Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Bobo-Dioulasso : Les agents communaux s’insurgent contre l’application de l’IUTS

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 30 juin 2020 à 21h20min
Bobo-Dioulasso : Les agents communaux s’insurgent contre l’application de l’IUTS

Les agents communaux de Bobo-Dioulasso se sont réunis en assemblée générale extraordinaire ce mardi 30 juin 2020, pour échanger sur l’extension de l’IUTS sur les indemnités des fonctionnaires de ladite commune. Selon le secrétaire général du SYNATRA-CTB/Bobo, Lamine Passoulé, c’est en fin juin 2020, que les agents communaux ont eu la malchance de goûter au fruit amer de l’IUTS. A travers cette rencontre, ils appellent leurs camarades du bureau national à s’organiser pour lutter contre cette mesure.

« Nous étions au courant que nous allions être concernés par l’application de l’IUTS, mais notre central était en négociation avec le gouvernement pour alléger son effet sur les agents. C’est pourquoi, nous avons gardé une oreille attentive à cette négociation qui n’a malheureusement pas abouti. De sitôt, nous avons organisé une assemblée générale extraordinaire, pour échanger avec l’ensemble des camarades sur la question », a-t-il expliqué.

Lamine Passoulé, SG du SYNATRA-CTB Bobo

Il a par ailleurs affirmé que chez certains agents communaux, l’IUTS a évolué à plus de 20 000 Fr. Toute chose qui, selon lui, est abusée. « Quand vous évaluez 20 000 Fr par mois sur la carrière d’un agent en 20 ans de carrière, c’est très important. Cela peut boucher beaucoup de trou », s’est-il indigné. Avant d’appeler ses camarades du bureau national à s’organiser pour lutter contre cette mesure.

Les agents communaux de Bobo-Dioulasso en assemblée générale

En plus de l’annulation de l’extension de l’IUTS sur les indemnités des fonctionnaires des collectivités, ces agents ont évoqué d’autres points à soumettre au bureau national du syndicat. Il s’agit de l’affiliation de tous les agents à la CARFO, de l’organisation d’un examen professionnel de reclassement des agents des collectivités, la prise en compte du volet protection social en faveur des agents retraités (carte de retraité, visite médicale, prise en charge des frais d’examen et d’hospitalisation), l’augmentation des frais de stage et recherche au profit des élèves fonctionnaires.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Grève générale de 48h contre l’IUTS : « Il y a vraiment l’argent dans ce pays », rappelle Zakaria Bayiré du SNAID
Grève des 8 et 9 juillet 2020 : La CGTB et les syndicats Autonomes des Hauts-Bassins mobilisés pour de meilleures conditions de travail
Gaoua : Les travailleurs du Sud-Ouest mobilisés contre l’application de l’IUTS
Allégations sur les exécutions extrajudiciaires : La réponse du gouvernement burkinabè
Réhabilitation du tronçon Gourcy-Ouahigouya : « C’est beau, solide et techniquement agréable à visiter », selon le ministre Eric Bougouma
Transport des échantillons biologiques : Le ministère de la Santé et La Poste Burkina Faso signe une convention de partenariat
Burkina : Des syndicats et associations du secteur privé invitent la population au respect des autorités
Poème : La passe de la faucheuse
Djibo : Des fosses communes contenant au moins 180 corps découvertes, rapporte Human Rights Watch
Politique : « Actuellement, je ne vois pas un candidat qui peut sortir le Burkina de l’ornière », constate Issa Sawadogo
Promotion de l’agriculture biologique : Huit associations reçoivent un appui du Fonds PISCCA
Entrepreneuriat : Toé Dikio Claudel Rufin vainqueur du Prix Pierre Castel 2020 au Burkina Faso avec son projet de promotion du souchet appelé « tiongon ».
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés