Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Centre-Nord : 2 militaires portés disparus et 4 blessés dans une attaque à Bourzanga

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 5 avril 2020 à 16h10min
Centre-Nord : 2 militaires portés disparus et 4 blessés dans une attaque à Bourzanga

Selon l’agence d’information du Burkina, une patrouille du détachement militaire de l’armée burkinabè basée à Bourzanga, a été l’objet d’une embuscade ce 4 avril 2020 par des hommes armés.}}

Selon les informations recoupées par l’AIB, l’attaque a eu lieu entre le village de Kiéka et Nafo.

Le bilan fait état de 3 militaires et un volontaire blessés et 2 autres militaires portés disparus.

En rappel, cette attaque intervient 48h après l’assassinat de 4 volontaires par des hommes armés non identifiés à Nafo.

Agence d’information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2020 à 13:47, par cohésion En réponse à : Centre-Nord : 2 militaires portés disparus et 4 blessés dans une attaque à Bourzanga

    En eux-mêmes, les attentats terroristes ne nécessitent pas un gros investissement financier. C’est le fonctionnement de l’organisation qui est le plus couteux : achat d’armes, « salaire », appartement de repli, caches, faux papiers, informateurs…Les sources de financement sont diverses et varient selon les organisations (appuis extérieurs, localisation géographique…)

    Le moyen de financement le plus courant semble être le racket, appelé
    « impôt révolutionnaire » pratiqué par les mouvements terroristes
    d’extrême gauche. Ce « impôt » se pratique sur le territoire d’implantation
    des mouvements (Pays basque par exemple) ou au sein de la diaspora
    (communauté kurde pour le Pkk ; tamoul pour les tigres des LTTE ou
    irlando-américaine pour l’IRA). La zakat (l’aumône obligatoire dans
    l’islam peut être détournée à l’insu des donateurs. À l’époque de la guerre
    froide, de nombreux mouvements étaient financés par les services de
    renseignement des pays de l’Est ou du Moyen-Orient. Plusieurs États sont
    ou ont été accusés d’apporter un soutien financier ou logistique à des
    mouvements terroristes (Libye, Iran, Arabie Saoudite…) Ces aides se font
    soit directement aux mouvements, soit via des sociétés commerciales ou
    des organismes d’import-export servant de couverture (par exemple la
    Kintex bulgare) ou des organisations non gouvernementales (ONG). Des
    millionnaires ont également pu apporter leur aide, à titre personnel, à des
    mouvements terroristes, comme l’éditeur milanais Giangiacomo
    Fetrinelli. Les organisations terroristes peuvent également profiter
    d’activités criminelles de droit commun : la contrebande (IRA,
    Hezbollah), le trafic de drogue (FARC, PKK, Hezbollah, les talibans,
    l’AQMI), les vols à main armée (ou « expropriation prolétarienne » :
    mouvement des années 1970 et 1980, tel l’ETA, le GRAPO), la
    contrefaçon, ou les cartes de crédit contrefaites (mouvement islamistes),
    les jeux illicites (IRA, FNLC)…
    Alain Bauer, Jean-Louis Bruguière, Les 100 mots du terrorisme, Paris ,
    PUf, 2010

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2020 à 15:49, par raogo En réponse à : Centre-Nord : 2 militaires portés disparus et 4 blessés dans une attaque à Bourzanga

    Lors de la fête nationale de la France, on a vu une démonstration d’un support qui permet à un homme de voler. Si nos FDS pouvaient avoir ce machin cela allait les permettre de lutter contre le Terrorisme

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loroum : Une femme et son enfant victimes de l’explosion d’une mine artisanale
Burkina Faso : Les forces de défense et de sécurité neutralisent des terroristes au Nord et sécurisent des villages à l’Ouest
Journée en hommage aux victimes du terrorisme : Susciter la réflexion pour une meilleure protection des droits des victimes des attaques
Insécurité : Six personnes tuées dans une attaque à Mangodara
Insécurité dans la Comoé : « Les forces de défense se sont déployées dans la zone » (Porte-parole du gouvernement)
Burkina Faso : Un militaire tué et trois autres blessés dans une attaque à l’Est du pays
Lutte contre le terrorisme : L’Armée française donne les détails sur la neutralisation d’Abou Walid Al Saharaoui
Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara
Burkina Faso : Des enfants de soldats tombés au front scolarisés et leurs veuves autonomisées grâce au projet Go Paga
Lutte contre le terrorisme : « La gouvernance actuelle est catastrophique », déplore Yacouba Isaac Zida
Déplacés internes au Burkina : « Chaque ménage sera doté d’une carte avec un numéro de code barre pour une meilleure prise en charge »
Burkina Faso : Les Forces armées nationales mènent des opérations de ratissage dans la Comoé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés