Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

Ramadan : les fideles musulmans de Gaoua ont priés pour une meilleure situation sanitaire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 24 mai 2020 à 17h46min
Ramadan : les fideles musulmans de Gaoua ont priés pour une meilleure situation sanitaire

La communauté musulmane de Gaoua, à l’instar des autres localités du Burkina ont célébré ce 24 mai la fête du Ramadan, marquant la fin du mois de jeûne. C’est la place de la révolution qui a servi de cadre pour la prière dirigé par l’iman de la grande mosquée de Gaoua El hadj Abdoul Salam Sissako en présence des autorités administratives.

La place de la révolution de Gaoua sis au secteur 2 était bondée de monde à l’occasion de la prière de ramadan. Pour répondre à un des piliers de l’islam, qui est le jeûne, les fidèles musulmans se sont privés de nourriture, d’eau et de certaines envies durant une grande partie de la journée pendant un mois. La prière de deux rakats a été dirigée par l’iman Abdoul Salam Sissako, iman de la grande mosquée de Gaoua.

El Hadj Abdoul Salam Sissako-Iman de la grande mosquée de Gaoua

Au cours de son sermon il a tenu a remercié le bon dieu qui a permis aux musulmans de se retrouver pour prier en ce jour de ramadan. Il a exhorté ses frères à rester sur le chemin de dieu et à se conduire selon les saintes écritures en tout temps et en tout lieux. Les valeurs que tout musulmans doit inculquer dans son quotidien doivent être la prière, la tolérance et les bonnes œuvres, a affirmé l’imam Sissako. La situation sanitaire liée au covid 19 a été également abordé dans son sermon.

Quelque soit le secteur d’activité, chacun a été touché par les effets du coronavirus, et pour l’iman c’est une épreuve de Dieu que nous devons accepter même si cela est difficile à cause des ressentiments que les uns et les autres peuvent avoir. Et c’est pourquoi il a galvanisé ses frères et sœurs en ses termes « cette maladie nous faits souffrir actuellement, mais elle n’est pas plus puissante que dieu, restons dans la voie de Dieu, acceptons ce qu’il nous fait traverser, pensons aux personnes touchés, et surtout respectons les mesures barrières préconisées par les autorités sanitaires parce que rien n’est possible sans une bonne santé ».

Comme à l’accoutumée les autorités administratives avec à leur tête le haut-commissaire du Poni Sylvanus Marie Domba ,représentant le gouverneur de la région du sud-ouest sont venus apportées leur soutien à la communauté musulmane.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar TARNAGDA

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Année académique 2020-2021 : l’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
Baccalauréat 2020 : 28,75% de taux de réussite au premier tour pour le centre du Lycée Philippe Zinda Kaboré
Baccalauréat 2020 : « On pensait que le Covid-19 aurait un impact sur les résultats », Dr Edith Ilboudo présidente de jury
Lutte contre la pauvreté au Burkina Faso : Les gouvernements burkinabè et américain signent un compact de 500 millions de dollars
Déflatés et retraités : « Une nouvelle carrière est possible » aux anciens agents de l’ONEA
Résultats du Baccalauréat 2020 à Gaoua : Les candidats entre joie et déception
Clôture des activités pédagogiques 2019 – 2020 de l’école de Ipala : L’Agence CRAC Communication en fait une journée d’excellence
Nuit de l’exploitant familial : L’évènement se tiendra le 1er octobre 2020
Protection des enfants : Le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouaga I monte au créneau
Burkina Faso : Des pulls pour tenir au chaud les enfants en situation de rue
Burkina : L’association Paam Laafi vole au secours des déplacés de Barogo
Distinction scientifique internationale : Dr Halidou TINTO du CNRST entre à l’Académie Africaine des Sciences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés