Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 31 mai 2020 à 02h00min
Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

Plusieurs personnes, des marchands et des acheteurs d’animaux, notamment, ont été tuées, ce samedi 30 mai 2020 au marché de bétail de Kompienbiga, localité située dans la commune de Pama, province de la Kompienga, a appris l’Agence d’information di Burkina (AIB).

C’est aux environs de 12 heures que des individus armés, sur des motos, ont débarqué sans crier gare dans ce marché qui grouillait le monde, indique la même source.

Ils ont, par la suite, ouvert le feu sur tout ce qui bougeait et c’était le sauve-qui-peut, a confié un témoin, toujours sous le choc. Le bilan humain serait très lourd. Certains l’évaluent à plus de vingt morts, d’autres avancent des chiffres bien plus supérieurs.

A entendre les interlocuteurs de l’agence, l’on enregistre également plusieurs blessés. Certains proches des victimes ont témoigné que les habitants de Kompienbiga sont toujours sur le qui-vive.

Le vendredi 29 mai 2020 à Sollé dans le Nord du Burkina Faso, quinze commerçants ont été tués par des terroristes qui ont également enlevé plusieurs personnes.

Lefaso.net
Source : Agence d’information du Burkina (AIB)

Vos commentaires

  • Le 30 mai à 17:38, par Paligba En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    L’agitation de l’aile politique les a permis de desserrer l’étau. Que Dieu nous sauve !

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 17:59, par lefaso va mieux En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    C’est horrible ce qui se passe. C’est d’autant plus écoeurant qu’il ya une espèce d’individus au Burkina Faso qui trouve quelque chose à dire lorsque nos FDS font bien leur boulot en neutralisant des terroristes. Si ce n’est pas du cynisme. Le comble est qu’on n’ouvre pas une action judiciaire contre ces individus pour démasquer leurs connexions avec les bandits. Paix aux âmes des disparus et prompts rétablissement aux blessés.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 18:02, par Nabiiga En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Compatriotes, c’est mon tour à moi, Nabiiga, de fanfaronner devant des micros pour demander que le gouvernement mette en branle toutes les différentes types d’enquêtes dont il dispose, à savoir, une première enquête pour s’amuser dont l’objectif est d’endormir les populations ; une première enquête diligentée à prendre tout en compte sauf la peine des parents des victimes. Ensuite viendra la deuxième enquête, cette fois-ci, minutieuse dont sa vocation sera de tenir en compte les soucis des parents de victimes, apaiser les populations sinon n’gaw, et payer des dommages intérêts aux parents des victimes avec promesse ferme de ne plus se récidivez. Voilà ce que, moi aussi, lambda burkinabè, je demande au gouvernement sur le massacre hier des15 citoyens et encore aujourd’hui au marché des bétails. Ils ont été massacrés, arrêtez et vite, les assaillants

    Le Burkina on le sait, est un pays du sahel. Burkinabè, nous connaissons tous la topographie de notre pays. Au nord, c’est le désert, rien que des dunes de sable où, sans même des jumelles, l’on peut voir ce qui se passe à cent kilomètres. D’emblée, notre pays ne peut pas se comparer à aucun pays forestier comme le Gabon encore moins à un pays de la région amazonienne où l’on peut y trouver des animaux sauvages de tous genres dans la forêt. L’on peut donc comprendre aisément que la porte d’armes offensive dans ces régions est incontournable.

    Au Burkina et surtout au nord, quelle raison peut-il y avoir pour justifier la porte de plusieurs armes offensives telles des kalaches, des lances rockets, des mitrailleuses, sur les épaules des gens ? Pour tuer quel animal ? Les chameaux ? Pour se défendre contre les voleurs de bêtes domestiques, peut-être, en effet, c’est plausible, mais l’on n’a pas besoin de lance rockets pour se défendre, encore moins des explosives plantées sur des voies pour empêcher à ces mêmes voleurs d’arriver aux villages, si villages il y a dans un premier lieu. Il est lieu de se rappeler également que la porte d’armes au Burkina est un délit punissable par une lourde peine d’emprisonnement. Donc, toute personne qui contrevient à cette loi sur de porte d’armes, est passible d’une peine d’abord, pour avoir enfreint la loi, et deuxièmement, comme soldat d’Allah du nord car c’est justement au nord que ces soldats d’Allah sévissent. Tout citoyen, n’ayant pas été autorisé à porter ces armes offensives mais il le fait non de moins, le fait à ses propres dépens et tout ce qui lui arrivera, lui arrivera en tant que combattant, et il l’aura cherché. Idem ne peut pas se dire des victimes d’hier et celles d’aujourd’hui même que nous pleurons ; eux, ont été attaqués justement avec des armes lourdes.

    Comme c’est la mode de tambouriner pour fâcher premièrement et pour se faire voir en deuxième lieu également devant des micros pour pointer de doigts, pour accuser, pour se présenter comme des victimes, je me vois dans la même obligation de faire pareil au nom et à la mémoire des fraîchement tombés et de tous ceux tombés depuis l’attaque meurtrière du bar le Cappuccino jusqu’ici. Si seulement le mépris tuait

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 02:01, par Connais tu ton pays vraiment En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

      Monsieur Nabiiga,
      Vous devriez apprendre à connaître votre pays. Au nord ce n’est pas le désert. C’est une zone sahelienne. Faites un tour et vous verrez que ce n’est pas le Sahara.
      Si jamais ce ne serait que des dunes de sables. Ça ne changerait pas non plus la donne, car derrière les dunes on peut se camouflér, en plus ça demanderait des moyens de déplacements convenables...

      Laissez les experts faire leur travail et faites le votre que j’ignore et m’en voudrais de savoir.

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 09:12, par caca En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

      Nabiiga
      Le Burkina on le sait, est un pays du sahel. Burkinabè, nous connaissons tous la topographie de notre pays. Au nord, c’est le désert, rien que des dunes de sable où, sans même des jumelles, l’on peut voir ce qui se passe à cent kilomètres. D’emblée, notre pays ne peut pas se comparer à aucun pays forestier comme le Gabon encore moins à un pays de la région amazonienne où l’on peut y trouver des animaux sauvages de tous genres dans la forêt. L’on peut donc comprendre aisément que la porte d’armes offensive dans ces régions est incontournable.
      Cher Nabiiga, j’ignore complément tes notes de dissertations au lycée ou ta connaissance géographique du Burkina, mais je rends compte de ton ignorance même de celle du Burkina que tu penses être un fils légitime. En bon français, on ne dit topographie pour parler la géographie, même si l’étude de la géographie on utilise la topographie pour voir ensemble des reliefs.
      La topographie est bien distincte de la géographie. La topographie (du grec topos = lieu et graphein = dessiner) est la science qui permet la mesure puis la représentation sur un plan ou une carte des formes et détails visibles sur le terrain, qu’ils soient naturels (notamment le relief et l’hydrographie) ou artificiels (comme les bâtiments, les routes, etc.). Son objectif est de déterminer la position et l’altitude de n’importe quel point situé dans une zone donnée, qu’elle soit de la taille d’un continent, d’un pays, d’un champ ou d’un corps de rue.
      La topographie s’appuie sur la géodésie qui s’occupe de la détermination mathématique de la forme de la Terre (forme et dimensions de la Terre, coordonnées géographiques des points, altitudes, déviations de la verticale...). La topographie s’intéresse aux mêmes quantités, mais à une plus grande échelle, et elle rentre dans des détails de plus en plus fins pour établir des plans et cartes à différentes échelles. La cartographie proprement dite est l’art d’élaborer, de dessiner les cartes, avec souvent un souci artistique et ne doit pas être confondue avec la topographie.

      Mais la topographie, nom générique, n’est qu’un aspect des sciences dites géographiques, au répertoire desquelles nous trouvons la topométrie, la géodésie, la photogrammétrie, la géomatique, etc.

      Par extension, la topographie se dit aussi de la disposition ou du relief d’un lieu, voire de la description d’une personne dans son aspect physique et moral.

      La notion de géomètre est souvent utilisée à la place de topographe. La distinction provient de la notion de droit foncier, le topographe peut réaliser des relevés mais sans valeur contradictoire et encore moins légale (aspect du droit foncier).
      Cette définition c’était pour réfléchir ta mémoire et sans te dire la faute grossière en molière.
      Revenons à ta non maitrise de la géographie du Burkina. Je remarque que tu confonds le désert du Sahara avec le sahel du Burkina. Cela prouve que tu n’a jamais mis un pied au Nord du Burkina et tu ne connais même les trois grandes régions du pays qui formes le sahel burkinabé. A savoir le Nord, le centre Nord et le sahel avec ces trois province. Le Burkina n’est pas un désertique mais un pays sahélien.
      Tu es plutôt anti-des frères Compaoré que d’ailleurs tu ne connais même pas leur histoire. Bien que tes arguments défendus ici contre le terrorisme soit une bonne chose, des cookies lexicologiques montrer bien tes tricheries dans le débat. Il faudrait revoir ta connaissance géographique et bien définir le sahel burkinabé et le désert.
      Bien à toi et bonne fête de pentecôte chrétienne où Dieu fait don du parler en langue. il s’agissait une vraie topographique divine dans la vie des hommes et femmes pieux.

      Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 19:00, par Yambia En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Messieurs les terroristes, vous voulez quoi au juste ? Parlez franchement.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 19:23, par Courage En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Souvent nous oublions le vrai ennemi. A cause d’un minable virus on prend des mesures inopportunes. Je pense que le gouvernement doit prendre urgemment des mesures pour sécuriser les lieux publique (marchés...). Si notre armée est incapable de sécuriser tous les marchés, il faut procéder à la fermeture des marchés à grand risque. Je répète, il faut sécuriser tous les marchés fonctionnels

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 13:47, par Nabiiga En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

      @ Caca

      Merci, ce qu’il te faut n’est pas compliqué et très facile à en trouver : un simple dictionnaire pour chercher le sens de : topographie. C’est tout.

      Topographia : grec :
      Topographie : français :
      Sens : Description de la configuration d’un lieu :

      La topographie du sahel est exacte :

      Prochainement, si tu as envie de me critiquer, tu sauras par où commencer.

      Disons-le haut et fort. Le terrorisme que nous vivons aujourd’hui nous a été imposé par les frères sanguinaires Compaoré : Blaise, François et le CDP. Qui ne le sait pas. Arrête de te cacher derrière des dunes pour lancer des échapatoires.

      D’accord ?

      Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 20:59, par Leiw En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Hello Everyone,
    I believe it’s time for every person in Burkina Faso to own assault weapons of any kind. When you analyze what is taking place in the northern part of the country, you will realize that the so called terrorists are taking advantage of the weakness of our citizens and killing them like animals. Our citizens have no means to defend themselves because the government forbid them to own any weapons for protection. With the respect to our army and the security forces, that are protecting the people, but people need to protect themselves too. The army can’t be everywhere in the country. The army personal are also exposed to being killed by these terrorists too. The best way to help the army and the security forces is to arm the citizens too. When the citizens are armed, before the security forces arrive, the citizens can take care of business. No one want to let their families be killed if they have the mean to defend themselves. Hello guys wake up. In America, everyone or the majority of people have weapons to protect themselves. It’s prescribed in the American’s constitution. Why can’t you guys copy what works best for other countries and replicate for yourself ? Especially in the time where government is under the sanctions of acquiring heavy weapons and with no resources. It is time for the government to stop listening to some partners that are advising them with bad ideas and let the people defend themselves. When a terrorist knows that in the market place that every person owns a weapon, do you think they will come and attack them randomly ? I know that some people will say that if everyone is owning a weapon, it will create KO’s. No it will not create KO’s, instead will create orders. As of now, the KO is already there. People are coming to sell their animals and do business. If they are no longer able to do, the terrorists will recruit them and there will be more KOs in the future The terrorists want to make impossible for the citizens to do business therefore they can recruit them to expand the terrorist activity and network. The government of Burkina Faso, wake up and let the good citizens buy themselves some weapons. I guarantee you if the citizens have weapons, it will not create any KOs and the game will change The reason that owning weapons in the impacted areas will not create KOs is that everyone know each other and do business with each other. These citizens will not get up and start killing one another. The citizens know the bad guys. These citizens are not criminals, they just and must protect themselves and their families. We all understand that. The criminal terrorists have weapons whether the government wants it or not. Now, You need to let the good people and good citizens buy their own weapons. To stop the bad, you need to have a good guy with the means of protection. Let be real, no country has the means to protect every citizen. My government (burkina Faso government) you need to stop this utopian ways of thinking. It is technically impossible to protect your citizens in the Northern part of the country. Please allow them to protect themselves with their own means of protection. I am sure these people who just got killed would rather have the chance to fight back even if they die later on the respective families and the entire country would have appreciate their efforts. But You the government, you are taking away, everyone’s God given rights to protect and defend themselves against any enemy’s aggressive behavior by forbidding the citizens of owning weapon. Please give the people the same level of playing field with the terrorists. If you level the playing field, this terrorism will be finished in a year. I know some people will say that in America, you have massive shooting all the time. But guess what ? In America massive shooting happens most often in States and Cities where guns laws are too tight. In places like Texas or in other Southern states where owing guns is allowed, the people take care of the criminals before law enforcement gets there. So please, all you smart and opinionated people don’t even try to bring up any massive shooting argument here. Because our citizens are being killed, and perhaps you are not affected at all. You still drinking and having fun with your entire family while other people are being killed and you just want to talk too much about theories and some intellectual Bullish ideas that you learned from colonial school of doing nothing but talks. Action is concrete, and theory is bullish. Take action and let people protect themselves. If this was happening in Europe, the European governments would distribute weapons to their citizens or let them buys their own weapons to protect themselves.
    Regards,
    Leiw

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 21:00, par Leiw En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Bonjour à tous,
    Je crois qu’il est temps pour chaque personne au Burkina Faso de posséder des armes d’assaut de toutes sortes. Lorsque vous analysez ce qui se passe dans la partie nord du pays, vous vous rendrez compte que les soi-disant terroristes profitent de la faiblesse de nos concitoyens et les tuent comme des animaux. Nos citoyens n’ont aucun moyen de se défendre parce que le gouvernement leur interdit de posséder des armes pour se protéger. Avec le respect que j’ai pour notre armée et des forces de sécurité, qui protègent les gens, mais les gens doivent aussi se protéger. L’armée ne peut pas être partout dans le pays. Les personnels de l’armée sont également exposés à être tués, par ces terroristes aussi. La meilleure façon d’aider l’armée et les forces de sécurité est d’armer aussi les citoyens. Lorsque les citoyens sont armés, avant l’arrivée des forces de sécurité, les citoyens peuvent s’occuper des affaires. Personne ne veut laisser tuer sa famille s’il a les moyens de se défendre. Les gars, réveillez-vous. En Amérique, tout le monde ou la majorité des gens ont des armes pour se protéger. C’est prescrit dans la constitution américaine. Pourquoi ne pouvez-vous pas copier ce qui fonctionne le mieux pour d’autres pays et reproduire par vous-même ? Surtout à l’époque où le gouvernement est sous le coup de sanctions pour l’acquisition d’armes lourdes. Il est temps que le gouvernement cesse d’écouter certains partenaires qui leur conseillent de mauvaises idées et laisse les gens se défendre. Lorsqu’un terroriste sait que sur la place du marché, chaque personne possède une arme, pensez-vous qu’elle viendra les attaquer ? Je sais que certaines personnes diront que si tout le monde possède une arme, cela créera des KO. Non, cela ne créera pas de KO, mais créera des ordres et le respect. Pour l’instant, le KO est déjà là. Les gens viennent vendre leurs animaux et faire des affaires et se font tué par des terrorists. S’ils ne sont plus en mesure de le faire leur marchés, les terroristes les recruteront. Les terroristes veulent empêcher les citoyens de faire des affaires, ils peuvent donc les recruter pour étendre l’activité terroriste. Le gouvernement du Burkina Faso réveille toi et permet les bons citoyens s’achètent des armes. Je vous garantis que si les citoyens ont des armes, cela ne créera pas de KO. La raison pour laquelle la possession d’armes dans les zones touchées ne créera pas de KO est que tout le monde se connaît et fait des affaires les uns avec les autres. Ces citoyens ne sont pas des criminels, ils doivent juste se protéger et protéger leurs familles. Nous le comprenons tous. Les terroristes criminels ont des armes, que le gouvernement le veuille ou pas. Maintenant, vous devez laisser les bonnes personnes et les bons citoyens acheter leurs propres armes. Pour arrêter le mal, vous devez avoir un bon gars avec les moyens de protection. Soyons réels, aucun pays n’a les moyens de protéger chaque citoyen. Mon gouvernement (gouvernement du burkina Faso), vous devez arrêter cette façon de penser utopique. Il est techniquement impossible de protéger vos citoyens dans la partie nord du pays. Veuillez leur permettre de se protéger avec leurs propres moyens de protection. Je suis sûr que ces gens qui viennent d’être tués auraient plutôt la chance de riposter même s’ils mourraient plus tard, leurs familles respectives et tout le pays aurait apprécié leurs efforts. Mais vous, le gouvernement, vous etre entain de banir le Droit Divine de tout cest personnes de se défendre contre tout comportement agressif de l’ennemi. Veuillez donner aux gens les mêmes règles du jeu. Je sais que certaines personnes diront qu’en Amérique, vous avez tout le temps des tirs massifs. Mais devinez quoi ? En Amérique, les tirs massifs se produisent le plus souvent dans les États et les villes où les lois sur les armes à feu sont trop strictes. Dans des endroits comme le Texas ou dans d’autres États du Sud où les armes à feu sont autorisées, les gens prennent soin des criminels avant que les forces de l’ordre n’y arrivent. Alors s’il vous plaît, Vous, les intellectuels et avisés citoyen, n’essayez même pas d’évoquer un argument de tir massif ici. Parce que nos citoyens sont tués, vous n’êtes peut-être pas du tout affectés. Vous buvez toujours et vous amusez avec toute votre famille pendant que d’autres personnes sont tuées et vous voulez juste trop parler des théories et des idées intellectuelles haussières que vous avez apprises de l’école coloniale de ne faire que parler. L’action est concrète et la théorie est haussière. Agissez et laissez les gens se protéger. Si cela se produisait en Europe, les gouvernements européens distribueraient des armes à leurs citoyens ou les laisseraient acheter leurs propres armes pour se protéger.

    Merci,
    Leiw

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 07:49, par papa En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

      Mon cher frere LEIW ; Vous dites que le gouvernement doit permettre aux bonnes personnes de se procurer des armes pour se proteger, certe c´est une bonne idee´, mais comment connaitre une bonne personne par rapport a une mauvaise personne ? Je crois que si le gouvernement fesait cette erreur monumentale en permettant a chaque citoyen de se procurer des armes , je suis sur que ca serait une aubaine pour les terroristes de bien s´armer a gogo comme on le dit vulgairement Sans rancune .

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 08:14, par Fax En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

      Mon frère, vous avez parfaitement raison. Si l’armée ne peut pas assurer la sécurité de la population, au moins qu’on permette à la population de se procurer des armes pour se défendre. C’est vraiment triste ce qui se passe.
      J’ai l’impression qu’on ne veut pas en finir avec ces bandits.

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 08:15, par Fax En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

      Mon frère, vous avez parfaitement raison. Si l’armée ne peut pas assurer la sécurité de la population, au moins qu’on permette à la population de se procurer des armes pour se défendre. C’est vraiment triste ce qui se passe.
      J’ai l’impression qu’on ne veut pas en finir avec ces bandits.

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 18:42, par Ka En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

      Internaute Leiw : Une bonne idée déjà proposé par plusieurs internautes, et même la population primaire innocente qui subissent l’atrocité de ces punaises pour ne pas dire des mécréants. Malheureusement notre peuple n’est pas mûr pour a aller jusqu’à ce libéralisme qui va certainement si on mettait une arme dans les mains des personnes indisciplinées, ça nous conduira inexorablement à la dérive totale. Si le Burkina était un pays comme la Suisse, un pays neutre dont l’armée est obligatoire pour toutes et tous, et après les avoir discipliné chacun peut garder son arme chez soi pour se protéger, je ne dirai pas non. ’’’Les Suisses dès leur naissance, ils savent que l’homme ne peut pas être libre de faire tout ce qu’il veut, sinon, ça devient de l’anarchie totale.’’’ Le désordre et l´anarchie ouvrent la porte à tous les abus en poussant chaque individu à obéir à son propre sens de la justice et non pas à obéir à une justice commune. Dans une situation de désordre, c’est la « loi de la jungle » qui s’installe. Le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice. Le peuple Burkinabé n’est pas assez discipliné pour que chacun a une arme dans les mains.

      Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 21:09, par Bouba En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    C’est là, on voit l’hypocrisie des associations. Où sont les voix qui chantent tous les jours, justice pour X. Et pour ces pauvres paysans, qui va crier justice pour eux.
    Quand les gens sont dans la politique du ventre, le Burkina ne trouvera jamais la paix. Chacun veut manger et il s’en fou des autres.
    J’espère qu’on demandera aussi des autopsies pour ces pauvres gens pour suite à donner.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 21:23, par KABORE En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Quel est la répartition des victimes en fonction de leurs origines ethniques ? Ce genre d’information, si on peut la trouver déplacée est cependant très important dans les moments que nous vivons ! Messieurs les journalistes ayez souvent le courage de fouiller et nous donner l’information dans sa totalité !!

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 07:14, par Sacksida En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Du reste, la question legitime qu’on est en droit de se poser, est comment dans l’organisation de nos FDS et des VDP des marches principaux de betails ne soient pas securises ? A l’evidence, dans cette strategie de luttes et de combats du terrorisme, il existerait des failles operationnelles que l’ennemie profite pour semer la desolation. Ces criminels affubles du nom de terroristes doivent faire l’objet de plus maitrise par une capacite operationnelle et materiels dans les taches de securisation du pays et de nos populations a la base. En tout etat de cause, l’organisation interne et les fondements strategiques et operationnels doivent etre revus pour plus d"efficacite dans les taches securitaires. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 08:24, par Lool En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Je suis entièrement d’accord avec l’internaute anglicane Leiw. En fait ici au Burkina Faso tout le monde y compris nos gouvernants sont d’accord pour un armement massif de nos populations pour affronter l’ennemi. C’est d’ailleurs dans ce sens que qu’on a créé les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP). Mais apparemment, il y a un problème de moyens financiers pour équiper convenablement les VDP. Mais ce qui est irritant c’est que nos gouvernants s’apprêtent à prendre nos maigres sous (100 Milliards de francs CFA) pour organiser un janjoba d’élections parce que nos petits bourgeois veulent être députés souvent pour tout simplement assouvir des instincts grégaires. Cette idée là de fuite en avant me peine beaucoup y compris les honnêtes gens. Toutefois les populations où sévit le terrorisme doivent prendre des initiatives hardies en entendant un hypothétique appui de l’état. Populations de Kompienga organisez-vous avec les moyens de bords pour vous défendre. A titre d’exemple au Lorum, les djihadistes procèdent maintenant par des actions lâches et n’osent plus attaquer frontalement la population constituée en VDP, d’où le développement des embuscades et autres engins explosifs enterrés à la sauvette sur les routes. C’est déjà un point de gagner.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 08:49, par warzat En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Ma petite analyse de cette attaque terroriste est la suivante.
    La zone concernée est une zone de non droit depuis que le drapeau national a été profané. Il ne me revient pas une réaction des cadres issus de la zone par rapport à ce fait. Même des policiers ont été chassés de la zone. Les constructions pour y installer des forces de l’ordre sont détruites, de même que les lieux d’apprentissage (écoles, collèges centre de formation) etc...Aucune réaction des cadres et autres hommes politiques issus de la région. C’est dire que soit cette chienlit les arrange ou qu’ils sont incapables de se réunir , pour sensibiliser leurs frères restés au village, et de trouver une solution avec l’appui de l’état.
    Le marché attaqué est celui de la vente de bétail. La marchandise en question (bétail) est l’objet de convoitise des terroristes. Ils tuent, amènent le bétail, transitent par la zone triple frontière( Niger, Bénin, Burkina) avec des complicités pour le revendre au Nord du Nigéria. Avec les affrontements entre groupes terroristes pour le monopole du raquette des populations dans leur zone de prédilection, il n’est pas exclu que ce combat se poursuive là où le bétail est convoyé et vendu pour ensuite être envoyé au Nigéria. A mon avis c’est un règlement de compte inter-terroristes dans cette zone où toutes les structures de l’état ont quitté. Il est évident qu’il y a eu des dommages collatéraux pour certains commerçants qui se sont retrouvés au mauvais endroit au mauvais moment.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 09:50, par Yirmegna En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Paix aux âmes des disparus ! Que Monsieur Diallo qui défendait son cousin qui ne sais pas comment attraper un couteau vienne voir ici. Nos pauvres parents étaient à la recherche de leur pain quotidien. Que ces collectifs partent visiter ces lieux et demandent justice auprès de ces fous de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 10:08, par Mon Faso En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Ce que je ne comprends pas avec le Burkina c’est que le monde entier le considère comme un pays sahélien. Et à l’intérieur du Burkina, les burkinabè eux même considèrent une seule région du pays comme comme étant sahélienne. C’est vraiment drôle. Unissons nous pour contrer l’ennemi diabolique qui nous attaquent au lieu de partir en rang dispersé.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 11:31, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Où sont passés les boys de M’Ba Missélé qui ont su si bien bander leurs muscles contre leurs frères d’armes du RSP ? Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans ce pays ! Le président intérimaire du BF en septembre 2015 a été bombarder ministre de la défense, tous ses autres copains sont ministres, DG, conseillers spéciaux (donc disposant de tous les moyens de l’état pour faire le job), mais on ne voit rien de bon poindre à l’horizon ! Toutes ces gesticulations n’étaient-elles en réalité qu’une vaste comédie ? Question brûlante !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 15:47, par Franck En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Paix aux âmes des disparus. Qui sont les auteurs ? Attendons d’en savoir davantage. Selon des indiscrétions, cette affaire est bizarre , je pars laver mes mains.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 19:33, par nguire En réponse à : Kompienbiga (Est du Burkina) : Plusieurs personnes tuées au marché de bétail

    Les amis, arrêtez le verbiage sur la topographie, la géographie, la morphologie, ... C’est stérile !!!
    Pour avoir vécu dans le nord, je peux dire que oui, 1 personne peut se cacher dans un repli de dune. Mais une colonne de moto, non. On la voit arriver à plusieurs Km à la ronde.
    Pourquoi palabrer sur des mots et étimologies ?
    Si les attaquants sont arrivés, bien des gens le savaient. Allez voir par vous même.
    nous sommes un peuple d’hommes libres, fiers. ? Libres de quoi ? Fiers de quoi ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : Un infirmier tué par une explosion
Lutte anti-terrorisme au Burkina : Plus de 20 terroristes neutralisés, de l’armement récupéré
Terrorisme : la force Barkhane met la pression sur les groupes armés terroristes dans le Liptako
Massiba ou le mal du peuple : le film documentaire qui met en lumière les zones victimes d’attaques terroristes au Burkina
Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques
Lutte anti-terroriste au Burkina : Une base terroriste demantelée à Togomayel dans le Soum
Insécurité au Burkina : Deux morts dans l’explosion d’une mine artisanale à Titao
Burkina : 4 militaires tués et 3 blessés sur l’axe Gaskindé-Djibo
Situation sécuritaire et humanitaire : Le Burkina doit « repenser ses réponses » recommande Afrikajom Center
Lutte contre le terrorisme : La Force conjointe G5 Sahel découvre « un important plot logistique » dans le Gourma malien
Bilan des opérations de sécurisation : Une base terroriste démantelée
Insertion sociale des ex-terroristes : Un plaidoyer auprès du président du Faso pour la création d’un centre d’accueil
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés