Burkina Faso, la rencontre vise à dresser les programmes et projets d’intégration au pays des Hommes intègres.

Dans une étude réalisée en janvier 2020, il est ressorti que les activités développées par la CEDEAO sont très peu connues des populations qui sont, en principe, les bénéficiaires. A l’échéance de la mise œuvre de la Vision 2020 qui est de passer « de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples », l’organisme communautaire veut mieux se faire connaître des acteurs de mise en œuvre des programmes et projets d’intégration régionale. Il s’agit, entre autres, du Tarif extérieur commun (TEC), du protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens, de la monnaie unique, de l’interconnexion des réseaux électriques, de la prévention des conflits.

La coordination de ces projets et programmes constitue un défi en raison de l’absence de cadre formel de concertation des acteurs de l’intégration au niveau national. « Cette retraite sera l’occasion de partage d’informations entre acteurs de l’intégration et d’identification des principales difficultés rencontrées sur le terrain. Nous allons aussi proposer des solutions pour des pistes d’accélération », a expliqué le représentant résident de la CEDEAO au Burkina, Tièna Coulibaly.

Le représentant résident de la CEDEAO au Burkina, Tièna Coulibaly, affirme que la retraite de Koudougou sera le cadre de partage d’informations entre les acteurs de l’intégration et d’identification des principales difficultés rencontrées sur le terrain

La rencontre se veut également un cadre de présentation de la Représentation permanente ainsi que toutes les structures de la CEDEAO basées au Burkina. Pour M. Coulibaly, cela permettra d’améliorer la collaboration entre les structures nationales d’intégration et celles de la CEDEAO.

« La CEDEAO doit s’occuper réellement du quotidien du citoyen lambda dans l’espace communautaire. On n’est pas là pour les Etats, ni pour les gouvernants. On est là pour les peuples. Il faut changer l’état d’esprit pour que notre communauté soit entièrement au service des citoyens », a affirmé le représentant résident de la CEDEAO au Burkina.

Une vue des participants à l’ouverture de la retraite à Koudougou

Pour le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo, la retraite permettra à l’ensemble des acteurs qui concourent à la réalisation des programmes et initiatives d’intégration au niveau du Burkina de mieux connaître la CEDEAO et de se créer des réseaux. Son souhait est que la CEDEAO puisse être connue des peuples.

« A partir de maintenant, nous aurons des relais au sein de la population et de la presse. Ils pourront faire connaître les activités menées en faveur de l’intégration régionale et qui profitent au quotidien aux populations », a soutenu le ministre Tiendrébéogo. La question de l’intégration fait partie intégrante de la stratégie de développement du Burkina. Selon lui, l’une des missions de son département est d’apporter son soutien à toutes les initiatives qui concourent à traduire les politiques et programmes communautaires dans les faits et dans le vécu quotidien des peuples.

Raogo YAMEOGO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération Burkina/ Chine : Des produits burkinabè exonérés des frais de douane
Afrique/France : « Il y a un nouvel impérialisme en Afrique », Emmanuel Macron
Covid-19 : « Un vaccin ne peut être disponible en Afrique avant le 2e trimestre de l’année 2021 », Dr Richard Mihigo de l’OMS
Malversations financières : L’ambassadeur du Mali au Burkina placé en garde à vue
Burkina : Le visage de la diplomatie sous le quinquennat de Roch Kaboré
« L’Afrique et l’Europe ensemble pour un partenariat vert », foi de Jutta Urpilainen, Commissaire européenne pour les Partenariats internationaux
Coopération : Le Japon appuie la réalisation de quatre forages dans la commune de Toécé
Coopération : Suppression de visa entre le Burkina et le Maroc
Sécurité : L’Union européenne et le Burkina Faso passent en revue les actions de coopération menées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme
Bobo-Dioulasso : Le ministre de l’Intégration africaine à l’écoute des communautés vivant au Burkina Faso
Intégration africaine : Des communautés vivant au Burkina Faso outillées sur leurs droits et devoirs dans les Cascades
Comité interparlementaire du G5 Sahel : Des recommandations pour une meilleure gouvernance du secteur de la sécurité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés