Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Campagne Yilimdé de la mairie de Ouagadougou : Bolloré Transport & Logistics fait un don de poubelles.

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 3 juillet 2020 à 22h10min
Campagne Yilimdé de la mairie de Ouagadougou : Bolloré Transport & Logistics fait un don de poubelles.

La mairie de Ouagadougou a reçu, ce lundi 15 juin 2020 à Ouagadougou, des mains de l’un de ses nombreux partenaires Bolloré Transport & Logistics, un don de poubelles dans le cadre de sa campagne de sensibilisation « Yilimdé ». Une campagne qu’elle a lancée en vue d’implanter, sur les grandes artères de la ville, des poubelles fabriquées à partir des déchets plastiques recyclés.

S’engager avec la mairie de Ouagadougou pour la propreté de la ville de Ouagadougou, c’est le but visé par le groupe Bolloré. Un don qui s’inscrit d’abord dans le cadre de leur responsabilité sociale auprès des populations certes mais aussi pour leur engagement aux côtés de la mairie centrale dans son initiative d’apporter une réponse aux enjeux écologiques et surtout dans la crise sanitaire dans laquelle le pays est plongé, a indiqué le DGA de Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso, Arnaud Bouhier.

Outre cela, il a aussi précisé qu’à travers ce geste, le groupe Bolloré, présent au Burkina Faso depuis plus de 50 ans, a aussi pensé à tout ce qui est gestion de déchets en terme de santé et de propreté publique afin d’aider les citadins à prendre de bonnes résolutions quant à la collecte de ces déchets. Ce qui est très important pour toutes les familles et entreprises de la ville de Ouagadougou dont la population ne cesse de grandir, a-t-il fait savoir, soulignant qu’à cela s’ajoute le fait que sa société participera également à l’embellissement de la ville et à la valorisation des déchets plastiques. « Et pour ce premier don, nous avons offert 25 poubelles à la ville de Ouagadougou et notre souhait, c’est de pouvoir continuer à y participer », souhaite le Directeur Général Adjoint de Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso.

La question de la responsabilité sociale et de l’engagement de la propreté de la ville de Ouagadougou ont poussé Bolloré Transport & Logistics à répondre à l’appel de la Mairie de Ouagadougou.

« En plus d’être un acteur majeur du transport et de la logistique au Burkina Faso, Bolloré Transport & Logistics est une entreprise responsable qui soutient les initiatives pour la revalorisation de déchets en vue de contribuer à la dépollution de notre environnement. Pour la fabrication des poubelles de l’opération « YILIMDE, le recyclage des plastiques est une alternative pour la réduction de l’empreinte carbone dans notre pays. Mieux cette opération en plus d’embellir notre cité permet de protéger la santé de nos populations », a déclaré M. Seydou Diakité, Directeur Général de Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso.

Ainsi, ce don a été accueilli dans la joie par la mairie de Ouagadougou, qui s’est engagée dans la propreté publique à travers son opération de sensibilisation « Yilimdé » visant 1000 poubelles. « … avec les poubelles reçues aujourd’hui, nous disons merci aux sociétés qui mettent en œuvre leur responsabilité sociale au profit de la ville, tout en nous permettant d’atteindre notre objectif des 1000 poubelles pour les grandes artères de la ville. Et nous espérons que d’autres entreprises emboiteront le pas ». Tout en rappelant Yilimdé est une opération publique qui consiste à sensibiliser les populations sur la propreté publique et individuelle.


À propos de Bolloré Transport & Logistics

Bolloré Transport & Logistics est présente au Burkina Faso dans le transport, la logistique et la manutention et emploie aujourd’hui plus de 400 collaborateurs locaux permanents et plus de 350 emplois indirects à travers notamment ses agences à Ouagadougou, et Bobo-Dioulasso.

Afin de contribuer au développement de l’emploi au Burkina Faso, l’entreprise développe des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur, à l’instar de l’Institut Africain de Management (IAM), l’Institut Burkinabé des Arts & Métiers (IBAM), le Centre de Promotion de l’Apprentissage des Métiers (CPAM), le Centre de Formation Professionnelle Emplois & Métiers (CFPEM). Bolloré Transport & Logistics Faso mène également des actions pour les populations en partenariat avec des ONG, par exemple pour l’aide à la scolarisation et à la réinsertion sociale des jeunes et pour leur sensibilisation à la préservation de l’environnement.

www.bollore-transport-logistics.com www.bollore-transport-logistics.com

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : « La résistance aux antimicrobiens, c’est l’une des principales menaces de notre temps », Dr Zakaria Gansané, médecin épidémiologiste
ASCE-LC : Une procédure de mise en demeure lancée à l’encontre de deux ministres et huit députés pour non déclaration de biens
Burkina : 243 condamnés à la perpétuité de 2010 à 2019 (VIDÉO)
Kaya : SOS village d’enfants redonne le sourire aux enfants en situation de déplacement
Processus de réconciliation nationale : Zéphirin Diabré à la Fédération des associations islamiques du Burkina
Violences basées sur le genre : Stop au fléau dans les sites des déplacés internes (VIDÉO)
Yirgou, deux ans après : Le MBDHP Seno interpelle les autorités et les acteurs judiciaires
Eglise du Burkina Faso : La vie et la formation des futurs prêtres au cœur de l’Assemblée plénière ordinaire de la Conférence épiscopale Burkina-Niger
Réconciliation nationale : « Au Burkina, personne ne semble prêt à confesser quoi que ce soit », regrette Moriba Traoré (SG du SBM)
Histoire du Burkina : Le CREDD apporte sa contribution à travers une conférence publique sur le passé sociopolitique et culturel du pays
Lotissement : Des populations de la commune de Liptougou s’insurgent contre les attributions anarchiques de parcelles
Fada N’Gourma : Le réseau pour la communication sur le pastoralisme (RECOPA) vole au secours des déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés