Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 30 mai 2020 à 10h37min
Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

Dans un communiqué du ministère de la Communication, le gouvernement informe le public d’une attaque par des groupes armés terroristes entre les localités de Dougouma et de Ingané, le vendredi 29 mai 2020.

Cette attaque a visé un convoi de commerçant venant de Titao pour Sollé, province du Loroum, dans la région du Nord.

Le bilan provisoire fait état de quinze (15) morts, de blessés, des personnes portées disparues et d’importantes pertes matérielles.

"Cette attaque lâche, dirigée contre des populations civiles, notamment des femmes et des enfants, fait écho aux importants efforts de sécurisation entrepris par les Forces de défense et de sécurité sur toute l’étendue du territoire national", déplore le communiqué.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 mai à 11:16, par kenfo faché En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Kenfo salue avec solennité la mort de ces braves gens, sauvagement assassiné sur le chemin de leur combat, pour leur survie.

    Il faut cesser de se déplacer en groupe, fut-on commerçant, sans armes. Désormais, avec ou sans volontaires, nous devons menées des combat de corps à corps avec ceux qui cherchent à détruire notre pays et notre peuple. Installation pour installation, tout s’est installé : le terrorisme comme le Covid 19 ; plus INSTALLE encore est notre peuple, notre pays. Nous avons la bravoure et la dignité de nos père et mère, et nous les avons transmis à nos enfants, qui à leur tour les transmettront aux leurs.
    Dites haut et fort aux terroristes, aux forces du Mal que nous sommes toujours débout, et que nous le resterons, à jamais. Nous sommes de cœur d’esprit et d’âmes avec tous ceux qui aiment ce pays.

    Certes, l’épreuve est longue, terrible et vivace ; nous demandons aux autorités du Burkina Faso, de garder toujours et toujours la tête haute.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 11:36, par kiemad En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    j’espère que le Docteur Diallo et le mouvement des droits de l’homme vont ouvrir une enquête pour déterminer les coupables eux qui aiment ce mot.. C’est difficile c’est vrai mais notre nation est forte et ces attaques nous rendent encore plus forts. La victoire est certaine et nous allons en découdre totalement avec ceux là qui en veulent au Pays de Toma Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 12:32, par lefaso va mieux En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Cette information fait tressaillir. Comment peut on vraiment éradiquer ce mal pendant que des individus lugubres rament à contre courant. Ces individus tués n’ont ils pas des parents députés maires, membres d’associations de droits de l’homme. Ces députés et président d’associations doivent exiger à leurs amis des comptes. Autrement ils doivent aller voir les circonstances de leur mort. Ne pas agir ainsi donne l’impression que toutes leurs actions visent à protéger les ennuis du peuple Burkinabè. Par conséquent je propose simplement leur dissolution sur le sol de notre chère partie pour association d’individus malfaiteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 12:38, par Zama En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Paix aux âmes de ces innocents qui ne faisaient que chercher de quoi nourrir leurs familles.C’est le moment que l’état tape du point sur la table sinon les sorties hasardeuses de certaines organisations qui ne font que attiser la haine entre les populations vont nous conduire au ko.Dans un état normal même pour réclamer justice, il faut faire très attention aux différents Termes qu’on emploie.Je peux tester dans mon coin balancer un terme au hasard et si demain quelqu’un qui ne m’a compris s’approprie le mot pour aller faire des dégâts. Qui est responsable ?Donc faisons très attention

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 12:44, par Ka En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Et quand on les tue, il y a des inconscients avec du culot qui demandent des comptes à nos braves FDS ! Ces punaises sans foi ni loi qui tuent des femmes et enfants meritent tous l’enfer. Il faut avouer que cette lutte asymétrique est loin de finir, car ce sont nos propres frères et enfant déguisés en terroristes, et souvent qui se regroupent en OSC pour berner le monde, et surtout vivants dans nos foyers, qui se permettent de nous frapper n’importe où n’importe quand, n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend. A présent, avec tout l’effort dont font nos FDS, et Avec ces tueries par des lâches, la lutte contre ces punaises sera longue et il faudra vivre avec, car le terrorisme est une hydre dont la tête repousse, a chaque fois qu’un croupe tombe.

    La seule possibilité est d’utiliser une arme de destruction massive contre ces lâches qui se qui tuent les femmes et les enfants et qui se prennent pour l’alpha et l’oméga ici-bas, et qu’une certaine opinion appelle abusivement des djihadistes, mais pour moi qui ne sont que des mécréants.

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 08:47, par A qui la faute ? En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

      « Et quand on les tue, il y a des inconscients avec du culot qui demandent des comptes à nos braves FDS »
      @M. Ka, donc les gens morts accidentellement ou pas dans les locaux de la gendarmerie sont des terroristes ? Disons que c’est ce manque d’information qui fait réagir. Il fallait le dire. Je ne suis ni peulh ni musulman ni du Nord ni de l’Est ni d’aucune association. Mais quand ce sont des terroristes il faut dire que ce sont des terroristes qui ont été tués et pas des présumés… Sinon cela peut même convertir les enfants de certains orphelins ou assoiffés de justice en terroristes et la situation n’a pas de fin. Il ne fallait pas dire que ce sont des présumés, ce qui fait penser dans tout pays qui se respecte, au jugement avant condamnation et fait bêtement passer des terroristes en martyrs. La confusion vient aussi du fait que le même MBDHP défendait les Oumarou Clément et autres victimes, vrai héros contre le régime précédant et il peut avoir une vrai confusion, surtout que le MPP vient de ce régime. On ne peut pas avoir une guerre propre mais l’Etat ne doit pas hésiter.
      Vous savez plus que moi que les Touareg ont été "terrorisés" par l’Etat malien sans aucune autre explication que la loi du plus fort et la domination des minorités. Eh ben les petits Touareg partout dans le monde ont été éduqués au fait que leurs parents sont morts parce….qu’ils sont des Touaregs. Et regardez la situation.
      - La transparence ne fait que rendre service à l’Etat. L’Etat a tout les pouvoirs et tous les moyens, alors pourquoi appeler un terroriste présumé terroriste ? Elle est plutôt là la question. Je pense que le MBDHP rend service à l’Etat.
      Si ce que vous dites est confirmé j’irai même plus loin : toute personne qui défend un terroriste doit être traité comme un terroriste. Il est inconcevable que les uns meurent au front et les autres soutiennent la destruction de l’Etat

      Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 13:44, par Patrice Dabre En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Il faut comprendre la logique des terroristes depuis le début de la crise. Ils agissent très souvent par vengeance. Et ce drame est en lien avec ce qui s’est passé à Tanwalbougou. Tant qu’une certaine communauté sera victime de stigmatisation et que certains seront ex...tés , nous allons constatér ces faits. Les bavures sont contre productives dans la lutte contre le terrorisme. Le Burkina a ratifié des conventions concernant les droits de l’homme et doit les respecter, les terroristes n’ont pas ratifié de conventions. Le terrorisme est de facto une activité condamnée. Ce n’est qu’une simple remarque. Je m’en vais laver mes mains.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 14:18, par warzat En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Finalement, ils sont tombés si bas, les pseudo—djihadistes, après le vol de bétail, l’assassinat de, paysans, la rapt de jeunes filles nubiles, on pourrait leur attribuer le nom de coupeurs de routes. Des moins que rien. Le combat ne s’arrêtera que lorsque toute cette racaille sera éliminée de notre société ainsi que de leurs complices tapis dans nos villes dans l’espoir de tirer un gain quelconque de cette chienlit qu’ils ont contribué à instaurer.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 14:18, par HUG En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Paix aux ames des disparus. Il faut une ratissage car cest pas la premiere fois.solle eat a 46 km de titao. Pourtant cest une voie tres dangereuse.il aller denicher ces bandits cest la seule solution. Courage aux Fds.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 15:12, par Nabiiga En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Compatriotes, c’est mon tour à moi, Nabiiga, de fanfaronner devant des micros pour demander que le gouvernement mette en branle toutes les différentes types d’enquêtes dont il dispose, à savoir, une première enquête pour s’amuser dont l’objectif est d’endormir les populations ; une première enquête diligentée à prendre tout en compte sauf la peine des parents des victimes. Ensuite viendra la deuxième enquête, cette fois-ci, minutieuse dont sa vocation sera de tenir en compte les soucis des parents de victimes, apaiser les populations sinon n’gaw, et payer des dommages intérêts aux parents des victimes avec promesse ferme de ne plus se récidivez. Voilà ce que, moi aussi, lambda burkinabè, je demande au gouvernement sur le massacre de ces 15 citoyens. Ils ont été massacrés, arrêtez et vite, les assaillants

    Le Burkina on le sait, est un pays du sahel. Burkinabè, nous connaissons tous la topographie de notre pays. Au nord, c’est le désert, rien que des dunes de sable où, sans même des jumelles, l’on peut voir ce qui se passe à cent kilomètres. D’emblée, notre pays ne peut pas se comparer à aucun pays forestier comme le Gabon encore moins à un pays de la région amazonienne où l’on peut y trouver des animaux sauvages de tous genres dans la forêt. L’on peut donc comprendre aisément que la porte d’armes offensive dans ces régions est incontournable.

    Au Burkina et surtout au nord, quelle raison peut-il y avoir pour justifier la porte de plusieurs armes offensives telles des kalaches, des lances rockets, des mitrailleuses, sur les épaules des gens ? Pour tuer quel animal ? Les chameaux ? Pour se défendre contre les voleurs de bêtes domestiques, peut-être, en effet, c’est plausible, mais l’on n’a pas besoin de lance rockets pour se défendre, encore moins des explosives plantées sur des voies pour empêcher à ces mêmes voleurs d’arriver aux villages, si villages il y a dans un premier lieu. Il est lieu de se rappeler également que la porte d’armes au Burkina est un délit punissable par une lourde peine d’emprisonnement. Donc, toute personne qui contrevient à cette loi sur la porte d’armes est passible d’une peine d’abord, pour avoir enfreint la loi, et deuxièmement, comme soldat de d’Allah du nord car c’est justement au nord que ces soldats d’Allah sévissent. Tout citoyen, n’ayant pas été autorisé à porter ces armes offensives mais il le fait non de moins, le fait à ses propres dépens et tout ce qui lui arrivera, lui arrivera en tant que combattant, et il l’aura cherché. Idem ne peut pas se dire de ses 15 personnes que nous pleurons aujourd’hui qui, eux, ont été attaqués justement avec des armes lourdes.

    Comme c’est la mode de tambouriner pour fâcher et pour se faire voir également devant des micros pour pointer de doigts, pour accuser, pour se présenter comme des victimes, je me vois dans la même obligation de faire pareil au nom et à la mémoire des fraîchement tombés et de tous ceux tombés depuis l’attaque meurtrière du bar le Cappuccino jusqu’ici. Si seulement le mépris tuait

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 16:53, par La verite En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    C est Vraiement malheureux pour le Burkina. Nous n avons pas des dirigeants compétents. C est Vraiement dommage. Tous veulent pillé les caisse et fuire pour aller vivre en europe. Burkinabé, réveillons nous sinon nos dirigeant vous tous nous tué et partir. A chaque fois que l état ou les militaires sont critiqué. ils laissent les terroriste faire des massacre pour pouvoir récupérer leur autorité sur la population. C est ce que j ai constaté depuis un certain temps.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 17:37, par Houm En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    J’espère que diallo daouda et aziz arba diallo irons à la CPI dénoncer les djihadistes.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 20:21, par Redpepper En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Où sont les enquêteurs des mouvements de droits de l homme ? Dr Diallo ? Rechercher les coupables pour épargner aux peuples burkinabé ces bains de sang. Que Dieu sauve le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 08:57, par Danton En réponse à : Attaque terroriste dans le Loroum (Nord du Burkina) : 15 morts et des blessés

    Très affligeant. Ça continue seulement. CISC, MBDHP, HRW, Amnesty International, svp cherchez à voir clair dans cette affaire, dans un souci de recherche de la vérité et de la justice. Paix aux âmes des disparus. Honte à ce gouvernement qui ne va même pas s emmerder à demander 2 jours de deuil national pour eux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Force Barkhane : Le Général de division Marc Conruyt, nouveau commandant en chef
Forces armées burkinabè : Le Général Miningou galvanise les détachements militaires au front
Force Barkhane : Le point des opérations du 24 juillet au 3 août 2020
Région de l’Est : Couvre-feu prorogé jusqu’au 2 octobre 2020
Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées
Tankoualou (région de l’Est) : Deux morts et cinq blessés dans l’attaque du détachement militaire
Opérations de sécurisation des forces armées nationales : Huit opérations aériennes et 271 patrouilles menées du 13 au 19 juillet 2020
Lutte contre le terrorisme : La Task Force Takuba lancée pour compléter les actions de Barkhane
Lutte contre le terrorisme : Les Forces armées maliennes reprennent le contrôle de la localité de Labbézanga, avec l’appui de Barkhane
Opérations de sécurisation des forces armées nationales : 269 patrouilles et 27 escortes menées du 6 au 12 juillet 2020
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière
Terrorisme : "Les appeler djihadistes, salafistes ou takfiristes c’est leur donner une excuse pour défendre leurs actes", selon Issa Bâ
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés