Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Education : Le Lycée scientifique national de Bobo-Dioulasso devrait recevoir ses premiers pensionnaires en octobre 2020

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 13 juillet 2020 à 22h00min
Education : Le Lycée scientifique national de Bobo-Dioulasso devrait recevoir ses premiers pensionnaires en octobre 2020

Le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales a visité ce lundi 13 juillet 2020, le chantier du lycée scientifique national de Bobo-Dioulasso. Le taux de réalisation de l’infrastructure est estimé à 86% et devrait être fin prêt en septembre pour recevoir les élèves à la rentrée prochaine.

Lancé en février 2018, le chantier de construction du Lycée scientifique national de Bobo-Dioulasso ne devait durer qu’un an et demi et devait être réceptionné en juillet 2019. Un an après ce premier délai, l’infrastructure est toujours en chantier. A en croire le Pr Stanislas Ouaro, ministre en charge de l’Education nationale, cette situation s’explique par le retard accusé pour l’approbation des plans architecturaux et par la lenteur et la performance des entreprises qui laissent à désirer.

Le ministre se dit satisfait de la qualité de l’infrastructure

« Très peu d’entreprises arrivent à respecter les délais et c’est même pour cela qu’il est important que ce genre d’établissements soient construits pour que nous puissions formés davantage les jeunes Burkinabè dans le domaine de l’ingéniorat, des technologies, de sorte à ce que nous puissions renverser cette tendance, qui pour moi n’est rien d’autre que liée à la qualité de la formation, parce que ça demande une certaine organisation et une masse critique d’ouvriers pour le faire », a-t-il laissé entendre.

Ce 13 juillet 2020, sur place, le Pr Stanislas Ouaro, a pu se rendre compte de l’état d’avancement des travaux. Le taux de réalisation est estimé à 86%. Le gros œuvre est prévu pour s’achever fin juillet 2020. Puis, les équipements des salles de cours, des dortoirs, du laboratoire, de la cuisine, et des logements du directeur et de l’intendant seront installés.

Le gros œuvre devrait être achevé en fin juillet 2020

En septembre 2020, tout devrait être fin prêt et l’infrastructure réceptionnée pour qu’en octobre, les élèves y soient reçus pour la rentrée scolaire. « Nous travaillons d’arrache-pied pour pouvoir inaugurer d’ici septembre cette infrastructure qui est quelque peu extraordinaire et qui nous coûte autour de 2 milliards 600 millions de F CFA. Elle va permettre aux élèves d’être dans de très bonnes conditions de travail et d’étude, afin de pouvoir contribuer à leur tour au développement du pays », a-t-il indiqué.

Malgré le retard accusé, c’est un ministre qui s’est dit satisfait à l’issue de la visite du chantier. Il salue notamment la qualité de l’infrastructure bâtie sur 4 hectares 600 m2, qui dit-il, doit être entretenue de telle sorte que des générations d’élèves s’y succèdent. Pour cela, il faut une autonomisation dans la gestion des lycées scientifiques et un centre sera créé à cet effet. Ce centre devra aussi gérer les classes préparatoires et le centre de préparations aux concours d’administration.

le taux de réalisation est estimé à 86%

Et même si le chantier du Lycée scientifique national de Bobo-Dioulasso a accusé un retard, ce n’est pas pour autant que le projet de lycées scientifiques n’est pas mis en œuvre. En effet, les premiers élèves prennent cours dans des bâtiments d’emprunt dans les ENEP de Bobo-Dioulasso et de Loumbila et sont dans de bonnes conditions, assure le ministre.

Pour la rentrée prochaine, 175 élèves sont attendus au Lycée scientifique national de Bobo-Dioulasso. Il s’agit de nouvelles recrues, mais aussi de ceux qui prennent déjà cours dans les ENEP. Pour faire partie des nouvelles recrues, les élèves doivent avoir au plus 18 ans et être classés parmi les 140 meilleurs moyennes au BEPC.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
Redevabilité sociale et veille citoyenne : 20 communes du Burkina Faso passent à la loupe
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs
Conflits communautaires : L’implication de la femme dans la restauration de la paix et la promotion de la cohésion sociale
Santé communautaire : Bientôt une task-force pour coordonner les interventions
Nestlé Burkina : Trois respirateurs pour sauver des vies
Ziniaré : Le directeur de la maison d’arrêt et de correction placé sous mandat de dépôt pour extorsion de fonds
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés