Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 10 juillet 2020 à 23h50min
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel

Les responsables des sections provinciales de la Ligue des consommateurs du Burkina à l’école du relevé bimestriel de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). L’atelier a lieu, ce vendredi 10 juillet 2020 à Ouagadougou, et a pour ambition de former les participants au système de relevé bimestriel que l’ONEA veut désormais pratiquer.

Le ton est monté d’un cran ces dernières semaines entre l’ONEA et ses clients. La raison, les factures des mois d’avril et de mai sont exagérément élevées. Pour contenter les consommateurs, l’ONEA s’est expliquée, a annulé les factures et s’est engagée à les reprendre. « Le problème n’est pas le relevé bimestriel. Le problème réel est que des gens ont reçu des factures qui ont été relevées en 48 ou 50 jours. Compte tenu de nos tarifs progressifs, au lieu de faire le relevé en 30 jours, si vous le faites en 50 jours, naturellement la facture est plus que doublée. Voilà un peu le problème. Mais nous ne voulons pas que les gens lient ça carrément au relevé bimestriel car c’est un outil qui peut nous permettre d’améliorer nos performances », a rappelé le Directeur général de la Nationale de l’eau, G. Frédéric François Kaboré.

Le Directeur général de l’ONEA, G. Frédéric François Kaboré, a rassuré que les factures d’avril et de mai seront reprises

Au même moment, l’ONEA avait entamé des discussions avec la Ligue des Consommateurs du Burkina afin de mieux se faire comprendre. « Les problèmes de facturation ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire national. Pour notre part, nous avons joué notre rôle en participant, avec la section de l’Oubritenga, à une expérimentation qui y était faite sur les relevés bimestriels. Des problèmes avaient été soulevés lors de cette expérimentation.

Nous avions demandé une rencontre avec l’ONEA afin de comprendre comment les choses se passaient. Après tout cela, le problème de surfacturation est intervenu dans les toutes villes. Mais comme le DG de l’ONEA l’a expliqué, c’est lié à plusieurs facteurs. Il s’agit notamment de la pandémie à Coronavirus qui rendait difficiles les sorties des agents sur le terrain. Nous sommes intervenus afin que l’ONEA puisse apporter l’éclairage nécessaire de façon à ce que les plaintes que nous recevons puissent avoir une solution », a indiqué Dasmané Traoré, président de la LCB.

Vue partielle des participants à la formation

Pour ceux qui ont déjà payé leurs factures, une solution a été trouvée. « S’il s’avère que des consommateurs avaient déjà payé plus, le reliquat sera défalqué sur les autres factures. Les clients de l’ONEA peuvent rester calmes parce qu’une solution a été trouvée », a rassuré Dasmané Traoré.

C’est dans cet ordre d’idée que la rencontre de ce vendredi 10 juillet 2020 avec les responsables provinciaux a été initiée à la demande des responsables de la LCB. L’objectif est de faire d’eux des points focaux de l’ONEA dans les provinces. « Nous savons des sections dans les 45 provinces du Burkina. Il y a nécessité que tous les représentants de la LCB comprennent le système de facturation pour que si les consommateurs viennent vers eux pour une plainte quelconque qu’ils puissent être en mesure d’expliquer de façon à éviter l’amalgame.

C’est dans ce sens que nous avons demandé cette rencontre. Ils seront en mesure d’attirer l’attention de l’ONEA sur les failles du système ou d’expliquer aux consommateurs les voies de recours en temps de problème », a ajouté le président de la Ligue des consommateurs du Burkina.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Baccalauréat 2020 : Le ministre de l’Enseignement supérieur donne le top de départ à Banfora
Baccalauréat 2020 : 125 805 candidats à la conquête du premier diplôme universitaire
SUNU Assurances : Le programme " Kiff Tes Vacances avec SUNU Assurances Vie Burkina Faso" lancé
Baccalauréat session 2020 : 3 726 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest
Baccalauréat 2020 : 1012 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire dans la région du Sahel
Université Joseph ki-Zerbo/UFR/SVT : Le baboratoire Labesta revisité pour répondre aux exigences des formations doctorales
Kaya : Première session du Comité de pilotage du projet de construction de la paix et la cohésion sociale
Tabaski 2020 : 3 480 bœufs tués pour les personnes vulnérables
Province du Kourweogo : Bientôt une bibliothèque numerique pour la jeunesse
Tabaski 2020 : Qatar Charity offre 1000 moutons aux personnes nécessiteuses
L’Association Manegre-nooma pour la protection des orphelins : 25 pensionnaires retournent dans leurs familles
Tabaski 2020 : Les fidèles musulmans ont prié pour la paix, la santé et le vivre ensemble à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés