Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le capital est seulement le fruit du travail et il n’aurait jamais pu exister si le travail n’avait tout d’abord existé.» Abraham Lincoln

Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mercredi 5 août 2020 à 22h35min
Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

Des journalistes ont visité ce mardi 4 août 2020, l’aéroport international de Ouagadougou pour constater de visu le dispositif mis en place dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Quatre jours après l’ouverture des frontières aériennes, les autorités sanitaires et aéroportuaires tiennent à rassurer que tout est mis en œuvre pour le respect des consignes sanitaires et des mesures d’accès au territoire national.

Les frontières aériennes sont ouvertes depuis le 1er août 2020. Covid-19 oblige, les aéroports internationaux du Burkina Faso ont mis en place un dispositif en vue de minimiser les risques de propagation de la maladie.

Dès l’entrée de l’aéroport international de Ouagadougou, le voyageur est invité au strict respect des mesures barrières, notamment la friction des mains au gel hydroalcoolique, le respect de la distanciation physique, des marquages sont faits pour faciliter le respect de la distanciation, la prise de température et le remplissage de fiches avant d’embarquer. Sur tout le parcours, le gel hydroalcoolique est disponible.

Au départ comme à l’arrivée, les voyageurs sont invités à respecter les mesures barrières contre le Covid-19

A la descente de l’avion, les passagers sont aussi invités au respect des gestes barrières. Le bus convoyant les passagers a même été réaménagé pour prendre en compte la distanciation physique. Mais surtout, ils doivent présenter un test de Covid-19 datant de moins de cinq jours, réalisé par un laboratoire de référence. Ceux en provenance de l’étranger qui n’ont pas ce test, sont mis à l’écart et autorisés à remplir leurs formalités après les passagers disposant du test.

Quatre jours après l’ouverture des frontières aériennes, une centaine de voyageurs sont arrivés à Ouagadougou sans test de Covid-19

Une fois les formalités remplies, leurs passeports sont confisqués et ils sont référés au service de santé de l’aéroport. Là, ils doivent débourser 90 000 F CFA pour la réalisation de deux tests de Covid-19 : un test de diagnostic rapide dont le résultat est disponible en 45 minutes et un test PCR dont le résultat est disponible en 48 ou 72 heures. Si le test rapide est négatif, le passager est autorisé à rentrer chez lui en attendant les résultats du 2e test PCR. Si le test rapide s’avère positif, en attendant les résultats du test PCR, il est conduit dans un hôtel à ses propres frais et sous escorte policière. Si le résultat revient positif, il est alors enrôlé dans le dispositif de prise en charge du ministère de la Santé et si le résultat est négatif, il est autorisé à rentrer chez lui.

L’équipe médicale chargée de réaliser les tests de Covid-19 aux voyageurs arrivés à Ouagadougou sans le test de Covid-19

Et déjà en quatre jours, ce sont environ une centaine de personnes qui sont arrivés à Ouagadougou sans test de Covid-19. Dr Salif Sankara, directeur général de l’offre des soins au ministère de la Santé, a donc saisi l’occasion pour inviter les voyageurs à destination de Ouagadougou, au respect de cette procédure. Procédure, dont les compagnies aériennes devraient d’ailleurs tenir informer leurs passagers pour éviter tout désagrément. Comme l’explique Dr Sankara, « Le dispositif est suffisamment cohérent, organisé et on voudrait que les gens soient informés pour ne pas être frustrés, parce que c’est d’abord pour leur intérêt qu’on sache dans quelle catégorie les classer pour pouvoir les accueillir au Burkina Faso. »

Dr Salif Sankara, DG de l’offre des soins, invite les voyageurs à se munir de test de Covid-19 avant d’entreprendre le voyage à destination du Burkina Faso

Pour les vols domestiques, le test du Covid-19 n’est pas nécessaire, a indiqué Dr Sankara. Il ajoute par ailleurs qu’au départ de Ouagadougou, le test du Covid-19 est gratuit dans de nombreux centres de santé, notamment au CHU Tengandogo, au CHU Yalgado Ouédraogo, au CMU Pogbi, au CMU de Saaba, au CMU du secteur 15, du secteur 52, etc.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net
Photos : Bonaventure Paré

Vos commentaires

  • Le 5 août à 12:42, par Tiendrebeogo Fidèle En réponse à : Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

    Bonjour,

    J aimerais partager une expérience malheureuse. J ai un collègue qui est en France depuis le mois de mars pour une formation à l universite Paris Didierot. A cause de la situation tout a été prolongé. Sa formation s est bien passée et a pris fin en juin 2020. Comment rentrer au pays ? Je vous epargne tous les détails. Finalement, il obtient son billet retour pour le 4 août 2020, un vol air France. Pour prendre en compte le décret du gouvernement burkinabé parlant des tests covid passager, il se rend le 1er août pour son test dans un labo, résultats promis dans 72h. Jusqu’au lundi 03 août pas de résultat de la part du labo. Il se rend à l aéroport CDG espérant toujours que le labo lui notifiera son résultat d un moment à l autre ? Pas de résultats. Finalement, air France refuse de l embarquer comme quoi, les autorités du Burkina ont produit un décret pour les voyageurs. Moi personnellement je n ai pas vu le décret en détails. J ai vu juste des communiqués rappelant les conditions de voyage au Burkina, mais je me pose les questions suivantes :

    1. Etant Burkinabè, je suis aussi soumis au test pour rentrer dans mon pays. Là où je réside et je travaille ? Où j ai toute ma vie ? Mon collègue a du rester toute la journée du 04 août dehors dans les rues de Paris pour qui on lui trouve un logement tard dans la soirée d hier, Juste pour deux jours. Air France en plus demande 700 euro pour le reprogrammer sur un vol
    2. Est ce à dire qu un burkinabè résidant régulièrement au Burkina ne peut plus rentrer chez lui en cas de test positif au covid-19.
    J ai été très triste.
    Je suis au 73629350 pour toute personne qui veut bien me donner des réponses à mes préoccupations.

    Répondre à ce message

  • Le 5 août à 13:20, par Le Financier En réponse à : Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

    Je comprends que ces mesures concernent les entrées aéroportuaires et non les voies terrestres. Donc un nigérian qui prend l’avion d’Abuja à Ouaga doit avoir un test à jour sous peine de payer 90000 francs CFA. Mais un nigérian qui rejoint le Burkina par la route en passant par le Bénin n’est pas soumis à la présentation de ce test. Conclusion le COVID ne se déplace d’un pays à l’autre que par avion. J’hallucine au vu du nombre important de personnes qui entrent au BF par la route. Bravo aux conseillers techniques et experts de toute nature qui gravitent autour de nos décideurs. Par ailleurs, quelle assurance même raisonnable aviez vous sur des tests passés dans un autre pays. Est ce qu’un passager qui arrive doit attendre dans les locaux de l’aéroport le temps que les autorités portuaires vérifient la véracité de son test auprès du pays concerné ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 août à 14:27, par Le saint En réponse à : Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

    Dites-moi qu’elle est le laboratoire de référence pour la Diaspora des États Unis.
    Au pays de l’oncle Sam , vous n’obtiendrez pas un résultat sur papier en moins de 5 jours. Ajoutez les 2 jours que prennent le voyage et vous êtes hors délais des 5 jours imposé par NOS autorités

    Répondre à ce message

  • Le 5 août à 15:41, par Timbila En réponse à : Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

    Vraiment c’est hallucinant. Je commence à raison à ceux qui disent que la pandémie est un business. Cela s’explique par le comportement mercantile de nous autorités sanitaires. L’argent amassés sur le dos des victimes fabriquées de toutes pièces de mensonges se trouvent où. Personne n’en parle. Maintenant il faut de saigner les voyageurs qui ont été déjà éprouvés plusieurs mois de confinement loin de leur patrie pour organiser les campagnes électorales. Le décret en question n’a jamais été publié. Une fois de plus, on s’est juste contenté d’informations laconiques relayées par les presses. Sauf erreur de ma part, ces informations n’ont jamais fait cas de la question de l’amende 90000 FCFA à payer lorsqu’on ne dispose pas du test. Lorsqu’on prend une décision à quelque niveau que ce soit on se doit de la divulguer afin de mettre tout le monde au même niveau d’informations. Je pense même pas que les différentes compagnies disposent de ces informations dans leur différentes agences pour informer les voyageurs. C’est regrettable.

    Répondre à ce message

  • Le 6 août à 07:11, par Alo alo En réponse à : Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

    Qu’est ce qui justifie les 90000 ? Au Burkina ? J’ai le sentiment qu’il ont fait du copier coller avec le Bénin. Sinon comment comprendre qu’au Gabon ,Mali le test ne vaut pas 40000f et gratuit dans d’autres pays. les 90000 s’apparentent à de. L’arnaque. C’est injustifiable !

    Répondre à ce message

  • Le 6 août à 10:46, par Tokouma En réponse à : Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

    Je commence d’abord par dire à "Le Financier" que le délai de 4 jours c’est à compter de la date du résultat qui n’est autre que le jour où on vous invite à venir prendre votre résultat. Mais si vous mettez encore 5 jours avant d’aller chercher, là c’est vous qui avez créé l’avarie.

    Maintenant je ne comprends pas, alors là pas du tout comment des gens ont pu embarquer sans test.

    Encore moins comment on a pu les laisser entrer ici , fussent-ils des BURKINABE.
    Pensez-vous que quelqu’un pourrait entrer en France ou en Belgique sans respecter UNE SEULE REGLE ?????

    Cessons d’être RIDICULE car c’est ainsi que le PREMIER CAS est entré ici alors qu’on savait d’où il venait.........

    On nous dit ; "au cas où il est négatif.... Au cas où il est positif on le retient....
    Et ceux qu’il aurait contaminé dans l’avions qui sont pour le moment négatifs et qui pour tant vont aller propager la maladie quelques jours seulement après ????

    Votre raisonnement sinon RESONNEMENT est simplement ILLOGIQUE.

    Répondre à ce message

  • Le 6 août à 11:56, par Mirage En réponse à : Ouverture des frontières aériennes : Il faudra débourser 90 000 F CFA, si vous n’avez pas le test de Covid-19 à l’arrivée

    J’aimerais que le Ministère de la santé communique sur la procédure ici au Burkina pour les passagers au départ de Ouaga. J’ai plusieurs questions :
    1) quels sont les endroits ou l’on peut faire son test de diagnostic covid-19 avant le départ ?
    2) quel est le montant qu’un passager doit débourser pour faire le test ?
    3) est-ce que les enfants de moins de cinq ans sont concernés par le paiement ?
    4) est-ce que les personnes du troisième âge doivent aussi payer pour le test ?
    Merci de communiquer sur ces aspects très importants à la population.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : Face au relâchement des mesures barrières, les leaders communautaires appelés à la rescousse
Lutte contre le Covid-19 : Endeavour Mining équipe des centres de santé des régions des Hauts-Bassins et du Nord
Covid-19 au Burkina : 11 nouveaux cas et 63 guérisons à la date du 20 septembre 2020
Covid-19 au Burkina : 118 agents de santé infectés depuis le début de la crise
« Public Sector Awards » : Une cérémonie pour valoriser le management dans le service public
Covid-19 au Burkina : 50 nouveaux cas confirmés au 19 septembre 2020
Coronavirus au Burkina : 30 nouveaux cas confirmés à la date du 18 septembre 2020
Coronavirus au Burkina : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 17 septembre 2020
Prévention du Covid-19 : Le CERESSE-BF veut sensibiliser dans les quartiers non-lotis de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 30 nouveaux cas confirmés à la date du 16 septembre 2020
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 15 septembre 2020
COVID-19 au Burkina : Quinze cas enregistrés à la date du 14 septembre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés