Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

Covid-19 au Burkina : Face au relâchement des mesures barrières, les leaders communautaires appelés à la rescousse

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mercredi 23 septembre 2020 à 00h23min
Covid-19 au Burkina : Face au relâchement des mesures barrières, les leaders communautaires appelés à la rescousse

« Remobiliser la Nation entière pour intensifier la riposte face à la Covid-19 et apprendre à vivre avec ». C’est sous ce thème que s’est tenu, ce mardi 22 septembre 2020 à Ouagadougou, le Forum national sur la Covid-19, présidée par le Premier ministre Christophe Dabiré. Objectif, présenter le plan de riposte de crise aux leaders communautaires afin qu’ils soient sur la même longueur d’onde dans la lutte contre la maladie.

Aucun système sanitaire ne peut être résolument efficace sans une mobilisation sociale et un engagement communautaire. Les communautés doivent être au cœur de toute intervention de santé publique, en particulier dans les situations d’urgence. Avec le relâchement des mesures barrières contre la Covid-19, le recours aux leaders communautaires pour une remobilisation des énergies est la condition sine qua non pour limiter la propagation du virus. Conscient de cela, le Comité national de gestion de la crise de la pandémie de Covid-19 (CNGCP) a invité les coutumiers, les leaders religieux et de la société civile à un forum national, ce mardi 22 septembre à Ouagadougou.

La cérémonie a été présidée par le Premier ministre, Christophe Dabiré

Une restructuration pour une approche globale

Véritable cadre d’échanges directs entre les forumistes et le CNGCP, présidé par le Premier ministre Christophe Dabiré, ce forum a permis aux participants de mieux connaître le comité à travers les présentations faites par son secrétaire exécutif, le colonel-major Naba Théodore Palé. En effet, installé en mai 2020, ce comité est une restructuration du comité créé par arrêté, au mois de mars dernier. Avec la création de comité sectoriel au sein de ce comité national, le gouvernement, à en croire le colonel-major Palé, a voulu aller de l’aspect sanitaire de la crise pour s’inscrire dans une approche globale de lutte.

Réussir par l’exemple

Cette lutte requiert la mobilisation de tous, surtout des leaders communautaires. Pourquoi un engagement communautaire ? Selon une étude menée par l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP), les leaders communautaires et religieux ainsi que la société civile constituent la deuxième source d’informations en ce qui concerne la Covid-19. Les messages qu’ils véhiculent paraissent plus crédibles que ceux des personnels de santé. Et leur proximité et accessibilité accroît la sensibilisation et la compréhension communautaire. Mais le directeur général des libertés publiques et des affaires politiques, Bruce Emmanuel Sawadogo, a indiqué que les leaders administratifs, coutumiers et religieux n’arriveront à impacter les communautés pour un changement de comportement que par l’exemplarité à travers le respect des mesures barrières.

Colonel major Palé Naba Théodore, secrétaire exécutif du comité national de gestion de la crise de la pandémie de Covid-19

Des inquiétudes et propositions

Si certains chefs coutumiers se sont engagés dès leur retour à intensifier les actions de sensibilisation dans les villages, d’autres se sont dit inquiets de la porosité des frontières, alors que la réouverture officielle des frontières terrestres n’est pas d’actualité. « Nous luttons et nous continuerons de lutter avec tout ce que nous avons sous la main », ont-ils déclaré.

Du côté de la société civile, on plaide pour que l’Etat accorde une subvention aux médias de service public, une condition indispensable pour assurer la visibilité des actions menées par les OSC contre la maladie dans les coins et recoins du pays. Certains ont recommandé au gouvernement que deux tests de dépistage soient organisés pour les voyageurs avant leur entrée au pays, pour plus de fiabilité sur leur état de santé. Le respect des mesures barrières dans les écoles préoccupe les acteurs, et selon les agents de santé, il faut vite agir pour éviter que la situation n’échappe au contrôle d’ici la rentrée officielle des classes. A ce propos, le Premier ministre a indiqué que près de 12 millions de masques seront prêts pour cette rentrée.

Une vue des forumistes

Pour les forumistes, les messages de sensibilisation ne doivent pas être relégués au second plan pendant la campagne électorale pour les échéances du 22 novembre 2020.

Les trois défis du moment

« On doit se compléter dans la gestion du pouvoir d’Etat, sinon on n’ira nulle part », a déclaré le chef du gouvernement, Christophe Dabiré. Selon lui, il existe trois grands défis à relever dans la riposte contre le coronavirus. Tout d’abord, il y a le financement des plans de riposte régionaux afin que les gouverneurs puissent mieux accompagner les leaders dans la mobilisation des communautés.

Les gouverneurs des 13 régions étaient également de la partie

« Pour le deuxième défi, nous devons travailler à la dévolution de la gestion de cette crise de notre système de santé. Il y a d’autres maladies qu’il faut continuer à combattre », a ajouté le Premier ministre. A l’en croire, les centres de santé et de promotion sociale, les centres médicaux et les centres hospitaliers régionaux doivent avoir un minimum de moyens pour pouvoir répondre aux réalités du terrain.
Le troisième défi est le renforcement de la prise en charge des cas et l’amélioration du système de contrôle, selon Christophe Dabiré.

Pour rappel, au 21 septembre 2020, le Burkina Faso a enregistré 1 896 cas confirmés de Covid-19, 56 décès et 1 189 patients guéris.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina Faso : 7 nouveaux cas confirmés à la date du 25 octobre 2020
Covid-19 au Burkina Faso : Un record de 145 patients guéris à la date du 24 octobre 2020
Covid-19 au Burkina : Un plan d’approvisionnement en intrants sur un an en cours d’élaboration
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : WaterAid au secours du Comité régional de riposte du Centre
Covid-19 au Burkina Faso : 7 nouveaux cas confirmés à la date du 20 octobre 2020
Covid-19 et insécurité au Burkina : Un projet pour assister les familles d’éleveurs dans le Sahel
Covid-19 au Burkina Faso : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 18 octobre 2020
Covid-19 au Burkina Faso : Six nouveaux cas confirmés à la date du 17 octobre 2020
Situation de covid-19 au Burkina Faso : 7 nouveaux cas à la date du 16 octobre 2020
Situation de covid-19 au Burkina Faso : 31 nouveaux cas, dont 13 à Fada N’Gourma à la date du 15 octobre 2020
Covid-19 au Burkina : Bientôt un colloque pour se pencher sur la contribution de trois réseaux d’enseignants-chercheurs
Covid-19 : Le Burkina enregistre 73 nouvelles guérisons, son plus gros chiffre en une journée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés