Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Assemblée nationale : Plus de 768 milliards de F CFA au titre des conventions ratifiées

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 5 juin 2019 à 15h53min
Assemblée nationale : Plus de 768 milliards de F CFA au  titre des conventions ratifiées

La majorité parlementaire a animé une conférence de presse, à l’hémicycle le 5 Juin 2019. L’objectif était de faire le bilan de la première session ordinaire de l’année 2019 qui a clos ses travaux, le lundi 3 juin 2019. Au total, 42 projets de lois ont été votés et plusieurs conventions de ratifications adoptées d’un montant cumulé à plus de 768 milliards de F CFA.

Le groupe parlementaire de la majorité est composé des députés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de l’Union pour la renaissance/ Parti sankarisme (UNIR/PS) et du Nouveau temps démocratique (NTD). Les députés de ce groupe forment le groupe parlementaire(BURKINDLIM, c’est-à-dire UNIR/PS et NTD réunis, et le groupe parlementaire homogène MPP. C’est cet ensemble dénommé groupe parlementaire de la majorité qui a animé une conférence de presse, pour faire le point du rôle joué par des parlementaires de la majorité présidentielle dans le rayonnement du parlement burkinabè sur la scène internationale, et leur contribution interne pour plus de consolidation de la démocratie.

Une traditionnelle conférence de presse qui a pour objectif de faire le bilan d’une session ordinaire qui s’achève et d’annoncer les perspectives. A la table les conférenciers étaient entre autres présents, Me Benwendé Stanislas Sankara, président du parti UNIR/PS, Alexandre Tapsoba, président du groupe parlementaire MPP et les représentants du NTD.

Les conférenciers, dès l’entame, ont fait l’apologie des journalistes burkinabè dans leurs rôles d’information et de communication de l’opinion sur les débats qui se mènent à l’hémicycle, avant de saluer la quiétude qui a accompagné la fête du ramadan. Le président du Faso, Roch Kaboré a bénéficié d’une « mention spéciale en sa qualité du chef suprême des armées qui a fait de la question sécuritaire, la priorité des priorités ». Les forces armées nationales dans leur combat contre les terroristes ont été encouragées.

Après 90 jours de session ordinaire, dite session des lois, 42 projets de lois ont été votés et plusieurs conventions de ratifications adoptées. Ainsi le montant cumulé de ces conventions se chiffrent à plus de 768 milliards de F CFA concernant les domaines sociaux. Ce qui témoigne, selon la majorité parlementaire, d’ « un dynamisme de l’action gouvernementale ».

Aussi, le gouvernement a été interpellé par trois questions d’actualité, afin de répondre à certaines préoccupations urgentes des populations. En outre, les députés ont pris part aux sessions des parlements de la CEDEAO, du parlement panafricain, de l’Union parlementaire panafricaine (UPA), mais aussi l’organisation au Burkina Faso de la première assemblée plénière du CIP/G5 Sahel. Des actions qui ont permis de renforcer la diplomatie parlementaire du Burkina Faso, résument les conférenciers.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Edouard k. Samboe

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sondage « Présimètre » : Ce que les Burkinabè pensent de la gouvernance nationale au premier semestre 2019
Présidentielle de 2020 au Burkina : Kadré Désiré Ouédraogo rassemble à Ziniaré
CDP : La justice annule le congrès du 16 juin
CDP : Le congrès reporté à une date ultérieure (Communiqué)
Maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement : Des parlementaires outillés
UNIR/PS : La coordination communale de Koubri installée
Congrès extraordinaire du CDP : Un ex-député du parti dépose une plainte pour exiger l’annulation du congrès
108 eme session de la Conférence internationale du travail : Le Premier ministre égrène les actions entreprises par le gouvernement
Congrès extraordinaire du CDP : Une relecture des textes du parti, en attendant la désignation du candidat à la présidentielle
Simon Compaoré à propos du front social : « Ou on veut mourir ensemble ou on veut vivre ensemble »
CDP : L’enjeu du congrès extraordinaire, la démission du député Daniel Sawadogo du BEN, la lettre de Blaise Compaoré,…avec le secrétaire à l’organisation du parti, Boubacar Sannou
Mairie de Karangasso Sambla (Houet) : « Après la crise, il y a une accalmie relative », (Abdouramane Ouattara, maire)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés