Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

Décorations au ministère de la Communication : Trente agents du monde des médias reçoivent leurs distinctions

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • vendredi 27 décembre 2019 à 21h00min
Décorations au ministère de la Communication : Trente agents du monde des médias reçoivent leurs distinctions

A l’occasion de la fin d’année, le ministère de la Communication et des relations avec le parlement a récompensé le mérite de certains de ses agents, pour les efforts fournis au quotidien au service de la nation. Au total, trente récipiendaires, parmi lesquels, Touobon Evelyne Dabiré, directrice de la RTB2 Bobo-Dioulasso et Edith Bakala de Sidwaya, ont reçu des distinctions.

C’est l’enceinte de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) qui a servi de cadre pour cette cérémonie de distinction, présidée par le ministre de la Communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou. Trente agents du ministère ont été faits ce jour, chevaliers de l’ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication, avec agrafe radio-télévision-presse écrite.

Edith Bakala, recevant sa décoration des mains du président du CSC

A tour de rôle, les récipiendaires ont reçu leurs agrafes des mains du président du Conseil supérieur de communication, du ministre de la Communication, du ministre de l’Economie numérique Hadja Ouattara, du ministre de l’Enseignement national Stanislas Ouaro et du ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango.

Touobon Eveline Dabiré, récipiendaire

Parmi ces récipiendaires, la directrice de la RTB2 des Hauts-Bassins, Touobon Evelyne Dabiré et la photographe des Editions Sidwaya, Edith Bakala. La joie et l’émotion se lisaient sur le visage de Touobon Evelyne Dabiré, à cette cérémonie solennelle. Pas plus tard que le 11 janvier dernier, elle prenait les commandes de la tête de la RTB2 dans les Hauts-Bassins, et aujourd’hui 27 décembre, elle se voit décerné une distinction honorifique de la nation. Pour elle, c’est le fruit du service à la nation, cheval de bataille du récipiendaire, qui lui a valu ce mérite, qu’elle dit devoir à l’ensemble de ses collaborateurs. Un clin d’œil à ces derniers en signe de gratitude.

« Nous avons depuis quelques année, ouvert les décorations du ministère à tous les acteurs du monde des médias afin de saluer le travail qui est fait sur le terrain », a déclaré le ministre Dandjinou. « Et en cette période difficile de notre pays, le média joue un rôle assez extraordinaire en termes de cohésion sociale et d’information juste aux citoyens. Ceux qui sont décorés, c’est parce qu’ils sont méritants », a-t-il reconnu.

Il n’a pas manqué aussi d’ajouter que la guerre dans laquelle se trouve le pays, est aussi une guerre de communication. Dans une telle période, dit-il, l’information est vitale pour la protection des populations.
La cérémonie de distinction a connu la présence de la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Maroc, Latifa Akharbach.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne déguisée : Les régies publicitaires invitées à retirer les images de candidats aux élections.
Campagnes électorales : Le CSC définit le rôle des médias confessionnels et communaux
Phénomène des fake-news : Des journalistes formés pour détecter les fausses informations
AstuceTIC : Cette application vous permet de traquer les caméras de surveillance dans votre chambre d’hôtel
Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats
Mariage d’enfants : Des hommes et femmes de médias s’engagent à promouvoir l’élimination de la pratique au Burkina Faso
Amélioration des conditions de travail dans les médias : Le SYNATIC sonne la mobilisation de ses militants
Affaire journaliste Omar Radi : La Justice marocaine rassure du respect des procédures
Approche basée sur les droits humains : Des journalistes et communicateurs outillés sur le concept
Émissions interactives des radios : Un atelier pour sensibiliser les animateurs sur la prévention des conflits
Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs
Interdiction de couverture médiatique des activités politiques : « Je reproche au CSC d’avoir mal interprété la loi », lance le journaliste-éditorialiste Lookmann Sawadogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés