Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

Mort de l’imam de Djibo : « Une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè », selon Zéphirin Diabré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 15 août 2020 à 13h00min
Mort de l’imam de Djibo : « Une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè », selon Zéphirin Diabré

C’est avec une profonde douleur que j’ai appris que le grand Imam de Djibo, par ailleurs Président de la Communauté musulmane du Soum, Souaibou Cissé, a été assassiné par les ravisseurs qui l’avaient enlevé le 11 août dernier sur l’axe Namsiguia-Djibo.

Mes pensées et ma compassion vont à la famille éplorée, aux habitants du Soum et à la Communauté musulmane du Burkina. La mort de l’Imam Cissé est une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè.

L’imam était un résistant, une référence dans la foi, et un symbole de résilience communautaire. Que son âme repose en paix !
C’est le lieu pour moi d’interpeller une fois de plus le Gouvernement burkinabè sur l’impérieuse nécessité de sécuriser l’axe Namsiguia-Djibo, longue de seulement une trentaine de kilomètres, et de protéger les personnalités religieuses, coutumières et civiles qui constituent des verrous que nos ennemis sautent les uns après les autres.

Que Dieu protège le Burkina Faso !

Zéphirin Diabré

Vos commentaires

  • Le 15 août 2020 à 16:58, par HUG En réponse à : Mort de l’imam de Djibo : « Une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè », selon Zéphirin Diabré

    Vous etes tous pareil car vous avez passe tout votre temps à tenir des simples propos. En tant que Cfof qu’est ce que vous avez fait pour que de tel acte ne se produise pas.vos deputes ont fait quoi ? Encore que DIEU accueille l’âme de l’imam au paradis

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2020 à 21:10, par Lom-Lom En réponse à : Mort de l’imam de Djibo : « Une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè », selon Zéphirin Diabré

    Nous remercions Mr Zephirin DIABLE pour ses condoléances mais j’avoue que j’ai un pincement au coeur en lisant les dernières lignes de son messages qui dit "interpeller le gouvernement à protéger les personnalités religieuses, coutumières et civiles qui constituent des verrous que nos ennemis sautent les uns après les autres". C’est abjecte quand on veut en faire une exploitation politique de ces drames et comme si c’était possible d’envoyer des forces de sécurité dans chaque mosquée, temple, église ou palais de chaque dignitaire. Je ne sais comment je peux faire confiance aux politiciens Burkinabè, toutes tendances confondues ! À la limite, ça devient dégoûtant !

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2020 à 21:42, par Lom-Lom En réponse à : Mort de l’imam de Djibo : « Une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè », selon Zéphirin Diabré

    Nous remercions Mr Zephirin DIABLE pour ses condoléances mais j’avoue que j’ai un pincement au coeur en lisant les dernières lignes de son messages qui dit "interpeller le gouvernement à protéger les personnalités religieuses, coutumières et civiles qui constituent des verrous que nos ennemis sautent les uns après les autres". C’est abjecte quand on veut en faire une exploitation politique de ces drames et comme si c’était possible d’envoyer des forces de sécurité dans chaque mosquée, temple, église ou palais de chaque dignitaire. Je ne sais comment je peux faire confiance aux politiciens Burkinabè, toutes tendances confondues ! À la limite, ça devient dégoûtant !

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2020 à 12:54, par minnayi En réponse à : Mort de l’imam de Djibo : « Une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè », selon Zéphirin Diabré

    Je pense que l’internaute Lom-Lom est soit de mauvaise foi, soit il a un niveau très bas qui ne lui permet pas de comprendre les questions élémentaires du rôle du Gouvernement et de l’opposition ou encore de tout citoyen.

    Protéger la sécurité de tous les citoyens est une obligation constitutionnelle du Gouvernement. Dans son message, le CFOP dit simplement "interpeller le Gouvernement" et il pense qu’il en fait une exploitation abjecte. C’est la mission du Gouvernement et personne d’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2020 à 16:41, par Bigbalè En réponse à : Mort de l’imam de Djibo : « Une énorme perte pour l’ensemble du peuple burkinabè », selon Zéphirin Diabré

    @minnayi, je pense que c’est votre niveau de compréhension qui est très très bas voir bas bas !! L’internaute Lom-Lom désavoue ce jeu malsain des politicien qui consiste à exploiter des situation de drame des personnes et des familles pour en faire une exploitation politique. Je ne suis pas sûr que vous compreniez mieux la langue française et de ce fait, je vous invite à éviter les injures déguisées ! De toute façon, votre analyse me semble borgne, myope, uni-jambiste à la fois et je vous conseille de ne plus jamais vous prendre pour le carnet de la vérité ou le centre du monde ! Avec tout le respect que l’on vous doit !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Création des forces spéciales par le Président du Faso : Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard !
Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian
Forces armées burkinabè : Création d’une nouvelle entité dénommée « Forces spéciales »
Attaque de SOLHAN : Déclaration du parti de l’espoir
Boucherie de Solhan : L’œuvre de l’État islamique au grand Sahara
Tueries de Solhan : « Il devrait avoir un centre des opérations, une cellule de crise au Sahel », estime Mahamoudou Sawadogo, expert en sécurité
Attaque terroriste à Solhan : L’ambassadeur du Burkina en France indigné par "les propos mensongers" d’un journaliste d’Europe 1
Représentation diplomatique du Burkina Faso à Paris : Cérémonie d’hommage aux victimes de l’attaque terroriste de Solhan
Tueries de Solhan : Pourquoi les FDS en poste à une dizaine de kilomètres n’ont-elles pas pu réagir, se demande l’UAS
Militaires morts au front : Go PAGA redonne le sourire
Drame de Solhan : Le Cardinal Philippe Ouédraogo invite au jeûne le vendredi 11 juin
Tueries de Solhan : "Il devient urgent de situer les responsabilités", interpelle le MBDHP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés