Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Lu pour vous : Wégoubri, un bocage au sahel

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • vendredi 28 février 2020 à 15h20min
Lu pour vous : Wégoubri, un bocage au sahel

« Wégoubri : un bocage au sahel », tel est le titre de l’œuvre de Frédéric Baudin, inspiré d’un ensemble d’entretiens qu’il a réalisés entre 2014 et 2016 sur la vie de ce technicien agricole, devenu amoureux de la nature et de son reverdissement, Henri Girard. C’est un livre qui retrace le parcours de l’homme et de ses projets de bocage réussi au Sahel. Henri Girard est également le président et coordonnateur de l’ONG « TERRE VERTE » au Burkina Faso qui fait la promotion des pratiques innovantes de reverdissement de la nature qu’il a inventées. De quoi est-il question dans cet ouvrage paru depuis 2017 ?

Wégoubri, le bocage au sahel est pour ce faire un livre de 206 pages dédié aux 30 ans de parcours d’Henri Girard en Afrique de l’ouest et plus particulièrement au Burkina Faso pour réaliser son rêve d’enfance qu’est le reverdissement du désert. Un parcours depuis son Avesnois natal, une région bocagère du nord de la France, jusqu’au développement des fermes pilotes bocagères au Burkina Faso.

En effet, « Wégoubri : un bocage au sahel » est un ensemble d’entretiens réalisés durant trois ans sur la vie et les projets du reverdissement du désert dans plusieurs régions.

L’ouvrage est paru en septembre 2017 aux Editions CEM et explique les nouvelles pratiques inventées et développées par cet amoureux de la nature se résumant par la mise en œuvre de plusieurs fermes pilotes bocagères dans plusieurs régions du pays (Yatenga, Sanmatenga, Zondoma et Oubritenga).

Un exemplaire de l’ouvrage

Des fermes pilotes bocagères construites au fil du temps à travers les plantations d’arbres et d’arbustes à savoir la pratique du Zaï, les enclos, les haies et autres qui ont contribué à la restauration des terres arides. Et en plus de cela, ces pratiques permettent de retenir l’eau et de limiter l’érosion des terres avec la création des corridors biologiques et des sources de bois. Des nouvelles techniques que l’auteur a pu mettre en exergue à travers ces entretiens afin de les rendre disponibles pour le public.

Yvette Zongo
Lefaso.net


Le livre peut être retrouvé sur le site de l’ONG TERRE VERTE : https://eauterreverdure.org

Le livre est en vente à Ouagadougou, au niveau de « La Librairie du Développement »(Yidgr sεb ziiga), au prix de 9000 FCFA (livraison possible dans Ouaga à 1’000 Fcfa). Contact : 76 66 72 19

Vos commentaires

  • Le 28 février à 17:06, par Mike En réponse à : Lu pour vous : Wégoubri, un bocage au sahel

    M. GIRARD est un véritable amoureux de la nature. Pour l’avoir côtoyé, je garde de lui un homme engagé pour la cause de l’environnement dans un monde où le changement climatique est une équation à multiples inconnus et qui constitue également un défis planétaire.
    Une mission bien remplie et une vie pleine d’enseignement à découvrir au travers de ce livre.
    Aux amoureux de la nature et de la découverte scientifique, à vos marques !

    Répondre à ce message

  • Le 29 février à 05:45, par Yirmegna En réponse à : Lu pour vous : Wégoubri, un bocage au sahel

    Henri est un champion. Il a beaucoup aidé le monde paysan. J’ai personnellement été toujours émerveillé depuis la découverte de ce qu’il fait en 2011. J’ai toujours aimé visiter son site et ai beaucoup collaboré avec le Directeur d’une de ses fermes à Filly. Si vraiment le ministère de l’agriculture pouvait faire sien son concept et approche le BURKINA FASO atteindra l’autosuffisance alimentaire et une bonne sauvegarde de l’environnement. J’ai accompagné des équipes composées des gens du Mali, Niger, Kenya, Senegal sur ses sites. Tous sont émerveillés. Certains ont essayé de répliqué à leur manière le concept.

    Le concept de Henri devrait être mis à l’échelle et accompagné par la recherche car tout n’est pas parfait et peut bien être corrigé. Malheureusement peu de chercheurs sinon pas disposent de moyen pour y mener des travaux. Si j’étais ministre de l’agriculture chaque année mon approche serait de voter un budget d’au moins 100 millions par an pour Terre Verte et ses partenaires.

    Henri longue vie à toi, ta famille et à toute ton équipe de Guie, Bargo, Filly etc...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Collectivités territoriales : Le maire de la commune rurale de Djigouèra partage son expérience d’élu local dans un ouvrage
« Mon rêve est possible si… » : T. Roger Sawadogo propose des repères aux jeunes à la croisée des chemins
Littérature : « Mon ambition pour le Burkina Faso », la première œuvre d’Eddie Komboïgo
Harcèlement en milieu scolaire : Quand un enseignant résiste à « L »
Epopée de Naaba Wobgo : Le devoir de mémoire de Dr Lassina Simporé
Monde des affaires : Mathieu Hien propose un guide pour protéger la propriété intellectuelle
Sécurité : Le député Maxime Koné publie « Chronique sécuritaire 2019 au Burkina »
Littérature chrétienne : « Mon Dieu pourvoit à tous mes besoins », le nouvel ouvrage du pasteur Mamadou Karambiri
Ecole d’apprentissage des parents (EAP) : Pasteur Henri Yé propose un guide pour « former les responsables de demain »
Littérature : Le religieux philosophe Pierre Ouattara présente son nouveau livre sur l’éthique de la foi et la politique
Essai : Wendinminté Ouédraogo retrace le Burkina de 2009 à 2015
Lu pour vu : "Le Salaire du mensonge", de Aboudou Sawadogo,
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés