Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

D. Mireille Baguian, promotrice d’Ellieme Glow : « Le maquillage doit servir à ajouter une touche et non à transformer en une autre personne »

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • dimanche 30 août 2020 à 11h30min
D. Mireille Baguian, promotrice d’Ellieme Glow : « Le maquillage doit servir à ajouter une touche et non à transformer en une autre personne »

C’est avec ferme conviction de contribuer à la fois à l’entreprenariat féminin et à l’élégance, à la magnificence des femmes burkinabè, que la marque Ellieme Glow a fait son entrée en mi-août 2020 au Burkina. Ellieme Glow est une marque de maquillage burkinabè, selon sa promotrice, Dina Mireille Baguian, une mordue de la mode. Pour en savoir davantage sur l’initiative, Dina Mireille Baguian a bien voulu nous accorder cette interview réalisée en ligne. Lecture !

Lefaso.net : Parlez-nous davantage de vous et dites-nous, quelle est l’histoire qui vous lie au maquillage ?

Dina Mireille Baguian : Depuis le bas-âge, j’ai toujours été passionnée du maquillage et de la mode en général. A mon lycée à Washington-DC dans les États-Unis d’Amérique, j’ai travaillé parallèlement avec des instituts de beauté dans le maquillage. J’ai même été par la suite, représentante pour une marque de beauté américaine à Houston dans le Texas pendant plus de six ans. Cette expérience m’a permis non seulement de me former dans le milieu de la cosmétique plus précisément du maquillage, mais aussi d’ajouter ma propre touche à ce qui est aujourd’hui mon entreprise : Ellieme glow

Lefaso.net : Peut-on considérer le maquillage comme une mode ?

Dina Mireille Baguian : Le maquillage, bien évidemment, peut-être considéré comme une mode. De nos jours, beaucoup de femmes sont de plus en plus intéressées par la formation du maquillage, soit pour un besoin personnel soit pour une motivation professionnelle. Le maquillage, tout comme l’habillement, met en exergue la femme. C’est une manière pour nous, femmes, d’ajouter une touche personnelle à notre beauté.

Lefaso.net : Peut-on parler de types de maquillages ? Si oui, lesquels ?

Dina Mireille Baguian : Il existe différents types de maquillage : le maquillage jour/ basic, le maquillage glamour, le maquillage artistique et plusieurs autres.
Le maquillage du jour/basic est un maquillage assez léger, qui ne demande pas trop de produits. C’est le maquillage que l’on fait pour une journée de travail ou juste pour couvrir quelques petites imperfections. Généralement, il suffit d’appliquer un fond de teint léger ou de la poudre avec un petit rouge à lèvres ou un gloss.
Le maquillage glamour ou encore maquillage de nuit, est un type de maquillage beaucoup plus accentué. Il prend généralement plus de temps à accomplir, demande plus de matières et met l’accent sur les yeux.

Lefaso.net : A qui est destiné le maquillage et à quels moments peut-on se maquiller ?

Dina Mireille Baguian : Le maquillage est destiné à tous ceux qui en sont fans. Je le dis toujours : le maquillage doit servir à ajouter une petite touche et non à transformer en une autre personne. Le moment où on peut se maquiller dépend de tout un chacun. Certains préfèrent se maquiller régulièrement, tous les jours et d’autres, seulement à des occasions spéciales.

Lefaso.net : Vous avez déposé les valises au Burkina courant ce mois d’août, pouvez-vous revenir sur ces 48 heures qui ont marqué le lancement de votre marque ?

Dina Mireille Baguian : Ellieme Glow a fait son lancement officiel au Burkina Faso les 15, 16 et 17 août 2020. Nous avons officiellement fait notre entrée dans le marché burkinabè, pour permettre aux femmes du Burkina Faso et d’ailleurs, de pouvoir s’approvisionner nos produits. Pendant ces trois jours de lancement, le premier jour a été celui de la soirée officielle et les deux autres jours ont été réservés à l’ouverture-vente au public.

Tout s’est très bien passé et nous profitons de votre espace pour dire merci à tous ceux qui ont oeuvré au succès de l’évènement. Nous avons reçu plusieurs personnes, qui sont venues découvrir la nouvelle marque burkinabè. Au Burkina, nous avons été chaleureusement accueillis par les maquilleurs, stylistes, artistes et les icônes de la mode burkinabè en général. J’avoue que nous sommes très satisfaits du retour que le Burkina Faso nous a donné et espérons continuer de collaborer à long terme avec tout un chacun.

Lefaso.net : En quoi Ellieme Glow est une « marque de maquillage complète burkinabè » ?

Dina Mireille Baguian : Ellieme Glow est une marque de maquillage burkinabè, parce qu’elle a été conçue spécialement pour les femmes burkinabè. Nous avons pensé au climat burkinabè et aux types de peau. Dans un pays tropical et humide, comme le nôtre, il est important de se protéger contre les rayons solaires : l’incorporation du SPF 15, qui est le facteur de protection solaire, donne une couche de protection avant, pendant et après l’application du maquillage sur la peau.

Lefaso.net : Quelles sont vos différentes offres ?

Dina Mireille Baguian : Ellieme Glow a pour but primordial d’abord de promouvoir l’entrepreneuriat féminin. C’est pour cela qu’elle a mis en place une boutique en ligne et à travers notre plateforme de distribution, nous offrons la possibilité à toute personne souhaitant de se lancer dans l’entrepreneuriat et la commercialisation des produits, d’acquérir nos produits afin de les distribuer. Bien que le domaine de la cosmétique soit un domaine primordialement féminin, nous donnons l’opportunité à tous et à toutes, de faire partie de nos distributeurs agréés.

Lefaso.net : Qu’est-ce qui fait la particularité de vos gammes par rapport à ce qu’on trouve déjà sur place ?

Dina Mireille Baguian : La particularité de nos de nos produits, c’est qu’ils sont vegan ; c’est-à-dire que nous n’utilisons pas des produits nocifs à la peau. Tous nos produits sont fabriqués et surveillés par des laboratoires de référence aux États-Unis d’Amérique et au Canada. Ils sont “sans paraben, sans gluten et sans cruauté”. Il faut aussi souligner que nos produits, étant non toxiques, n’ont aucune substance dangereuse pour la peau.

Dina Mireille Baguian et les deux distributrices, lors du lancement à Ouagadougou

Lefaso.net : Vos offres sont-elles accessibles au Burkinabè moyen ?

Dina Mireille Baguian : Nous avons créé une ligne de maquillage de haute gamme qui est accessible à tous les Burkinabè souhaitant prendre soin de leur peau et en même temps pour les femmes de rester belles, élégantes et éclatantes. Il faut donc que la qualité de nos produits et l’assurance que nous offrons à notre clientèle incorporent un certain nombre de particularités avec nos laboratoires, pour assurer la satisfaction, la qualité et l’assurance de nos produits.

Lefaso.net : Le choix de vous installer au Burkina en cette période se veut-il un message particulier ?

Dina Mireille Baguian : Le choix de nous installer au Burkina en cette période n’a aucun message particulier. Il nous a fallu beaucoup de temps et des recherches intenses pour pouvoir trouver la formule parfaite pour les femmes burkinabè en particulier.

Dina Mireille Baguian et Miss Burkina USA (à gauche), venue soutenir le lancement de cette marque qui porte le nom de son pays.

Lefaso.net : Comment vous comptez vous déployer sur le marché burkinabè ?

Dina Mireille Baguian : Étant une boutique en ligne, nous allons nous focaliser sur notre plateforme e-commerce et plateforme de distribution au Burkina Faso. Avec la pandémie (du COVID-19), nous avons compris que le e-commerce est un atout très important dans le monde du business aujourd’hui.

Lefaso.net : Le maquillage est-il un domaine d’avenir pour un pays comme le Burkina et quel avis donneriez-vous par exemple à ceux qui souhaiteraient embrasser le secteur ?

Dina Mireille Baguian : Le maquillage est un domaine d’avenir pour un pays comme le Burkina Faso ; parce que de nos jours, on remarque vraiment qu’un grand nombre de femmes s’intéressent de plus, et surtout au maquillage, à la mode de beauté et aux soins corporels.

Lefaso.net : Quels sont vos projets en la matière ?

Dina Mireille Baguian : Notre but premier est d’apporter de la qualité, du professionalisme et ultimement, l’esprit d’entreprendre chez les femmes burkinabè. Le Burkinabè est, partout dans le monde, reconnu comme un travailleur persévérant. Le pays des Hommes intègres est un pays avec des talents spécialement dans le monde de la beauté et de la mode. A travers notre plateforme de distribution, nous souhaiterons donner plus d’opportunités à toute personne souhaitant entreprendre dans ce domaine.

Cette idée m’est venue après plus de quinze ans de vie aux USA, pays d’opportunités. Depuis mon lycée, j’ai eu l’opportunité d’aller à l’école à plein temps et également de travailler de temps en temps comme, élève, étudiante. Ce qui m’a permis de me former assez jeune et d’apprendre à gérer mes finances. Cela m’a forgé une maturité financière et professionnelle dès le bas-âge ; ce qui est très utile pour la vie adulte.

Lefaso.net : Un conseil à tous vos lecteurs qui souhaiteraient se maquiller ?

Dina Mireille Baguian : A tous ceux qui veulent se maquiller, je conseille fortement l’entretien de la peau, premièrement. Le soin de la peau est très important avant l’application du maquillage. Tout comme notre corps a besoin d’ingrédients sains, notre peau et notre visage ont le même besoin. Il faut donc toujours prendre connaissance des ingrédients que contiennent vos produits de maquillage, connaître votre type de peau et surtout aller toujours vers le choix de teint qui vous correspond le plus. J’insiste : le maquillage doit servir à ajouter une touche et non à transformer en une autre personne.

Lefaso.net : Comment vous contacter ?

Dina Mireille Baguian : Nous avons des distributeurs agréés Ellieme Glow à Ouagadougou.

Représentants Officiels Ellieme Glow

1. NADIASKA :
☎️ : 66 52 31 31 ( Whatsapp )
☎️ : 53 80 85 85
Lieu : La ZAD après le CMA du Bogodogo en venant de Ouaga-inter.
Juste à côté de la pharmacie St-Jean et de la cave Poulma.
C’est sur la Circulaire, la voie qui passe devant le siao
2. GLAMOUR Institut
Ouaga 2000 situé dans la rue du marquis le Consulat
78 21 71 31
76 60 05 52

Propos recueillis par O.H.L
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Récréatrales : La 11e édition se tient du 24 au 31 octobre 2020 au quartier Gounghin de Ouagadougou
Rencontres musicales africaines (REMA) : C’est parti pour la 3e édition
Burkina Faso : Le ministère de la Culture étudie la question du financement des opérateurs culturels majeurs
25e édition des Nuits atypiques de Koudougou : Se donner une nouvelle vision pour atteindre une nouvelle mission
Orchestre « Les colombes de la révolution » : Fatoumata Diallo N° 2 et Aoua Carole Congo racontent la nostalgie de l’époque
Entreprenariat féminin : La 4e édition d’Africa Mousso se tiendra le 30 octobre 2020
Culture : L’ambassadeur LI JIAN visite le Musée Rayimi de Issouka
Bobo-Dioulasso : Le centre culturel Ankata présente son plus "grand studio"
Bobo-Dioulasso : Les opérateurs culturels majeurs réfléchissent à un mécanisme pérenne de financement de leurs activités
Musique : L’artiste slameur Delfy présente sa "Vision politique"
Festival Ouaga Doré : La culture et le commerce de l’or à l’honneur
Récréâtrales 2020 : Ça promet de beaux moments aux festivaliers
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés