Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

MédiasSahel : Pour des émissions centrées sur les préoccupations de la jeunesse

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 17 décembre 2019 à 20h30min
MédiasSahel : Pour des émissions centrées sur les préoccupations de la jeunesse

L’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA), en collaboration avec Canal France international (CFI), a lancé ce 17 décembre 2019 à Ouagadougou, un atelier de concertation avec les responsables des radios bénéficiaires du projet MédiasSahel. Il s’agit de discuter des contenus médiatiques dans lesquels les jeunes seront acteurs de débats sur les questions qui les touchent directement.

Le Sahel va mal depuis quelques années. Le projet « MediaSahel », mis en œuvre par CFI et ses partenaires nationaux dont l’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA), est convaincu que cette crise que traverse la bande sahélo-saharienne ne peut être résolue sans une meilleure inclusion socio-politique des jeunes.

Le rôle des médias est plus que jamais prépondérant en ce qu’ils peuvent proposer à cette jeunesse des espaces d’expression de leurs perspectives, une plateforme dans laquelle ils peuvent faire part de leurs frustrations, de leurs ambitions, discuter des questions qui les touchent au premier plan.

Trois pays (Burkina Faso, Mali, Niger) bénéficient de cet ambitieux programme dont la finalité est de contribuer, à travers les médias, à l’inclusion de la jeunesse dans les pays du Sahel. Pour ce faire, des activités de renforcement de capacité et d’appui à la production sont prévues dans les trois pays de la zone sahélienne concernés par le projet.

Au Burkina Faso, 24 radios ont été retenues pour participer au projet et bénéficier d’un cycle d’activités de renforcement de capacités (formations aux fondamentaux du journalisme, à l’interactivité, au journalisme sensible au genre et au conflit, à la réalisation d’émissions de concertation, appui à la production).

L’atelier de trois jours est l’occasion pour les responsables des radios et les partenaires du projet d’aborder les différentes thématiques phares du projet : l’inclusion des jeunes dans le débat public, la radio comme vecteur de cohésion sociale, le journalisme sensible au conflit, la prise en compte du genre dans le projet, la lutte contre la désinformation.

« Comment permettre à notre jeunesse de participer davantage et de se sentir citoyen responsable de son pays malgré un environnement sécuritaire peu favorable ? », s’est interrogé le président du Conseil supérieur de la communication Mathias Tankoano, avant de préciser que c’est la problématique du projet. Il a salué les différents acteurs du projet.

« Une série d’actions sont prévues avec comme objectif final l’augmentation, dans les médias notamment, des espaces d’échanges et d’expressions dédiées à la jeunesse et le renforcement d’une conscience citoyenne active et responsable », a poursuivi le premier responsable du CSC.

Avenir de la nation, la jeunesse si elle n’est pas écoutée, si ses préoccupations ne sont pas prises en compte, peut basculer et grossir les rangs des groupes armés qui endeuillent la nation. Et foi du ministre en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, ce projet à travers les espaces de discussion qu’il offrira aux jeunes, va leur donner espoir, les préserver de la radicalisation et les protéger contre la dangereuse attraction des groupes terroristes.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne déguisée : Les régies publicitaires invitées à retirer les images de candidats aux élections.
Campagnes électorales : Le CSC définit le rôle des médias confessionnels et communaux
Phénomène des fake-news : Des journalistes formés pour détecter les fausses informations
AstuceTIC : Cette application vous permet de traquer les caméras de surveillance dans votre chambre d’hôtel
Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats
Mariage d’enfants : Des hommes et femmes de médias s’engagent à promouvoir l’élimination de la pratique au Burkina Faso
Amélioration des conditions de travail dans les médias : Le SYNATIC sonne la mobilisation de ses militants
Affaire journaliste Omar Radi : La Justice marocaine rassure du respect des procédures
Approche basée sur les droits humains : Des journalistes et communicateurs outillés sur le concept
Émissions interactives des radios : Un atelier pour sensibiliser les animateurs sur la prévention des conflits
Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs
Interdiction de couverture médiatique des activités politiques : « Je reproche au CSC d’avoir mal interprété la loi », lance le journaliste-éditorialiste Lookmann Sawadogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés