Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Education : La CNSE lève son mot d’ordre

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 22 mai 2019 à 15h13min
Education : La CNSE lève son mot d’ordre

Dans une lettre circulaire en date du 22 mai 2019, la coordination nationale des syndicats de l’éducation annonce la levée de son mot d’ordre à partir de demain, jeudi 23 mai 2019.

Vos commentaires

  • Le 22 mai à 15:22, par fraoco En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    Moi je vous conseil de continuer la gréve surtout pour la période juillet-aout- septembre. Educateurs ?ou tube digestif

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 15:27, par marie jo ouedraogo En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    le porte-parole du gouvernement a dit que tout serait appurer ce mois mais dommage, je n’ai pas reçu meme 1f sur mon salaire ;encore une fois le gouvernement montre ce que vaut sa parole ; la lutte continue ; Dieu sauve le Burkina .

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 15:28, par la patrie ou la mort nous vaincrons En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    ils ont eu ce qu ils voulaient puisque ils fond parti des fonctionnaires les mieux payer du burkina .Seni vient nous expliquer ou est rentré ta remise a plat kiakiakia

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 21:44, par Lass En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    Le statut en gestation au niveau du MENAPL devait etre un element stablisateur au sein du monde enseignant mais quand on suit le sentiment general qui se degage dans le milieu, la rentree prochaine s’annonce sur de mauvaises auspices. Le remede semble-t-il est pire que la maladie.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 23:25, par Le rebel En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    Ce protocole a fait des mecontants au niveau des enseignants. Dommage. Bon au moins les eleves pouront passer leur examen de fin d’annee. Bonne chance a chaque candidat.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 07:53, par HUG En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    On a sacrifié l’avenir des élèves juste pour des questions d’argent. J’ai lu dans un journal ou on dit qu’il y a ue satisfaction sur le traitement des indemnités, de la bonification. Mais on ne dit rien les effectifs élévés dans les classes, on ne dit rien sur les bourses des élèves, on ne dit rien sur la cantine scolaire, on ne dit rien sur la situation des ex monitrices des garderies.. Mais tout cela est normal car on a en face un gouvernement poltron. Demandez à vos collègues du mali et de la cote d’Ivoire. Ils vous diront que làbas l’Etat est responsable . Si vous avez la chance que ce gouvernement est au pouvoir en 2020, il faut encore débrayer encore pour dire d’augmenter les frais du trousseau, vous aurez encore gain de cause mais si vous avez la malchance qu’il y a un gouvernement non poltron vous risquer de laisser des plumes

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 07:55, par HUG En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    Koma,donc maintenant que votre situation s’est amélioré il y aura le développement au burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 12:09, par Nungbiga En réponse à : Education : La CNSE lève son mot d’ordre

    Merci la CNSE
    Mais que ce gouvernement arrête de croire qu’il peut développer ce pays à base de mensonges.
    Il ne faut surtout pas qu’en octobre nos braves enseignants sortent pour encore dire que Promesse n’a pas été tenue !!!!!!!!!!
    Là, les parents d’élèves ne resteront pas les bras croisés !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Drame de Yirgou : Des OSC du Sahel dénoncent des lenteurs judiciaires
Colloque international d’hommage au Pr Salaka Sanou : Des propositions pour renforcer l’étude des cultures africaines
Enseignement supérieur : 115 lauréats du CAMES et du concours d’agrégation en médecine reçoivent leurs toges
Lutte contre le travail des enfants : Des conseillers municipaux outillés
Vivre ensemble au Burkina : L’« Appel de Manéga » officiellement lancé
Mise en œuvre du statut valorisant : La coordination des syndicats de l’éducation reste vigilante
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Me Barthelemy Kéré fait chevalier de Saint Grégoire par le pape François
Crise de succession au trône de Banfora : Accusé de prendre parti, Héma Djaffar Ouattara nie
Société Africaine de Génétique : La section nationale du Burkina, SAGE-Burkina, est en place
Action humanitaire dans un contexte d’insécurité au Burkina Faso : défi de la prise en compte des droits de l’enfant
Centre universitaire polytechnique de Dori : L’UGEB exige la reprise des évaluations du 6 juin
Résultats du premier tour du BEPC à Ouagadougou : Des candidats entre joie et tristesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés