Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Bobo-Dioulasso : Le salon Africa Digital Space a clos sa première phase

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • dimanche 5 mai 2019 à 11h00min
Bobo-Dioulasso : Le salon Africa Digital Space a clos sa première phase

Débuté le jeudi 2 mai 2019, le salon « Africa Digital Space » première phase, qui s’est tenu sous le thème « Transformation digitale et confiance numérique », a refermé ses portes le vendredi 3 mai à l’hôtel Sissiman de Bobo-Dioulasso. Les organisateurs se sont dit satisfaits de ce premier pas et ont donné rendez-vous pour la seconde phase qui aura lieu du 13 au 15 juin 2019 à Ouagadougou.

Africa Digital Space est une plateforme qui permet aux professionnels de l’espace numérique et aux professionnels de la sécurité de proposer des solutions adaptées et fiables aux consommateurs du numérique.

La première phase du salon, qui s’est tenue à Bobo-Dioulasso les 2 et 3 mai 2019 sous le thème « Transformation digitale et confiance numérique », a permis de sensibiliser les jeunes aux risques liés à l’utilisation du digital. Les jeunes ont aussi appris à développer des applications.

C’est sans doute la raison pour laquelle il a été créé, pour cette deuxième édition, le Grand prix Étalon de l’innovation digitale et numérique, qui a pour vocation d’encourager et de valoriser les projets innovants liés à l’univers du digital dans tous les secteurs en Afrique et au Burkina Faso en particulier.

L’inscription à ce prix ouvert aux jeunes capables de créer une application se poursuit jusqu’au 12 juin 2019 sur le site gpetalon-id.africadigitalspace.com.

Les promoteurs d’Africa Digital Space ont également initié les enfants de 9 à 13 ans au codage informatique à travers le programme Codeafrique qui est un projet d’initiation à l’informatique et au codage informatique au profit des enfants. Le programme, soutenu par le ministère en charge du Développement de l’économie numérique, s’étendra à Ouagadougou puis à toutes les régions du Burkina car, pour Alain Noël Kaboré, promoteur d’Africa Digital Space, les enfants, grâce à leur jeune âge, sont plus aptes à l’apprentissage.

Alain Noël Kaboré promoteur de Africa Digital Space

Le co-parrain, Roland Sow, président-directeur général de l’hôtel Sissiman et promoteur de la compagnie Elitis, a confié avoir accepté le parrainage de cette édition parce que le thème concerne les jeunes et les enfants à qui on peut donner un modèle, inculquer le courage et montrer ce que le rêve peut permettre de faire. Le rêve, selon le co-parrain, peut les amener à être partout demain et le seul prix à payer est le travail. « L’avenir est aujourd’hui dans le numérique, la digitalisation », a-t-il ajouté.

Roland Sow co-parrain de la cérémonie

À l’occasion de la cette cérémonie de clôture, Roland Sow a livré un vibrant témoignage sur son propre parcours, lui qui est parti de planton payé à 20 000 F pour devenir aujourd’hui propriétaire du plus grand hôtel du Burkina et de la compagnie Elitis.
Ainsi, il a invité les jeunes à croire en leurs rêves et à persévérer dans le digital grâce à ce qu’ils ont appris au salon Africa Digital Space.

Selon Barthelemy Conseibo, le représentant de la patronne de la cérémonie (Hadja Fatoumata Ouattara/Sanon, ministre en charge du Développement de l’économie numérique), « ce fut une très belle initiative car cet événement contribue largement à la formation, à la sensibilisation et surtout à l’initiation des enfants au codage informatique ». Il retient qu’au cours de ces deux jours, les enfants ont beaucoup appris. Cependant, il estime que le débat n’est pas clos ; la 2e phase du salon se poursuivra à Ouagadougou avec des partages d’expériences.

Barthelemy Conseibo représentant de la patronne de la cérémonie Hadja Fatoumata Ouattara Sanon ministre en charge de l’économie numérique

Les promoteurs du salon, par la voix de Dieudonné Ibrango, ont tenu à remercier tous les partenaires, tout en donnant rendez-vous pour la deuxième phase d’Africa Digital Space qui se tiendra du 13 au 15 juin 2019 à Ouaga 2000. L’inscription au salon est gratuite sur le site www.africadigitalspace.com.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise entre Google et Huawei : « Je ne pense pas qu’il faudra jeter les téléphones Huawei », rassure Issoufou Seynou, ingénieur télécoms
Piratage de WhatsApp : « Le citoyen lambda n’est pas concerné… », rassure Younoussa Sanfo, expert en sécurité informatique
Journée postale 2019 : Vers la digitalisation des services pour répondre aux besoins de la clientèle
Télécommunications : Google restreint l’utilisation d’Android au chinois Huawei
Médias et Jeunesse : Les spécialistes appellent à l’encadrement et à la formation
50ème Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : Déclaration de Madame Hadja Ouattara/Sanon, ministre du Développement de l’économie numérique et des postes
Galian 2019 : Paténéma Oumar Ouédraogo, lauréat du prix spécial de la Mission Fas’eau
Galian 2019 : Tiga Cheick Sawadogo de LeFaso.net remporte le prix spécial de l’ARCOP
Elections et défis sécuritaires au Burkina : La responsabilité des journalistes en question
Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave
Hackathons 226 : "La Poste plus" pour rapprocher les Burkinabè des services postaux
Bobo-Dioulasso : Le salon Africa Digital Space a clos sa première phase
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés