Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 28 mars 2019 à 09h00min
Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

Exilé au Canada depuis la fin de la transition, fin 2015, l’ex-Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, a rompu le silence à travers une interview accordée à France 24 et diffusée ce mercredi, 27 mars 2019. Nous vous proposons la version retranscrite de cette première sortie médiatique depuis son départ du Burkina.

France 24 : Pourquoi vous exprimez-vous après trois ans de silence ?

Yacouba Isaac Zida : Toutes sortes de calomnies mensongères ont été dites sur mon compte, j’ai observé le silence. Mais comme vous le savez, il y a un temps pour se taire, il y a un temps pour parler.

Pourquoi avoir quitté le Burkina Faso ?

J’ai quitté le Burkina Fao, dans un premier temps, pour une permission auprès de ma famille ici au Canada. Mais, pendant que j’étais en permission ici, il y a des informations que j’ai reçues, qui, en tout cas, mettaient en cause ma sécurité et ma liberté. Donc, j’ai choisi de rester et de ne plus rentrer au Burkina Faso. Les autorités en place ont monté toute une cabale politico-judiciaire contre ma personne. Donc, j’ai choisi de rester dans ce pays, le Canada, qui est un pays de droit.

Vous avez fait l’objet d’une enquête de la gendarmerie royale du Canada, concernant des transactions financières suspectes. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Pour ce qui me concerne, je n’ai jamais reçu ni un policier ni un enquêteur de la gendarmerie pour me questionner sur ces faits.

Vous n’êtes donc pas au courant d’une telle enquête ?

Non, non, je n’ai aucun argent à blanchir au Canada, qui nécessite que je fasse l’objet d’une enquête.

Vous avez eu un rôle important au sein de l’Armée et du gouvernement de transition burkinabè en 2014 et 2015. Comment appréciez-vous votre gestion des évènements ?

La transition, je peux dire, était, malgré quelques griefs, globalement un succès. La preuve est que le pays, en tout cas, au final, avait un président élu, un parlement. Donc, la vie politique avait complètement repris, en tout cas, selon les principes démocratiques.

Avez-vous des réflexions sur le procès Gilbert Diendéré et le putsch manqué de septembre 2015 ?

Je souhaite qu’à l’issue de ce procès, le peuple burkinabè, les victimes et leurs familles aient droit à la vérité et à la justice, et que l’on puisse, à l’issue de cela, aller vers d’autres étapes.

Avez-vous des réflexions concernant la gestion du Burkina Faso depuis votre départ ?

Depuis notre départ, les attaques terroristes, malheureusement, se déroulent quasi-quotidiennement et les dirigeants ne semblent pas être à la hauteur des défis. C‘est vrai qu’ils font des efforts mais, malheureusement, nous sommes obligés de reconnaître que cela n’a pas de résultat sur le terrain.

Vous avez rédigé vos mémoires, « je sais qui je suis », le sixième chapitre a tout d’un programme électoral …

On va dire que ça peut être un programme politique, mais qui est ouvert, qui est à la disposition de qui peut bien s’en inspirer.

Vous imaginez-vous un avenir politique au Burkina Faso ?

Je ne me suis pas encore prononcé sur une éventuelle candidature, mais je n’exclus pas la possibilité effectivement d’être candidat en 2020.

Yacouba Isaac Zida, merci d’avoir répondu aux questions de France 24 !

C’est moi qui vous remercie.

Vos commentaires

  • Le 28 mars à 01:34, par Point Barre En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Personne ne t’a calomnié. Les Burkinabè ont découvert que tu es un voleur, un menteur et un criminel. Et tu portes une grande responsabilité dans l’affaiblissement du système sécuritaire du pays.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 04:27, par Mafoi En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      @Point Barre,faut pas chercher des poux sur un crane rasé.En aucun cas,monsieur Zida n’est responsable dans l’affaiblissement du système sécuritaire actuel du pays à moins d’être myope ou de très mauvaise foi.Je ne sais pas si tu suis le procès qui se déroule actuellement dans la salle des banquets de Ouaga 2000.Si oui,tu auras remarqué que ces criminels de ce putsch dit "de la maternelle" n’avaient pas hésité à faire appel à des djihadistes maliens,à des chiens enragés ivoiriens,à des mercenaires togolais afin que leur forfaiture puisse prendre forme.Donc s’il y a une piste à creuser pour expliquer la situation sécuritaire actuelle de notre pays,il faut voir plutôt du côté de ces putschistes en y adjoignant aussi leur maître,ce bandit de tous les temps à savoir cet apatride félon bilaise kouassi né compaoré parce-que ces sinistres individus n’ont jamais aimé notre pays.Depuis 1989,ce qui les importe,c’est leurs propres intérêts égoïstes contrairement à monsieur Zida qui est un patriote,un très grand patriote et il l’a démontré à maintes reprises pendant la transition

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 07:49, par Kientega yamba En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Ce Monsieur inspire une assurance en témoignent la clarté et la concision de ses réponses .Oui, il peut et nous l’attendons de pied ferme pour rebâtir notre Nation. En dépit des orages extérieurs il se fait un intérieur calme.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 09:34, par Le chat En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Si tu as découvert des détournements de fonds pourquoi ne pas déposer une plainte contre sa personne sinon mon frère tu es complice

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 14:12, par Alpha En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Je valide merci mon frère ! ZIda est un traître un voleur et opportuniste ! Il a une grande responsabilité dans la situation actuelle du Burkina !

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 14:33, par Tenga En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Ce qui est certain ce monsieurs ne reviendra pas de si tôt au Burkina car il est sante de par la justice les assasinats d’octobre 2014 et les vols

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 16:58, par Nabiiga En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      ...…facile à dire !!! Aies quand même le courage de nous dire combien, et en quoi Yaco a la responsabilité dans le problème sécuritaire auquel fait face notre pays. C’est une échappatoire. Le problème sécuritaire de notre pays découle directement et indéniablement de la chute de Blaise et le CDP parce que Blaise, Gilbert, Bassolé et autres, ont pactisé avec les terroristes dans l’arnaque des pays occidentaux sous forme des libérations des otages occidentaux par le Burkina. Faux, archi faux ! Blaise a ouvert la porte aux terroristes afin que notre pays devienne la base arrière de leurs opérations à même de les aider à commander des matériels de guerre à travers notre pays. Le gouvernement Blaise étant tombé, d’emblée ils ont perdu la base arrière qui leur a été donnée par les fuyards. Pour nous punir, ils nous attaquent. L’insurrection n’était pas la fabrication de Zida mais bien le peuple qui s’est levé en corps pour refuser la monarchisation du pouvoir voulue par Blaise et ses acolytes. En quoi Zida a sa main dans cela.

      Si vous souhaitez insinuer que les terroristes nous attaquent parce que le RSP a été dissout, je t’invite d’aller enterrer ta tête dans le sable car il n’en était pas. Le Burkina n’a pas été attaqué donc le RSP n’a pas eu l’occasion, aucune, pour montrer sa force de frappe face aux ennemis. Aucune balle n’a été tirée en colère par le RSP. Ils allaient beaucoup plus en mission de maintien de paix plus que les autres frères d’armes et ce, parce qu’on nous faisait croire qu’ils étaient mieux. Le RSP, depuis sa création à sa dissolution, n’a pas montré sa capacité militaire car qui dit capacité militaire, dit théâtre de guerre et il n’en a jamais eu. Zida, était-il parfait ? Sans doute que non. Que la personne qui se croit parfait jette la première pierre. Il est être et doit, comme toi et moi, avoir ses failles qui lui sont propres. Accusez-le comme vous voulez, mais remettez à César ce qui est à César. Ici Nabiiga. Ma’am la woto

      Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 07:22, par Powell En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      La plupart de tous ceux qui tiennent des propos de ce genre sont de la génération née sous Blaise Compaore

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 05:42, par Maria de Ziniaré En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    On avait au Faso 3 fous célèbres celui qui aime palper les feuilles (RMCK), celui de l’immobilier Simon COMPAORE qui a vendu des centaines de parcelles de Ouaga par le biais de son bras droit Sėraphine OUĖDRAOGO maire de Boulmiougou et celui des intrigues politiques (Salifou DIALLO) . La transition nous a fabriqué un quatrième fou Yacouba Isaac ZIDA le fou des holdups. En un an il a fait la prouesse de faire holdup pour être Chef d’état, holdup pour être premier ministre, holdup pour passer de lieutenant-colonel à général de division, holdup pour se faire décorer de la Grande croix de l’ordre national, holdup pour se faire nommé ambassadeur au USA par KAFANDO et hold up pour s’accapare 7.848 m2 à Ouaga 2000. C’est ce brigand au treillis militaire radié de l’armée pour desertion en temps de paix qui a fuit sa patrie après avoir déstructuré l’armée et l’a transformé en proie facile pour les djiadistes, qui au lieu de demander pardon au peuple burkinabé a le culot d’oser prétendre vouloir se présenter au élections présidentielles de 2020. Décidément notre Faso est devenu un cirque avec des clowns de tout genre.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 07:32, par Lool En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Maria de Ziniaré, pauvre de vous. En tant que cousine ou nièce du blaiso le pire des criminels, on vous comprend et on y peut rien pour vous. Vous n’avez pas eu votre fils sur une buche de bois pour être rôti comme un poulet. Voilà pourquoi vous parlez ainsi. Yacouba Isaac Zida est celui-là qui a mis fin à tout cela et on vous comprend en tant qu’ennemi de notre peuple. Notre peuple vit pleinement sa démocratie en ce moment, y compris vous qui pouvez vous permettre d’insulter notre président sur les réseaux sociaux. C’est encore Yacouba Isaac Zida qui a permis cela. Inch Allah !!!

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 08:31, par Le Vigilent En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Maria de Ziniare, tu as omis, sciemment ou inconsciemment, de citer les premiers fous celebrissimes qu’ont ete Blaise Compaore et Gilbert Diendere, son bras droit, auteurs de massacres de Burkinabe (don’t les plus celebres sont Sankara, Lengani, Henri Zongo, Guillaume Sessouma, Dabo Boukary, Norbert Zongo, Salif Nebie...) ; de complots contre les peuples du Liberia, de Sierra-Leone, de Cote d’Ivoire et j’en passe.
      Maria de Ziniare, les Burkinabe ont les yeux ouverts et, avec les revelations du process du putsch de septembre 2015, on a compris les jeux des specialists des de la disinformation qu’ont ete Diendere et homes de mains (le fameux Damis et autres mercenaires de la plume). Peut-etre etes vous l’un de leurs relais nombreux relais, qui sait !? HONTE A VOUS !!!

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 17:49, par Nabiiga En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      J’aime la limpidité avec laquelle tu analyses. La limpidité à part, c’est la vérité éclatante qui plaise plus d’un. Ce que je n’aime des détracteurs du régime Compaoré est qu’on l’accuse de tout or, lui et sa famille sont sacrosaints.

      Comment peut-on imputer la mort à Sankara à cette famille ?
      Comment peut-on imputer la mort de Norbert à cette famille ?
      Comment peut-on oser même dire que Clément Oumarou a perdu sa vie grâce à cette famille ?
      Comment peut-on dire qu’aucune business ne puisse voir le jour au Burkina depuis 30 ans sans qu’un membre de sa famille face partie ?
      Comment peut-on oser dire que François Compaoré détenait tous les marchés du gouvernement ?
      Comment peut-on dire que le nom Burkina fut symptomatique de corruption sans jamais vu ailleurs au monde alors que tout se faisait au plein jour ; des soumissions ouvertes et compétitives.
      Comment peut-on dire Blaise a fui son pays. Faux, archi-faux !!! De son propre gré, il a quitté le Burkina par un vol régulier pour se rendre en Côte d’Ivoire voir sa belle-mère. Il a décidé de s’y reposer pendant une période de temps. Ce qui est même risible sont les rumeurs selon lesquelles François Compaoré ne veut pas rentrer au Burkina et qu’il a même embauché des avocats pour s’assurer qu’il ne met pas pied au Burkina. Quelle honte ! Quelle bassesse ! Quel moaga peut refuser la patrie.

      Enfin, s’il faut compter les choses chaudes, il faut exclure le feu. Depuis quand a-t-on déjà vu une analphabète devenir la maire d’une ville moyenne au monde ? La soeur de Blaise a fait son Doctorat en gestion publique et, comme toute citoyenne, a eu le droit d’être élu maire de Ziniaré. Arrêtez les gars. Si vous n’avez rien à dire, eh bien, dites rien car ici, on ne joue pas. Voilà

      Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 16:13, par jan jan En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Maria de Ziniaré, merci vous avez tous dit sur ce triste individu, opportuniste, équilibriste. Il vie au frais grâce à notre argent volé. Le vrai Judas de notre temps

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 05:44, par papa En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Voilä une occasion en or offerte a ceux que Zida a mis du sable dans leur couscous de s´acharner encore sur l´homme,pourtant Zida a ete le sauveur de notre peuple car sans Zida la milice RSP regnerait toujours sur notre nation et les assassinats continueraient. Bienvenu a Zida dans son Faso natal..

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 13:20, par Sidpassata Veritas En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Mon cher papa, vous dites que « pourtant Zida a ete le sauveur de notre peuple » ! Ce Zida n’a pas du tout sauvé notre peuple par magnanimité ! Il était venu avec le RSP et avait pour mission de récupérer le pouvoir aux insurgés. Avec l’aide du sage Kafando et la bénédiction de Dieu, leur agenda n’était plus possible et Zida, en bon opportuniste, a pris le camp du peuple qui était contre le RSP. C’est exactement ce que d’autres opportunistes, les RSS ont fait avec le CDP en fabriquant leur MPP.
      Comme l’avait dit un certain Cardinal Philippe, "en matière de politique, je ne crois pas à l’homme providentiel indispensable".
      De l’opportunisme, que de l’opportunisme. Croyez-vous que c’est par hasard que Zida prend la parole maintenant alors qu’il y a un moment qu’il a sorti son livre sans donner d’interview ! Opportunisme !

      Répondre à ce message

      • Le 28 mars à 19:09, par Nabiiga En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

        ’... Zida, en bon opportuniste, a pris le camp du peuple qui était contre le RSP.

        Je vous ai cité afin que nous soyons sur la même page de lecture. L’imbécile le plus raffiné, le plus total est bien celui qui ne se corrige pas. Dieu, si Dieu il y a, nous a donnés, nous tous, la capacité de corriger nos erreurs. Celui qui ne sait pas se corriger, d’habitude finit par être jeté par la fenêtre. Où est Blaise Compaoré ? François, Alizeta la soi-disant belle-mère (Ceux-ci ont gâté le nom des mossis vraiment) Donc, si selon ce que tu dis, Zida Yaco a bien pris le camp du peuple, c’est qu’il a vu la lumière, a bien vite compris qu’il fallait vite se corriger, rectifier son tir pour s’aligner du côté du peuple. C’est bien cela qu’il a fait : S’allonger avec la volonté du peuple car qui dit gouverner, dit peuple. L’on est roi parce qu’il y a des sujets. Nous les gouvernés de Blaise, lui avons montré qu’il fut Président à cause de nous, sans quoi il n’est rien et c’est bien cela qu’il est aujourd’hui. N-a-t-il pas ouvert une école à Abidjan pour y passer son temps. Ne vilipende pas Zida pour avoir pris le côté du peuple. Loin d’être l’opportunisme dont tu lui taxes, c’est plutôt le patriotisme et la sagesse que tu dois lui imputer : celle d’ être capable de se corriger.

        Répondre à ce message

        • Le 29 mars à 00:03, par Sidpassata Veritas En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

          Monsieur le Nabiiga, je constate que tu m’as cité, mais avec une lecture sélective de mon post pour pouvoir prétendre me contredire en écrivant des faussetés : tu cite ma phrase qui t’arrange et ensuite tu parle comme si je n’ai pas précisé, je me cite que « Ce Zida n’a pas du tout sauvé notre peuple par magnanimité ! » Tu prétends qu’il ses corrigé, mais non, il a fait preuve d’opportunisme. C’est-à-dire qu’il n’était pas venu pour servir le peuple ; mais lui-même et ses amis du RSP qui l’ont imposé au peuple. Et s’il a été obligé de prendre le camp du peuple, c’était toujours pour défendre ses intérêts en lâchant ses amis du RSP. Un opportuniste est prêt à tout, pourvu qu’il y voit son intérêt : tout est dans l’option fondamentale de départ ! Il n’avait pas le choix et il a tout fait pour monter irrégulièrement dans le grade militaire de Général et nommé ambassadeur. Sauf que tout s’est déglingué pour lui dès qu’il a perdu le pouvoir à la fin de la Transition. ça, c’est de l’opportunisme pure, loin, très loin du patriotisme. C’est pour cela qu’il ne s’en tire pas avec les mêmes mérites et honneurs que le sage Michel KAFANDO que, eux, les militaires, avait voulu grossièrement embarquer dans leur aventure ridicule et sans lendemain.
          Je n’ai rien contre Zida, et je suis même reconnaissant pour le service qu’il a été obligé de rendre à la nation. Mais je ne suis pas naïf au point d’ignorer les intentions initiales de cette bande du RSP et les rapines des individus de leurs rangs : leur motivations principale est resté la même depuis la chute de Blaise jusqu’à la fin de la Transition en passant par la dissolution du RSP : l’accaparement du pouvoir et des biens de l’État à leur seul profit. « Ils ont joué ils ont perdu, la vie continue »

          Répondre à ce message

          • Le 29 mars à 10:15, par Nabiiga En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

            Merci pour l’éclaircissement apporté à mon argumentaire sur ce que tu as dit préalablement. Tout homme (bien sûr, homme compris dans son sens générique) est égoïste et cela comprend toi et moi. C’est la nature de l’homme et ça ne peut pas être autrement. Ainsi, tout acte que l’homme pose, peu importe la nature et la raison de l’acte, c’est avant tout pour son salut avant celui de la société ou la cause pour laquelle l’acte a été posé. Tu vois d’emblée comment c’est futile de pencher sur la motivation initiale de Zida. Il faut plutôt pencher sur ce que son intervention a apporté de bien à notre pays sinon il a été motivé au départ par l’égoïsme et on ne peut pas l’accuser d’avoir été motivé que par cet égoïsme car le sommes tous, toi et moi compris.

            Répondre à ce message

            • Le 29 mars à 19:39, par Sidpassata Veritas En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

              Ehhy Nabiiga tu as une grande habileté dans le raisonnement faux. Je ne suis absolument pas d’accord avec toi quand tu poses comme principe que « Tout homme (bien sûr, homme compris dans son sens générique) est égoïste et cela comprend toi et moi » Archi faux. Il y a des hommes d’État, comme Michel Kafando, qui ont fait passé d’abord sort du Burkina avant son propre sort. Il ne s’est pas soucié de savoir comment profiter de la situation, mais comme sauver le pays. Souvenez-vous quand lui et le gouvernement de la Transition étaient pris en otage par le RSP ; alors qu’il ne restait plus que lui et Zida entre les mains de ces voyous du RSP, ces derniers avaient décidé de libérer le PF qui, en homme d’État, a refusé de partir si Zida n’était pas libéré avec lui. Il savait que s’il partait, Zida était mort ! Voilà un homme qui n’a pas été égoïste alors que c’était une question de vie ou de mort. Je ne suis absolument pas d’accord avec votre affirmation péremptoire de base qui est fausse : Tous les hommes ne sont pas égoïstes. L’altruisme jusqu’au martyr existe pour les vrais hommes intègres, pour nos FDS qui acceptent d’affronter la mort pour sauver le nation, mais pas pour les lâches, les opportunistes, les déserteurs en temps de paix et les autres filous et bons-à-rien.

              Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 06:10, par Yako En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Voyez a quel point le mensonge est tres developpe chez Sida. 1- Mr Zida parle de permission or une semaine apres son arrivee au Canada il fait parvenir au president Rock par l’intermediaire de X une demande bien curieuse:Transformer sa permission en evacuation sanitaire ! Le PF refusa.
    2- La gendarmerie royale du Canada a bien ouvert une enquete suite a l’interpelation de Mme Zida a l’aeroport de Montreal avec quelques 200.000.000 frs cfa,butin de guerre ou argent propre ? En tout le mode operatoire etait digne d’un gangister.Bref. Le comble est que notre generalissime nie l’evidence que tout le monde sait. Quant a sa gestion paroissiale du tresor public je pense que l’exil de Zida arrange le pouvoir actuel puisque le trou est constate par l’inspection mais rien est fait meme pas l’ouverture d’une enquete preliminaire pour abus de biens-sociaux.En attendant l’homme Zida se la coule tranquillement au Canada.Pauvre Burkina

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 07:21, par SOLO En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      @ Et alors, si enquête il y a eu, pourquoi ZIDA et son épouse circulent-ils librement au canada ???? Si tu n’es pas dans dans le mensonge et la calomnie, dis-nous combien de milliards Blaise et françois compaoré ont transportés hors du burkina pendant leur fuite. Les entends-tu meême d’ailleurs encore aujourd’hui ??? non

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 08:40, par Le Vigilent En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Yako, si tu etais intelligent tu devrais comprendre pourquoi "rien est fait meme pas l’ouverture d’une enquete preliminaire pour abus de biens-sociaux" sur les allegations de "sa gestion paroissiale du tresor public" par Zida. Comprends qu’on ne saurait ouvrir une enquete sur quelque chose qui n’a pas existe. C’est plus simple que ca !

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 20:48, par Nabiiga En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Merci d’avoir essayé de nous élucider les crimes économiques que Yaco a commis au pays et combien cela arrange le gouvernement MPP.. Ça ne suffit pas de nous le répéter, il faut passer à la preuve. Nous te chargeons de nous montrer comment les soi-disant crimes .économiques profitent le gouvernement en place aujourd’hui. Tu crois, du fond de ton être que s’il y avait un crime économique commis par Yaco et que c’était Yaco lui seul qui a commis ce crime, des preuves àa probantes à l’appui, un dossier ne serait pas ouvert auprès des instances compétentes en la matière pour juger, à même par contumace. Ce que tout Burkinabè de bonne foi sait, est qu’il y a eu des manquements au niveau de la gestion de la chose financière mais il n’y a rien qui dit que Zida a pris un tel montant de lui-même. Un manquement financier d’un gouvernement n’est pas une affaire d’une seule personne mais bien l’équipe. Jusqu’ici, Zida n’a pas été accusé d’avoir détourné un seul franc ; son gouvernement, par contre, oui.

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:09, par @PauvreBurkina En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    En faisant cette sortie Zida veut tout simplement gauger sa réputation ; mais une chose est claire. Quant on décide "de ne plus rentrer au Burkina’’ comme Zida le dit lui-même, alors on ne peut devenir président des burkinabè. Présidentiable ne s’exprime pas de la sorte.

    Tahirou Barry est la solution

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:23, par Vérité En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Mr yako, les Burkinabè sont des ingrats aux yeux bandés en général et toi en particulier, quel article as tu lu sur l’enquête de la gendarmerie, et qu’en sais tu du Canada ?

    Ceux qui ont pétri le pays dans la misère et sont au contrôle actuellement, eux ils sont blanchis ? Wait en see !

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 15:43, par Yako En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      @Verite, la question est la suivante:L’epouse du sous-colonel Burkinabe Zida Isaac Yacouba a-t- elle ete interpelee pour trafic de devise et blanchiment d’argent ou pas ?
      2- La gendarmerie royale du Canada a-t-elle demande au BF des clarifications concernant l’origine des fonds ou pas ? 3-Pourquoi a nos jours l’enquete n’avance pas cote Canadien ? Reponse : parce que ton Gal d’operette sejourne au Canada avec un passeport diplomatique Burkinabe voire (convention de Vienne).A ce document tres precieux nos jours n’a pas encore invalide par le pouvoir mpp.Pour quelle raison ? tu as la reponse.En fin, a la question que sais-je du Canada ? Reponse : Moi Yako connais le Canada avant que ton idole Zida ne s’engage dans l’armee 1989/1990.
      Cordialement

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:25, par STOP En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Que ZIDA soit candidat contre ses calomniateurs, c’est LA PREUVE QU’IL N’A RIEN A SE REPROCHER. CE SONT SES ENNEMIS QUI NE SONT PAS FIABLES, TOUS MENTEURS.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:28, par SAWADOGO En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    M. Yacouba ZIDA, nul n’est au dessus de la loi, d’ailleurs KAFANDO et toi avez abattu un grand travail pour l’indépendance de la justice. Voila aujourd’hui M. KAM et FARAMA (que tu connais bien d’ailleurs) sont en train de malmener les deux Super Généraux de l’histoire du Burkina, mais est-ce que leur sécurité ou leur liberté sont en cause ? Non. Tout ce qu’on te demande, c’est de venir te justifier pour des choses dont on t’ accuse. Je me demande même pourquoi on lance pas un mandat d’arrêt contre ce Monsieur. j’ai l’impression que c’est deux poids, deux mesures. On s’est précipité lancer des mandat contre Blaise et autres et pour Zida on fait comme si on connait pas ce qu’on appelle mandat et extradition vers le BURKINA...à part si effectivement ROCH à peur de ZIDA !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:29, par Warba En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    On vous attend pour une explication sur les évènements tragiques de 2014 et 2015 monsieur le soldat de 2eme classe radié.je parie que vous ne viendrez pas de sitôt.golf a un sort meilleur a votre cas sans salaire sans pension et en fuite.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:40, par HUG En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Toute les compromissions se payent sur terre. Vous semblez avoir travaillé pour que le MPP accède au pouvoir donc c’est assumez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:48, par TAGROU En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Maria de Ziniaré, faut pas inverser les réalités. RMCK est né dans les "feuilles" et a dirigé une grande institution financière de la place. Contrairement à d’autres dont tu tais les noms et qui, s’étant brusquement retrouvés devant tant et tant de "feuilles" après des années de pauvreté familiale chronique, n’ont pas hésité à développer le système de la "mangeoire" et du "mangement" dont notre pays souffre aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 07:50, par Wendy En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Courage digne fils du Faso. Tu as fait comme tu pouvais dans un contexte très difficile avec des résultats positifs malgré tous les soubresauts. Les perdant peuvent être aigre avec leurs réactions honteuse sur le net. Dieu bénisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 08:25, par wendlassida En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    ZIDA A SAUVE NOTRE PEUPLE, IL S’EST SACRIFIE POUR LA DÉMOCRATIE.
    IMAGINONS S’IL N’AVAIT PAS RETOURNER LA VESTE ; CERTAINS N’ALLAIENT PAS ÊTRE AU POUVOIR.
    ON L’EN VEUT PARCE QU’IL A FAIT ÉCHOUER DES PLANS.
    ANALYSONS FROIDEMENT LES CHOSES

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 08:48, par naam En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Sachons garder raison et faisons de la real politik. Pour chasser blaise en 2014 les `` poisons`` etaient venus de l interieur. Tout le monde est aussi unanime que pour demanteler le RSP disons ici que `` le bon poison`` etait venu de l interieur et cetait Yacouba isaac zida. Sur ces questions Norbert ZONGO avait vu juste 20 ans plutot de la facon qu`allait chuter le regime de Blaise.
    Tout le monde le sait Zida et compagnie ont soupé avec le diable dans le temps et par consequent il ne devrait rien avoir d`etonnant sur tout ce qu`on reproche a Zida. Si on disait est ``PROPRE`` cest ca qui devait etonner. Zida n`est pas clean. Mais ZIda est du `serail`` et il serait pas surprenant qu`on puisse l`utiliser aujourd`hui pour resoudre certains defis securitaires.
    Ayons le courage de nous rappeler que Si ZIDA n`avait pas fait ce retournement de veste au RSP, Qui pouvait venir a bout du RSP ? A part zida Excusons moi mais il n yavait pas un ``VRAI GARCON`` pour le faire. Zida a ouvert la breche et les gens ont suivi. Sinon tout le monde serait que de la chair a canon. Je ne defend pas Zida, loin de la mais comme je le disais plus haut soyons raisonnable et faisons de la real politik. Utilisons le monsieur comme une forme de compromis ou d`alliance et apres il part. Dans l`histoire du monde meme les pires ennemis faisaient des alliances et des compromis pour faire face a ou contrer des envahisseurs plus puissants. Zida et compagnie se frottés a ces djihadistes qui nous attaquent aujourd`hui et pourraient apporter une aide considerable a nos courageux et braves FDS. L`experience parle toujours. Ne laissons pas les politiciens trainer notre pays dans la bout mais adoptons des positions raisonnables. On distilles ca et la ZIDA a volé et a fait ceci cela mais posons nous la question : Apres avoir porté un coup fatal au RSP ( certains au proces actuellement sont toujours traumatisés dailleurs) Zida peut faire quoi encore pour le Burkina ? Que Dieu Benisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 08:51, par Burkimbilaa kaz En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Mon Générale à bien été le sauveur du faso ,il a sacrifier sa vie pour eradiquer ses milices qui allaient continier a nous assassiner un en un, bravo mon Général sans oublier le stratège colonel Barry, soyez beni ! Le faso vous es reconnaissant

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 08:51, par Desperado En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    on peut tout dire mais Zida accompli sa mission avec succès, les élections ont lieu. Zida est une brave soldat. il aurait pu choisir de suivre les instructions d’Abidjan, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il avait été placé là, mais il choisi le camps du peuple se mettant Abidjan et ses ouailles sur la dos au risque de perdre sa vie. bravo mon Général

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 08:56, par Stalinsky En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    L’important ici c’est dans la préparation des élections à venir que le peuple Burkinabê se débarasse des élèves de Blaise Compaore tant au niveau civil (Roch, Simon, Zephirin Diabré, le petit Gérard Kango, Kadre Désiré, etc...) que Militaire (Gilbert Dienderé, Djibril Bassolet, Zida etc...) qui ont un point commun = voler le budget de l’Etat. A ce titre ils ont élaboré des techniques de vol et pensent que le Burkina Faso est un pays d’imbéciles ou d’idiots que n’importe qui, instrumentalisé par une puissance impérialiste va venir encore exploiter ce pays RICHE en tout pour leur compte personnel et leur famille. Ce temps est révolue et ils vont s’en rendre compte dans les mois à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 09:03, par Sarko En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Mon cher Zida n’écoute point ces calomnies qui sont du fait des petites gens du pouvoir. Sois toujours au dessus de la mêlée. Saches une chose,la jalousie et la méchanceté gratuite sont devenues les sports favoris des burkinabè . Dieu te garde.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 09:12, par TANGA En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Tu n’exclus pas la possibilité d’être candidats en 2020 ?
    Il fallait en un premier temps inclure un retour au pays pour écouter et repondre à toutes les questions.
    Tu t’es exclus toi même des choses de ce pays au moment où le pays avait le plus besoin de tous ces acteurs. Tu as été militaire déserteur en temps de paix. Que dire de plus ?
    Il faut que nous (les Burkinabè) soyons fous pour t’accepter. Ce ne sont que les vendus qui t’acclamerons.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 09:19, par Konkona En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    "J’ai quitté le Burkina Faso, dans un premier temps, pour une permission auprès de ma famille ici au Canada. Mais, pendant que j’étais en permission ici, il y a des informations que j’ai reçues, qui, en tout cas, mettaient en cause ma sécurité et ma liberté. Donc, j’ai choisi de rester et de ne plus rentrer au Burkina Faso." Si chaque Burkinabé devait rester dehors parcequ il a entendu que ci que ça, même l actuel Président Burkinabé serait dehors. Ce Monsieur pense qu il peut tromper tout le peuple, tout le temps. Il oublie que le peuple n est ni DIENDIERE, ni Blaise COMPAORE, ni le RSP. Il ne sait pas que ceux qui lui posent les questions savent beaucoup de choses sur lui. La raison de la dissolution du RSP était beaucoup plus parce que ce Monsieur voulait rester dans sa logique de trahison. Le procès actuel sur le coup d Etat nous renseigne que tout le RSP n était pas mauvais. Accusé le pouvoir actuel d avoir fait des montages contre lui, est faire preuve de bassesse et c est honteux. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 10:26, par Le Vigilent En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Mon cher Konkona, tu sembles avoir la memoire courte en disant que la dissolution du RSP est un plan de Zida pour rester dans sa logique de trahison. Dis-toi que depuis 2000, le College des sage avait demande la dissolution ou la delocalization de cette malice privee de Blaise Compaore entretenue avec l’argent du contribuable Burkinabe. Depuis lors, le people Burkinabe n’a eu de cesse de revendiquer la dissolution pure et semble du RSP, source de tous ses malheurs avec les nombreux assassinats et autres exactions commis par ce corps, sans oublier leurs implications dans les conflits et autres guerres civiles dans les pays de la sous-region.
      Apres l’insurrection, le people a encore reitere l’exigence d’une dissolutioin du RSP et Zida n’a fait qu’acceder a cette demande.
      Si tu veux, tu peux reconstituer le RSP ou creer une autre malice a l’image de ce meme RSP. Ainsi tu pourras continuer a t’enrichir sur le dos du people Burkinabe et intervener en mercenaire dans les pays de la sous-region et piller les richesses richesses (or, diamant, café, cacao...) etc.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 13:58, par Le financier En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Je ne sais pas si j’ai bien lu ou bien compris. A bon en quoi le procès a montré que le RSP n’etait pas mauvais. Ceux qui ont brulé à vif David, tuer Norbert Zongo, Clement Ouedraogo, Sessouma, Dabo Boukari, etc. pour ne citer que les civils. Ceux qui ont tiré sur des civils lors de l’insurrection et le coup d’état bête, ne sont pas mauvais. J’espère sue vous disposer de toutes vos capacités ou vous êtes simplement un monstre. L’anomymat ne vous donne pas le droit de manquer du respect à la memoire des victimes du innocentes du RSP

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 09:28, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    - Très bien ! Mr Zida, il n’est pas exclu aussi qu’en 2020 nous vous attendions de pieds fermes ici et on tant pis en ce moment !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 09:28, par Ka En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Pourquoi les détracteurs de zida tremblent quand on prononce son nom à l’exemple de Yako, Marie de Ziniaré et autres ? Par ce qu’avec la jeunesse du Burkina a la place de la révolution, il a dit à toute la clique du CDP, les militaires de gueux de l’armée Burkinabé, ‘’Que Rien Ne Sera Plus Comme Avant ?’’ Et cela devant le peuple Burkinabé et le monde entier, et qui fait trembler tous les criminels et les pratiquants de la corruption à ciel ouvert durant les 27 ans du règne des Compaoré. Sans parti pris, je dis qu’il était le seul avec le président Kafando a semer durement sur un terrain aride l’alternance politique qui pousse de nos jours, et qui devient tout un espoir d’un peuple averti.

    Malgré sa fuite pour protéger sa petit vie comme tout être humain, admettons de nos jours et avec le recul, qu’il était le seul dans notre pays après l’insurrection du 31 Octobre 2014 d’engagé ses responsabilités de faire face aux criminels du RSP, et les acolytes du CDP qui voulaient la continuité, et qu’il a tout fait pour les exclure. La valeur d’un homme ne se tient pas aux parole mais aux actes, Il a dit à la place de la révolution avec la jeunesse Burkinabé que rien ne sera plus comme avant, il a dit, il la fait, il a mis en veille nos grand bavards, les messieurs je sais tout sur papier mais au moment de passer à l’acte, ils deviennent que des simples observateurs. Zida était un homme face à ceux qui ont tout fait pour qu’il quitte le pays et protéger sa petite vie. Pourtant il a offert sur un plateau à ces personnes le pouvoir. Pour être un homme comme Zida que ces détracteurs dénigres de nos jours, il faut avoir deux choses, être intelligent, et aussi avoir quelque chose sous le pantalon, et Zida a ces deux choses que d’autres n’en ont pas.

    Et un homme qui a ces deux choses comme le président Idriss Deby ne recule pas devant le danger. Zida reviendra au Burkina par rapport a d’autres au bord de la Lagune Ebrié, qui n’ont rien sous le pantalon pour affronter leur propre peuple et sa justice. Le présidentiel de 2020 s’annonce très pimenté : Mais c’est la jeunesse Burkinabé qui aura le dernier mot dans les urnes avec un de leurs Joker.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 09:34, par Rayimmi zaamé. En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Que le Seigneur concilie les cœurs des burkinabé car il ya une rage de soif de vengeance pour les anti Zida.
    Pourtant il faut reconnaître les mérites de cet homme qui a aussi permis une certaine stabilité sur certains plans surtout pour ce gouvernement actuel qui avait besoin d’une certaine tranquillité pour mener à bien leur programme de développement et qui ne peut pas affirmer qu’il n’allait jamais connaître des crises nées du RSP si ce groupe était resté. Donc je crois sans être avec x ou y que notre pays a besoin d’une sérieuse réconciliation. Voyez vous ce qui s’est passé au Rwanda, au Libéria ou Sierra Leone ou encore tout près de chez nous en côte d’Ivoire, il faut absolument se défaire des langages qui pourraient nous amener à des lendemains incertains. Vous savez, la politique c’est l’autre science que vous ne connaissez pas tous. Le Président Rock Kaboré peut demain former avec Zida une force politique et travailler ensemble. L’essentiel c’est de nous sortir du sous développement criard dans lequel notre pays est plongé depuis sa création. PRECHEZ PLUTOT DE L’AMOUR ET NON LA HAINE MES CHERS COMPATRIOTES.
    Vive le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 09:55, par SOME En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    de toute facon aujourd’hui il n’y a que zida ou encore kafando ou encore sherif comme hommes qui pourraient encore sauver ce pays, s’il n’est pas trop tard. Oui zida a raison ce gouvernement (que je ne manque pas de critiquer vertement) a fait des efforts pour nous sauver de la catastrophe que nous impose. Ca il faut le reconnaitre ; mais il faut reconnaitre qu’ils ont trop courbé l’echine pour accepter trop de choses inacceptables. Sa fameuse solution diplomatique c’est les chaines qui l’ont bloqué et il risque d’en payer les frais (comme salif).

    Pour revenir a zida oui mais je me mefierais plus que beaucoup : il sait tres bien que beaucoup n’attendent que la premiere occasion pour te faire et mais n’y a rien comme au bon vieux temps !! Oui ta securite n’est pas garantie. Mais tu connais mieux ce milieu !!! Elle doit etre primordiale sans pourtant etre inhibitrice car elle devienrait le jeu de nos ennemis.

    oui zida comme je l’ai toujours doit revenir et il reviendra n’en deplaise a certains, en vrai heros national qui nous a sauvés du desastres d’apatrides sans coeur ni ame. Le peuple sait reconnaitre ses vraias heros et patriotes qui ont osé mettre en danger leur vie pour le bien du peuple et du pays contrairement a ces robots-assassins.

    Ce jugement par le tribunal militaire marque un tournant dans l’histoire du pays et de l’armee. Zida viendra remettre les choses au point avec le soutien du peuple et pour le bien du peuple
    ZIDA PRESIDENT LE PEUPLE EST AVEC TOI
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 10:23, par Sak sida En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Bonjour a tous .
    Tous ceux qui insultent Zida aujourdhui sont de mauvaise foi..c est grace a Zida qu on avance aujourdhui avec le jugement du coup de foece. C est lui qui a mis le systeme d ecoute telephonique pour qu on puisse ecouter nos criminels a la barre aujourdhui sans quoi ils auraient reussi leurs coup avec l aide des terrorists et les ivoiriens Dieu a utiliser Zida pour nous sauver .On remerci Dieu.et on remerci zida

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 10:24, par Adama En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    « Zida » vaut mieux que RMCK. Bienvenue chez toi au Burkina, digne fils du pays des hommes intègres

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 10:29, par Mousso Massa En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Ce qui est sûr, les Burkinabés souffrent assez pour recommencer avec les mêmes têtes, Zida et autres. Leur méthode, la paupérisation du peuple, la force et l’intimidation. Le Burkina n’a plus besoin de toutes ces personnes, elles ont toutes quelque chose à se reprocher, elles ont fait leur temps et le Burkina, j’en suis persuadée regorge de personnes capables.
    Que ces généraux milliardaires et millionnaires et leurs acolytes se convertissent à d’autres activités privées, ils en ont largement les moyens.
    Non mais zida honnête et puis quoi encore !!!
    Un général qui déclare une fortune d’à peu près 300 millions de fortune personnelle !!!! Il les a eu par son salaire de militaire ????
    Et vous redemandez ce type ??? Je ne connais pas tous ces kologos, mais sachez qu’une partie du pays en a marre de l’injustice qu’elle subit et de mal gouvernance.
    A Dieu Généraux de pacotilles malhonnêtes jusqu’aux trognons nous vous vomissons. C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 10:49, par CITOYEN En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Mon avis ? oui Zida a peut être mangé du garba evec les vautours, il a mème certainement ajouter du poisson au roi vautour...pillée quelques billets comme bien d’autres... Mais la différence ? lui au moins sait prendre ses responsabilités et est parmi les politiciens, le plus proche de SANKARA. J’ai été royalement ravis de savoir que sous ZIDA,on a assisté a : -Avenue france Afrique devenu BOULEVARD DE L’INSURECTION , hôpital Blaise devenu TENGENDEGO, RSP viréééééééé et encore bien d’autres. Je suis pas militant politique mais , je sais tiré mon chapeau pour le moins médiocres des CANCRES !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 10:51, par Ouvrez l’Oeil ! En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Zida, pour une seule chose, je ne vous en voudrais jamais : c’est d’avoir œuvrer à dissoudre le RSP. Ce n’était pas évident du tout et vous y avez fort risqué votre vie.
    Le reste, c’est du blablabla...c’était le prix à payer.

    Ouvrez l’Œil les gars !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 11:01, par Amadoum En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Voici un monsieur a la recherche d’une pertinence qu’il a perdue apres avoir depose ses valises au Canada.
    Monsieur le president, preparez-vous car la fin de votre exil n’est pas pour demain !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 11:08, par Sapience En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    À tous ceux qui s’excitent y compris Zida, je vous donne rendez-vous dans l’histoire. Zida sait bien ce qui l’attend au Burkina Faso, s’il se risque à rentrer au Faso. Comme le Kôrô Yamyelé l’a dit, il est attendu de pieds ferme. Ceux et celles qui veulent savoir qui fut Zida lors de l’insurrection ou du putsch peuvent entrer en contact avec Ibriga, (le regretté Alexandre Pagomdziri, paix à son âme) ; Kam Hervé ; le Vieux Édouard de l’observateur, son pasteur, Job Ouédraogo, etc.
    Zida que les uns et les autres encensent ou critiquent négativement a découvert les bonnes pratiques et les outils de résolution des dilemmes éthiques en politiques, mais ignore certains enjeux complexes que je n’évoquerai pas ici. Puisque, je donne aux uns et aux autres un rendez-vous dans l’histoire politique du Pays que nous aimons tous.
    Finalement, La notion de responsabilité évoque l’obligation de justifier tout acte ou décision en fonction de normes morales et de valeurs. Que ce soit en philosophie ou en téléologie la moralité de l’acte naît de l’examen de ses conséquences.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 11:18, par LE PENSEUR En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Attendez seulement QUE ZIDA ARRIVE.le temps ou on attrapait les justes ont met en prison est fini.vous nous verrez sur votre chemin.retenez ça très bien.Burkinabè est trop méchant et ingrat.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 11:46, par Simple En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    En son temps, on disait que Mr. Compaoré a dit à près ceci quand il quittait son Faso : « je plains le sort de celui qui viendrait après moi ». Cela veut tout dire. Mr Zida connaissait la force de frappe de Mr Compaoré dissimilée tant au RSP, les hommes politiques mais aussi au niveau de certains responsables militaires. Il avait raison de s’éclipser au risque de revenir et de se voir décorer à titre posthume (s’il avait encore cette faveur des dirigeants actuels !!). On a rarement vu une personne « fondre » comme il a été quand il quittait ses fonctions. Bref ! Dieu a su placer une personne avertie de la force de frappe et de nuisance qui se cachent derrière ces paroles de l’ex PF. Il fallait un du « milieu » pour venir à bout du RSP. Et cela n’a pas été facile. Il a fallu que Mr Zida use de stratégies pour y arriver. Pour ceux qui l’accusent de tout, je ne sais pas mais il aurait été plus facile pour lui de suivre la voie tracée par les « forts du moment »(Mr. Compaoré, les généraux Diendere , Djibril et autres encore cachés) que de s’en dissocier et risquer ainsi sa vie. Pourquoi en vouloir à un PM pendant que le PF est tranquille ?
    J’ai beaucoup admiré Mr. Kaboré quand il est venu au pouvoir mais la seule chose qu’il a faite et qui m’a fait regretter mon vote pour lui est quand il a commencé son programme par une lutte sans merci contre Mr. Zida. En son temps j’avais écrit qu’il le regrettera car l’ingratitude dont il fait montre dans cette situation ne restera pas sans conséquences. Je disais qu’il fera beaucoup de choses pour son pays mais malheureusement peu de gens reconnaîtront ce qu’il a fait parce qu’il sera mesuré avec la même mesure qu’il s’est servie pour mesurer Mr. Zida.
    Pour ma part, je ne voudrais pas que Mr Zida soit candidat car la volonté seule ne suffit pas pour changer ce pays. J’ai compris que les burkinabè parlent de changements mais peu sont prêts à payer le prix du changement. Même s’il est animé de ce désir de changement, pourra-t-il s’entourer de gens animés de cette même volonté ? C’est ce qui a tué la révolution de Sankara avec des CDR qui en abusaient. Aujourd’hui , il y’a comme une culture de la corruption et de la mal-gouvernance si bien que chacun , une fois « hissé » veut se servir d’abord au lieu de servir les autres.
    De toute façon s’il a la conviction qu’il fait le bon choix en se présentant, qu’il s’engage non pour se venger, se montrer capable ou même pour montrer qu’il avait raison mais pour servir son pays en toute intégrité , sincérité et humilité.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 12:58, par Sidpassata Veritas En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

      Mr Simple, Vous semblez avoir oublié que Zida au RPS et Kaboré RMC au CDP étaient tous du même camp dans le régime COMPAORE et qu’en l’absence du chef de ce régime, tout ce qui se sentait fort dans ce régime voulait prendre la tête et que du même coup, beaucoup de sous-groupe se sont lancé dans la course de vitesse. Les RSS, futur MPP étant plus rusé pare que plus habitués de la scène politique national ont su doubler tout le monde, y compris l’Opposition traditionnelle qui n’a rien vu venir ; à commencer par Zeph et son UPC. Ce dernier croyait que sa popularité suffirait et qu’en laissant faire les RSS avec leur MPP ceux-ci neutraliseraient davantage et politiquement le CDP. C’est bien ce qui s’est passé, puisque le MPP a capté le réseau d’élus locaux du CDP pour avoir les électeurs du géant CDP devenu moribond doubler du même coup Zeph et son UPC dont le réseaux n’était pas comparable en taille à celui que Blaise avait construit en 27 ans pour se garantir la grande masse de l’électorat paysan qui vote suivant la logique des réseaux des fils du villages engagés en politique.
      Pour comprendre pourquoi ces anciens du même régime se détestent autant, il faut savoir de quelle charogne ils se disputent. C’est triste, mais c’est cela les motivations de l’engagement de certains en politique au Burkina.

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 11:59, par ANFASO En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    ZIDA est un vrai JUDA..
    Un traitre et un opportuniste qui a voulu utiliser la transition pour assouvir ses ambitions égoïstes. N’eut été le courage du vieux KAFANDO, nous serions toujours en transition comme le voulait ce ZIDA.
    Que ceux qui ont des YEUX voient et que ceux qui ont des OREILLES entendent.
    Étant donné que "Chaque peuple a les dirigeants qu’il mérite" ; il serait malheureux qu’un tel homme dirige le faso par ce que le peuple serait devenu amnésique et pitoyable.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 12:14, par L’ANGE DE LA MORT En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    # A SUIVRE L INTERVIEW ON SE REND COMPTE QUE Y I ZIDA N EST PAS SINCÈRE. ON NE PEUT PAS ARRÊTER VOTRE FEMME A LA DESCENTE DE L AVION SANS QUE VOUS NE SOYEZ AVERTI

    # DE PLUS LORS DE LA TRANSITION VOUS AVEZ ÉTÉ PARTISAN, PARTIAL ET ON A MAINTES FOIS VU CHERIF SY EN COMPAGNIE DE SALIFOU DIALLO ! D OU SOUMANE TOURE "TRANSITION BÂTARDE"

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 12:19, par Sidpassata Veritas En réponse à : Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

    Tous ces messieurs et dames qui ont été les piliers du trône de Blaise COMPAORE croient facilement que le peuple burkinabè dans son entièreté est amnésique et n’a pas de suite dans les idées.

    1- Il nous faut être reconnaissant vis-à-vis de tous ceux qui ont participé à gouverner ce pays, en ce qu’ils ont fait de positif. Et nous le sommes, cela n’est que justice !

    2- Mai le devoir de reconnaissance ne voile pas nos yeux quant à leurs méfaits. Et là je ne parle pas des erreurs inévitables pour toute œuvre humaine ; je parle ici des agendas cachés que chacun d’eux montait afin de défendre ses intérêts égoïstes, individuels ou groupusculaires, au détriment de l’intérêt général national.

    3- Alors, à leur tour, ces messieurs et dames qui ont mené notre pays dans les situations dangereuses que nous avons connues et que nous vivons encore de nos jours, devraient vraiment comprendre que plus rien ne sera comme avant : nous ne voulons plus payer le prix de leurs erreurs en les laissant libres de continuer à occuper et utiliser la scène politique de notre pays pour les comptes qu’ils ont à se régler entre anciens amis du régime COMPAORE. Le pouvoir de l’État au Burkina ne peut pas continuer à être utilisé comme un instrument de d’auto-protection pour ceux qui ont quelques choses d’inavouables à se reprocher ou encore comme un instrument de règlement de compte pour des gens qui s’en-veulent mutuellement pour leurs propres méfaits qui ont porté préjudice à notre nation.

    4- Malgré les apparences, il faut que les politiciens sans réel compétence ni ambition en rapport avec les aspirations profondes des burkinabè arrêtent de croire que ça va continuer à se passer comme avant et qu’un peu de blabla comme programme politique plein de promesses non-réalistes et irréalisables suffirait pour tromper la nation. Peut-être que ça suffirait, grâce aux réseaux partisans, à capter un certain électorat paysan qui n’a peut-être pas encore les moyens de bien comprendre l’évolution politique de notre pays. Mais aucun programme-conte de fée (du genre Burkina émergeant, SCAD, PNDES ou de sigles plus moins poétiques) n’éteindra les justes revendications sociales des syndicats et autres OSC. Il y a un besoin irrépressible de justice et d’équité sociale. Autrement dit, ce qui ne sera plus comme avant, c’est qu’il ne suffira plus de conquérir le pouvoir d’État, il faut désormais avoir clairement dans sa tête et dans son cœur un projet de société que l’on veut réaliser avec et par les forces vives de la nation et sans faux-semblant. Ceux qui n’ont pas compris cela vont encore se fourrer les doigts dans l’œil et jusqu’au coude.

    5- Il faut que les aventuriers en politiques comprennent que les Burkinabè ne sont plus prêts à accepter de faire pardon gratuitement sans justice. Jusqu’à présent, nous n’avons eu que les anciens de l’ancien régime qui viennent dire à tout le monde : "mea culpa... je m’excuse je me suis trompé... pardonnez-moi et acceptez que je gouverne encore le pays". C’est ce que les RSS ont fait, c’est ce que Zida et le RSP (avec Gilbert Diendéré comme père spirituel) ont fait quand au lendemain de l’insurrection ils ont mis fermement la main sur le pouvoir d’État. D’ailleurs quand on leur a dit qu’il faut remettre le pouvoir aux civils pour la transition, Zida et ses copains du RSP (y compris Gilbert Diendéré alors tapis dans l’ombre) se sont contentés de ne céder que la Présidence du Faso à leur candidat Michel KAFANDO, le fin diplomate qui a su déjouer leurs plans, en respectant les aspirations du peuple qui avait divisé le CDP et qui allait divisé le RSP. Face à un peuple burkinabè qui ne voulait plus rester en spectateur passif du jeu politique, Zida premier ministre a dû trahir ses amis du RSP, d’où la colère du Général Diendéré contre lui. Mais ce dernier, en tentant de prendre le pouvoir par le force a bien pu se rendre compte qu’avec les burkinabè, vraiment plus rien ne se passe comme avant ; et c’est tellement vrai que lui et ses complices se retrouvent aujourd’hui à répondre à la Justice, dans un procès que certains pensaient improbable ou au mieux factice. Ceux qui espèrent continuer à jouer avec la mémoire collective qu’ils pensent trop courte, finiront dans la crise de nerf que ce peuple, patiemment va leur imposer. Qui vivra verra. Il faudra donc que tous ceux qui espèrent trop facilement que nous allons finir par accepter une réconciliation mouta-mouta sans la Justice qu’ils pensent ennuyeuse, il faudra, dis-je, qu’ils fassent entrer finalement dans leur petite tête de politiciens-manipulateurs que le principe de responsabilité avec le devoir de rendre compte est un principe devenu incontournable dans notre pays. Même certains de ceux qui sont au pouvoir ou dans l’opposition actuellement semblent ne pas y croire, mais ils auront le temps que constater. Par exemple, un certain « Tranquilos » ne s’attendait pas à ce que quelqu’un vienne « gnada-gnada » le mettre aussi facilement en retrait du gouvernement de ce pays : la pression populaire est passé par là.

    Conclusion :
    - Que les anciens amis de la COMPAROSE arrêtent de nous mêler à leur problèmes de clans divisé et de règlement de compte. Quand ils s’entendaient (RPS, RSS et MPP, CDP,FEDAP-BC, ABC ...) pour manger ensemble avec Blaise Compaoré, nous étions tenus à l’écart de leurs affaires et ils trouvaient tous que l’article 37 de la constitution est antidémocratique. Maintenant qu’ils nous foutent la paix : qu’ils s’accusent, se calomnient, se dénigrent et s’insultent mutuellement et à volonté, cela n’est pas notre affaire et il n’ y a ni besoin de réconciliation nationale, ni même nécessité d’entrainer les burkinabè jouer prendre parti entre des individus pleins d’eux-mêmes au point d’être incapables de dépassements ou de dialogue afin de régler leurs différends d’homme à homme ; eux prétendent vouloir gouverner tout un pays. Notre parti, c’est le BURKIA FASO : le BURKINA d’abord le BURKINA ensuite et le BURKINA toujours.
    - Depuis la mort de Sankara jusqu’à la fuite de Blaise son assassin présumé, le Burkina a trop souffert de l’antagonisme entre les Sankaristes en général et les soutiens de Blaise qui gardait le pouvoir coûte que coûte pour protéger ses arrières. La conséquence est là jusqu’aujourd’hui encore. Même les RSS, en ouvrier de la 25ème heure, ont capté le pouvoir, afin de protéger leurs arrières, d’où les difficultés de gouvernance et la lenteur des crimes économiques et de sang que nous connaissons. Il appartient maintenant aux citoyens lambda militants des partis politiques et électeurs de barrer la route à tous les nouveaux aventuriers et aussi à ces anciens qui ont des comptes à régler avec d’autres et qui vont empoisonner la vie de la nation avec leurs problèmes personnels. Mais il appartient aussi aux anciens de la politiques des dernières années du Burkina d’avoir la sagesse de tirer les leçons du passé ; et alors de savoir se mettre en retrait comme certains l’ont déjà fait et même d’avoir le courage de faire face à la justice de leur pays pour assumer leur responsabilité et espérer le pardon et même la réhabilitation, s’il y a lieu.
    - A tous les citoyens de rester vigilants afin d’exiger des hommes politiques une fois au pouvoir, qu’ils répondent aux aspirations des populations au lieu de s’acharner sur des projets qui ne sont beaux que sur le papier, du genre adoption urgente de la nouvelle constitution coûte que coûte : il faut demander des comptes aux dirigeants et être exigeants envers ceux qui prétendent vouloir nous gouverner. Que les journalistes les harcèlent des questions les plus dérangeantes pour savoir ceux qu’ils ont dans le ventre et qu’ils n’ont pas le droit de cacher aux Burkinabè qu’ils veulent gouverner.
    - Celui qui veut exercer le pouvoir de l’État, qu’il se présente aux élections pour le conquérir : c’est son droit de citoyen, mais qu’il sache que les Burkinabè ne le laisseront pas dormir une fois au pouvoir ! Il ne faudra pas croire que c’est aux citoyens qui réclament ou à l’Opposition politique qui critique d’être compréhensifs si ceux qui ont pris le pouvoir se montrent incompétents ou irresponsables. Car il ne faut pas se tromper, plus rien n’est comme avant , malgré les apparences !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 12:56, par Rakis En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Cher M. Yacouba Isaac ZIDA,
    Avec vos qualités et défauts, vous avez été avec tant d’autres, l’instrument de Dieu pour sauver le Burkina Faso à un moment donnée de son histoire. Vous l’avez été en obéissant à une voix intérieure qui était celle de Dieu. Avec vos qualités et vos défauts, vous avez accompli votre mission. C’est fini. UN CONSEIL : OBÉISSEZ ENCORE À CETTE VOIX ET REFUSEZ TOUT AUTRE PRÉTENTION.
    Vous avez été comme Moïse : Par volonté de Dieu, il a grandit dans le palais de Pharaon en Egypte et ensuite, il s’est retourné contre Pharaon, par volonté de Dieu, pour sauver le peuple Hébreu de l’esclavage. Le fils d’opprimé, qui a grandi avec les faveur de l’oppresseur est venu à être défenseur et sauveurs des opprimés contre les oppresseurs. C’est ce que vous aussi vous avez été en sauvant le peuple du RSP et du régime Compaoré, par volonté de Dieu.
    Comme il fut grand, Moïse. Un homme providentiel.
    Mais souvenez vous que ce ne fut pas Moïse qui a introduit le peuple dans la terre promise : il a vu de près la terre promise mais il est mort sans y entrer, sans demander à Dieu l’honneur d’y introduire son peuple. Faites comme lui. Acceptez que votre mission est terminée. Il sont encore nombreux ceux qui ne reconnaissent pas vos mérites. Mais souvenez-vous qu’au désert, le peuple a récriminé contre Moïse. Vos mérites seront célébrés plus tard, si vous agissez comme Moïse.
    Souvenez-vous de qui vous étiez seulement un an avant l’insurrection : un citoyen parmi tant qui ne rêvait probablement pas du pouvoir, malgré votre titre d’alors de Nº 2 du RSP. Si vous avez atteint les hauteurs qui ont été les vôtres pendant la Transition et réalisé ce que vous avez réalisé, ce n’est pas par vos compétences humaines et naturelles, c’est la main de Dieu. Alors, rendez grâce à Dieu qui vous a rendu capable et restez humble.
    Et maintenant, peuple du Burkina : Nous avons traversé la mer rouge miraculeusement. Il Nous faut encore traverser le désert Avant d’arriver à la terre où coulent le lait et le miel. Comprenons alors pourquoi Nous Sommes poursuivis et attaqués : Pharaon et son armée ont tenté de trattraper les Hébreu pour les maintenir à leur service. Comprenons pourquoi le pouvoir actuel est décrié : le peuple Hébreu a récriminé contre Moïse. Comprenons pourquoi certains ont la nosthalgie de l’époque pré-insurrectionnelle : les Hébreu eux-aussi ont eu la nosthalgie des oignons et des marmites e viande d’Egypte. Comprenons pourquoi la situation économique est encore comme elle est : le peuple Hébreu aussi, libéré d’Egypte et aprés la mer rouge a encore souffert la faim et la soif. Comprenons tout simplement que ce n’est plus l’esclavage de l’Egypte, mais ce n’est pas encore la terre promise, c’est la traversée du désert.
    Mais à chacun de savoir gérer sa liberté : se situer du côté des Egyptiens ou du côté des Hébreux. Quoi qu’il en soit, Dieu est en train de conduire son peuple du Burkina Faso. Prions Dieu de Nous révéler Josué, fils de Noun !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 12:59, par pa lagm ne ziri En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Moi je suis vraiment content pour la jeunesse burkinabé ! A lire les message, je sens vraiment qu’elle arrive à mobiliser l’argent de l’extérieur même si cela vient de compatriote qui avaient sécuriser l’argent du trésor (donc son argent) dehors ! C’est vraiment bien....regrettable !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 13:34, par PRO PATRIA En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    EN BON MILITAIRE ET PATRIOTE, TU NE DOIS PAS FUIR TON PAYS. RENTRE TOUT SIMPLEMENT POUR RÉPONDRE DES NOMBREUX MORTS DE L’INSURRECTION DITE POPULAIRE. TU AS VOULU NOUS MONTRER QUE TU ES UN ADEPTE DE SANKARA, ALORS VIENS TE BATTRE AUPRÈS DU VAILLANT PEUPLE DU BURKINA QUE TU DIS DÉFENDRE ET AIMER. SI TU AS DES SOLUTIONS POUR SORTIR CE PAYS DES MISÈRES, N’ATTENDS PAS D’ÊTRE PRÉSIDENT DU FASO POUR LE FAIRE. SINON QUE TE SERVENT TOUS CES NOMBREUX MORTS ACTUELS ET CES FAMILLES ENDEUILLÉES, APRÈS AVOIR CRÉÉ LE CLASH AVEC LES TERRORISTES ?
    PRO PATRIA

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 18:19, par Passager En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

      Un homme mort est un homme mort. Il s’en va avec tout ce qu’il a comme compétences et projets. Au moins vivant, il peut encore faire passer des idées et des solutions à ceux qui sont près à les prendre. Même s’il veut intervenir comment intervenir si on ne lui permet pas. C,est compliqué ! De plus si on lui ferme toutes les portes en le faisant passer pour le grand méchant de l’histoire ! Les autorités se sont archarnés contre lui et sont près à tout pour le faire enfermer et le tuer pour qu’on ne parle plus de lui. Raison que l’on ignore encore !Si cet homme est vrai et amoureux de son pays comme il en a l’air, alors C’est certain qu’il va rentrer mais c’est évident qu’il faudrait qu’il s’assure du minimum de sécurité ou à défaut qu’il est au moins une stratégie de survie. À quoi ça sert de venir et mourir bêtement. C’est pas du patriotisme ça ! Il faut être sage et élaborer une stratégie pour rentrer et espérer mettre en place quelque chose, si c’est pour mourir ou se retrouver direct en prison ! C’est de la bétise, un homme reste un homme mort ! Thoma Sankara est la preuve qu’il faut être prudent sinon on meurt certes avec un nom mais avant son temps et sans accomplir ce pourquoi on est venu à l’existance ! De plus, je vous rappelle qu’avant d’etre l’homme public il est aussi père d’enfants !

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 13:50, par Dedegueba Sanon En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Moi j’avais dit dans un post fiction, que Zida fut assurément l’homme cheville qui a fait rater le plan machiavélique, que Golf avait concocté pour contrôler l’insurrection, pour plus tard faire revenir son patron ( comme un héros ). Il faudra comprendre pourquoi Golf lui voue une haine folle lors du procès. Il m’est revenu que Zida était aussi lié à Guillaume l’Ivoirien, donc il se serait fait plein d’ennemis pour " nous".
    Donc il y a deux camps pour apprécier l’attitude de Zida. Ceux qui le prennent pour la pire des canailles, et ceux qui le vénèrent pour son rôle clé dans la chute de la monarchie virtuelle et la dissolution de la milice privée à la solde de la galaxie Compaoré.
    L’homme certes, a des défauts, mais il eut le cran de se retourner contre son mentor et oncle au profit du peuple. On lui doit au moins cela, sans son retournement ? Qu’il ait fait des erreurs dans sa gestion, ne peut nous faire oublier son rôle clé dans la transition. Zida était un compromis pour nous débarrasser du système.
    Si Zida peut nous permettre de renouveler toute cette classe politique égoïste aux affaires depuis les années Tom Sank, je ne dirais pas non.
    Parce que nous avons souffert de cette classe politique qui a failli et qui est cause de nos problèmes.
    Tout est parti d’un vrai putsch militaire venant de Pô un 4 Aout, des civils opportunistes ont rejoint le mouvement et l’ont pollué par une idéologie révolutionnaire, et depuis lors ce sont les mêmes qui sont là et qui refusent de lâcher prise. Comme s’il n’y avait pas de retraite en politique.
    Bonnes gens dites moi CDP, MPP, UPC, ADF/RDA NAFA, Faso Autrement, même les "sankaristes collabo" de maître Benewendé, qui n’a pas assez mangé notre argent ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril à 22:16, par SOME En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

      Merci tu as vraiment compris les choses et je soutien ton opinion Ne t’inquiete pas le burkina n’appartient a personne en particulier meme s’ils ne veulent pas le comprendre. zida sait qu’a la moindre faille on ne ratera pas : oui nous voulons des heros vivants qui nous menent nos luttent.

      Oui sankara a accepté mourir ca nous apporté quoi sinon cette situation calamiteuse ou nous recherchons un autre heros pour nous debarrasser de ceux la memes qui nous ont créé la situation en participant a l’assassinat de sankara ;

      Ces vauriens de sankaristes collabo n’ont rien de sankaristes : zida meme issu du RSP est plus sankariste qu’eux ! nous voulons de vrais patriotes

      la patrie ou la mort, zida a su faire son choix voila ce que nous louons en lui ; Et pour ce choix patriotique on veut lui donner la mort par tous les moyens ; Zida les connait avec leur systeme et methode mais il a compris aussi comment a fini Salif lui l’architecte du systeme, donc plus que vigilance il doit prendre. Il le sait mieux que moi
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 14:16, par l’oeil de l’aigle En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Si ZIDA se présente je le voterai car lui au moins a osé et a rempli sa part de contrat.Si vous lui reprocher de quoi que ce soit alors aller voir qui de droit. DIEU aime tellement le BURKINA qu’il nous a envoyé ZIDA pour nous débarrasser des malheurs du BURKINA depuis 30 ans. Lui au moins loin d’être un faux type comme nos politiciens s’est rapprocher intelligemment des OSC pour faire aboutir la transition. Les BURKINABÉ veulent des héros mais à l’heure de la récompense ils deviennent hypocrites et mesquins a tel point ils n’auront plus de héros. A l’heure ou le peuple bravait mains nus le RSP combien de politiciens étaient présents ? Excepté Maitre SANKARA je ne vois pas. Tout comme certains ZIDA à droit à la reconnaissance et a la récompense du PEUPLE car il a choisi un camp, celui du PEUPLE contre sa vie et contre sa liberté car le voila aujourd’hui en exil forcé par la faute et l’hypocrisie de certaines personnes qui pense que sans eux le BURKINA n’a plus d’HOMMES capables de poser des actes. Vive ZIDA et longue vie à lui et à sa famille n’en déplaise aux incapables.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 14:21, par salou En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Pour être objectif, Zida a des points positifs comme des points négatifs
    - points positifs : il a permis au pays de ne pas tomber dans le chaos après l’insurrection, il a sécurisé le pays pendant la transition ( 0 attaque terroriste), il a aidé à la dissolution du rsp.
    - points négatifs : le germe était dans le fruit car il était du RSP qui l’a mandé de prendre le pouvoir des insurgés. Il est mélé à des affaires qui ne sont pas du tout transparentes. Son exil au canada ne s’explique pas car il devrait faire face en homme responsable à toutes les allégation.
    Il est peut etre candidat mais je ne vois comment il peut gagner une élection à cause des points négatifs. Il a été utile au pays à un certain moment mais cela ne suffit.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 15:12, par EBENEZER En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    La transition a été couronnée de succès et il faudra féliciter le président Michel KAFANDO ainsi que son premier ministre Isaac ZIDA pour l’atteinte des missions à eux confiées.
    Le premier ministre de la transition a-t-il dirigé militairement ou s’est-on acharné contre lui (de la part du regretté Salif DIALLO) ? N’oublions pas que l’autre nom de DIEU est le Temps.
    Le Burkina Faso est un pays de tolérance et chaque citoyen burkinabè tant à l’intérieur qu’à l’extérieur doit rechercher le bonheur et le bien être de ce pays.
    Certains qui étaient exilés sont aujourd’hui au Faso.
    Personne n’empêche l’autre de revenir chez soi mais pourvu que l’on revienne avec un cœur de paix et de construction ; Même Blé Goudé a changé sa manière de voire les choses en politique.
    Si je devais être politicien je ne la ferai jamais pour diviser ou ruiner mon pays ; que le Tout Puissant m’en garde.
    Comme dirait l’autre la politique ce n’est pas mes oignons.
    Que Dieu soutienne le Burkina Faso.
    .

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 15:27, par Siébou En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Je pense qu’il faut réhabiliter ZIDA. Un homme ne peut pas être bon à 100%. s’il fallait voter pour son grade de général il aura plus de 80% de Burkinabè. Pour être Président c’est autre chose. Il mérite un traitement honorable à l’exemple des autres grandes figures de la transition M’BA Michel, SHÉRIF, ZAGRÉ et les autres. Chacun a ses faiblesses mais ils ont mis la patrie en avant.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 15:41, par Siébou En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Il faut reconnaitre que les accusations contre Zida ne sont pas encore avérées étant donné qu’il n’y a pas encore eu de procès. La chose certaine au moins c’est que ceux qui étaient contre l’insurrection et contre la transition en veulent jusqu’à présent à sa vie. Curieusement même le MPP (que les autres accusaient la transition d’avoir favorisé), ne le lâche pas.

    C’est en cela que je peux comprendre que Zida veuille prouver qu’il y a des Burkinabè qui lui ont cru. Vivement que la justice militaire ou la hiérarchie travaille à sa réhabilitation. s’il est candidat on s’éloigne du reconciliationnisme. Il faut amener ses ennemis à lâcher prise.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 19:16, par Eric de KOURIA En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Honnêtement je préfère ZIDA à la racaille qui nous gouverne actuellement. Il faut le dire, nous n´avons qu´un gouvernement de "coquins et de copains" ! Nous sommes tombés tellement bas…même s´il faut tout de même reconnaitre que ce gouvernement actuel est préférable à celui de Blaise COMPAORÉ Alias Jacques l´éventreur !
    Conclusion…je voterai pour Zida en 2020 s´il est candidat !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 01:43, par Droit d’expression En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Je suis stupéfait par la vigueur avec laquelle les amis de Zida le défendent, même quand il ment. Ils se comportent exactement comme les amis de Blaise qui le défendaient et le défendent même lorsque les choses sont claires. Tous utilisent la même logique. Pour eux, leur chef a tellement fait pour le Burkina qu’on ne doit rien lui reprocher. Toutes ces réactions épidermiques laissent voir à quel point notre cher Burkina est encore loin de son idéal qui est d’être la patrie des hommes et femme intègres. L’intégrité ne fait pas bon ménage avec les excuses, le refus de la vérité.Dans le cas Zida, le problème n’est pas de savoir si la GRC a ouvert une enquête ou pas sur l’importante somme d’argent que sa femme voulait faire entrer au Canada. Sa femme a été interceptée avec de l’argent et personne, pas même Zida ne peut le nier. Ce qu’il doit faire c’est dire au peuple d’où vient cet argent. Il est très étrange que des gens trouvent normal que quelqu’un qui était lieutenant-colonel de l’armée burkinabe, qui a été premier ministre du Burkina Faso pendant seulement une année puisse avoir de telles sommes d’argent. Comment parvient-il a payer les exorbitants frais de scolarité des ses enfants au Lycée Claudel ? Zida et ses amis crient sans cesse à la calomnie, alors que tout porte à croire qu’il a pillé les caisses de l’État avant de partir. Zida, si vous avez les mains propres, dites-nous preuve à l’appui la source de votre fortune. La vérité vous rendra libre !

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 17:53, par Zumo En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

      Mon frère ou ma sœur "DROIT D’EXPRESSION", quand blaise a fui avec son frère ils ont laissé quelles caisses pleines pour que ZIDA les vide ??? et pourquoi n’y aurait-il que lui seul ZIDA pour vider ces caisses si ton délire était compréhensible. Tu es tellement sûr de ce que tu avances qu’on dirait que tu as pillé les caisses avec lui !!! accuser quelqu’un sans la moindre preuve, c’est mentir , calomnier et être de mauvaise foi. Tu écris qu’"il a vidé les caisses avant de partir", prouve-le puisque tu sembles l’avoir vu le faire.
      Ensuite, si tu as l’habitude de voyager dans le monde, tu devrais savoir que n’importe qui qui transporte de l’argent même gagné honnêtement et dépassant un certain montant est soumis à des vérifications, surtout dans la lutte contre les fonds de terroristes. Donc même toi, si tu vas dans n’importe quel pays occidental avec des milliards que tu as économisés ou gagnés proprement, on va te contrôler. Si les ZIDA ont été contrôlés au canada (je dis bien SI), et comme à ce jour ils ne sont pas inquiétés, emprisonnés ni expulsés de la-bas où est ton problème ??? Si les canadiens n’ont pas de preuves que leur argent est sale ou volé, quelles preuves toi tu as pour jouer au procureur du faso ???? En tout cas, donne les pour convaincre tout le monde. Dans le cas contraire tu hurles pour rien, dans le vide.

      Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 09:18, par TA-KYGA En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Dites à ce mr de ne pas se foutre des burkinabè.
    Se tailler 3 étoiles,s’affecter à l’ambassade des USA,et finalement aller passer tout ce temps au Canada à écrire de fausses mémoires,ne peut pas venir nous qu’il sera candidat en 2020.Il était ou avec ses étoiles pendant que les terroristes nous tuent.
    L’indépendance de la justice est effective.Nous l’attendons de pieds ferme.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 12:27, par Hamane En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    la quasi-totalité des prophètes de l’histoire de l’humanité ont connu leur temps d’Exil. Le Prophète Zida est en train de vivre son exil. il reviendra en 2020 pour la suite de prophétie.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 22:19, par Je passais par là En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    J’ai mal vraiment pour mon pays. Mal pour ce peuple qui meurent à petit feu. J’ai mal pour ma patrie tant aimé. Jadis si fier d’être fille issu d’un pays où l’intégrité passait avant l’intérêt égoïste. Où la patrie passait avant sa personne. Notre slogan n’était il pas "la patrie où la mort nous vaincrons" maintenant je sais plus trop où me mettre. Mon si beau pays est devenu un pays où l’on lutte pour son partie politique que pour le peuple. Où l’égoïsme est devenu le maître mot. Où chacun cherche juste à remplir son compte en banque que de lutter pour l’intérêt du pays. J’ai mal pour mon pays oui je souffre. Je pleure chaque nuit en voyant comment l’on conduis mon pays dans le gouffre. J’ai que 16ans et je vois l’avenir incertain qui se profile devant moi. Chers aînée je vous conjurer d’arrêter des débats inutile et de trouver des solutions pour notre pays.vous êtes toujours à critiqué sans proposé des solutions. À vous attaqué l’un et autre parce qu’on est pas d’accord avec l’opinion de l’autre. Moi jeune Burkinabè vous demande qu’est-ce-que vous faites pour ce pays en tant que individus et citoyens de ce pays. C’EST pas Mr Roch ou Zinda ou je ne sais qui, qui apportera le changement si nous burkinabè ne changeons pas et ne comprenons pas que le politiciens ne peut changer un pays mais c’est le peuple qui le changeons. Nous avons la force et cette force nous l’avons déjà démontrer plus d’une fois. Donc laissons nos appartenance politique religieux et ethnique de côté et pensons au bien être du Burkina car seul le Burkina compte. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 22:27, par Yobi En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    On s’en fout de tout ça. Que tout candidat à la présidentielle de 2020 qui cautionne les exécutions sommaires et extrajudiciaires, soit automatiquement disqualifié, parce que inconscient et irresponsable ! On ne peut pas admettre de telles bêtises en plein 21e siècle !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 00:54, par John En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Bravo le futur président du Burkina Faso. L’avenir nous le dira. Les vieux de MPP, leur limite est pour bientôt. 2020 ne les loupera pas. Et si 2020 les loupe, 2025 ne les loupera pas

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 10:35, par Koro You En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Zida a emmené au Burkina ce qu on peut appeller le népotisme confessionel. Avant lui aucun chef de gouvernement n a utilisé son appartenance religieuse pour promouvoir ses coreligionnaires. Sous Zida l appartenance à la religion prostestante etait devenue un critère de nomination au poste de responsablilité. Il est aller jusqu â nommer son propre pasteur comme president d’ une institution. Zida peut il s élever au delà des intêrets égoïstes, partisans et confessionnels et être le garant de l interêt general ? Je ne le pense. C est pourquoi au nom de l unité nationale et de la cohesion nationale j invite les autres communautés religieuses et les protestants vertueux à ne pas voter pour lui s il se presente aux elections.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 16:30, par Réponse En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

      Koro You, prenez le soin de vérifier la véracité de vos propos avant de les étaler. Vous connaissez le pasteur de Zida ? De quelle institution a t-il été fait président ? Si vous faites allusion au Pasteur Napon (président du CES) , sachez qu’il n’est pas le pasteur de Zida. En plus de cela le pasteur Napon était vice président du CES quand Mr Yonli du CDP occupait la présidence bien avant l’insurrection. Après l’insurrection, Mr Yonli est parti et il a été porté à la tête du CES. Ce sont des considérations non fondées de ce genre qui créent des problèmes inutiles à notre pays

      Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 17:10, par Han En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

      Donc avec Koro You la guerre des religions et confessions est déclarée au burkina faso. Si votre haine de ZIDA vous pousse jusque là vous êtes bien pire que ce que vous lui reprochez, et vous n’êtes pas intelligent du tout . POUAH

      Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 13:58, par alé paul En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Qui parle de religion Lamizana et sey Zerbo ont fait de même qui à parler, en Afrique presque tout les présidents qui sont Islamisés se promener avec leurs Marabouts et nomme certains à des postes élevé dans pays laïques toujours les protestants n’aient dise rien maintenant ont na comprit votre jalousie, que DIEU vous bénisses dans se que vous faite.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 16:17, par jan jan En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Un traite opportuniste de notre temps, poltron en plus. Pourquoi tu as fuit ?? Tu vis au frais là-bas grâce à notre argent que tu as volé. Donc ferme là et vie en paix là-bas. JUDAS

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 18:28, par Droit d’expression En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Quelle virulence et quelle impolitesse Monsieur ou Madame "Zumo" ! Vous me tutoyez alors que vous ne me connaissez pas. La politesse voudrait que vous me vouvoyiez du moment que vous ne me connaissez pas et même si vous ne partagez pas mon point de vue sur votre héro.
    Faut-il que des caisses soient pleines pour que l’on puisse les vider ? Vous m’interdisez de dire que votre Zida a vidé les caisses de l’État tout en accusant Blaise et son frère de l’avoir fait si bien que votre héro ne pouvait pas le faire. Avez-vous aidé Blaise et son frère à vider les caisses de l’État pour les en accuser ?
    Même si vous ne supportez pas la critique et voulez défendre votre type, veuillez le faire en étant logique.
    Vous qui semblez avoir beaucoup voyagé, devez savoir que tout montant de plus 10 000 dollars canadiens en liquidité doit être déclaré à l’agent des Services frontaliers à l’entrée du Canada. Mme Zida a-t-elle déclaré l’argent qu’elle avait ? Si vous ne le savez pas, sachez que la Gendarmerie Royale s’en est mêlé parce qu’elle n’était pas à sa première opération. Si pour vous il est tout à fait normal que l’on transporte de telles sommes d’argent en liquidité, ce n’est pas le cas pour moi. Si Zida se défend de pratique de blanchiment d’argent c’est tout simplement parce que ce que sa femme a fait est propre à ceux qui blanchissent de l’argent. Votre idole a voulu faire rentrer de l’argent au Canada sans laisser de trace. On n’agit pas ainsi avec de l’argent bien acquis et lorsqu’on est intègre. Prouvez-moi le contraire au lieu de m’insulter.
    Sachez que le jour où le Burkina décidera de faire ce qu’il se doit et demandera au Canada de mener une sérieuse enquête sur les mouvements de fonds de votre héro, les choses changeront et celui qui prétend être blanc comme neige ne se sentira plus à l’abris. Ce n’est pas parce que le Canada n’a encore rien fait contre lui qu’il est sans reproche.
    Si Zida veut retourner dans la vie politique au Burkina, il devra convaincre, prouver que les moyens financiers dont il dispose pour mener la vie qu’il mène au Canada sont de sources propres. Si vous ne le saviez pas, au Canada, ce n’est plus à l’accusation de prouver que les moyens financiers de l’accusé proviennent d’activités criminelles, mais à la défense de prouver que ses moyens proviennent de sources propres. Puisque Zida a choisi le Canada comme terre d’asile, il devra se soumettre à cet exercice.

    Répondre à ce message

    • Le 31 mars à 10:17, par Zumo En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

      DROIT D’EXPRESSION, je ne dois aucun respect à quelqu’un comme toi qui insultes les autres sans PREUVES. Je te demandais les PREUVES de tes accusations contre ZIDA, tu n’en donnes pas, parce que tu n’en as pas !!! Qu’il ait été contrôlé, mais c’est quoi la suite de ce contrôle : prison, confiscation, procès, expulsion vers le burkina ??? rien de tout cela qu’on sache. Donc pour toi les autorités canadiennes contrôlent pour contrôler, et si elles constatent que de l’argent est illégal elles ne donnent aucune suite à ce contrôle ???!!! la critique est bienvenue avec des PREUVES : si tu dis il a vidé les caisses de l’état burkinabè, voici les PREUVES, donne-les !! Et pourquoi lui seul, pourquoi pas kafando aussi pendant que tu y es ??? Si tu manques de politesse et de respect à ZIDA que tu ne connais pas, n’attends pas de moi politesse et respect , ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse !!!!

      PS : je pense que ZIDA qui n’est pas plus bête que toi, s’il veut rentrer se présenter aux élections, il sait ce qu’il a à faire avant cela, si la justice burkinabè le lui demande. Pas toi qui n’es pas procureur du faso.

      Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 22:00, par Lool En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Pour dire vrai, le protestantisme est le côté faible de Yacouba Isaac Zida. Il s’était fait entourer rien que des protestants quand il était premier ministre. Avec des faux types comme les Job Ouédraogo. Si tu n’étais pas protestant, impossible d’avoir un RDV avec le premier ministre. Peut-être que lui-même, n’était pas au courant de ces manigances de Job mais c’était la pratique. S’il n’y avait pas ce côté-là Yacouba serait vraiment bien parti pour diriger ce pays-là. Mais voilà la stupidité et les mensonges du protestantisme sont-elles qu’une fois au pouvoir, au lieu de voir que c’est le peuple qui l’aurait mis là où il est, il va dire que c’est Luther qui lui a donné le pouvoir et bonjour les tentatives de caporaliser notre peuple dans du protestantisme désuet. Ce genre de comportement peut nous conduire vers les problèmes vécus par les irlandais.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 09:01, par HONORABLE En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    1- c’est trop triste comment un homme qui veut gouverner un peuple reste à l’exterieur de son pays pour faire une telle annonce
    2- si un jour un de nos fils falsifie son bulletin en se referant a ZIDA lieutenant-colonnel a Général de division donc ZIDA a sauté de 16 ans pour avoir ce qui il veut c’est le système de vampire
    3- un officier qui desserte en temps de paix c’est pour dire dès que c’est chaud il va fuir
    4- on chantera toujours les louanges de TOM SANK mais ZIDA jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 16:05, par SAPO En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Encore cet opportuniste . Tu penses que , tes quelques mois de premier ministre transitaire et d’avoir était au côté du président du Blaise COMPAORE dans le cadre de la sécurité présidentielle te suffise pour diriger le Burkina ? Et bien , tu te trompes , demande aux rock et consorts . Tu auras de bons conseils s’ils veulent ton bien.
    Dans tous les cas , le rêve est permis . A la limite , peut être que tu auras un score un peu au dessus de celui des Sankara Stanislas et autres Ouédraogo Tintin. Mais avant j’espère tu as échangé avec madame le procureur Serémé.
    A bon entendeur.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:16, par Sacksida En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    D’abord, il faut souligner qu’il nous sera presqu’impossible de trouver un homme politique Burkinabè et qui soit un « parangon de la vertu » comme fût le Président Thomas Sankara de la révolution d’aout 1983. Concernant, Yacouba Isaac Zida, des gens de bonne foi, sans parti pris et lucides, reconnaissent au moins qu’il a joué un rôle majeur lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ; et qu’il a avec l’armée nationale évité le chaos dans notre pays. Comme, il le dit lui-même à France 24, « la Transition malgré quelques griefs a été globalement un succès ». Mais, du fait que cette transition conduite par Michel Kafando, Yacouba Isaac Zida et leur gouvernement, ont pris faits et cause pour des intérêts du peuple, alors que des chefs militaires du RSP et leurs Troupes voulaient d’une Transition à leur dévotion, et ainsi le « Coup d’Etat le plus bête du monde » est survenu faisant des dizaines de morts parmi des gens du peuple. Après toutes ces péripéties difficiles, depuis plus de trois ans, des autorités sont en place et la démocratie, la liberté et la justice bourgeoises fonctionnent « tant bien que mal », parce qu’en réalité le peuple ne se reconnait pas vraiment dans ces activités. Car des défis immenses restent à relevés : l’analphabétisme sous toutes ses formes, la pauvreté de la majorité des gens, le manque d’eau potable suffisante, la crise alimentaire, la crise de l’éducation et la crise sécuritaire, la nécessité de moderniser l’agriculture et l’élevage, le chômage croissant des jeunes, la mauvaise gouvernance, la pollution de l’environnement et l’insalubrité dans toutes les agglomérations dont Ouaga 2000 qui manque de latrines publiques, le désordre dans la circulation et du fait de l’incivisme sous toute ses formes, la persistance de l’absence de vertu dans l’administration et le patriotisme, le népotisme et le favoritisme, l’injustice sociale et l’insouciance de certaines autorités nationales et communales face aux problèmes sociaux économiques, le déficit chronique de notre balance commerciale et des paiements etc. En tout état de cause, si notre Burkina Faso veut un tant soit pouvoir résoudre ses multiples problèmes récurrents, il est temps de réorienter notre gouvernance générale afin de la mettre en adéquation avec les intérêts réels du peuple Burkinabè sans laquelle toute autre attitude ne serait que l’activité d’un certains nombres de personnes avec plus ou moins de mérité, mais qui représentent simplement des « momies » incapables de faire mouvoir la réalité sociale et économique. Un grand homme africain disait : « A travers l’histoire, c’est l’inaction de ceux qui aurait pu agir, l’indifférence de ceux qui savaient, le silence de la voix de la justice quand elle comptait le plus qui a rendu possible le triomphe des maux ». Courage et Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 18:20, par Droit d’expression En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    M./Mme Zumo ! Qu’est-ce qui vous fait trembler à ce point ? Que plus de gens comprennent que votre maître n’est pas digne de confiance ? Moi, quand je vous lis, je me demande ce que deviendra mon pays si jamais votre maître parvenait à revenir au pouvoir et soit entouré de dictateurs et apprentis dictateurs de votre espèce. N’en déplaise Zida et ses sbires qui pensent pouvoir intimider ceux qui le critiquent à travers des injures, je continuerai à l’accuser d’avoir vidé les caisses de l’État tant et aussi longtemps qu’il ne se contentera pas de dire qu’il ne fait pas de blanchiment d’argent, mais donnera les preuves de la légalité de ses moyens financiers. Je n’ai pas besoin d’être le procureur du Faso pour demander cela. Je suis membre de ce peuple que votre maître a gouverné pendant plus d’un an et à ce titre j’ai le droit de l’accuser après ce que sa femme a fait. Le temps de Blaise Compaoré est révolu, même si votre maître et vous-mêmes avez acquis le réflexe de la gâchette à la moindre critique. Vous faites bien usage de la violence et de l’intimidation verbales, mais vous perdez votre temps. Les temps ont changé !
    Je constate sans surprise que la logique et la cohérence et encore moins le respect ne font pas partie de vos qualités. Parce que le Canada n’a pas arrêté et expulsé votre maître, alors il n’y a rien à lui reprocher ? Je vous plains ! Même François Compaoré, que vous accusez d’avoir vidé les caisses de l’État en partant, ne sera pas rapatrié au Burkina pour ce dont vous l’accusez, mais pour crime de sang. Que la France ne l’expulse pas pour détournement de fonds n’est pas une preuve qu’il n’est pas coupable d’un tel crime. Vous m’interdisez de dire que votre maître a vidé les caisses de l’État burkinabe alors que dans votre argumentaire vous accusez Blaise et son frère de l’avoir fait si bien que votre maître ne pouvait pas faire autant. Avez-vous des preuves de ce que vous dites ? Respectez vous-même le principe que vous brandissez en ne faisant pas à Blaise et à son frère ce que vous ne voulez pas qu’on fasse à votre maître. Soyez cohérent !
    Je retire ma demande de respect et m’en excuse. Comment demander à quelqu’un ce qu’il n’a pas ? On ne peut offrir que ce que l’on a, alors que le respect ne fait pas partie de vos valeurs ! Relisez vos écrits et voyez comment vous écrivez les noms de Blaise, Kafando et Zida. Celui de votre maître est écrit en lettres capitales alors que ceux des autres ont droit à la minuscule. Quel nombrilisme, quel manque de respect ! Je ne suis pas le seul pour qui vous ne pouvez pas avoir de respect.
    Êtes-vous au sérieux quand vous demandez pourquoi je m’en prends à votre maître et non pas à Kafando ? Vraiment ? Le jour où l’on interceptera la femme de Kafando ou un membre de sa famille ou encore lui-même avec d’importantes sommes d’argent en liquide, je l’accuserai jusqu’à ce qu’il prouve que l’argent ne vient pas des caisses de l’État. Les preuves que vous demandez sont devant vous. Il suffit d’ouvrir les yeux pour les voir. Je n’ai pas besoin de vous les fournir. Passez une bonne journée ou soirée et prenez bien soin de votre maître. Il vous en saura gré si par malheur pour le Burkina il devenait son président. Pour finir, merci de dire que votre maître n’est pas plus mais aussi bête que moi. Wow !

    Répondre à ce message

    • Le 1er avril à 19:46, par Zumo En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

      Monsieur ou madame DROIT D’EXPRESSION (tu vois j’écris même ton pseudo avec majuscules !!) ne supporte décidément pas qu’on ne lui parle pas avec douceur pendant que lui ou elle traite les autres de voleurs sans preuves : j’ouvre les yeux et ne vois toujours pas tes PREUVES, à moins d’appeler "preuves" tes quelques gribouillis de lignes. 1/ Que madame ZIDA soit contrôlée ne nous dit ni ne nous prouve que son argent appartient à monsieur ZIDA !!! Et quand est-ce qu’on t’a dit que cest Monsieur qui est contrôlé ??? faut pas raconter n’importe quoi pour donner l’impression d’être intelligent. Non seulement tu n’as aucune preuve qu’il a vidé les caisses (mais continues de le hurler sur tous les toits du faso si tu veux, cela ne te rendra jamais ni plus convaincant ni plus intelligent), mais tu n’en as pas non plus pour dire que l’argent de madame appartient au monsieur !!! 2/ Tu n’es pas procureur du faso ; et heureusement d’ailleurs, sinon tu ferais emprisonner des innocents sans preuves. Le pire dictateur, monsieur/madame, c’est ce genre de procureur qui sévit sans preuves. Oui le temps de blaise et des compaoré est révolu, mon/ma chèr/e , et justement grâce aussi à ZIDA, c’est-à-dire le temps de la vraie violence et des intimidations, des accusations et exécutions sommaires sans preuves, le temps de la vraie gachette facile !!!! tu parles de "cohérence" mais tes propos sont remplis de contradictions. c’est parce que ce temps est révolu, et qu’il ya des juges et procureurs que, dans un état de droit, tu n’as pas à insulter et accuser un citoyen sans preuves, c’est de la diffamation gratuite. 3/ non seulement tu n’es pas intelligent, mais en plus tu es ignorant et mal informé en comparant francois compaoré à ZIDA : le premier est poursuivi par l’etat burkinabè qui demande son extradition, le second ne fait pas l’objet de poursuite ni de mandat d’arrêt !! Oui ou non ? C’est bien la raison pour laquelle ZIDA, sur une chaine internationale publique, annonce la possibilité qu’il soit candidat en 2020. françois compaoré ne pourrait JAMAIS faire la même chose !!!! Quelqu’un qui se sait coupable de vols et crimes ne serait pas prêt à briguer la présidence du faso, sauf s’il est vraiment plus bête que toi

      Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 12:50, par jan jan En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    Cher JUDAS, quant on va ouvrir le dossier des morts d’octobre 2014, ton nom seras parmi la liste des accusés qui ont tué d’innocentes victimes pour préserver le gouvernement de Blaise Kouassi.Tu oublis vite, c’est grâce à ton bienfaiteur Diendiéré que tu es devenus quelqu’un, toi l’éternel "dernier". Tu as échoué au PMK, tu as échoué à l’UO, tu traînais jusqu’à ce que ton bienfaiteur te prenne sous son aile, grâce à sa magouille, tu été retenu au RSP et c’est le début de ton ascension sociale. Et maintenant tu rêves de nous gouverner, le rêve n’est pas interdit. Tu as construit immeuble à Ouaga 2000 grâce à l’argent que Guillaume Soro t’a donné, j’espère que tu as réglé le litige qui t’oppose à ton voisin que tu dérangeais impunément par ce que tu étais du côté "des hommes forts de l’époque". En tous cas fait de doux rêves

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril à 18:34, par LE PEUPLE En réponse à : Yacouba Isaac Zida : « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 »

    VIVE ZIDA PRESIDENT. ABAS LE CDP, ABAS LA NAFA, ABAS L’ADF-RDA, ABAS LE FASO AUTEMENT, DOUBLE ABAS L’EX-RSP. ABAS BLAISE KOUASSI COMPAORE ET TOUS SES SOUTIENS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Kadré Désiré Ouédraogo à Ziniaré : « Rien de durable ne se construit dans le désordre et l’indiscipline »
Défense et sécurité : Le président du Faso installe une commission pluridisciplinaire
Sondage « Présimètre » : Ce que les Burkinabè pensent de la gouvernance nationale au premier semestre 2019
Présidentielle de 2020 au Burkina : Kadré Désiré Ouédraogo rassemble à Ziniaré
CDP : La justice annule le congrès du 16 juin
CDP : Le congrès reporté à une date ultérieure (Communiqué)
Maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement : Des parlementaires outillés
UNIR/PS : La coordination communale de Koubri installée
Congrès extraordinaire du CDP : Un ex-député du parti dépose une plainte pour exiger l’annulation du congrès
108 eme session de la Conférence internationale du travail : Le Premier ministre égrène les actions entreprises par le gouvernement
Congrès extraordinaire du CDP : Une relecture des textes du parti, en attendant la désignation du candidat à la présidentielle
Simon Compaoré à propos du front social : « Ou on veut mourir ensemble ou on veut vivre ensemble »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés