Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • mercredi 17 avril 2019 à 22h21min
Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux

Le mot d’ordre de grève du Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTHSA) a pris effet ce 17 avril 2019 dans les établissements sanitaires publics du Burkina Faso. Et si l’heure est à l’arrêt de travail, un dispositif de fonctionnalité des services vitaux est mis en place, des centres de référence du pays aux plus petites unités de soins.

Le calme régnait lorsque nous arrivions au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo aux environs de 11 h. Certains accompagnants de malades repartaient chez eux pour revenir le vendredi compte tenu de l’arrêt de travail observé par les agents de santé. D’autres assis sous les arbres ou sous le hall du service des urgences attendaient. Mais les stagiaires et quelques titulaires étaient là. Eux, ils n’ont pas le droit de grève.

Pour cet accompagnant, arrivé la veille avec un patient, il n’est pas question de rester muet face à la revendication du syndicat de la santé. Il se demande, « pourquoi ne pas réduire les émoluments des députés pour satisfaire la plateforme signée par les deux parties ».

Dr Kadidiatou Zoungrana, MCD du CMA de Pissy

Des agents à la tâche

A ce premier jour de la grève du SYNTHSA, une mission conduite par le secrétaire général du ministère de la Santé était sur le terrain. La première escale a d’abord eu lieu au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Objectif : constater le fonctionnement des services vitaux et répondre aux besoins urgents. Après un tour dans les différents services, « les services vitaux fonctionnent au cas par cas selon Dr Robert Karama, secrétaire général du ministère de la Santé.

Des dispositions ont été prises pour que les malades en situation de détresse puissent avoir des soins », a-t-il poursuivi. À cet effet, des agents de santé ont répondu à la réquisition qui leur a été transmise. Egalement, les agents recrutés par l’administration de l’hôpital sont à la tâche. Les services de santé de l’armée sont arrivés en renfort, a noté Dr Robert Karama.

Jacob Sanem, accompagnat d’un patient

Ce sont les mêmes dispositions qui ont été prises avec des spécificités dans les autres structures sanitaires. Pour le constater, nous nous sommes également rendu au Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Pissy. Là aussi, le service fonctionne et les malades sont reçus. De l’avis du Médecin chef de district (MCD) du CMA de Pissy, Dr Kadidiatou Zoungrana, des réquisitions ont été transmises au haut-commissariat et il lui appartient de les notifier aux concernés. Du reste, elle salue déjà une participation des agents pour soulager les malades.

Dr Wendlasida Ouédraogo, directeur régional de la santé du centre

Dans ce centre de santé, des volontaires offrent leurs services en compagnie de quelques titulaires et des stagiaires. De façon générale, l’équipe chargée d’assurer les urgences offre des soins aux patients déjà hospitalisés. « Un minimum est fait pour leur prise en charge », a expliqué Dr Kadidiatou Zoungrana. Le bilan partiel, en cette fin de matinée de la première journée de grève dans la région du Centre faisait état « d’une prise en charge de toutes les urgences qui arrivent avec l’appui de quelques personnes mobilisées à cet effet », a conclu Dr Wendlasida Ouédraogo, directeur régional de la Santé, à la fin de la tournée.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 avril à 19:38, par Siébou En réponse à : Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux

    En attendant la fin de la pression terroriste armée il faudra que l’État songe à la création de corps para militaires dans les différents domaines. Il suffirait de concours internes dans les différents départements ministériels pour recruter et positionner les patriotes qui vont permettre de maintenir un niveau acceptable de développement….. Les autres pourront être mis au chômage ou affecter à a de nouveaux emplois avec des contrats d’objectif comme dans le privé.
    Au fur et à mesure que les militaires deviennent sérieux et conscients de leur engagement pour la patrie si les autres ne veulent pas faire de même il ne faut pas hésiter à leur confier des responsabilités là où les résultats sont un défi permanent

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 10:37, par HUG En réponse à : Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux

    Ah bon madame la MDC du CMA de Pissy, vous jouer de rôle d’huissier de justice pour remettre des réquisitions à tes collègues. Madame vous n’avez pas ce droit. Il faut demander à dame Marshall (ministre de la femme). Elle vous dira beaucoup de choses par rapport aux réquisitions.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 09:04, par lepaysvamieux En réponse à : Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux

    A entendre les élucubrations de ces autorités et journalistes acquis, la grève n’a donc pas réussi. En fait le politichiens ne changent jamais leur esprit. C’est ce comportement qui pousse les agents à entamer autres formes de lutte. A mon avis, il est temps que les malades et leurs accompagnant organisent des journées de protestation contre la fourberie de l’état. Comment peut-on accepter qu’un accord qui a été sugné depuis plus de deux ans ne connaisse pas un début d’application ? Cependant curieusement des accords signés avec d’autre travailleurs il y a une année connaisse une application. Vraiment ce comportement n’est autre que du mépris. Que la population comprenne ce syndicat.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 13:20, par HUG En réponse à : Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux

    Voyez vous ce qui empêche le développement du pays ce sont des comparaisons. Sachez qu’il ya fonctionnaires dont la plateforme revendicative n’a même pas été examinée mais ils ne passent pas leur temps à brimer les innocentes personnes (usagers) ? Comment la population va encourager des hommes au cœur très durs déguisé en syndicats.

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 21:58, par rid En réponse à : Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux

      Merci monsieur le bon samaritain, le pays a besoin de vous pour compléter les produits manquants de la gratuité dans les Hôpitaux initiée par le brave gouvernement de l’ Afrique de l’Ouest unique en son genre. A ce propos il y a aussi des malades qui croupissent de faim ou qui n’arrivent pas à honorer la moindre ordonnance, pendant que vous avez un cœur tendre ; ne vous faites pas supplier.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
3ème Assemblée RECOWA-CERAO : Les évêques condamnent « ceux qui tuent au nom de Dieu »
Violence dans les langues : Un colloque international pour un meilleur décryptage
Réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso : Les travaux officiellement lancés
Solidarité nationale : SAP Olympic au secours des personnes vivant avec un handicap
Grèves dans le secteur de la santé : Le gouvernement appelle les syndicats à un « esprit de patriotisme »
FONRID : Douze porteurs de projets reçoivent des chèques
Bobo-Dioulasso : Un prêtre assassiné et un autre blessé au centre Don Bosco
Journées des semences améliorées : Un cadre de sensibilisation des producteurs agricoles
Civisme et cohésion sociale : L’AJUDE préconise l’alliance à plaisanterie
Catholic relief services : Le personnel solidaire des élèves et des malades
Insertion professionnelle : Iamgold Essakane et 2IE signent un accord-cadre de trois ans
ONEA et Coris money : Un mariage pour faciliter le paiement des factures d’eau
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés