Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes, bien plus que nos capacités.» Joanne K.Rowling

Élections de 2020 au Burkina : L’ADF/RDA annonce le "grand retour"

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 30 août 2020 à 22h06min
Élections de 2020 au Burkina : L’ADF/RDA annonce le

Le "parti de l’éléphant", l’Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) a battu le rappel de ses élus (conseillers municipaux et députés), ce dimanche 30 août 2020 à Ouagadougou, pour plancher sur la vie du parti et les élections du 22 novembre 2020, notamment le parrainage de son candidat à la présidentielle.

"Je suis fier de vous. Vous êtes le sens de ma motivation. Vous êtes le sens de mon engagement", s’est adressé le président de l’ADF/RDA, Gilbert Noël Ouédraogo, aux participants à cette session du Conseil politique du parti (instance qui regroupe essentiellement les élus du parti).

Candidat déclaré à la présidentielle, Gilbert Noël Ouédraogo s’est montré reconnaissant à ces élus du parti qui ont, estime-t-il, réussi à se positionner à ces postes électifs, malgré l’atmosphère hostile de l’époque ( référence faite à la loi d’exclusion de 2015 et la campagne politique contre les partis ayant soutenu l’idée du référendum de 2014). Pour lui, ces élus constituent le "symbole de la dignité, de la résilience et de l’honneur".

Le candidat de l’ADF/RDA, magnifiant cette fidélité au parti et à l’honneur, se dit donc convaincu qu’avec de tels hommes, il ne peut qu’avancer pour une victoire effective au soir du 22 novembre 2020. "En 2020, ce sera le grand retour de l’ADF/RDA. Votre formation politique a des atouts que nulle autre au Burkina. (...). L’ADF/RDA est le seul parti qui existe avant, pendant et après les indépendances.

C’est ce parti qui a libéré notre pays du colonialisme et qui l’a conduit à l’indépendance", a déclaré Me Gilbert Noël Ouédraogo. Rendant, par la même occasion, hommage aux anciens du parti, il a relevé également que l’ADF/RDA est ce parti qui a accordé une place de choix à la jeunesse, dans ses instances dirigeantes. Gilbert Noël Ouédraogo se dit persuadé que l’ADF/RDA sera pour la quatrième fois au pouvoir à l’issue de la présidentielle du 22 novembre 2020 (à l’en croire, les trois premières Républiques ont été ADF/RDA)."

"Aujourd’hui, plus qu’hier, nous sommes encore plus forts, parce que nous avons tiré leçons du passé", se résume-t-il.

C’est fort de cette conviction, que la session, campée par l’hymne national, l’hymne du parti et une pensée pieuse envers les Burkinabè fauchés par l’hydre terroriste, a déroulé ses travaux à proprement dits. Il s’est donc agi pour les participants d’échanger sur le parrainage requis pour la présidentielle (chaque candidat à la présidentielle devant être parrainé par au moins 50 conseillers municipaux ou députés) et peaufiner la stratégie électorale.

Selon ses responsables, l’ADF/RDA totalise environ 400 conseillers municipaux à l’issue du dernier scrutin municipal (mai 2016). Le parti a également réussi à engranger trois députés. Pour la direction politique nationale, il s’agit de repositionner le parti comme leader. "Le lait, même la nuit, demeure blanc", a lancé Gilbert Noël Ouédraogo, que les partisans plébiscitent déjà à Kosyam (palais présidentiel).

O.L

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 août 2020 à 22:16, par Diongwale En réponse à : Élections de 2020 au Burkina : L’ADF/RDA annonce le "grand retour"

    .
    Le grand retour des larbins de Blaise, je rigole !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2020 à 04:41, par Ahmed Jamaal En réponse à : Élections de 2020 au Burkina : L’ADF/RDA annonce le "grand retour"

    Un titre à confusion. Un retour où ? Il était ou ? C’est son mentor qui a fuit à Abidjan. Est ce de son retour il parle ? Dites moi ? Est-il dans le pacte du deuxième tour si non comment revenir. De la plaisanterie. .

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2020 à 07:19, par Le Vigilent En réponse à : Élections de 2020 au Burkina : L’ADF/RDA annonce le "grand retour"

      L’ADF/RDA a signé le pacte concocté par son probable mentor auto-proclame. Il (ADF/RDA) pourra revenir, dans le cadre d’un éventuel programme commun de l’ensemble des partis signataires du pacte, en cas de la victoire de l’un d’entre les candidats, qui ne sera certainement pas celui de l’ADF/RDA. Dans ce marché de dupes qui se prépare, l’ADF/RDA sera parmi les derniers partis significatifs, mais Gilbert Noel OUEDRAOGO pourra revenir à la soupe comme du temps de KOUASSI Kodio Blaise alias COMPAORE. C’est tout simplement ça le rêve de GNO à qui les militants de l’ADF/RDA ont déjà remis la clé de Kossyam, dans l’espoir qu’il pourrait s’y rendre au mois une fois par semaine pour les hebdomadaires conseils des ministres. Lui même en est parfaitement conscient.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré
MPS : Le vice président, Fousseni Ouedraogo quitte le navire pour "divergences politiques"
Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès extraordinaire pour lancer les activités politiques
Assemblée nationale : vingt quatre députés suppléants valident leur mandat
Réconciliation nationale : Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) salue la nomination de Zéphirin Diabré
Burkina : La composition du gouvernement Dabiré II par ordre protocolaire
Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur remis à Alassane Bala Sakandé
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut faire jouer chaque membre de son équipe
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera pour fêter cette victoire-là », espère Simon Compaoré
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons aucunement responsables de l’échec de l’UPC », déclare Justin Compaoré
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa plainte contre Simon Compaoré
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses rapports
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés