Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 4 juin 2019 à 20h30min
  CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du  BEN

Le député Rasmané Daniel Sawadogo (CDP, Sanmatenga) était face à la presse ce mardi 4 juin 2019 à Kaya. Objectif : faire la lumière sur sa démission du Bureau exécutif national et sur la crise qui secoue le CDP. C’était en présence des responsables de la section provinciale du Congrès pour la démocratie et le progrès du Sanmatenga.

« Je n’ai pas démissionné du parti ni du secrétariat général de la section provinciale, mais de mon poste de secrétaire chargé des organisations des travailleurs du patronat et du dialogue social du Bureau exécutif national du CDP », a tenu à clarifier Rasmané Daniel Sawadogo dans sa déclaration liminaire face aux hommes de médias à Kaya ce mardi 4 juin 2019.

Expliquant sa décision du 3 juin 2019 de démissionner du poste de secrétaire chargé des organisations des travailleurs du patronat et du dialogue social « pour des convenances personnelles », Rasmané Daniel Sawadogo a évoqué la crise autour du choix du candidat du parti pour la présidentielle de 2020. Une crise qui, selon le député, tire sa genèse depuis l’insurrection populaire suivie des élections de 2015, où la candidature de Eddie Komboïgo a été invalidée.

« Après l’invalidation de sa candidature, Eddie a quitté le pays, laissant le parti orphelin, sans président et nous avons battu la campagne au cours de laquelle le CDP est sorti avec 18 députés et remporté 18 mairies », explique le conférencier du jour. Et d’ajouter : « A son retour, nous avions tenu une réunion sur le choix du candidat. Un choix qui a été disputé entre Kadré Désiré Ouédraogo et Eddie Komboïgo et j’ai quitté la salle avec plusieurs autres camarades du parti qui n’étions pas pour sa candidature »
Pour Rasmané Daniel Sawadogo, il n’est pas question de suivre Eddie Komboigo qui a été installé par un « bureau illégal ».

La question d’ancienneté et d’expérience est aussi la cause de sa contestation. « Je suis dans le parti depuis l’ODPMT avec le camarade et devancier Kadré Désiré Ouédrago qui a été nommé premier ministre en 1996 sous l’ère CDP. C’est pourquoi nous soutenons sa candidature », lance l’ex- secrétaire chargé des organisations des travailleurs du patronat et du dialogue social. Autre raison de la fronde de l’élu : « Au cours d’un congrès, il a été décidé que le Bureau politique national soit composé de 600 membres et Eddie a porté ce nombre à 1000 membres. Au temps de Blaise, le BPN était à 400 membres. Vu son choix contesté, Eddie veut maintenant procéder au renouvellement des bureaux des différentes sections dont le Sanmatenga. Et je prends ma base à témoin ».

La participation au meeting de proclamation de la candidature de Kadré Désiré Ouédrago à Bobo Dioulasso n’a non plus été du goût du bureau politique national du parti, qui a envoyé des convocations le 1er avril 2019 à tous les militants ayant participé audit meeting, dont Rasmané Daniel Sawadogo.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur

Vos commentaires

  • Le 5 juin à 00:13, par Jean-Paul En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    Eddie Komboigo est le candidat du clan Diendéré, ceux-là même qui ont flatté Blaise de demissioner. C’est pourquoi Blaise soutient la candidature de Kadré, car il n’a plus confiance à Diendéré et sa clique.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 05:49, par Un Burkinabê En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

      Jean-Paul, personne n’a flatté Blaise. Blaise savait très bien que le peuple Voltaïque et Burkinabê ne l’a jamais aimê depuis l’assassinat de Thom. Sank. Aussi il savait que si les gosses l’attrapaient à Kossiam le 31 Octobre 2014 s’en était fini pour lui. Il doit son existence actuelle à sa démission. De toute façon il devait premièrement partir du pouvoir en 2005. Il s’est imposé alors. Ensuite il devait quitter en 2015. Où est ce que vous voyez des flatteries ici ?

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 12:40, par Substance Grise En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

      Pendant des decennies au Burkina tous ceux qui anniment la vie politique (tous partis confondus) n’ont pas enseigné aux uns et aux autres surtout les masses populaires que c’est un débat d’idées. On a plutôt passé tout le temps à manipuler et instrumentaliser pour avoir uniquement ses interets personnels . Sauf le Professeur Laurent Bado qui a fait exception
      Le Burkina a besoin d’une autre forme de faire la politique pour que le pays puisse avancer
      Si dans un même parti les dirigents se dechirent il est Clair que il en sera de même pour les masses
      C’est pour ça on a toujours pris l’autre comme ennemi quand il ne partage pas le même point de vue
      Les polpulations sont fatiguées de cette prise en otage de toute une classe politique dirigente depuis des decennies

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 10:22, par Sankara Blaise En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    Problème de jalousie toujours. Mr Sawadogo vous dites que Eddie est élu par un bureau illégal mais tu acceptes illégalement être dans ce bureau. Héee Africain , dis clairement que tu veux soutenir ton parent Kadré seulement sinon que tes propos ne tiennent pas la route ici. C’est une question de démocratie au CDP et à chaque fois Eddie a la confiance de la majorité des militants donc svp laisser le tranquille car nous on veut la jeunesse et le dynamisme pour notre parti. On vous voit venir avec votre clan Badini-Salia-Léonce etc... Mais les vrais militants du CDP sont sereins et l’avenir nous le dira.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 12:16, par MILITANT CONVAINCU En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    Cher Honorable Monsieur Rasmané Daniel SAWADOGO,est ce que vous êtes logique avec vous même ?Sinon comprendre que vous, cadre du CDP, député du CDP,partez à Bobo pour soutenir quelqu’un qui a décidé de déposer sa candidature aux élections de 2020 en indépendant ?Le bon sens aurait voulu que vous n’attendez pas que le parti vous demande des explications dans ce sens,c’est de la trahison.C’est dire qu’un cadre du CDP peut se lever dire qu’il va soutenir la candidature de RMCK,de Zéph, de Gilbert OUEDRAOGO ou d’un quelconque candidat Ou quoi ?
    J’étais pour la candidature de KDO sous la bannière du CDP,mais vue la manière qu’il a procédé,je pense que cela relève de l’indiscipline politique vis à vis du CDP où lui même réclame être un militant convaincu.
    Il faut être sincère et reconnaître que ceux qui ont trahis doivent avoir le courage de s’expliquer et de demander humblement pardon ou de démissionner du CDP au pire des cas.
    Le CDP doit présenter un candidat et il n’est pas question qu’un cadre du parti ou un militant convaincu du parti s’hasarde a aller soutenir un autre candidat autre que celui du parti.
    Vous n’avez pas respecté les textes du parti,donc vous devez accepté qu’on vous traite comme tel,des TRAITES.
    Vive le CDP et vive la victoire du parti en 2020.}}

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 18:03, par Citoyen En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    Quand je vois des gars comme les Rasmané-là, ça peut me tuer quoi ! Mon chèr honorable, tout ce que vous dites n’est ni cohérant, ni véridicte et on n’a meme pas besoin d’être au sein su CDP pour le savoir. Quand je regarde le CDP de dehors, jai honte des gens comme vous-là. Qu’est-ce que vous attendez pour partir et liberer le parti ? Je ne peux pas comprendre un parti qui a des règles et des gens comme ça là existent encore labas ! Si moi j’étais au CDP, vous alliez voir ce que jallais proposer de vous faire ! Moi jai voté Roch en 2015 et jai aidé à chasser Blaise en 2014 mais en 2020, il n’ya rien qui peut m’empêcher de voter le CDP si c’est Eddie Komboigo qui en est le candidat ! Ça, je le repete à qui veut l’entendre ! Jai compris q ce gars là aime son pays et peut faire bcp de choses pour le Burkina. Vous n’êtes que des opportunistes, des rencuniers et des troubles-fétes, le jeune Eddie que je vois-là, c’est votre seul et meilleur candidat contre Roch Kaboré, tout le monde le sais le MPP en premier et c’est simplement pour cela qu’il utilise des traitres comme vous autres, pour combatre le gars de l’interieur et saper son nom ! Mais les citoyens le savent. Si non, comment comprendre q le MPP soutient la candidature de Kadré, comment ? Laissez Eddie Komboigo tranquille, vous avez tout fait pour enlever le gars ça n’a pas marché alors, laissez-le maintenant, nous on veut quelqun qui a vraiment la taille d’un vrai candidat pour sauter Roch en 2020, ok ? Tous les autres candidats q vous voyez-là, ne sont que des galettes pour le parti au pouvoir et votre Kadré ne pèse meme pas lourd pour une élection présidentielle, les burkinabè s’en foutent de son passé à l’exterieur ok ? Vous, Léonce, Kouanda, Badini qon cite chaque fois là, vous pouvez faire quoi encore dans ce pays ? Le pays là est actuellemt mal géré, pardon ne gatez pas nos chances de foutre Roch dehors en 2020, ok ? Allez voir ailleurs et le laissez le CDP et son Eddie, moi-meme je vais finir par prendre la carte du parti à cause des vous-autres là et soutenir Eddie ! Y’en a marre !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 20:17, par Un citoyen En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    Franchement je ne vois pas de logique dans les propos de SARADA. Pourquoi accepter d’être d’un bureau illégal ? Je vois en de tels comportements la promotion pur et simple du régionalisme. Si KDO veut être candidat je pense qu’il connaît les procédures à suivre que d’outre-tomber dans les pratiques non conformes aux textes du parti. Je ne suis pas militant du CDP mais je crois qu’ils ont tous les atouts nécessaires pour revenir aux affaires mais leur manque d’organisation les conduits de jour en jour loin du pouvoir.
    Ce qui est énervant c’est les insultes que les uns lancent vers les autres et vice versa.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 22:36, par aboubacar En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    Le CDP va-t-il exploser après avoir résisté pendant si longtemps ? Pourtant j’ai admiré ce CDP qui est demeuré plus ou moins uni malgré toutes les secousses qu’il a vécues du fait de ses propres errements.
    Je me surprends à croire que Blaise a fait le vide autour de lui au point que ses héritiers du CDP et du MPP soient incapables de trouver des hommes et des femmes en mesure de diriger correctement le pays. UPC, NAFA,..., c’est pareil.
    Le pays a besoin d’hommes sérieux pour le sortir de son état d’arriération et surtout promouvoir une gouvernance vertueuse. Allons-nous continuer à faire confiance à des gens qui ne croient ni en eux-mêmes ni aux valeurs républicaines que nous ont enseignées les aînés des années 70 ?
    La morale se meurt, toute la société est gangrenée, nous sommes tous responsables, ressaisissons-nous.
    L’artiste du nord

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 16:39, par Le Tigre En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    La constitution du Burkina Faso actuellement en vigueur ne fais pas obligation aux citoyens Burkinabè remplissant les conditions qu’elle pose d’être investi par un parti politique pour que sa candidature aux élections présidentielles soit validée : c’est le principe de la liberté politique. En conséquence toute règle partisane qui contrevient à ce principe constitutionnel est nulle et non avenue. Vous comprendrez pourquoi exclure un militant en l’espèce, serait une violation de la loi fondamentale ; un tel acte ne résistera pas à un recours en annulation devant le juge compétent. Il y’a des choses qu’on peut dire parce qu’on n’est pas content mais il y’a des choses qu’on ne peut pas faire parce-qu’on n’est pas content.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 15:47, par Laawol En réponse à : CDP : Le député Rasmané Daniel Sawadogo s’explique sur sa démission du BEN

    Je ne comprends pas les gens : soit ils sont de mauvaise foi, soit ils sont des traitres qui ne veulent pas se faire démasquer. Ce débat sur la désignation du candidat ne devait même plus être posé car les textes sont clairs à savoir désignation du candidat du parti lors d’un congrès.
    On retient que :
    - RMCK est déjà candidat (déclaration sur les ondes de Savane FM) car il n’a pas besoin de désignation du MPP,
    - KDO est déjà candidat (déclaration faite à Bobo) car il n’a pas besoin de congrès CDP pour cela mais de G33,
    - il appartient aux partis UPC, CDP, NAFA, UNIR-PS, APP/ Burkindi, NTD etc. s’ils le souhaitent d’organiser le choix de leurs candidats comme les autres partis l’ont déjà fait (MCR pour Barry, ADF-RDA pour GNO, Soleil d’avenir pour SOMA).
    Oui au rajeunissement de la classe politique !
    Oui au respect des textes et de la démocratie !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sondage « Présimètre » : Ce que les Burkinabè pensent de la gouvernance nationale au premier semestre 2019
Présidentielle de 2020 au Burkina : Kadré Désiré Ouédraogo rassemble à Ziniaré
CDP : La justice annule le congrès du 16 juin
CDP : Le congrès reporté à une date ultérieure (Communiqué)
Maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement : Des parlementaires outillés
UNIR/PS : La coordination communale de Koubri installée
Congrès extraordinaire du CDP : Un ex-député du parti dépose une plainte pour exiger l’annulation du congrès
108 eme session de la Conférence internationale du travail : Le Premier ministre égrène les actions entreprises par le gouvernement
Congrès extraordinaire du CDP : Une relecture des textes du parti, en attendant la désignation du candidat à la présidentielle
Simon Compaoré à propos du front social : « Ou on veut mourir ensemble ou on veut vivre ensemble »
CDP : L’enjeu du congrès extraordinaire, la démission du député Daniel Sawadogo du BEN, la lettre de Blaise Compaoré,…avec le secrétaire à l’organisation du parti, Boubacar Sannou
Mairie de Karangasso Sambla (Houet) : « Après la crise, il y a une accalmie relative », (Abdouramane Ouattara, maire)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés