Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Santé des enfants : Le projet « Integreated e-Diagnosis Approach (IeDA) » dépose ses valises au Plateau-Central

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 14 août 2020 à 22h55min
Santé des enfants : Le projet « Integreated e-Diagnosis Approach (IeDA) » dépose ses valises au Plateau-Central

Ce vendredi 14 août 2020 à Ziniaré, capitale de la région du Plateau-Central, la gouverneure Fatoumata Bénon Yatassaye a procédé au lancement officiel du projet « Integrated e-Diagnosis Approach (IeDA) ». Ce projet concerne tous les trois districts de la région du Plateau-Central. L’approche intégrée e-diagostic (IeDA) vise à améliorer la qualité des services de santé de l’enfant au Burkina Faso, en augmentant la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant (PCIME).

Assurer des soins appropriés aux enfants malades et renforcer la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant (PCIME) dans les trois districts sanitaires dans la région du Plateau-Central. Tel est le défi de l’ONG Terre des hommes à travers le projet « Integrated e-Diagnosis Approach (IeDA) ». Au cours de cet atelier, ils vont procéder à la présentation aux acteurs, des principaux axes d’intervention du projet. Il sera question aussi pour les acteurs de discuter du calendrier, du processus de mise en œuvre dans les trois districts et le rôle des parties prenantes.

Des participants

Soutenu par le Fonds Mondial, le projet IeDA est une stratégie novatrice combinant les technologies de l’information et de la communication en utilisant le registre électronique de consultation (REC). Cette approche du projet vise à améliorer la qualité des soins. À aider les professionnels de santé dans la supervision et le suivi de la qualité des services de santé de l’enfant. Ce qui contribuera à réduire la mortalité et la morbidité infantile au Burkina Faso.

La santé de l’enfant est préoccupante au Burkina, ainsi en 2010, un enfant sur huit est décédé avant l’âge de cinq ans. Cela est dû principalement au manque de soins de santé de qualité. Et la plupart de ces décès auraient pu être évités grâce à des interventions à moindre coût selon l’enquête démographique de santé 2010. « Avec ce projet, nous voulons mettre à la disposition des professionnels de la santé un paquet technique suivi d’un accompagnement pour leur permettre de maîtriser l’outil technique » a déclaré, le coordonnateur des projets et programmes de santé de Terre des hommes, Luc Kaboré.

Le coordonnateur des projets et programme de santé de Terre des hommes, Luc Kaboré

Avec cette statistique sombre, l’approche intégrée e-diagostic (IeDA) compte mettre tout en œuvre pour assurer des soins appropriés aux enfants malades au Burkina où 80% de la population vit dans les zones rurales. Malgré les efforts consentis par le gouvernement, une évaluation du ministère de la Santé a montré que seulement 8,2% ont bénéficié en 2012 d’une consultation. Des analyses des dossiers des enfants consultés ont montré que seulement 15% des consultations de prise en charge intégrée des maladies de l’enfant (PCIME) étaient effectives.

La gouverneure du Plateau-Central, Fatoumata Bénon Yatassaye

Face à ce défi, l’ONG Terre des hommes à travers le projet « Integreated e-Diagnosis Approach (IeDA) » veut renforcer le système de santé chez les enfants.
« Nous accueillons à bras ouverts ce projet vu qu’il a déjà démontré des pans positifs dans les conditions de prise en charge chez les enfants d’autres régions.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : CRS et l’Ocades Caritas élaborent une stratégie conjointe pour mieux répondre aux besoins humanitaires
Journée mondiale du pharmacien : Les spécialistes du médicament font le point de leur place dans le système de santé
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine
Formation professionnelle au Burkina : Le CIFDHA outille les jeunes de Boulsa
Justice : Le ministère passe en revue ses activités de 2019
Burkina Faso : Plaque tournante du commerce illégal du mercure en Afrique de l’Ouest
Transports et facilitation des échanges : Le Conseil burkinabè des chargeurs sensibilise les acteurs à Dakola
Evaluation des acquis scolaires au Burkina : Les apprenants ont des performances moyennes
Epargne voyage Air Burkina : Rendre le voyage aérien accessible à tous
Fonction publique : « Tôt ou tard, il y aura une situation de saturation », prévient le gouvernement
Choc entre tradition et religion à Loropéni : Surmonter les divergences par le dialogue et l’acceptation de l’autre
Promotion du civisme et prévention des conflits : Le NDI satisfait de ses actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés