Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bataille contre l’ignorance se gagne tous les jours, et elle finit par ouvrir sur des perspectives insoupçonnées. » Dalaï-lama

Enfants en situation de rue au Burkina : L’ambassade de France apporte un soutien de 22 millions de Fcfa

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • lundi 21 septembre 2020 à 22h00min
Enfants en situation de rue au Burkina : L’ambassade de France apporte un soutien de 22 millions de Fcfa

L’ambassadeur de la France au Burkina Faso, Luc Hallade, et le représentant du collectif d’associations de la mise en œuvre du projet sur la prise en charge sanitaire et psychologique des enfants en situation de rue, Tasséré Ouédraogo, ont procédé à la signature d’une convention de subvention de plus de 22 millions de F CFA, dans l’après-midi de ce lundi 21 septembre 2020, à Ouagadougou. Ce financement apporté par la France vise à soutenir la prise en charge sanitaire et psychologique adaptée et la réinsertion sociale et économique durable des enfants et jeunes en situation de rue.

Contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale des personnes les plus vulnérables, notamment les enfants en situation de rue au Burkina Faso. C’est l’objectif de ce projet initié par un collectif de la société civile. Un projet auquel la France a apporté une enveloppe subventionnelle de plus de 22 millions de F CFA.

Selon l’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade, il s’agit d’accompagner les associations sur le terrain, pour améliorer cette prise en charge afin d’éviter à ces enfants tous les risques qu’ils encourent en étant dans la rue, et quelques fois réussir à les insérer socialement. « C’est une modeste contribution que nous apportons à un vaste problème qui touche le Burkina, et même beaucoup d’autres pays comme les pays développés », a ajouté le diplomate.

Le représentant du collectif d’associations initiateur du projet, Tasséré Ouédraogo, a précisé que le projet sera exécuté sur une durée de quatre mois pour un montant global de plus de 27 millions de F CFA. Et il permettra spécifiquement d’identifier et d’offrir une prise en charge d’urgence sanitaire et psychologique adaptée aux enfants ainsi qu’aux jeunes en situation de rue à Ouagadougou.

Une photo de famille entre les deux partenaires

Le second objectif spécifique de ce projet, ajoute-t-il, c’est de proposer une mise en abri, une stabilisation et une réinsertion sociale et économique desdits enfants. Cela permettra, selon Tasséré Ouédraogo, de travailler dans huit sites précaires accueillant ces enfants dans la ville de Ouagadougou, et à terme d’extraire 60 enfants qui seront ensuite placés dans des familles ou dans des institutions.

Rappelons que ce projet est mis en œuvre par plusieurs associations de la société civile. Il s’agit, entre autres, du Groupement alternatif d’initiatives artistiques (GAIA Faso, AJERS-FS) et du Rassemblement pour l’education et la protection de l’épanouissement et de la réussite de l’enfance (REPERE).

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Comité interparlementaire du G5 Sahel : Des recommandations pour une meilleure gouvernance du secteur de la sécurité
G5 Sahel : Les parlementaires se penchent sur la gouvernance du secteur de la sécurité
Secteur de l’eau : La Banque d’investissement et du développement de la CEDEAO octroie cinq milliards de F CFA au Burkina
Education : La Force conjointe du G5 Sahel distribue 400 kits scolaires à des élèves nigériens et burkinabè
Espace Sahel : « Faire en sorte à assurer le minimum vital à chaque être humain », plaide l’expert en sécurité, Dr Emile Ouédraogo
Coopération : le Japon apporte une aide de 3 milliards de FCFA au Burkina Faso
Coalition pour le Sahel : Les partenaires tiennent leur première réunion
Burkina Faso : la Coopération suédoise et la FAO paraphent un avenant de près de 4 milliards Fcfa au profit du projet OSRO/BKF /801/SWE
Assistance humanitaire : Le représentant résident sortant du PAM fait officier de l’ordre de l’Etalon
Coopération : La SNV célèbre ses 50 ans au Burkina Faso
L’Ambassadrice des Etats-Unis Sandra Clark est arrivée au Burkina Faso
Intégration régionale au Burkina : La CEDEAO fait le point de ses actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés