Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Juste Ephrem ZIO • samedi 14 septembre 2019 à 13h00min
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation

Regroupement d’une quinzaine d’organisations de la société civile, les Mouvements spécifiques sont nés dans le cadre de la lutte contre la mise en place du Sénat et de la révision de l’article 37 de la Constitution. Ce jeudi 12 septembre 2019, ils ont aminé une conférence de presse au Centre de presse Norbert-Zongo, pour donner leur lecture de la situation nationale marquée par la crise sécuritaire, le verdict du putsch, le dossier dit de « charbon fin », la trêve sociale.

D’entrée de jeu, le coordonnateur des Mouvements spécifiques, Michel Rabo, a demandé aux autorités politiques de communiquer avec le peuple pour expliquer les motifs de la déstabilisation du Burkina Faso. Toujours sur la question sécuritaire, les Mouvements spécifiques souhaitent une autre approche, notamment une implication des forces vives pour aider les Forces de défense et de sécurité (FDS). Pour le regroupement d’OSC, la coopération militaire avec la France devrait être revue, car elle n’apporte rien au Burkina Faso.

Tout en fustigeant l’inertie du Conseil national des organisations de la société civile, Michel Rabo, dans sa déclaration, a félicité la justice militaire pour sa résilience durant le procès. Ce procès, dira-t-il, est une victoire du peuple sur les forces rétrogrades. Cependant, pour les Mouvements spécifiques, les décisions de justice sont en deçà des crimes commis. Aussi, ils souhaitent que la justice se penche aussi sur le dossier de l’insurrection, ceux de Thomas Sankara, Norbert Zongo, Henri Zongo et Jean-Baptiste Lingani.

Partisans de la vérité, de la justice et de la réconciliation, les Mouvements spécifiques exigent par ailleurs la manifestation de la vérité dans le dossier dit de « charbon fin ». En effet, avec la reprise du procès en octobre prochain, Michel Rabo souhaite que toutes les responsabilités soient situées et que les fautifs soient sanctionnés.

Dans ce sens, il a rappelé que le président Roch Marc Christian Kaboré a promis la tolérance zéro au début de son mandat. Toutefois, les Mouvements spécifiques adhèrent à la trêve sociale demandée par le président du Faso. S’ils reconnaissent le droit de grève aux travailleurs, ils estiment que la situation sécuritaire nationale commande cette trêve sociale, pour être en phase avec le combat mené par les FDS pour la protection du pays.

Juste Ephrem ZIO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Croissance des revenus agricoles : Le Projet d’appui aux filières agricoles lancé
Université Saint Thomas d’Aquin : Un centre hospitalier universitaire pour renforcer l’offre de santé et de formation
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel
Utilisation des drones agricoles : L’approche qui optimise et rentabilise les productions
Projet Norad sur le développement du jeune enfant : Des journalistes à la découverte des interventions sur le terrain
Réconciliation nationale : La CODER et le HCRUN unissent leur force pour l’atteinte de l’objectif
Grève générale de 48h contre l’IUTS : « Il y a vraiment l’argent dans ce pays », rappelle Zakaria Bayiré du SNAID
Grève des 8 et 9 juillet 2020 : La CGTB et les syndicats autonomes des Hauts-Bassins mobilisés pour de meilleures conditions de travail
Gaoua : Les travailleurs du Sud-Ouest mobilisés contre l’application de l’IUTS
Allégations sur les exécutions extrajudiciaires : La réponse du gouvernement burkinabè
Réhabilitation du tronçon Gourcy-Ouahigouya : « C’est beau, solide et techniquement agréable à visiter », selon le ministre Eric Bougouma
Transport des échantillons biologiques : Le ministère de la Santé et La Poste Burkina Faso signe une convention de partenariat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés