Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

CDP : Le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 reconnu par le ministère de l’Administration territoriale

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 3 décembre 2019 à 12h00min
CDP : Le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 reconnu par le ministère de l’Administration territoriale

Ceci est un communiqué de presse du Congrès pour la démocratie et le progrès relatif à l’octroi du récépissé du dernier congrès du 22 septembre 2019.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu le 22 septembre 2019, un congrès extraordinaire dont l’objet a été l’examen du rapport circonstancié du Bureau Exécutif National sur la mise en œuvre de la résolution portant finalisation de la liste des membres du Bureau Politique National. Cela pour être en conformité du BPN avec les dispositions de l’article 32 des statuts relatifs au nombre de membres du BPN.

A l’issue du Congrès, les congressistes ont décidé de la prise de sanctions à l’encontre de certains camarades qui n’étaient pas en phase avec les textes du parti.

Les délibérations ont permis à la direction politique nationale d’avoir une valeur juridique et applicables à tout militant du parti.

C’est dire que la tenue de ce congrès était légitime et c’est pourquoi le parti tient à informer ses militantes et militants ainsi que l’opinion nationale et internationale, que le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale (MATDC) a délivré le récépissé du Congrès au président du parti.

Le président du parti invite en outre tous les membres statutaires à se mobiliser pour le succès du congrès du 07 décembre 2019 pour le rapportage des militants sanctionnés conforment aux directives du président d’honneur.

Démocratie - Progrès – Justice

Ouagadougou, le 02 décembre 2019

Président du Parti

Le Président du Bureau Politique National

Wend-Vennem Eddie Constance Hyacinthe KOMBOIGO

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Politique : « Les femmes du Burkina sont engagées pour un changement de leurs conditions », selon Martine Yabré
Burkina Faso : Les démissionnaires de l’UPC créent le MODEM
Dori : Le Premier ministre échange avec les forces vives de la région du Sahel
Liberté provisoire de Jean Claude Bouda : "Cela nous intrigue...", Sagado Nacanabo, Secrétaire exécutif du REN-LAC
Burkina : Pascal Zaida et Marcel Tankoano alertent sur les risques d’une crise post-électorale
Justice : Jean Claude Bouda en liberté provisoire, 5 mois après son incarcération à la MACO
Réconciliation nationale : « Pourquoi avoir une haine au point de ne pas pardonner ? », Dr Justine Couldiati/Kielem
Roch Kaboré et la Réconciliation nationale : Le Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré y voit un affront, un mépris…
UPC : Le Poé Naaba a démissionné
Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à trois députés décédés
Burkina Faso : « Il faut une réconciliation au niveau de l’armée. Ce n’est pas l’armée qu’on a connue sous Blaise Compaoré », Me Hermann Yaméogo
« Roch Kaboré a réhabilité Thomas Sankara sur tous les plans, la réconciliation est en marche », Me Bénéwendé Sankara
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés