Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Economie : Le Comité de pilotage passe en revue la mise en œuvre du PNDES

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mardi 7 juillet 2020 à 16h30min
Economie : Le Comité de pilotage passe en revue la mise en œuvre du PNDES

Le Ministre de l’Economie, des finances et du Budget, Lassané Kaboré, a présidé ce vendredi 3 juillet 2020, la session annuelle du Comité de pilotage du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il s’est agi de valider le bilan de l’année 2020 ainsi que le rapport d’évaluation indépendante des trois premières années de mise en œuvre du Plan.

Depuis son adoption en 2016, le Plan national de développement économique et social se met en œuvre dans un contexte très difficile marqué notamment au plan international par l’exacerbation des tensions commerciales et géopolitiques entre les principales économies, les incertitudes liées aux conséquences du Brexit qui ont occasionné un fort recul de la croissance de certains pays développés. Au plan national, le contexte est marqué par l’accentuation des attaques terroristes, avec leurs effets dépressifs sur l’investissement dans différents secteurs d’activités et la poursuite des revendications sociales.

Ce constat du Ministre de l’Economie, des finances et du Budget, Lassané Kaboré, explique déjà en partie les insuffisances enregistrées dans la mis en œuvre du référentiel. Cependant, certaines activités ont été menées au cours de l’année écoulée. Ainsi en 2019, le Burkina a enregistré une croissance économique de 5,7% contre une croissance escomptée de 6%. Pour le Ministre Kaboré, cela est dû à la fronde sociale et aux attaques terroristes dont les répercussions sur l’économie nationale sont très fortes.

Dans le domaine du renforcement de la gouvernance politique et administrative, les révisions du Code pénal, du Code de procédure pénale et du Code électoral ayant permis le vote des Burkinabè de l’extérieur sont les principaux actes pris en 2019. Le rapport note également la relecture de la Loi sur le Quota Genre et les efforts d’humanisation des prisons. Pour la défense, il ressort le renforcement des capacités opérationnelles et organisationnelles des forces de défense et de sécurité avec l’acquisition de matériels spécifiques, la construction de nouvelles infrastructures sécuritaires.

Afin de fournir de l’information juste à tous les Burkinabè, le gouvernement a basculé l’audiovisuel national à la Télévision numérique de terre (TNT), étendu les appuis financiers aux sociétés de presse privée, les prêts à taux subventionnés pour l’équipement, etc.

Dans le domaine de la santé, le gouvernement, selon le rapport annuel, a eu pour objectif l’accès aux structures de santé. Ainsi, il a inauguré le CHR de Ziniaré, construit et équipé 59 CSPS sur l’ensemble du territoire, transformé le CHR de Ouahigouya en Centre hospitalier universitaire (CHU), amélioré le ratio population-médecin. Le gouvernement a aussi rendu effective la gratuité de la planification familiale dans les régions des Cascades et du Centre-sud, etc.

L’éducation n’est pas en reste. Pour faciliter l’accès à l’éducation aux populations, le gouvernement a construit des salles pour le préscolaire, recruté, sur mesures nouvelles, 1000 instituteurs adjoints certifiés, mis à disposition 2 275 professeurs de niveau licence et DEUG. Bien d’autres activités ont également menées. Des infrastructures routières ont également été construites. En 2019, la construction de 198,33 km de pistes, 148 km de routes bitumées et 117,6 km de voiries a été achevée.

Ces réalisations attestent, selon le rapport, que la mise en œuvre du PNDES se passe bien en dépit du contexte socio-économique et politique difficile. Des perspectives ont aussi été élaborées pour la période 2020-2021.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le Comité de revue du Programme budgétaire « secteur privé » examine la mise en œuvre du PACAO-BF
Cour des comptes : Des conseillers et vérificateurs à l’école du jugement des comptes de gestion
Bobo-Dioulasso : Les actionnaires minoritaires outillés sur leurs droits dans les partenariats en entreprise
Sociétés commerciales : L’Agence burkinabè des investissements instruit les actionnaires minoritaires sur leurs droits
Corruption dans l’administration des douanes au Burkina : Un programme anti-corruption mis en place pour inverser la tendance
Transformation du coton burkinabè : Désormais des T-shirts made in Burkina
Investir au Burkina : La protection des actionnaires minoritaires préoccupe l’Agence burkinabè des investissements
Projets et programmes communautaires : Le Burkina Faso dans le viseur des experts nationaux et de l’UEMOA
Production de miel au Burkina : Les acteurs disposent désormais d’un référentiel technico-économique
Journée africaine de la statistique : Déclaration de Lassané Kaboré, ministre de l’Economie et des Finances
Filières économiques porteuses : La bonne moisson du Réseau des producteurs de beurre de karité
Élections 2020 au Burkina : Une mission conjointe de la CEDEAO et de l’Union africaine salue le dispositif mis en place
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés