Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Environnement : Le FPDCT renforce la ceinture verte de Ouagadougou avec des plants

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • dimanche 30 août 2020 à 13h13min
Environnement : Le FPDCT renforce la ceinture verte de Ouagadougou avec des plants

Le Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT) a reboisé ce samedi 29 août 2020, la ceinture verte de Ouagadougou, dans le quartier Tanghin. C’est la deuxième fois que le fonds intervient sur ce site. L’objectif du jour, remplacer les plans morts et reverdir le reste de l’espace.

Le FPDCT s’est engagé à protéger l’environnement. Pour cela, il a pris l’engagement de reverdir deux hectares au niveau de la ceinture verte d’Ouagadougou. Ce samedi 29 août 2020, les travailleurs du fonds sont allés mettre en terre des plans. Pour le directeur général du FPDCT Bruno Dipama, l’objectif de la présente activité est de remplacer les plants qui n’ont pas survécu au précédant reboisement. Il a expliqué que cela est dû à la mise en place tardive des grillages de protection. Aujourd’hui, le système de protection est une réalité.

La directrice régional de l’environnement du Centre Haoua Fofana a invité les autres structures à emboiter le pas du FPDCT

Une centaine de plants ont été mis en terre. Il s’agit principalement d’arbre ombrageux. Des espèces comme le Baobab ont aussi été plantés. La protection et la survie des plants tiennent à cœur les agents du FPDCT. C’est pourquoi, un puits a été réalisé. Bruno Dipama a rassuré qu’un forage sera par la suite érigé. Pour la surveillance et l’arrosage, le directeur général a rassuré qu’une disposition sera prise avec les riverains surtout les femmes maraichères pour la gestion efficiente des lieux. « Nous allons œuvrer ensemble pour que l’entretien soit meilleur » a-t-il conclu.

c’est sur cet espace de deux hectares de la ceinture verte que le FPDCT a décidé de reverdir

L’acte du FPDCT est salué à sa juste valeur par les premiers responsables de l’environnement de la région du Centre. La directrice régionale de l’environnement Haoua Fofana a indiqué sa satisfaction de voir le site protégé. Pour elle, il serait difficile de mettre des hommes partout pour surveiller l’espace. Mais, le grillage vient assurer une survie certaine des plantes. Les animaux en divagations ne pourront pas les détruire. Elle a profité de l’occasion pour elle, pour inviter les autres organisations et institutions à prendre le pas du FPDCT. Avant la mise en terre des plants, les forestiers ont pris le soin d’expliquer aux environnementalistes du jour, comment planter un arbre.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 31 août à 11:39, par Davila En réponse à : Environnement : Le FPDCT renforce la ceinture verte de Ouagadougou avec des plants

    Comme d’habitude, on plante et on voit après la protection des plants et le forage. D’ici 6 mois, il y a aura un autre article disant avec fierté que l’on a encore remplacé les plans morts, et qu’un forage sera érigé.... Où comment dilapider l’argent ! Combien a coûté cette inauguration ? Certain qu’elle a couté plus que l’action elle-même. Reveillez-vous

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le changement climatique : Reboiser pour diminuer l’empreinte carbone
Environnement : Vers la création et le classement des corridors Pô-Nazinga et Pô-Eastern
Journée climatique : L’Afrique et l’Europe ensemble pour un partenariat vert
Changements climatiques : La transparence du Burkina en matière d’atténuation et d’adaptation évaluée
Région du Centre-Sud : Bientôt, les populations des communes de Doulougou, Ipelce, Kombissiri et Saponé n’auront plus soif
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Environnement dédommage des victimes de dégâts causés par les animaux sauvages
Protection des ressources naturelles : Des journalistes s’imprègnent de l’approche APAC
Protection des ressources en eau : Un atelier national pour faire l’état des lieux
Gestion participative des forêts classées au Burkina : Le PGDD/REDD+ s’achève sur de bonnes notes
Assainissement au Burkina : Un rapport sur la problématique de la gestion des boues de vidanges sur la table des autorités
Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Le Burkina élabore son système MRV
Gestion du froid en Afrique : Les acteurs réunis à Ouagadougou pour mutualiser leurs forces
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés