Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Assassinat de Fahadou CISSE et Hama BALIMA : « Tous ceux qui sont trempés dans l’affaire seront punis à la hauteur du crime », l’ODJ/ Yagha

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 1er juin 2020 à 22h00min
Assassinat de Fahadou CISSE et Hama BALIMA : « Tous ceux qui sont trempés dans l’affaire seront punis à la hauteur du crime », l’ODJ/ Yagha

Dans cette déclaration à l’occasion de l’an I de l’assassinat des camarades Fahadou Cssé et Hama Balima, l’Organisation démocratique des jeunes (ODJ) session de la province de Yagha rappelle que « Tous ceux qui sont trempés, seront punis à la hauteur du crime commis ».

Ce jour 31 mai 2020, cela fait une année jour pour jour que les camarades Fahadou CISSE et Hama BALIMA ont été sauvagement assassinés par des escadrons de la mort. Cela fait également un an que les démarches pour faire la lumière sur ces assassinats odieux se trouvent bloquées par les commanditaires, les auteurs et les bénéficiaires de ces crimes. Ils refusent les autopsies demandées par les familles et notre organisation.

Les camarades ont été assassinés alors qu’ils se rendaient à Sebba sur convocation du Haut-commissaire Adama CONSEIGA et ses collaborateurs autour des préoccupations de la jeunesse du Yagha liées à la question de l’exploitation de l’or sur les sites d’orpaillages, de la question des rackets lors des opérations d’établissement des CNIB, des extraits de naissance, et de l’effectivité du droit à la santé et à l’éducation. Jusqu’à ce jour, aucun acte de compassion, même pas un simple communiqué n’a été pris par l’autorité provinciale.

Pour les militants de l’ODJ, les camarades Fahadou et Hama constituent l’exemple type même du militant de notre organisation. Courageux, combatifs et déterminés, ils ont incarné l’esprit de sacrifice et sont de ce fait des modèles pour la jeunesse populaire dans notre province. C’est pourquoi, tous les militants de notre organisation ainsi que toute la jeunesse populaire de la province du Yagha doivent mener une lutte ferme, constante et intransigeante pour l’arrestation et le châtiment des auteurs, des commanditaires et les complices de leur assassinat et la poursuite de l’idéal pour lequel ils se sont battus.

Tous ceux qui sont trempés, d’une manière ou d’une autre, dans les tueries du 31 mai 2019 doivent comprendre que l’ODJ prendra le temps qu’il faut, mais ils seront punis à la hauteur du crime commis contre la jeunesse populaire du Yagha, et contre également tous les militants de l’ODJ à travers tout le pays. Il n’y aura donc pas d’échappatoire pour personne.

Les attaques terroristes font de nombreuses victimes au sein des populations et de la jeunesse populaire dans la province et la jeunesse doit continuer à s’organiser pour sa sécurité. Toutefois, la lutte contre le terrorisme ne saurait être un tremplin pour les assassinats ciblés, de masse, les disparitions forcées, les tortures, etc. comme ce fut le cas à Bondoré, Sebba, Mansila, etc. Dans un État véritablement démocratique, qui se préoccupe du sort de ses populations, les Forces de Défense et de Sécurité sont une composante du peuple et devaient être perçues par les populations comme des protecteurs. Malheureusement, aujourd’hui, les populations du Yagha craignent autant les terroristes que les FDS.

La section interpelle le pouvoir MPP et alliés à se ressaisir et à :

mettre tout en œuvre pour que les assassins de nos camarades et leurs complices soient arrêtés, jugés et condamnés conformément à la loi ;
faire cesser les assassinats ciblés et de masse ainsi que les tortures dans la province ;
respecter les droits humains gages de cohésion sociale et l’union des fils et filles de notre pays.

Elle appelle ses militants et sympathisants, la jeunesse populaire et toute la population du Yagha :

à se mobiliser massivement dans le cadre de la commémoration de l’anniversaire de l’assassinat des camarades CISSE Fahadou et BALIMA Hama ;

à l’observation d’une heure de silence (de 9h à 10h) sur toute l’étendue de la province,

à développer la solidarité et le vivre ensemble entre toutes les communautés de la province et proscrire la stigmatisation ;

à s’organiser davantage au sein de l’ODJ pour la poursuite de la lutte ;

à se mobiliser dans le cadre de la lutte unitaire de toutes les composantes de la population du Yagha pour l’unité, l’intégrité, la liberté et le changement véritable

Gloire éternelle aux martyrs de la lutte pour la liberté, et le progrès social !

Vive l’ODJ/ Yagha ;

Pain et liberté pour le peuple !

Fait à Sebba le 31 mai 2020

La section

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Baccalauréat 2020 : Le ministre de l’Enseignement supérieur donne le top de départ à Banfora
Baccalauréat 2020 : 125 805 candidats à la conquête du premier diplôme universitaire
SUNU Assurances : Le programme " Kiff Tes Vacances avec SUNU Assurances Vie Burkina Faso" lancé
Baccalauréat session 2020 : 3 726 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest
Baccalauréat 2020 : 1012 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire dans la région du Sahel
Université Joseph ki-Zerbo/UFR/SVT : Le baboratoire Labesta revisité pour répondre aux exigences des formations doctorales
Kaya : Première session du Comité de pilotage du projet de construction de la paix et la cohésion sociale
Tabaski 2020 : 3 480 bœufs tués pour les personnes vulnérables
Province du Kourweogo : Bientôt une bibliothèque numerique pour la jeunesse
Tabaski 2020 : Qatar Charity offre 1000 moutons aux personnes nécessiteuses
L’Association Manegre-nooma pour la protection des orphelins : 25 pensionnaires retournent dans leurs familles
Tabaski 2020 : Les fidèles musulmans ont prié pour la paix, la santé et le vivre ensemble à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés