Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le capital est seulement le fruit du travail et il n’aurait jamais pu exister si le travail n’avait tout d’abord existé.» Abraham Lincoln

Théâtre Soleil : Dix jeunes outillés en écriture de texte théâtral

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 14 août 2020 à 20h00min
Théâtre Soleil : Dix jeunes outillés en écriture de texte théâtral

Ce vendredi 14 août 2020, les pensionnaires du Théâtre Soleil ont prouvé les acquis de leur formation en écriture de texte théâtral. Ils ont restitué des extraits d’écrits qu’ils ont chacun élaborés à l’issue de leur formation. Pendant un mois, les jeunes ont appris des techniques sur l’écriture de texte théâtral, l’écriture créative pour enfant, le texte et le dialogue dramatiques. L’objectif est de développer chez les apprenants, la littérature jeune public, surtout le volet théâtre.

Michaël Boly est un apprenant. Il a présenté devant les acteurs du monde culturel, son extrait intitulé « Guaribou, l’ange-gardien ». C’est l’histoire d’un jeune homme qui rencontre des problèmes familiaux et qui commence à haïr ses parents, au point de vouloir leur mort. Le mendiant qui, lui, est déjà dans cette situation, décide, de concert avec le jeune homme, d’échanger les rôles pour faire comprendre à ce dernier l’importance d’avoir une famille.

Michaël Boly, participant à la formation en écriture de texte théâtral

D’après Michaël Boly, « au départ c’était difficile ; on bloquait sur l’imagination, les personnages. Il y avait pas mal d’ambiguïté pour aborder l’écriture, surtout que pour le jeune public, il faut être diplomate dans les écrits pour ne pas choquer. Mais avec l’aide du formateur, nous avons eu une facilité à construire nos histoires ».

. Ildevert Meda, comédien, metteur en scène et écrivain dramaturge

Ildevert Meda, acteur connu dans le monde du cinéma burkinabè, n’a pas manqué d’exprimer sa joie pour cette initiative. « C’est pour moi une fierté d’avoir l’honneur d’assister à la naissance de personnes qui, il y a un mois, n’osaient pas se prétendre auteurs ; et qui, aujourd’hui, de l’avis même des professionnels, sont en train de devenir de grands écrivains », confie le comédien, qui a encouragé les apprenants à rester dans la continuité.

Les invités à la cérémonie

Le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) était aussi présent à cette clôture de formation, à travers sa responsable du service promotion culturelle et œuvres sociales, Mariama Barry/Cissé. « C’était un plaisir d’assister à ce rendu. J’ai été vraiment surprise de voir des œuvres de belle facture », déclare Mariama Barry/Cissé. Elle ajoute « le BBDA est ravi d’accueillir de nouveaux adhérents. Ses auteurs ont la possibilité de déclarer leurs œuvres à deux niveaux. Non seulement leurs textes seront protégés et s’ils les produisent sous forme de théâtre, on pourra les intégrer dans la catégorie drame ».

Remise des attestations

Le Théâtre Soleil est une structure culturelle qui œuvre dans le domaine de l’art et du spectacle depuis 2013. Son but est d’être une structure à la fois de formation, de création et de diffusion, et favoriser l’accès des populations, surtout le jeune public, aux spectacles vivants.

Thierry Oueda, directeur du Théâtre Soleil

Il s’agit donc pour cette structure de montrer que le théâtre de création constitue un instrument de promotion de la diversité culturelle et une source de création d’emplois artistiques et culturels durables. Et tout cela passe par des formations comme celle initiée par le directeur de Théâtre Soleil, Thierry Oueda.
A l’issue de cette restitution, chaque participant a reçu une attestation des mains de professionnels du monde culturel.

Adjaratou Tall (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diversité des expressions culturelles : Le Burkina restitue son 3e rapport périodique quadriennal
Promotion des biens et services culturels : Le ministère de la Culture veut pousser les acteurs à l’excellence hors du Burkina
Recette du week-end : Le Benga ou le haricot
« Ma parcelle ou la mort » : Le tout dernier long métrage du réalisateur Sidnaba Zida
Musique : La consécration pour l’artiste Ode avec son premier album ‘’Tilgré’’
Sotigui Awards : La 5e édition se penche sur la contribution des femmes cinéastes à la culture de la paix
Musique : « Laafi » ou la paix, le 3e album du groupe Wendaabo
D. Mireille Baguian, promotrice d’Ellieme Glow : « Le maquillage doit servir à ajouter une touche et non à transformer en une autre personne »
Recette du week-end : Le dèguè
Cinéma : Alizeta Guiré, l’espoir du septième art burkinabè
Gastronomie et divertissement : La 7e édition de la soirée des « MADIGO » aura lieu le 18 décembre 2020
Recette du week-end : Gâteau au Bissap
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés