Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 22 avril 2019 à 00h20min
Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

La société de promotion immobilière Abdoul Services International a offert, ce samedi 20 avril 2019, une ambulance médicalisée, des vivres et des lits d’hospitalisation à l’arrondissement n°9 de la ville de Ouagadougou. Le don a été réceptionné par le maire du dudit arrondissement, Albert Bamogo, et le médecin chef du district sanitaire de Sig-Noghin, Jacqueline Ouoba.

Jour de fête, en cette veille de Pâques, pour les populations de l’arrondissement n°9 de Ouagadougou. Rassemblées dans l’enceinte du centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Kamboinsin, elles ont été les témoins oculaires d’un geste « louable », selon les premiers responsables municipaux et sanitaires. Il s’agit de la remise d’une ambulance médicalisée, de 8 tonnes de vivres, de 20 matelas et lits d’hospitalisation par Abdoul Services International au profit des formations sanitaires de l’arrondissement.

Les femmes sont sorties nombreux pour la réception du don

« Il ne faut pas que le geste trouble le sommeil de certains »

« Ce geste est l’œuvre de Dieu et personne ne peut empêcher l’œuvre de Dieu […] Quand on fait un don en pensant à Dieu, on ne tient pas compte de sa valeur », a soutenu le P-DG d’Abdoul Services International avant de rappeler à qui veut l’entendre que la générosité est un héritage de la famille Ouédraogo connue à Kienfangué et à Samandin. « Mon père avait l’habitude de faire des dons. Petits, on voyait toujours des gens à nos portes pour demander le repas ou des vivres. Dans notre cour, il y avait des maisonnettes dans lesquelles on entreposait des vivres que l’on distribuait aux personnes vulnérables. Alors il ne faut pas que le geste de ce matin trouble le sommeil de certains, car c’est une affaire de Dieu », a rassuré Abdoul Ouédraogo.

Abdoul Ouédraogo, P-DG de la société de promotion immobilière

Il avait à ses côtés, le député-maire de l’arrondissement n° 9 de Ouagadougou, Albert Bamogo, qui n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude de sa population au donateur qu’il a connu par le truchement d’un ami. Le promoteur immobilier lui a remis une enveloppe de 2,5 millions de francs CFA pour les malades, des jeunes, des femmes et des chefs coutumiers.

Vœu que l’acte fasse des émules

C’est avec un large sourire que le médecin-chef du district sanitaire de Sig-Noghin, Mme Ouoba Jacqueline, a accueilli les dons qui, à l’en croire, répondent à un réel besoin. Elle a souligné que les lits d’hospitalisation permettront d’augmenter la capacité d’accueil des formations sanitaires et que l’ambulance soulagera le système d’évacuation des patients dans les six formations sanitaires de l’arrondissement n° 9 et de la commune de Pabré. Mme Ouoba a également égrainé quelques doléances chères au personnel soignant. Il s’agit notamment de la clôture du siège du district sanitaire situé au quartier Marcoussis et de l’équipement d’un laboratoire déjà construit. Elle a enfin plaidé pour le recrutement d’un chauffeur ambulancier et un appui pour assurer l’entretien du véhicule. Son vœu le plus cher, est que l’acte d’Abdoul Service fasse des émules.

« Je ne dois à aucune banque au Burkina Faso »

Comme l’on pouvait s’y attendre, Abdoul Ouédraogo a répondu à ceux qui prétendent qu’il utilise l’argent emprunté des banques pour frimer. Il considère ceux-ci comme étant « de petits banquiers et de petits esprits ». « Je ne dois à aucune banque au Burkina Faso. Nous sommes des travailleurs qui donnons aux autres le peu de ce que Dieu nous a donné. En tant qu’homme d’affaires, on ne peut éviter les critiques. Même si on n’aime pas Abdoul Services, il faut reconnaitre que ses œuvres sont utiles pour la population », a déclaré celui dont la société aurait vécu « une crise de confiance » avec une banque de la place.

Le maire Albert Bamogo brandissant l’argent remis par le donateur

L’arrondissement 9 n’est pas le premier à bénéficier de dons de la société de promotion immobilière Abdoul Services International. En 2018, l’arrondissement 7 avait déjà bénéficié de vivres, de motos, d’une ambulance, d’un corbillard, etc. A l’en croire, Abdoul Ouédraogo ne compte pas s’arrêter là. Il caresse le vœu d’apporter sa contribution au bien-être des populations partout sur le territoire burkinabè.

HFB
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 avril à 06:16, par COMPAORE En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Félicitations encore une fois de plus, que Dieu agréé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 07:53, par Tionon Bi En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Il n’existe aucun homme d’affaires que ne dépend pas d’une banque . C’est parce que tu as réglé ta dette que tu parles ainsi. Alors arrete tes ingratitudes

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 11:56, par citoyen LAMBDA En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Le PDG d’Abdoul Services International a t-il des conseillers autour de lui ? En tous cas ,il gagnerait à être un peu humble .On dit toujours que seul l’humilité grandit l’homme . Le fait de faire des dons aux populations est certes noble, même si on sent une certaine arrière pensée derrière ces dons en cette période précise . Dans tous les cas ,cela n’autorise pas Mr le PDG à insulter toutes les banques et tous les banquiers du BURKINA FASO . Quoi que vous dites ,ce sont ces "petits banquiers " burkinabè qui ont fait de vous ce que vous êtes devenus aujourd’hui .En tous cas traiter les agents de banque burkinabè de "petits banquiers " traduit toute la désinvolture et l’arrogance de l’homme qui doit savoir que même s’il a aujourd’hui des relations avec d’autres banques en RCI ,rien ne dit qu’il n’ aura pas encore besoin des banques burkinabè demain. Qu’il réfléchisse à ce qui arrive à l’ancien président Blaise Compaore qui cherche aujourd’hui un pays d’accueil après avoir été accueilli chaleureusement par les autorités ivoiriennes avec en prime une offre de la nationalité ivoirienne . Le conflit d’Abdoul Service avec IB Bank ne doit pas l’amener à tenir les propos qu’il a tenus, alors que quelques jours seulement après la conférence de IB BANK ,il demandait à ce que son conflit avec IB BANK soit réglé à l’amiable et que la balle soit mise à terre . Curieux quand même comme attitude de la part de quelqu’un qui demandait à ce que la balle soit mise à terre .
    Je précise que je ne suis pas banquier ni de près ni de loin mais simple citoyen observateur .

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 18:14, par LeRiche En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

      Please, ne fait pas dire au Monsieur ce qu’il n’a pas dit. Où est ce qu’il a traité "les banquiers burkinabè" de petits banquiers ? Il a parlé par rapport à une situation bien précise...donc pas d’amalgame svp. Aussi, il n’a jamais dit qu’il n’a pas ou n’aura pas besoin d’un soutien quelconque d’une banque au Burkina. Il dit qu’il ne doit pas a une banque. C’est aussi clair je crois. Merci a Abdoul Service International. Bon vent !

      Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 12:05, par Ismael En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Mes respect boss God bless you pour tes nombreux dons
    Maintenant concernant les jaloux je n ai jamais vu une bank donner cadeau a quelqu un

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 18:29, par Sheikhy En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    C’est dommage. Il parle de jalousie et de sa famille pour tacler les éventuels commentaires. Le monde évolue si il ne le sait pas. Ces personnes sont l’image du Burkina actuel et sans vision. Un pays comme le nôtre n’a pas besoin de toute cette libéralité sur le plan foncier. C’est très malsain. L’anarchie actuelle est simplement créée pour permettre à des personnes d’engranger de gros sous pour des buts inavoués. Notre pays pouvait être une référence en matière de gestion foncière si on avait capitalisé sur la gestion des CDR.
    On a encore beaucoup de boulot au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 01:48, par Un Burkinabê En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Le Burkinabê est très difficile. Moi je répète que nous n’avons que de "petits banquiers" au Burkina. Montrez moi un seul banquier burkinabê qui a mis sur place un produit nouveau. Ils font tous du "copier-coller". Comment pouvons nous comprendre qu’un burkinabê soit obligé d’aller se faire endetter en Côte d’Ivoire pour venir "donner" à des banques au Burkina. C’est la preuve que nous n’avons que de "petits banquiers" in this country, ready to bring nothing but easy for them to talk much.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 11:07, par loukman kondombo En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Félicitations au grand homme ,homme de pensée,de coeur, qui oeuvre pour le bien être des populations de tout genre,vraiment merci et longue vie au PDG ,merci merci

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 11:51, par HIV En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    MERCI ABDOUL DE KINFANGUE MAIS RETENEZ "NO PITY IN BUSINESS" C EST LA LOI DES GRANDS REQUINS EN AFFAIRES.

    DIS ALBERT TE SOUVIENS TU DES "deals" DE PARCELLE AVEC PASCAL TIGA OUEDRAOGO JE CROIS QUE SI !!!
    BON COMME ON ATTEND TOUJOURS LE CHANGEMENT.

    .

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 12:14, par espoir 99 En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Merci à la Société. mais il faut que l’on sente au niveau de ces mairies que quelque chose se fait. Il y a un certain statuquo dans la réponse aux nombreux besoins mêmes les plus élémentaires (arrangement des voies, des caniveaux, désenclavement) des populations que l"on dirait que ça ne bouge même pas un peu. Il ne faut que les mairies deviennent des centres d’affaires pour enrichir les riches et oublier la masse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 22:05, par Maria de Ziniaré En réponse à : Arrondissement n°9 de Ouaga : Abdoul Services offre une ambulance et des vivres

    Heureusement que tous les hommes d’affaire Burkinabè ne sont pas sortis du même moule que ce monsieur ( il me rappelle par son langage l’ex golden boy Salif OUĖDRAOGO de Kossouka un protégé de feu Salif DIALLO il y’a 15 ans ) qui a profité des passe-droits des régimes précédents pour se faire financer dans des conditions douteuses par la Banque de l’habitat. Résultat des compte cette banque devait être impérativement récapitalisée pour respecter les ratios prudentiels que le médecin des banques ( la commission bancaire ) surveille comme du lait sur le feu au niveau de toutes les banques de l’UMOA. Comme RMCK à Kossyam n’a pas fini de palper les feuilles et ose même casser nos tirelires pour vendre nos bijoux de famille au Marocain, l’état ne pouvait pas sauver le cas clinique de la banque de l’habitat il fallait trouver un repreneur prêt à renflouer : félicitation à notre compatriote BOUNKOUNGOU qui a évité qu’un étranger vienne nous racheter notre banque de l’habitat.
    KADAFI a vraiment du boulot avec de tels icônes du patronnât Burkinabè il urge qu’il fasse des séminaires de haut niveau pour transformer ces affairistes en vrais hommes d’affaires. Sur le geste de don, bien que notre pays soit un pays garibou qui reçoit en moyenne plus de 400 milliards de don par an de la communauté internationale, il faut qu’on prenne conscience que ce n’est pas par des aumônes de 2,5 millions et une ambulance que structurellement nous sortirons de notre galère. La commune reçoit un cadeau empoisonné parce qu’elle n’as pas les ressources pour s’offrir un ambulancier ni même assurer la maintenance de cette ambulance qui probablement est un « france aurevoir » repeint. A la CAN 1998 c’est des motos yamaya équipés de brancard avec des roues qui évacuaient les blessés du terrain. Pourquoi ne pas modifier les tricycles pour en faire des ambulances financièrement à notre portée ? Sankara de sa tombe doit se demander qu’elle virus a piqué les Burkinabè au point d’oublier le b a b a que la révolution a voulu incruster dans leurs méninges à savoir « Compter sur nos propres forces et utiliser notre génie créateur » . J’ai un pincement au cœur quand je vois ce maire brandir des billets de banque comme don du sieur Abdoul. C’est sûr que le doyen DIAWARA et son jeune frère NASSA qui ont créé des fondations pour pour gérer la responsabilité sociétale de leur business auraient utilisé des chèques au nom de la personne morale bénéficiaire au lieu de coupures de billet dont la traçabilité risque d’être aléatoire après la cérémonie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
3ème Assemblée RECOWA-CERAO : Les évêques condamnent « ceux qui tuent au nom de Dieu »
Violence dans les langues : Un colloque international pour un meilleur décryptage
Réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso : Les travaux officiellement lancés
Solidarité nationale : SAP Olympic au secours des personnes vivant avec un handicap
Grèves dans le secteur de la santé : Le gouvernement appelle les syndicats à un « esprit de patriotisme »
FONRID : Douze porteurs de projets reçoivent des chèques
Bobo-Dioulasso : Un prêtre assassiné et un autre blessé au centre Don Bosco
Journées des semences améliorées : Un cadre de sensibilisation des producteurs agricoles
Civisme et cohésion sociale : L’AJUDE préconise l’alliance à plaisanterie
Catholic relief services : Le personnel solidaire des élèves et des malades
Insertion professionnelle : Iamgold Essakane et 2IE signent un accord-cadre de trois ans
ONEA et Coris money : Un mariage pour faciliter le paiement des factures d’eau
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés