Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 9 août 2020 à 23h54min
Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

Ne peut-on pas « être grand » en politique sans verser dans des pratiques de dégradation humaine ? L’on ne peut finalement pas s’empêcher de poser cette question aux partis politiques burkinabè, plus précisément à ceux dits « grands » et qui se complaisent à le clamer à coups de mobilisations et de contre-mobilisations. En politique, la fin justifie les moyens, dit-on. Effectivement, cela se vit à merveilles à Burkina. Autrement, pour parvenir à l’objectif, peu importe… ; jusqu’à ce que dignité et mœurs n’aient pas droit de cité !

En effet, lors des grands rendez-vous politiques (congrès, meetings, conventions, assemblées générales, etc.), l’on s’aperçoit que pour des besoins de propagande politique, les organisateurs ratissent large dans les quartiers et villages, au sein des populations surtout démunies et/ou illettrées pour remplir stades et palais. Fiers de dire que même le Palais des sports, le stade ou tel endroit n’a pas pu contenir la mobilisation, les militants.

Le plus pernicieux ici (et qui vaut cette réaction), c’est lorsque la majorité de ce qu’eux-mêmes, politiciens, qualifient de « bétail » est constitué de femmes de tous âges. Parfois, ces femmes, bébé au dos ou enceintes, se retrouvent sur ces lieux sans même comprendre le motif réel de leur présence. On les trompe dans les quartiers avec tous les arguments pour les conduire au lieu souhaité, et une fois sur place, les responsables qui les y ont conduites s’éclipsent ; ce qui les contraint à y rester jusqu’à la fin de leur besogne (la mobilisation étant le principal élément de satisfaction ici pour les organisateurs). Et tous les motifs sont bons à utiliser comme appât.

C’est ainsi qu’on découvre que bien de femmes sont souvent convoyées pour, dit-on, s’inscrire pour des prêts que voudraient leur octroyer des institutions publiques ou privées. « On nous a dit de venir ici qu’on donne de l’argent/prêts aux femmes pour entreprendre », se renseignent-elles souvent auprès de qui elles peuvent.

Ce sont donc des mères, des grands-mères au regard perdu, souvent frappées par la soif et la faim, qu’on recense en train de tourner sur ces lieux. Que dire encore, lorsqu’on sait que certaines ont abandonné petits commerces, dont dépend la gestion quotidienne de leur famille, pour s’y retrouver.

Cela fait bien longtemps que ces pratiques ont pignon sur rue. Avec les joutes électorales en perspectives, rêver que ces pratiques s’amenuisent semble relever de l’utopie. Des capitales à l’intérieur du pays, les choses se passent ainsi. Comme si la politique était un règne de pratiques humaines dégradantes. Même des organisations de la société civile et mouvements politiques se sont laissé embarquer dans cette tendance immorale.

C’est ce même esprit qui, honteusement, se vit parfois dans l’administration à la faveur de certaines activités publiques (inauguration d’infrastructures, par exemple), où les élèves des localités concernées sont mobilisés pour, dit-on, « réserver un accueil chaleureux à l’autorité ». Ainsi, dès 6h, les enfants sont mobilisés puis convoyés sur le lieu de l’activité qui va démarrer à 11h. On les entasse sous le soleil, sans pincement au cœur. Une fois la cérémonie terminée, et pendant que les invités et autres privilégiés se dirigent vers les plats garnis, les enfants et autres populations « contraintes » de participer sont laissés à leur sort (même si prise en charge, il y a, ce n‘est que de nom). Pour notre part, ce n’est pas seulement dégoûtant…, c’est révoltant !

Oumar L. Ouédraogo
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 août à 21:47, par K-LIFA En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Il faut humaniser nos politiques.C’est dans nos pays que la politique est pervertie de la sorte.Mais la suite on l’a connait une fois au pouvoir ces mêmes politiques se moquent de ceux qui les ont votés. Il faut pour parapharser Me KAM deprofesionaliser la politique et une dose de code de conduite à introduire dans nos constitutions afin que quiconque s’engage soit soumis au préalable à une enquête de moralité sans quoi monsieur Oumar L. OUEDRAOGO ces gens s’infantiliseront toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 21:52, par F7 En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Ici, la faute revient aux maris car pour moi, il n’y a pas autant de veuves qu’on peut convoyer pour des activités politiques où les gens n’ont que pierre à la place du cœur. Sinon, si les maris étaient conscients aucune bonne femme ne peut le faire. Mais si certains hommes s’attendent à ce que leurs femmes reviennent avec des millions de la politique, on fait quoi ?...

    Répondre à ce message

    • Le 9 août à 23:27, par Le citoyen En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

      Internaute F7, vous ignorez vraiment la réalité, j’ignore si vous êtes du Burkina, mais ce que l’article soulève est très profond. Quand vous parlez de leurs maris, sachez qu’elles sortent après leurs époux soient partis au travail, en général les hommes sortent tôt et rentrent le soir. Comprenez donc que chacun se débrouillant de son côté pour le panier commun de la famille, il est difficile pour les maris de contrôler comme vous le dites. Je conviens cependant avec vous que cet écrit a le mérite d’interpeller les maris à plus de vigilance, aux jeunes de rester vigilants pour surveiller leurs mamans et grands-mères.

      Répondre à ce message

    • Le 10 août à 09:34, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

      @F7
      Lorsque quelqu’un se fait voler, escroquer, on peut toujours incriminer son imprudence ou sa naïveté, il n’en demeure pas moins qu’il n’y a qu’un seul véritable coupable : l’instigateur du délit.

      Répondre à ce message

  • Le 10 août à 10:16, par Bao-yam En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Belle dénonciation mais comme le dit le problème, si on insulte tous les présents au marché, seuls les fous vont réagir. La faute aux médias qui ne font pas leur travail. Au lieu d’aller couvrir de tels événements sans rapporter ce qui se passe en dessous, il faut faire un reportage documenté de ce qui est dénoncé ici. Les organisateurs seraient couverts de honte et c’est plutôt une communication négative qu’ils auront au lieu de la propagande voulue. Demain s’ils recommencent, faites pareil. Ils finiront par cesser.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 10:19, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    L’analphabétisme est un atout majeur pour les politiques. C’est pour cela que l’alphabésation n’est pas encore obligatoire et généralisé.
    Mais nous devons individuellement sensibiliser nos parents. Quel politicien a déjà résolu quel problème dans le monde ?
    La politique c’est un commerce comme tout autre. Ils vendent de l’espoir, du rêve et c’est une vente à découvert (ça veut dire vendre ce que l’on a même pas en main). Il nous appartient de ne pas acheter. Alors allons dans nos villages, conscientiser les petites cellules familliales. C’est ce que j’ai fait pour ma part. Mes parents ne laissent pas leurs champs pour aller à des rassemblements initiés par ces saletés de politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 11:44, par citoyen Lambda En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Monsieur le journaliste ,vous n’avez même pas tout dit . Et la drague et l’exploitation sexuelles des femmes d’autrui à travers ces pratiques vous les mettez où ? Tout le monde sait ,que le milieu politique est par excellence le milieu du dévergondage , des libations et pratiques sexuelles immorales . Certains hommes politiques ou leur sous fifres exploitent également ces pauvres femmes et n’ayons pas peur de le dire . Voilà pourquoi d’ailleurs, beaucoup d’hommes ,surtout les hommes politiques eux mêmes n’acceptent pas, que leurs épouses fassent la politique, conscients qu’ils sont des pratiques du milieu ,puisqu’ils en font certainement . Le vrai problème est qu’il faut vraiment moraliser un tant soit peu l’activité politique dans ce pays .

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 13:02, par Adakalan En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Notre vrai problème c’est l’ignorance. C’est pas les mari.
    Moi personnellement est ce que quelqu’un peut me traîner la ou il veut..il ne viendra même pas à l’esprit pour m’aborder avec des questions farfelues.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 13:14, par la loupe En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Bonjour chers amis.
    Merci à Mr le journaliste pour cet écrit qui interpelle plus d’un des burkinabé à l’action. Pour moi, c’est comme disait Norbert ZONGO. C’est le silence des hommes dits ’’bons’’ qui est coupable que les acteurs politiques indélicats qui s’amusent avec l’honneur de leurs mamans. Il faut que chacun si mette dans la sensibilisation pour l’éveil des consciences de tous les burkinabé des zones rurales comme urbaines.
    Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 13:27, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    On est prêt pour exploiter la misere des pauvres..Est ce cele est bon. Au journaliste ayez le courage de citer les partis politiques que font. Aux politiciens petits nexploitez pas les pauvres femmes car tôt ou tard vous allez le payer

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 13:39, par Verité En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    L’auteur est vraiment fâché !!!! Tout est tellement bien dit dans cet article. Félicitation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 13:58, par Nabons En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. A ce que je sache, on ne les a pas trainé par la corde jusqu’aux lieux de ces manifestations. Néanmoins, continuons de les sensibiliser.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 15:28, par RIM AZU En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Merci O .L .O . Dans les années 98 , J’avais voulu créer une association qui avait pour but de sensibiliser les populations à cet effet . Prévenir les divisions , les dérives , les propagandes mensongères . Préparer les populations à sensibiliser les prétendants et les élus par la redevablité obligatoire . Une manière de sanctionner les élus , les obliger à la probité et le respect de ce prétendu bétail. Si les populations sont ainsi éclairées , ça changerait certainement les comportements . Malheureusement , les méandres de la vie ne me l’ont pas permis . les gents ne voient que l’argent .

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 15:39, par LE MAITRE GOMYAAREE : PAYS SANS FOI NI LOI En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    LA POLITIQUE UN DOMAINE DE :
    NUISANCE réciproque
    CALOMNIE
    MENSONGE
    MECHANCETE
    DUPERIE
    AIGREUR
    ASSASSINAT
    ADULTÈRE
    COPINAGE
    VOL
    BREF ;

    PS C EST LA BOITE A PANDORE béatement OUVERTE

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 16:44, par Yamsoba En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    BAO-YAM tu parles de dénonciation par la presse ? Hummm il faut pas demander l’impossible. Le mal est généralisé et il faut un traitement général sinon , rien FOUYYYY . Quand tout tourne autour du ventre de l’homme, c’est fini pour l’honneur et la dignité. Ayant simplement de faire de la politique autrement et changeons la classe car celle-ci est née et grandi dans ces pratiques honteuses et ne sait rien faire d’autre que çà. Que Dieu sauve le Burkina, AMENNNNNNNNNNNNNNNNNNN

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 19:34, par Bao-yam En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    @Yamsoba, ceux qui font ça savent déjà que c’est mauvais mais ils le font. On ne les changera pas en leur faisant la morale comme dans cet article. Il faut leur faire payer le prix en faisant des reportages précis sur les cas avérés et transformer ainsi la propagande en publicité négative. Par ailleurs accuser les politiques de façon générale contribue à discréditer tout le monde y compris ceux qui font la politique autrement. Cela ne fait que l’affaire de ceux qui sont sans scrupules.

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 23:48, par Le citoyen du Burkina En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

      Bao-yam, ce que vous dites n’est pas juste, ce que dit l’article est connu de tous et tous les partis politiques, je dis eux tous se comportent ainsi. Ceux qui ne le font pas sont simplement en manque de moyens. Pour dire que le milieu politique est pourri. Je pense modestement que l’article a le mérite d’éveiller la vigilance des populations, pas les populations, mais chacun d’entre nous dans la société. Cette alerte est la bienvenue et je pu vous dire que c’est un responsable politique qui m’a dit de lire l’écrit parce qu’il a été touché par le contenu, il est responsable mais il reconnaît que ce n’est pas bien. Voyez-vous, c’est déjà bien une telle dénonciation car l’action commence par la pensée.

      Répondre à ce message

  • Le 11 août à 06:42, par ZOUGOURI Aboudramane En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Très bien vu chers journaliste, que cela cesse, nos mamans ne peuvent pas être mise en ruse pour leur fin politique. A bas ces hommes politiques qui indignent leur nation.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 09:55, par KOUDOUGOU Yilké Augustin En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    Tout est bien dit. L’écrit est bien, les réactions sont bien, il reste le changement attendu. Et pour ce faire, commençons par changer nous même nos différents comportements dont nous sommes conscients que c’est mauvais. Politicien ou pas, chacun a un comportement mauvais à changer.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 15:30, par L’enseignant lecteur En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    "C’est ce même esprit qui, honteusement, se vit parfois dans l’administration à la faveur de certaines activités publiques (inauguration d’infrastructures, par exemple), où les élèves des localités concernées sont mobilisés pour, dit-on, « réserver un accueil chaleureux à l’autorité ». Ainsi, dès 6h, les enfants sont mobilisés puis convoyés sur le lieu de l’activité qui va démarrer à 11h. On les entasse sous le soleil, sans pincement au cœur. Une fois la cérémonie terminée, et pendant que les invités et autres privilégiés se dirigent vers les plats garnis, les enfants et autres populations « contraintes » de participer sont laissés à leur sort (même si prise en charge, il y a, ce n‘est que de nom)". Cette partie me touche encore plus dans l’écrit, j’en ai personnellement vécu et c’est très triste. Interpellation aux associations des parents d’élèves : il faut combattre ces pratiques, l’autorité qui ne peut pas venir faire son travail, ce pour quoi elle est payée, véhiculée et nourrir par les deniers publics n’a qu’à laisser, il ne faut pas aller perturber le cours des enfants. Merde et honte à toutes ces autorités qui sont dans cette pratique. Bravo mon grand journaliste d’opinion, que Dieu te donne la force d’aller encore plus loin. Ne te décourage pas du tout face aux mauvais esprits versés en pagaille dans notre pays, persévère, ça paie à tous les coups.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 18:09, par CCCC En réponse à : Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !

    J’ai remarqué une chose depuis un certain temps : les malcauseurs, les spécialistes pour dénigrer les agents publics et les syndicats se sont tous tu. Ils attendent patiemment d’être réélus pour reprendre leur sport favori : accuser les fonctionnaire de tous les maux qui minent la nation burkinabé. Ces malcauseurs nés pensent que nous avons oublié leurs propos mensongers...Que nenni ! Perso, j’ignore qui je voterai mais je connais très bien qui je ne voterai plus jamais !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Isaac Zida « obligé d’annuler » son retour au pays
Congrès du MPS : Pas de feu vert des autorités burkinabè pour la participation de Yacouba Isaac Zida
« J’ai choisi de ne plus rentrer au Burkina Faso… » ; ce que Zida disait il y a un an
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de la NAFA
Législatives 2020 au Burkina : La liste des candidats du MAE-BF
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de l’ADF-RDA
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats du mouvement SENS
CDP : Mahamadi Kouanda perd son procès contre Eddie Komboïgo
Législatives du 22 novembre au Burkina : La liste des 127 candidats du CDP à l’assaut des sièges de l’Assemblée nationale
Elections législatives 2020 : C’est fini pour le dépôt des dossiers de candidatures
Elections couplées de 2020 au Burkina : Le Conseil constitutionnel affûte ses armes
Elections de 2020 au Burkina : L’opposition suspecte le pouvoir de manœuvres frauduleuses dans certaines localités
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés