Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Opération « Un jeune, un arbre » : Le groupe Boss Life Communication plante 400 arbres à Loumbila

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • vendredi 21 août 2020 à 19h00min
Opération « Un jeune, un arbre » : Le groupe Boss Life Communication plante 400 arbres à Loumbila

Le groupe Boss Life Communication (BSL) a organisé une plantation d’arbres sur près de deux hectares, ce vendredi 21 août 2020 dans la commune de Loumbila (région du Plateau Central). Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’opération « Un jeune, un arbre ». Au total, 400 plants ont été mis en terre.

Cette opération de reboisement est une réponse à l’appel lancé par le gouvernement de planter des arbres. Ainsi, des jeunes mobilisés comme un seul homme ont planté plus 400 arbres composés de baobabs, de moringa et de nilotica, sur une aire de près de deux hectares.

Le promoteur de la campagne de reboisement, Hugo Boss.

Cette activité, selon le directeur général de Boss Life Communication, Hugues Gouba dit Hugo Boss, vise à reverdir le couvert végétal et renforcer les liens de solidarité et de fraternité entre la jeunesse burkinabè. Aussi, il s’agit de susciter un éveil de consciences pour que chaque jeune plante un arbre, d’où le slogan « un jeune, un arbre ». Il a souligné que cette initiative est à sa première édition, mais qu’elle ne compte pas s’arrêter là. « Nous travaillerons pour que de tels actes utiles se perpétuent au bonheur de l’ensemble du peuple burkinabè », a-t-il ajouté. Car, justifie-t-il, celui qui a planté un arbre n’aura pas vécu inutile.

Le chef de service régional forêt et faune du Plateau Central, Abdou, Kader Sawadogo.

Le chef de Service régional forêt et faune du Plateau Central, Abdou Kader Sawadogo, a félicité l’artiste Hugo Boss pour l’opération « un jeune, un arbre ». A l’entendre, chacun devrait pouvoir dire un jour à son enfant : « Voici l’arbre que j’ai planté ». M. Sawadogo ajoute que le choix des espèces n’est pas anodin, parce que les jeunes ont planté des espèces ayant des vertus thérapeutiques. Tout en encourageant la jeunesse burkinabè à la reforestation, il a plaidé pour que les différents acteurs jouent pleinement leur rôle pour la survie des 400 plants mis en terre. Car, dit-il, « une chose est de planter, une autre est de veiller à la survie de ces plants, de peur que cet acte utile ne soit peine perdue. »

Les participants à l’activité.

Pour Frédéric Kiemtoré, le représentant des bénéficiaires, cette action de Boss Life Communication (BSL) est la bienvenue. Il dit être content non seulement pour le choix du CSPS, mais aussi pour le choix des plants qui, pour lui, entrent dans la fonction nutritionnelle pour le bon développement de l’enfant et de la mère. Aussi, il a saisi l’occasion pour inviter les autorités et toutes les personnes de bonne volonté à doter le CSPS d’eau potable et de clôture.

Le représentant des bénéficiaires, Fréderic Kiemtoré.

Cette plantation d’arbres a connu la présence de l’artiste musicienne burkinabè Miss Tanya et des miss Burkina 2018 et 2019 (Sinthia Sankara et Danielle Flora Ouédraogo).

Pour précision, Boss Life Communication est un groupe de jeunes entrepreneurs œuvrant dans le domaine du digital tel que Facebook, WhatsApp, etc.

Dofinitta Augustin Khan (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le changement climatique : Reboiser pour diminuer l’empreinte carbone
Environnement : Vers la création et le classement des corridors Pô-Nazinga et Pô-Eastern
Journée climatique : L’Afrique et l’Europe ensemble pour un partenariat vert
Changements climatiques : La transparence du Burkina en matière d’atténuation et d’adaptation évaluée
Région du Centre-Sud : Bientôt, les populations des communes de Doulougou, Ipelce, Kombissiri et Saponé n’auront plus soif
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Environnement dédommage des victimes de dégâts causés par les animaux sauvages
Protection des ressources naturelles : Des journalistes s’imprègnent de l’approche APAC
Protection des ressources en eau : Un atelier national pour faire l’état des lieux
Gestion participative des forêts classées au Burkina : Le PGDD/REDD+ s’achève sur de bonnes notes
Assainissement au Burkina : Un rapport sur la problématique de la gestion des boues de vidanges sur la table des autorités
Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Le Burkina élabore son système MRV
Gestion du froid en Afrique : Les acteurs réunis à Ouagadougou pour mutualiser leurs forces
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés