Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Adama A. Touré : "Une vie de militant"

Accueil > En librairie • • dimanche 11 septembre 2005 à 16h14min
Adama A. Touré :

Une vie de militant
Ma lutte du collège à la révolution de Thomas Sankara

Editions Hamaria (Ouagadougou)
Tel : (226) 50343804
Mèl : editions.hamaria@fasonet.bf

Né en 1936 au Burkina Faso, à Kampti province du Poni, TOURE Adama Abdoulaye entama ses études à l’école primaire de 1944 à 1950. Ce fut ensuite les Collèges Modernes de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou de 1951 à 1959 où il obtint le Baccalauréat qui le fit entrer à l’Université de Dakar en 1959.

Après une licence d’histoire et de géographie, et un Diplôme ’Études Supérieures (DES) sur la résistance au recrutement des tirailleurs en Haute-Volta de 1912 à 1918, il débuta une riche carrière de professeur d’histoire et de géographie, d’abord à l’École Normale des Jeunes Filles de Thiès (Sénégal) de 1966 à 1967 puis à l’École Militaire Préparatoire, actuellement Prytanée Militaire de Kadiogo (PMK) de 1967 à 1969, puis de 1971 à 1981.

Nanti d’une expérience professionnelle reconnue, il fut nommé, tour à tour, Directeur de l’École Normale des Instituteurs et Institutrices de Ouagadougou (Lycée de Bogodogo) de 1969 à 1971, Directeur de l’Enseignement Général du Second Degré, puis Directeur de l’Enseignement Général et Technique du Second Degré de 1981 à 1983.

Après son passage à la cellule d’histoire et de géographie de l’Institut Pédagogique du Burkina (IPB) de janvier 1987 à 1989, il devient Directeur fondateur du Lycée Privé de la Jeunesse depuis 1990.

Le parcours professionnel de l’auteur est d’autant plus exceptionnel, qu’il était doublé d’un militantisme pour la cause sociale et politique.
C’est ainsi que, très jeune, il assumait, étant élève, les fonctions de délégué général des élèves du Collège Moderne de Bobo Dioulasso en 1953, de président de l’Union Fraternelle des Élèves de Kampti (UFEK) en 1956, de délégué général des élèves du Collège Moderne de Ouagadougou, de président de l’Association des Scolaires Voltaïques à Dakar (de 1961 à 1965) et enfin de secrétaire général de l’Union Générale des Étudiants de l’Afrique Occidentale (UGEAO) de 1962 à 1966.

Militant du Syndicat National des Enseignants Africains de Haute-Volta (SNEAHV), il devient membre fondateur en juillet 1972 du Syndicat Unique Voltaïque des Enseignants du Secondaire et du Supérieur (SUVESS). II fut également membre fondateur de la Confédération Syndicale Voltaïque (CSV) en septembre 1974.

Son adhésion en Mai 1962 au Parti Africain de l’Indépendance (PAl) dont il fut secrétaire général de la section voltaïque de 1975 à 1990, marque un tournant décisif dans sa vie de militant engagé, choix qui ne l’a pas quitté, même dans ses hautes fonctions de Ministre de l’Information du 1er gouvernement du Conseil National de la Révolution de 1983 à 1984.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Les Béatitudes, Chemin de Renaissance. Tome 2 : Des Affamés de justices … aux Persécutés pour la Justice
Vient de paître aux éditions Harmattan l’Essai « FONDEMENTS ET DYNAMIQUE DE LA RENOVATION DE L’ACTION POLITIQUE EN AFRIQUE »
Littérature au Burkina : Nazi Kaboré dédicace le Tome 1 de son œuvre "Demain : vision, confiance en soi maîtrise de soi"
Vient de paraître : L’Etat africain face à la citoyenneté : la case des singes ?
Relations internationales : Frédéric Lejeal montre les signes du « déclin franco-africain »
Général de brigade Gilbert DIENDERE. L’homme de l’ombre
Le Savoir-fer chez les Moosé du Burkina Faso
Littérature au Burkina : Youssef Ouédraogo évalue le rôle des médias pendant l’insurrection populaire de 2014
Littérature : Étienne Nicolas Kiba dédicace son nouveau roman "Elimane"
"Les caprices du 21e siècle" : Le tout premier essai de Maliki Zoré
Et si l’on faisait la paix. Un chemin intérieur
Littérature au Burkina : « Ils ont tous échoué » de Issa Sawadogo, ‘’prix du candidat courageux à la présidentielle de 2020’’
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés