Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Religion : La Jeunesse des Assemblées de Dieu du Burkina Faso a 50 ans !

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 31 juillet 2020 à 12h32min
Religion : La Jeunesse des Assemblées de Dieu du Burkina Faso a 50 ans !

La Jeunesse des Assemblées de Dieu du Burkina Faso (JAD/BF) est dans la liesse à l’occasion de son cinquantenaire. L’évènement s’est tenu du 26 au 30 août 2020, au site du 75e anniversaire des Assemblées de Dieu à Ouagadougou. En prélude à cet évènement, le bureau national a, ce jeudi 30 juillet 2020 à Ouagadougou, animé une conférence de presse pour présenter la JAD et appeler à la mobilisation générale de la jeunesse pour la réussite du jubilé.

« Jeunesse et sanctification » est un verset extrait de la Lettre aux Hébreux (12 : 14). C’est le thème général retenu pour la célébration du cinquantenaire qui va, selon le président de la JAD/BF, le pasteur Wendkuni Aimé Ouya, mobiliser des milliers de jeunes venus d’ici et d’ailleurs.

A l’entendre, cette conférence de presse est la toute première dans l’histoire de la JAD/BF. Pour dire qu’il y a de l’évolution au sein de cette structure. Et à l’en croire, le but de ce jubilé d’or est de faire un état des lieux du mouvement, afin de projeter des perspectives, et aussi rendre grâce à Dieu pour ses merveilles durant ce demi-siècle de vie.

Des membres de la JAD/BF

Le sous-thème de cette cérémonie est « 50 ans de la JAD/BF : enjeux, défis, responsabilité et perspectives ». Et selon le conférencier, le choix de ces thèmes s’explique par le fait que le Burkina traverse une période sombre marquée par le terrorisme et le Covid-19. Donc, il était bon de marquer une halte pour inculquer aux jeunes les valeurs de la sanctification qui est un élément essentiel pour tout jeune chrétien aspirant au royaume des cieux. Car, poursuit le pasteur Wendkuni Aimé Ouya, Cette valeur doit être pratique et quotidienne. Il s’est agi aussi de voir ce que la JAD/BF a fait comme travail au sein des Assemblées de Dieu et au sein de la nation burkinabè.

Le président du bureau national de la JAD/BF a expliqué que le nouveau bureau n’a pas eu la chance d’avoir de femme en son sein, sinon les bureaux antérieurs ont eu la présence et la participation des femmes. Mais, il a souligné que cette préoccupation sera prise en compte pour les fois à venir, afin que le quota genre soit respecté.

Le président de la JAD/BF

Pour les questions de sécurité et d’hébergement des participants, il rassure que le comité d’organisation est déjà sur pied pour éviter les désagréments lors de la cérémonie du cinquantenaire. Quant aux mesures anti-Covid édictées par les autorités, il affirme que toutes les dispositions nécessaires sont prises pour faire respecter les mesures sanitaires.

Notons que ce cinquantenaire est placé sous le patronage du président du Conseil général des Assemblées de Dieu du Burkina, le Révérend Dr Michel Ouédraogo. Par ailleurs, mille choristes et plus de dix mille jeunes sont attendus pour chanter la gloire de Dieu.

Les participants

La contribution des jeunes pour la célébration du jubilé d’or est de 2 000 francs par participant et le budget prévisionnel pour les festivités du cinquantenaire s’élève de 30 à 40 millions de francs CFA.

La JAD/BF a été créée en 1970 et elle est repartie en 73 régions ecclésiastiques, 160 sous-régions et plus de 5 000 églises locales sur le territoire national. Elle a pour mission de favoriser le regroupement des jeunes garçons et jeunes filles membres des Assemblées de Dieu.

Dofinitta Augustin Khan (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Tentative d’escroquerie du Maire Armand Beouindé : Le juge Narcisse Sawadogo et de son complice Alassane Baguian reconnus coupables
Assomption 2020 : L’archidiocèse de Ouagadougou confie à la Vierge Marie, la santé du monde
Développement : « Pourquoi l’Afrique ne peut-elle pas faire aussi sa démocratie en fonction de ses réalités ? », s’exaspère le pasteur Wendlarima Hermann Sawadogo
Institut des peuples noirs (IPN) : Le gouvernement crée un secrétariat permanent pour relancer la structure
Santé des enfants : Le projet « Integreated e-Diagnosis Approach (IeDA) » dépose ses valises au Plateau-Central
Assurance agricole : Le ministère de l’Agriculture suscite l’adhésion des agriculteurs de l’Est
Centre Universitaire Hospitalier Sourô Sanou : La ministre de la santé s’imprègne des réalités de l’hôpital.
Année académique 2020-2021 : l’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
Baccalauréat 2020 : 28,75% de taux de réussite au premier tour pour le centre du Lycée Philippe Zinda Kaboré
Baccalauréat 2020 : « On pensait que le Covid-19 aurait un impact sur les résultats », Dr Edith Ilboudo présidente de jury
Lutte contre la pauvreté au Burkina Faso : Les gouvernements burkinabè et américain signent un compact de 500 millions de dollars
Déflatés et retraités : « Une nouvelle carrière est possible » aux anciens agents de l’ONEA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés