Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET • mercredi 23 septembre 2020 à 00h00min
Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

Le Premier ministre Christophe Dabiré, en compagnie de plusieurs membres de son gouvernement, a inauguré, le mardi 22 septembre 2020 à Ouagadougou, la première usine burkinabè de fabrication de panneaux solaires. La cérémonie a mobilisé des acteurs du secteur privé et des leaders coutumiers.

« Le Burkina Faso vient d’écrire sa première page d’histoire dans l’industrialisation de son énergie solaire. Et ce, grâce au génie créateur et au patriotisme de l’un de ses fils, Moussa Koanda ». C’est en ces termes que le parrain de cette cérémonie, Dr Bachir Ouédraogo, ministre de l’énergie, a planté le décor. Il n’a pas manqué de rappeler que notre pays a le meilleur ensoleillement, ce qui le prédispose à devenir un leader en matière d’énergie solaire dans la sous-région, voire dans toute l’Afrique.

L’inauguration de cette unité de fabrication de panneaux solaires, « Faso Energie », est donc une fierté pour toute la nation burkinabè, parce qu’elle fait du Burkina Faso le premier pays en Afrique de l’Ouest à disposer d’une telle industrie.

Le président de la cérémonie, le Premier ministre Christophe Dabiré, a salué l’effort du promoteur. Selon lui, « Faso Energie » est en conformité avec les politiques publiques et permettra d’offrir aux populations une énergie de qualité et à bon prix. C’est pourquoi, le gouvernement a décidé de soutenir l’initiative, souligne-t-il, en accordant des facilités pour l’installation de cette usine et l’acquisition de matériel ultramoderne. Son message à l’endroit de ceux qui sont à la tête de cette unité, c’est de faire en sorte que sa gestion soit de qualité afin de pérenniser l’investissement.

Au-delà de cet appel lancé, Christophe Dabiré a aussi témoigné sa satisfaction, parce que cette réalisation permet de répondre à deux grandes préoccupations : « la mise en disposition d’une production énergétique sécurisée pour rendre notre pays autonome en matière d’énergie. Et le deuxième élément, c’est de faire en sorte que l’énergie solaire remplace l’énergie thermique qui était à la base du fonctionnement de notre économie. »

Le directeur général de « Faso Energie », Jérémy Zmuda, a pour sa part fait savoir que cette unité industrielle est certifiée aux normes internationales et générera plus de 170 emplois directs et plus de 2 000 emplois indirects. « Depuis le début de l’année, Faso Energie a déjà produit plus de 3 000 panneaux solaires avec une garantie de vingt-cinq ans. Le souhait de l’entreprise, c’est de pouvoir satisfaire les demandes au niveau national et dans la sous-région », explique le directeur général.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 septembre à 19:32, par lili En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Dites plutot, le Burkina Faso a desormais sa propre usine de montage de panneaux solaires.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 20:20, par Wend yinga En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Félicitations à ceux qui ont oeuvré pour que ce joyau puisse avoir le jour. Maintenant il faut faire en sorte que les produits soient accessibles et à moindre coût pour tous les Burkinabé et dans tout le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 20:52, par TANGA En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    C’est un montage ou une fabrique ?
    A ce que je sache la production de cellules solaire nécéssite de très grandes quantité d’énergie et nous n’avons pas ce lux

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 23:28, par Diallo En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Bonsoir monsieur et madame je viens par la présente prendre des renseignements sur le médicament contre la drepanocytose. En-effet j ai ma fille qui est de type SC de 5ans et nous sommes en cote d ivoire et aussi j aimerais savoir comment faire pour rentrer en possession du medicament . merci bien a vous

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 05:23, par TY En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Félicitations aux acteurs pour les différents efforts. Usine de montage ou usine de fabrication ? Une nuance quand même. A nous Burkinabè de faire l’effort de faire avancer cette usine. Consommons Burkinabè même si l’investisseur est étranger, c’est déjà un grand pas, regardons les emplois générés au profit de nos frères. Nous consommations de ces produits conduisent à l’amélioration de la qualité de ces produits.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 08:23, par Badisak En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Merci et félicitation à tous ceux qui ont œuvrer pour que cette usine voie le jour. Le défi qui reste à relever est celui de faire en sorte que les produits qui sortiront de cette usine soit de qualité irréprochable et accessibles à la bourse du burkinabè moyen.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 08:53, par sans rancune En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    C’est un montage. Je l’ai déjà essayé avec les cellules des kits solaires du projet "une lampe pour l’Afrique" du MENAPLN. Avec ce système je personnalise mes panneaux solaires. Bravo à eux.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 10:43, par cléclé En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    montage ou fabrication qu’importe. il ne faut pas toujours voir le verre à moitié vide. Félicitations et bon vent.

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 15:29, par Kouda En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

      cléclé,
      Donnez l’information exacte est importante en journalisme. Dire s’il s’agit simplement d’une usine de montage ou d’une usine qui fabrique certaines des pièces nécessaires à l’obtention des plaques solaires est très important. Le pourcentage de valeur ajoutée créée dans le pays en dépend fortement. Si c’est une simple usine de montage, alors nous sommes au bas de la chaine de valeur. Si par contre, l’usine fabrique certaines des pièces qu’elle utilise, alors on a commencé à remonter la chaine de valeur, et les revenus et valeur ajoutée créés sont plus importants. Ne voyez pas le mal partout.
      En passant, peut-on nous dire ce qu’il est advenu de l’usine de montage de plaques solaires de Cissin, financée autrefois par Taiwan ?
      Combien d’emplois pérennes a-t-elle créés ? Quel montant approximatif de revenus a-t-elle généré au profit des employés, de l’Etat central, de la municipalité ?
      Combien de panneaux solaires a-t-elle montés ?

      Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 11:21, par NANA En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Très très rare sont les usine qui fabrique des produits à 100% dans leur entre 4 murs. Par exemple Apple ( celui qui fabrique les IPHONE) : En effet, les centaines de pièces qui composent le téléphone sont fabriquées à 90% à l’étranger : les semi‐conducteurs de dernière génération viennent d’Allemagne et de Taïwan, les mémoires de Corée et du Japon, les écrans et les circuits de Corée et de Taïwan, les métaux rares d’Afrique et d’Asie, l’acier de Russie... Ces éléments sont ensuite assemblés en Chine par l’entreprise taïwanaise Foxconn. Seul le processeur est entièrement fabriquée aux EU.
    Pas besoin de dire qu’il est même pour les autres smartphone et ordinateur et pout tout ce qui est de la technologie. Même le simple coca cola est fabriquer ainsi. Les voitures également. En conclusion toutes les marques sont à la base des marques d’assemblage mais ils se différences par leurs niveaux de conception et de rigueur exceptionnelles ainsi que leurs poids et nombre d’années sur le marché en passant par la politique et géopolitique de son marketing.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 15:44, par Made En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Ce n’est plus de la communication politique, mais des mensonges. J’ai une lue que le Burkina Faso fabrique ses premiers portables. VIIM, une marque de téléphone made in Burkina Faso.
    Arrêter d’insulter les gens. De toutes façon vous verrez que ces panneaux coûterons plus chers que ceux venus d’ailleurs

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 15:50, par Lom-Lom En réponse à : Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires

    Bravo aaux investisseurs et bravo au gouvernement pour avoir accepter de sacrifier plus de 1 milliard de FCFA pour que cette usine soit mise en marche. Qu’importe qu’elle soit une usine d’assemblage ou de fabrique, l’essentiel est que le consommateur ait des produits fiables avec l’assurance qu’il peut faire recours si il y a des problèmes après après achat (services après vente). Ce n’est pas le cas avec les "aurevoir-France" ou les plaques solaires importées de Chine et vendues souvent sans garantie ! Il faudrait cependant penser à comment gérer les effets néfastes des milliers ou des millions de vielles batteries et des vielles plaques solaires sur notre environnement car la présence de cette usine va certainement induire une plus grande consommation de ces deux catégories de pièces dans le système d’accumulation et d’utilisation de l’énergie solaire. N’attendons donc pas d’être littéralement envahi avant de mettre en place une stratégie de récupération et d’extraction des éléments qui peuvent être réutilisés afin d’amoindrir les impacts négatifs sur l’environnement. Dejà, quand on pénètre dans les quartiers non-lotis, on y perçoit une certaine concentration des installations solaires et on doit s’attendre à ce phénomène dans la décennie à venir ! Nos chercheurs sont donc sollicités pour éviter le pire !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mine : Dix étudiants en fin de stage à IAMGOLD Essakane reçoivent leurs attestations
Energies renouvelables : CEASO-AI mobilise la société civile des pays francophones d’Afrique de l’Ouest
Secteurs des mines : Un atelier pour valider la stratégie nationale du contenu local
Mines au Burkina : Les conventions minières expliquées aux acteurs
Bagassi/Boucle du Mouhoun : La mine sous-terraine qui fait des merveilles
Installations solaires au Burkina : « Dans des services publics, 50 à 70% ne fonctionnent pas au-delà d’une année », déplore l’ingénieur Gilbert Kazienga
Energies renouvelables en Afrique : La Chine en exemple pour une transition énergétique réussie
Exploitation minière : Les activités de IAMGold portées à la connaissance du chef du gouvernement
Mines et carrières au Burkina : Les acteurs veulent encourager la fourniture locale de biens et services aux sociétés minières
Secteur minier au Burkina : Faso Mine and Services se fortifie par un accord avec le groupe Phœnix Precious Metals
Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires
Mines : Hounde Gold Operation construit des infrastructures au profit de la commune
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés