Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Littérature chrétienne : « Mon Dieu pourvoit à tous mes besoins », le nouvel ouvrage du pasteur Mamadou Karambiri

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • lundi 31 août 2020 à 22h35min
Littérature chrétienne : « Mon Dieu pourvoit à tous mes besoins », le nouvel ouvrage du pasteur Mamadou Karambiri

En plus de ses prêches, le pasteur Mamadou Philippe Karambiri transcrit ses inspirations. « Mon Dieu pourvoit à tous mes besoins » vient s’ajouter à la trentaine d’ouvrages qu’il a déjà publiée. Taxée de sujet tabou dans l’église, la prospérité financière et matérielle est évitée par les pasteurs. Dans cet ouvrage de 163 pages, l’auteur veut apprendre aux chrétiens comment dépendre de Dieu pour ce qui est nécessaire à leur vie quotidienne, sans manquer de rien.

« Ce livre n’a pas pour objectif de nous enseigner comment devenir millionnaire ou milliardaire. En personne expérimentée, le Dr Mamadou Karambiri lève le voile sur les principes bibliques qui nous assurent la satisfaction de tous nos besoins », peut-on lire. A travers cet ouvrage, l’auteur veut partager son expérience personnelle sur la question de la prospérité.

Avec des références bibliques à l’appui, Dr Mamadou Karambiri rappelle que Dieu est le créateur et le propriétaire de toutes choses. Dans la Bible, le livre de Matthieu, au chapitre 6, dans les versets 25 à 33 (Matthieu 6 : 25-33), le chrétien est invité à ne pas se soucier de la satisfaction des biens les plus élémentaires. « Notre Père céleste, en effet, en donne aux oiseaux, aux animaux aux plantes qui, pourtant, n’ont pas le souffle de Dieu comme l’homme. A combien plus forte raison ne pourvoira-t-il donc pas aux besoins des hommes, surtout de ceux qui sont ses enfants par la foi en Christ-Jésus ? », s’exclame l’auteur.

Pour le pasteur Mamadou Karambiri, l’Eglise a délaissé l’enseignement de ce principe divin par crainte des critiques et des accusations d’escroquerie

Ce qui empêche les chrétiens de jouir de la provision de Dieu

Dans les saintes écritures, il est dit : « Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ ». Malgré cette « certitude de la parole de Dieu », il y a une multitude de démunis, constate l’auteur. Ce qui le pousse à se poser la question suivante : « Qu’est-ce qui empêche les chrétiens de jouir de la provision de Dieu ? ».

Dr Mamadou Karambiri dégage deux aspects. Premièrement, il y a la « primauté de la religion sur la relation » : être fils (ou fille) de Dieu ou se préoccuper à paraître comme un bon chrétien ? Pour l’auteur, la garantie de la provision divine est liée au statut de chaque croyant par rapport à Dieu.

En second lieu, c’est la « méconnaissance de la grâce » qui empêche la provision divine. Beaucoup n’auraient pas compris que la grâce est « une faveur imméritée, un don inconditionnel ». Cette situation expliquerait la peine que se donnent les croyants à travers des « jeûnes et prières intempestifs ».

De ces deux constats, le pasteur Karambiri conclut que « C’est notre refus de faire de Dieu notre source qui engendre la mendicité et les escroqueries dans les églises ».

Ouvrir un compte de crédit et débit

Après avoir relevé les deux grands obstacles pour accéder à la provision divine, l’auteur propose le chemin à suivre, avec des cas d’étude à l’appui. Il s’agit de la destinée, la postérité et la provision d’Abraham, et la connaissance personnelle de Dieu. Il faut « reconnaître Dieu comme notre seule source, et non le prendre pour une roue de secours, comme le font certains chrétiens », conseille le pasteur.
Ensuite, l’auteur suggère d’ouvrir un compte de crédit et débit, qui est crédité par les « dîmes, offrandes (ordinaires ou sacrificielles) et les libéralités. Cela est la « loi du donner et du recevoir ».

Couverture du livre

Enfin, il faut « savoir identifier et renverser les forteresses et les hauteurs qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu ». En ce qui concerne la satisfaction des besoins, la volonté de Dieu est de le craindre, de s’occuper sainement et de l’honorer.

Dr Mamadou Philippe Karambiri est le fondateur du ministère du Centre international d’évangélisation (CIE)/Mission intérieure africaine, dont le siège est à Ouagadougou. Prédicateur et enseignant très sollicité, il est reconnu sur le plan national et international. Il prêche la parole de Dieu au Tabernacle Béthel Israël (TBI), l’église du siège du CIE, qui accueille plus de 7 000 personnes. Il est, par ailleurs, promoteur de la télévision confessionnelle Impact TV dont le signal dessert plus de 40 pays africains.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Collectivités territoriales : Le maire de la commune rurale de Djigouèra partage son expérience d’élu local dans un ouvrage
« Mon rêve est possible si… » : T. Roger Sawadogo propose des repères aux jeunes à la croisée des chemins
Littérature : « Mon ambition pour le Burkina Faso », la première œuvre d’Eddie Komboïgo
Harcèlement en milieu scolaire : Quand un enseignant résiste à « L »
Epopée de Naaba Wobgo : Le devoir de mémoire de Dr Lassina Simporé
Monde des affaires : Mathieu Hien propose un guide pour protéger la propriété intellectuelle
Sécurité : Le député Maxime Koné publie « Chronique sécuritaire 2019 au Burkina »
Littérature chrétienne : « Mon Dieu pourvoit à tous mes besoins », le nouvel ouvrage du pasteur Mamadou Karambiri
Ecole d’apprentissage des parents (EAP) : Pasteur Henri Yé propose un guide pour « former les responsables de demain »
Littérature : Le religieux philosophe Pierre Ouattara présente son nouveau livre sur l’éthique de la foi et la politique
Essai : Wendinminté Ouédraogo retrace le Burkina de 2009 à 2015
Lu pour vu : "Le Salaire du mensonge", de Aboudou Sawadogo,
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés