Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 13 mai 2019 à 22h40min
Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

Ouagadougou, 13 mai 2019 (AIB) – Des individus armés ont enlevé et exécuté lundi en début d’après-midi, à Zimtenga (25km de Kongoussi), quatre personnes, alors qu’elles venaient de transférer une statue de la Vierge Marie dans une localité voisine.

Selon des sources concordantes proches de la localité, des fidèles catholiques du village de Singa dans la commune de Zimtenga (province du Bam, Centre-nord), ont effectué le lundi 13 mai 2019, une procession avec la statue de la Vierge Marie en direction du village de Kayon, situé à une dizaine de km plus loin.

C’est à leur retour, rapporte-t-on, que des individus armés ont intercepté une dizaine d’entre eux à bord d’une moto tricycle.

Les mêmes sources concordantes, précisent que les terroristes ont laissé partir les personnes mineures, exécuté quatre autres et brisé la statue.

Ce drame intervient au lendemain d’une attaque à Dablo (Centre-nord) contre une église catholique qui a enregistré six tués dont un prêtre.

Agence d’information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 13 mai à 20:07, par RV En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Que le Seigneur leur pardonne car ils ne savent pas ce qu’ils font.
    Où est le Roch ?!
    J’attends un message à la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 20:30, par La sagesse En réponse à : Bam : quatre personnes ex\xe9cut\xe9es \xe0 Zimtenga

    L’idée des terroristes c’est provoqué des conflits inter religieux. Musulmans et chrétiens ont toujours vécu pacifiquement ensembles.Les burkinabé ne cèderont jamais à ce plan diabolique.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 20:41, par Raso En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Je n’aurais jamais pu imaginer que des burkinabé puisse devenir à ce point méchant envers d’autres burkinabé. Il est temps que ce gouvernement passe à la vitesse supérieure en déclarant l’état de guerre. Il est temps de mobiliser toutes les ressources dans le but de mener cette guerre. Les syndicats qui ne sont concernés que par leur ventres peuvent attendre.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 20:44, par Un Burkinabê En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Je ne sais pas pourquoi les drones ne sont toujours pas utilisés dans cette guerre.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 21:22, par Wwndmi En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Le silence de la population, le refus de collaboration ne feront que donner de l’an force aux terroristes

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 14:55, par Sidnoma En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Comme tu ne vis pas dans le nord du Burkina, tu ne peux pas le savoir : ils vont donner l’information à qui ? La gendarmerie et la police ne s’y hasardent plus. Seules les forces spéciales y font quelques sorties de temps en temps.
      Dieu sauve le Burkina !

      Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 17:10, par Lionceau En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Oui, ses attaques prouvent que nos meurtriers vivent dans les mêmes cases que nous, épient nos faits et gestes et nous tombent dessus traitreusement. Pire ou dommage ils arrivent à imposer même le silence de leurs victimes.

      Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 17:24, par Lionceau En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Oui, ses attaques prouvent que nos meurtriers vivent dans les mêmes cases que nous, épient nos faits et gestes et nous tombent dessus traitreusement. Pire ou dommage ils arrivent à imposer même le silence de leurs victimes.

      Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 22:00, par Danton En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Pendant que nous serons assis ici à Ouaga à boire, manger et voler l’argent public, à nous étriper pour des choses non essentielles comme le fonds commun et autres, les ennemis du Burkina sont en train de gagner du terrain et encercleront bientôt Ouaga. C’est triste à dire mais je ne sens pas une volonté de combattre chez mes compatriotes. La preuve : regardez le nombre de bars qui pululent dans nos villes et comment certains sont pleins à craquer même aux heures de travail. Regardez le nombre de chambres de passe pudiquement appelées "auberges" ou "motels" et comment ces boites font du chiffre d’affaires ? c’est à croire que nous vivons dans une république des plus normales, où tout va bien.Mais dites-moi, que peut le Président dans cette lutte, si ses concitoyens sont des inconscients ? Que peut l’armée si nous ne lui montrons pas notre soutien en nous disciplinant ? Est-ce que nous pourrons tous fuir vers le Togo ou la Cote d’Ivoire quand les terroristes seront à nos portes ? Je doute que nous puissions le faire. Alors, nous reste une seule option : faire front ! Par tous les moyens. Cela commence par un redressement des moeurs. Soyons plus sérieux, amusons-nous moins, soyons plus civiques et Dieu lui_même et les ancêtres seront à nos côtés. Si nous voulons que l’armée aie les moyens, acceptons de payer nos impôts parce que sinon il va falloir que l’autorité nous y oblige.

    Répondre à ce message

    • Le 13 mai à 23:27, par Juste En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Tout à fait d’accord avec vous. J’ajouterai simplement que nos comportements quotidiens trompent nos prières et ça, c’est compliqué. La protection DIVINE n’existe pas pour un peuple qui fait la promotion de la corruption, qui ne connait pas la vraie solidarité et qui bafoue les mœurs ; sous prétexte de liberté on découvre une race de Burkinabê dont l’instinct animal prend le dessus sur tout. On peut se tromper entre nous mais on ne peut pas tromper DIEU. Dormons dans les grottes, les temples ou les moquées tant que nos pratiques quotidiennes ne vont pas changer, c’est peine perdue.

      Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 00:46, par Timbila En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Est ce que vous n’êtes pas fatigués. Voilà un président dont on a l’impression qu’ il n’a pas de conseillers. Dites moi depuis Roch est là c’est quelle décision courageuse il a déjà prise. Chaque peuple mérite son président. C est bien fait pour les burkinabés parce que toute compromission se paie, a dit Norbert Zongo. Vous debarquez le Capitaine et vous laissez ceux qui étaient aux manœuvres. Allons seulement.

      Répondre à ce message

      • Le 14 mai à 07:17, par Le Vigilent En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

        Avec des ignares inconscients comme ce Timbila, où allons-nous ? Est-ce que c’est le président Roch qui t’a habitué aux frelatés et qui t’envoie dans les maquis et les chambres de passe ? Chacun se réveille soûl comme un pot et débite ses bêtises comme si c’est le président qui doit lui laver la figure chaque matin.

        Répondre à ce message

        • Le 14 mai à 10:36, par Timbila En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

          Je commence à vous présenter mes excuses. Je sens la haine et l’aigreur en vous. Vos propos révèlent que vous avez un lourd fardeau que vous trimballez. Ce que je sais les individus bien éduqués évitent de juger les autres sans les connaître. Ils évitent les propos injurieux. Ils sont courtois, ils acceptent les contradictions et ne pensent pas détenir la vérité, ils ecoutent plus. Ces gens s’excusent même quand ils n’ont pas tord. Vous pouvez même faire une petite enquête dans la circulation sur les artères de la ville. Ces gens sont ceux qui cèdent le passage en perdant leur priorité avec un sourire. Ils ont une immense richesse que vous ne pouvez pas voler. Liberez-vous de vos chaînes pour retrouver la paix intérieure qui vous permettra de retrouver la joie de vivre.
          Merci et bonne chance.

          Répondre à ce message

          • Le 14 mai à 15:46, par sasa En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

            Merci internaute Timbila pour votre réponse pleine de sagesse et de courtoisie. Effectivement il y a des gens dont leur rôle semble d’injurier toute personne dont les propos portent une analyse critique sur la gouvernance actuelle. comme si la divergence d’idée constituait un délit.
            c’est vraiment encourageant d’avoir des compatriotes comme vous. Amicalement

            Répondre à ce message

      • Le 14 mai à 08:11, par GANDAOGO En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

        je me demande si vous avez bien fait votre analyse.
        quel quand soit le président qui a être au pouvoir, c’est la même la difficulté, si vous êtes patriote vous ferez mieux pour votre contribution d’appeler tous les Burkinabè a s’unir c’est ensemble que nous allons rapidement vaincre les force du mal.il faut signaler tout mouvements suspect,
        surtout dans les région ou il Ya beaucoup d’attaques sensibiliser nos frères dans les campagnes.
        ne jamais se rendre complice des terroristes

        Répondre à ce message

        • Le 14 mai à 11:31, par Timbila En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

          Mr GANDAOGO. Ce n’est aussi simple que vous le croyez. Sans prétendre être un expert en sécurité, la population est prise en étau. En fait ceux qui tentent de collaboration avec les FDS sont froidement exécutés. Les FDS ne seront pas toujours là pour te protéger. Cependant ces terroristes aussi ont leur renseignements qui vont leur fournissent des informations.
          D’autres parts, il faut le dire, les FDS ont entretenu cette peur de la tenue par leur zèle surtout les jeunes qui viennent d’intégrer les corps et qui portent fièrement leur tenues. Avant même l’avènement de cette situation inqualifiable dans ces localités, les FDS sont vues par les villageois comme des individus qui sont envoyés pour les raquetter leurs maigres revenus. Je sais de quoi je parle pour avoir parcouru le Burkina de Soubakaniedougou à Togomyael en passant par Arbinda Barsalogho etc. Et on ne peut collaborer qu’ avec celui à qui on a fait confiance. C est dire que nous sommes en campagne et non en ville. Dans certaines localités du Burkina, lorsque vous voulez des renseignements pour retrouver votre piste vous pouvez posez la question à plusieurs personnes qui vous donnerons la même réponse à savoir qu’ il est étranger. Je n’ai rien contre les FDS, mais voyez l’image qu’ on a de certains corps même Ouaga. Au village, c’est même pire. Merci

          Répondre à ce message

      • Le 14 mai à 08:26, par OuvronsLeBonOeil En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

        TIMBILA, vous avez tout dit. Le réveil risque d’être douloureux, malheureusement...Que Dieu console ces nombreuses familles endeuillées.

        Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 07:08, par Un Burkinabê En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Je ne suis pas d’accord avec votre réflexion.
      1- Dieu ni les moeurs n’ont rien avoir dans cette guerre. Et en guerre ce ne sont pas les plus mauvais humainement qui perdent.
      2- La solution est simple. Le changement c’est pas dans les pratiques de la vie privée mais plutôt dans nos vies professionnelles. C’est normal que celui qui travaille fort et bien puisse aller se distraire.
      3- Il faut utiliser la même technique que l’ennemie au moins. Comment ces bandits arrivent ils à recruter ? C’est dommage que notre Etat n’ait pas mis en place une campagne de propagande contre l’ennemie. Aussi mettez à prix les têtes de chaque terroriste.

      Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 16:28, par sobèmin En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      eh DANTON absolument d’accord avec vous. je me demande si nous sommes encore dans le pays de SANKARA. un peuple burkinabè adepte de la facilité, du gain facile, de tout ce qui n’est pas clair. burkinabè d’aujourd’hui , nous ne rêvons que de jouissance, rien que des droits mais pas de devoir. au moment ou le pays est attaqué de toutes parts, il se trouve encore des burkinabè qui n’ont pas encore pris la mesure de la gravité de la question. toujours dans des considérations politiciennes comme si le terrorisme faisait le distingo entre sympathisants de partis. les enseignants qui ont été abattus, qui peut me dire qu’ils appartenaient ou avaient des sympathies pour un seul parti politique ? donc il est temps de taire nos différences pour faire face à l’ennemi commun. il est temps d’eveiller nos consciences et prendre la mesure du danger qui nous guettent. jai souvenance des propos d’un jeune burkinabè de la diaspora du soudan qui s’alarmait de voir les maquis de ouaga bondés à 23h-minuit un dimanche et qui se demandait ou va le burkina ? comment on peut etre au bar dimanche à minuit et vouloir etre operationnel au bureau le lundi ? etre burkinabè ne veut pas dire faire voeu de misère mais quand jobserve tout ce qui se passe avec les revendications à tout va, alors que le prix du riz, du sac de mais, du lait, du sucre, de l’essence et autres n’ont pas augmenté entre 2014 et aujourdhui je me demande ou va-t-on ? et l’impression que j’ai, c’est que collectivement nous demandons au malheur de s’abattre sur nous, ce qui ne semble plus loin. vraiment merci à vous DANTON pour votre post. mon plus grand souhait est que les burkinabè se reveillent.sinon ce sera tard et bien sur nous n’aurons que nos yeux pour pleurer.

      Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 17:09, par tinoledja En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      parfaitement d’accord avec vous. il m’arrive des fois de me surprendre en train de pleurer tellement la situation sécuritaire m’exaspère au plus haut point. et que faisons nous ? rien. comme si le nord, le sahel et l’est du Burkina ne font pas partie de notre chère patrie. il faut, je le répète, il faut vraiment un sursaut patriotique pour enrayer ce mal qui n’a que trop durer.

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 05:24, par Vérité indiscutable En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    La religion islamique a quelque chose d’étrange qui fait naître dans quelques-uns de ses adeptes les flammes qui ont toujours consumé l’humanité négativement. Il est vrai que tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. Et cela ne fait que durer longtemps et partout dans le monde.
    Nous attendons donc des réponses des musulmans du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 14:23, par Wendmi En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Qu’appelles-tu musulman ? Celui qui porte le nom ou celui qui pratique la religion islamique ? Je ne pense pas qu’un musulman en ce mois béni du Ramadan puisse aller tuer impunément d’autres personnes entrain de prier le même Dieu. Ils utilisent certainement le nom de Allah pour commettre ces exactions mais je crois fermement à l’esprit de discernement de la communauté islamique burkinabè. D’ailleurs au Burkina le mariage inter-religieux à renforcé notre vivre ensemble a telle enseigne qu’on ne pourra pas nous diviser.

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 05:40, par le nomade En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    C’est vraiment terrible et on n’y comprend rien à la stratégie de nos FDS. On nous dit que les FDS ont déclanché l’opération Ndofou dans le centre Nord et le Nord le samedi et le lendemain des terroristes attaquent une église y reste pendant 1h 30 tuent des innocents sans être inquiétés.Pendant qu’on venait juste d’inhumer les victimes du dimanche, on apprend encore que des terroristes ont exécuté encore 4 pauvres innocents ! et tout cela se passe dans le centre Nord là ou a lieu l’opération militaire qualifier d’envergure !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 06:50, par Kidrh En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    N’est il pas temps que l’on progresse dans nos analyses du phénomène ? C’est la faute du gouvernement . On l’a suffisamment entendu.
    Il est évidant que les terroristes tout comme les voleurs vivent au quotidien avec nous. Est ce vraiment par hasard que les suppliciés ont croisé sur leur route les bourreaux ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 07:57, par yéro En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    ça fait vraiment peur maintenant ! Tandis que des gens meurent de l’autre côté,certains passent leur temps à boire et à danser ici à ouaga dans l’insouciance totale.Que Dieu protège le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 08:53, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    - Bonjour tout le monde. Moi je reviens encore sur cette intervention des forces spéciales françaises pour libérer des otages dans le Sahel ici ! Si moi Kôrô Yamyélé je dis quelque chose ici, il y aura encore des gens pour dire que j’ai bu très tôt le dolo ce matin, ou bien que je suis atteint de la maladie d’Alzheimer ou de je ne sais quoi encore ! Mais je vais le dire parce que je suis totalement confus. Mon problème, et pas des moindres, est :

    Je ne comprends pas comment des combattants de zones désertiques, faméliques, pouilleux, malodorants et affamés qui ne peuvent même pas bien soulever un fusil FALO (Fusil Automatique Lourd) sans plier l’échine peuvent tenir tête à une équipe de Commandos des Forces spéciales françaises au point de tuer deux d’entre eux !?

    Non ! Je refuse de croire à ça parce que pour moi c’est tout simplement impossible ! Qui plus est, ces combattants pouilleux et affamés ne sont même pas des militaires !! Et dans ce cas, je suis prêt à parier et donner ma tête à couper que ces deux commandos des Forces spéciales françaises tués lors de la libération des otages se sont offerts en boucliers pour sauver des otages qui devraient être tués. Autrement ce n’est pas possible !! Alors là, pas du tout !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 08:53, par le fou En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Votre G5 SAHEL là va prendre du temps ???? Avec des rencontres en a pas finir, des discours inutiles. Pendant ce temps on ne fait que tuer des Burkinabés. C’est lorsque notre armée aura fini de déstabiliser les forces du mal que vous viendrez maintenant vous implanter pour vous enrichir. Si réellement G5 SAHEL était là pour combattre les terroristes, je pense qu’on n’a pas besoin d’attendre tous les moyens du monde pour agir. Donner nous rapidement l’essentiel et vous verrez. NDOFOU est opérationnel ou pas ?? NOUS VOULONS DES RÉSULTATS CONCRET ET RAPIDE POUR RAMENER LA PAIX. Dans le cas contraire MPP et sa suite ya rien à dire on vous traitera d’incapable et d’avoir trahi et meurtrie le peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 08:57, par Mon beau pays En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Je pense que nous avions atteint un seuil critique. Il faut mettre toutes les options sur la table. La patrie doit être défendue que soit loyale ou pas. Et cela suppose que nous ayons un diagnostic situationnel claire : qui peut me dire ce qui se passe réellement au pays des hommes intègres ? Peut-être que nos autorités ont des informations que le reste du peuple n’en a pas ? Et je trouve qu’elles devraient communiqués. Nous ne comprenons rien dans les tueries lâches et inhumaines d’êtres innocents.
    Les hypothès :
    - règlements de comptes entre politiques ?
    - La visite de Angela Merkel a-t-elle réveiller la jalousie du colon ? Guerres de contrôle d’éventuelles ressources minières ? Stratégies de contrôle de ces ressources par les puissances étrangères ?
    Vraiment, on se demande ce qui se passe ?
    Que Dieu nous sauve de leurs mains !

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 10:44, par A qui la faute ? En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Vous pensez vraiment que le Burkina est si riche pour que la France viennent tuer des chrétiens pour monter ce scénario ? D’ailleurs quelle est la ressource burkinabé actuellement exploitée par une entreprise française ?
      Je vous conseille de renouveler votre demande de visa, peut-être que cette fois ça va marcher, plutôt que d’inculquer la haine. Vous savez tous les forums sont suivis par toutes les diplomaties. Si l’armée française nous laisse dans notre merde c’est à cause des gens comme vous.
      La plupart des pays a déjà été colonisé. Même la france a été colonisée et dans un contexte où le nombre de morts dépasse la population entière du Burkina de l’époque. Mais ils ne mettent pas tous leurs problèmes sur le dos de l’Allemagne nazi.
      Nous sommes un PAYS=nous pouvoir surveiller 274.000km². Concentrons sur notre problème plutôt que de développer la haine d’autrui. Pourquoi vous ne demandez pas à la Chine de venir nous aider puisqu’elle vous aime...

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 10:27, par cris cris En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Cessons de chercher des boucs émissaires de cette situation, ni de polémiquer sur la cohésion sociale chrétien-musulman, peul-mossi, etc. car tous le monde sait à présent que ce qui ce passe n’a rien à voir avec l’islam : ces bandes de voyous cherchent simplement à créer des situations pour alimenter leurs forfaitures. Quant à nous, réfléchissons sur ce que l’on peut faire individuellement et collectivement pour éradiquer ce mal qui va amplifier le retard de l’Afrique. Ce n’est plus uniquement une question de Gouvernement. N’avez vous pas remarqué que tandis que toute notre zone devient rouge orange, le Maghreb blanchit. Avons nous plus de musulmans que l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, etc. pour être victime à ce point de ces mécréants ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 11:16, par Kaka En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Là, ils ont signé leur décret de disparition. ça tire vers la fin. Ces malades mentaux ne savent plus où attaquer, c’est le désordre qui précède la chute. Bandes de lâches, drogués. Le feu de l’enfer même sera petit pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 11:42, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    - Mes amis, hier j’ai dit qu’on a donné un nom à une opération militaire au Sahel. Il parait que c’est ‘’ndofu’’ qui signifie en peul ‘’Arrache’’. Moi Kôrô Yamyélé je m’inscris en faux contre cette orthographe que même un vrai peul de souche ne saurait connaitre le sens. C’est simple car ‘’Arrache’’, je suppose avec les racines, s’écrit ‘’ɗoofu’’ en peul et la prononciation est bien particulière. Je suis donc désolé avec votre ‘’Ndofu’’ qui ne signifie rien en peul !

    Par ailleurs le terme indiqué normalement est ’’ɗoputtu’’ pour dire ’’Arracher d’un coup sec et brusquement avec toutes les racines’’. Vous faites des choses sans demander à ceux qui connaissent comme nous autres !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 11:44, par Pensée En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Paix en leurs âmes ! Les terrorisent réussiront pas

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 13:00, par warzat En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Faisons le point:le groupuscule a opéré dans la zone de Pissila, Barsalogo, Bourzanga et Kongoussi. En principe, la surveillance aérienne devrait les avoir localisé, même si après les assassinats, ils cachent leurs armes, changent de tenue et rentrent chez eux, avec ou sans leurs motos. Il est temps de les prendre à domicile et d’être plus féroce qu’eux. Le semblable guérit du semblable, si nos FDS, font des prisonniers au lieu de les tuer, cela ouvre la voie à d’autres problèmes. Opérer en petites équipes de commandos et les anéantir. Et ces initiatives doivent être à l’échelle locale. Cela veut dire que le chef lui même doit être un stratège, un bon analyste, un bon coordonnateur et enfin un bon soldat.
    A nos frères catholiques, protestants, autres que musulmans, il faut trouver des stratégies très en amont pour protéger vos lieux de cultes et donc vos ouailles. Réfléchissez, c’est simple et possible. Personne n’est à l’abri, mêmes ceux qui sont en ville.

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 16:26, par Kaka En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      Mon cher, c’est cette pratique que des gens sortent crier sur tous les toits qu’on tue des innocents chez eux sans preuves, alors qu’eux mêmes ne sont pas sur le terrain avec les FDS. On veut manger omelette sans casser un œuf. Allons seulement.

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 13:03, par koamsa En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    C’est bien triste pour mon pays.
    Tout le monde sait que des solutions existent ! solutions internes et externes. Seulement le gouvernement ne pense qu’à 2020 ; sinon pourquoi rester collé à une France dont la position est plus que suspecte ?
    Qu’avons-nous à perdre à changer de cap, et nouer de nouveaux partenariats avec la Russie, la Chine, l’Inde,...? Puisque la présence française nous sera facturée, nous pouvons donc choisir un autre pays. ça ne peut pas être pire en termes de poids financier.
    Il suffira par exemple d’une visite d’amitié ou de travail à Moscou ou d’une visite Russe à Ouaga : vous verrez que les français et américains feront de nouvelles propositions. Mais nous, allons vers la position la plus sûre pour nos vie ! Et merde aux pouvoiristes opportunistes !

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 18:04, par fofo En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

      le jour où le président Roch va penser à aller vers la Russie ( qui pourtant peut nous bien nous aider) le colonisateur va tout faire pour qu"il ,ne gagne pas en 2020, et pire le colon peut contribuer à embraser le pays avec des soutiens aux malfaiteurs

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 13:16, par Metalic En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Ces terroristes veulent nous amener sur un nouveau terrain qui est celui de la religion. Je demande à tous les Burkinabè d’être vigilants pour ne pas tomber dans le piège des terroristes.
    Mon analyse est que c’est une guerre politique et ils jouent sur toutes les cartes pour discréditer le pouvoir du MPP. Maintenant, ces politiciens louent les services des mercenaires comme les AQMI, AN SARDINE ou les anciens RSP pour atteindre leur objectif.
    Bien sur, dans tous cela il y a des bandits qui profitent pour faire des règlements de compte en faisant croire que ce sont des terroristes.
    Sinon, à mon avis il n y a aucun conflit réligieux au Burkina et nous devons être vigilant pour ne pas tomber dans le piège des ennemis du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 13:39, par sidzabda En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Ce qui se passe n’est ni plus ni moins qu’une guerre. Et il faut que chaque burkinabé se le dise, le croit, le mette à l’esprit et se prépare. Je suis à l’extérieur mais j’ai hate de rentrer pour compâtir et combattre avec mon peuple.
    Beaucoup de choses ont été dites et je valide certaines :
    Il faut déclarer l’état de guerre et demander la contribution financière, matérielle, spirituelle et morale de tout homme intègre du Faso. Evitons la mendicité auprès de nos bourreaux, et autres hypocrites.
    Chaque burkinabé doit être armé pour se defendre. Où sont les koglweogos ? Ces djadistes se sont infiltrés parmi vous pour vous détruire plutôt afin d’avoir le terrain libre. C’est maintenant qu’il faut montrer votre importance.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 13:51, par Le nationaliste En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    L’église que Christ a bâti est sur le roc. Il faut que ceux qui agissent de la sorte sache que L’église demeure parce-que Jésus est avec elle. Que Christ accueille ses frères et soeurs arraches de la communauté sur terre en marche car ils vivaient leur foi. Afferrmisla foi des survivants, Seigneur, nous te prions.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 14:05, par Guesneyam En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Tous les noirs ne sont chrétiens mais les peulhs ne sont pas chrétiens du tout. Cette acte bagarre n à rien avoir avec la religion regardons avec intelligence

    « »

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 14:26, par EBENEZER En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Mes condoléances aux familles éplorées.Que Dieu console les coeurs des proches de ces personnes assassinées.
    Attention,chaque homme rendra compte à Dieu des actes qu’il aura posés.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 15:27, par Appel au MBDHP En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Paix aux âmes des victimes. Mes sincères condoléances à tous les burkinabés. Contributions du MBDHP dans ces tueries. Nous attendons de vous une enquête éclaire sur la situation.

    Proposition de solution : la Syrie a déjà expérimenté des lieux de cultes communs pour les religions. c’est à dire une mosquée pour les musulmans, les catholics, les protestants et les juifs. Je ne maitrise pas les détails mais elle justifie d’abord la tolérance. Essayons !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 15:55, par la vérité En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    S’il plaît à Dieu ces terroristes finiront mal sur terre mais vivront dans le feu éternel. Ne pensez pas que vous êtes forts et allez triompher. Dieu est patient mais le temps de Dieu viendra où vous allez vous chercher non seulement sur terre mais au ciel. Vous n’êtes que des serviteurs du diable qui ne comprennent rien de la nature de Dieu. En effet les deux plus grands commandements sont : Tu aimerais ton Dieu de tout ton cœur et tu aimeras ton prochain comme toi même.
    Voyez-vous, vous êtes loin de ces deux commandements et vous n’êtes que des adeptes du diable qui est entrain de vous mener allègrement vers l’enfer.
    Mes condoléances à toutes les familles éplorées. Notre peuple restera uni malgré vos tentatives d’intimidation. Vous êtes vaincus parce que l’arme des faibles c’est la violence.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 15:57, par Jeannette En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Toutes mes condoléances aux familles éplorées. Que Dieu apaise le cœur de toutes ces personnes qui ont perdu des proches depuis le début de ces évènements.
    Nous ne devons pas laisser les forces du mal nous diviser parce que c’est exactement ce que recherche ces gens. Ces gens cherchent à opposer les communautés et nous ne devons pas tomber dans leur piège. Les musulmans, les chrétiens et les animistes (disons toutes les religions) ont toujours vécu en parfaite harmonie au Burkina Faso.
    Nous devons lutter pour préserver cette unité et non laisser des bandits nous détruire.
    Que Dieu protège notre cher pays
    VIVE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 16:17, par TIENFO En réponse à : Bam : quatre personnes exécutées à Zimtenga

    Qu’ils reposent en paix. Pas de mots pour décrire de telle situation en ce mois béni du mois de ramadan. Sacrilège des sacrilèges : profaner les lieux et les objets de piété. Leur objectif principal c’est de semer la panique au sein des populations par la division qui jusque vivent en parfaite harmonie. Comme leur nom l’indique il semer la terreur au sein de la population. Dire que les soi-disant terroristes sont passés à une vitesse supérieure au lendemain de la main tendue de Blaise KOUASSI à son excellence RMCK. Comme pour mettre la pression à RMCK pour prendre cette main tendue en se rendant indispensable dans la résolution de la crise sur l’insécurité. Il est temps que Blaise KOUASSI et ses lieutenants arrêtent de se comporte en femmelette à l’égard du pays qui leur a tout donné et qu’ils ont mal géré. Le drame est que Blaise KOUASSI n’a jamais combattu le terrorisme. Son savoir-faire c’est la négociation avec paiement de rançon et rien d’autres. Tout se paie ici-bas sur la terre. Il est vraiment temps que RMCK et son MPP donnent de la voix. Ce qui se passe de nos jours, n’est que la mise en place d’une stratégie macabre savamment orchestrée pour paniquer et diviser la population. Il faut impérativement sécuriser tous les lieux publics. Il faut que la riposte soit à la hauteur.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Opération Doofu : Human Rights Watch appelle les FDS à respecter les droits humains
Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori : « Les terroristes tirent sur la corde religieuse et ethnique »
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
Sanmatenga : Des enseignants finissent par fermer des salles de classe
Bam : Deux personnes enlevées à Nasséré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés