Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On est bien ingénieux à accréditer des illusions de toute espèce pour organiser lе рillаgе еt lе mаssасrе, mаis οn n’еn imаginе аuсunе рοur lе bοnhеur du grаnd nombre» Charles Fourier

WaterAid Burkina Faso demande un meilleur accès de tous à l’eau potable et la protection de nos précieuses ressources en eau

Accueil > Petites annonces > Communiqués • • vendredi 22 mars 2019 à 13h00min
WaterAid Burkina Faso demande un meilleur accès de tous à l’eau potable et la protection de nos précieuses ressources en eau

Ce 22 mars, pour la Journée mondiale de l’eau, WaterAid Burkina Faso lance un appel afin d’accroître l’accès de tous à l’eau potable et de mieux protéger les ressources en eau.

Dans un nouveau rapport intitulé Sous la surface, WaterAid met en garde contre la production non durable à des fins d’exportation qui, associée à l’appétit croissant des consommateurs pour des produits gourmands en eau, pourrait entraver l’accès des communautés les plus pauvres à l’eau potable. L’organisation appelle à une meilleure réglementation ainsi qu’à une répartition plus équitable de l’eau, pour faire en sorte que les besoins élémentaires en eau soient satisfaits en priorité.

Même si l’exportation de nourriture et de biens génère d’importants revenus, la production doit se faire de manière durable ; l’utilisation de l’eau à des fins minières, industrielles et agricoles ne devrait pas avoir la priorité sur la capacité des personnes à accéder à l’eau pour satisfaire leurs besoins essentiels.

À travers le monde, 844 millions de personnes sont privées d’un accès à l’eau potable simplement en raison de leur identité, de leurs ressources financières ou de leur lieu de résidence. Le non-respect de ce droit fondamental signifie que ces personnes n’ont pas les mêmes chances d’être en bonne santé, de recevoir une éducation et d’assurer leur sécurité financière.

Un peu moins des deux tiers de la population mondiale, soit près de 4 milliards de personnes, vivent dans des régions où les ressources en eau sont insuffisantes et où, pendant une partie de l’année, la demande excède l’offre. Ce chiffre devrait atteindre 5 milliards d’ici à 2050.

Dr Halidou KOANDA, Directeur Pays de WaterAid Burkina Faso, a déclaré :

« Au 31 décembre 2017, près de 26,6% des burkinabè soit près de 5 000 000 personnes n’avait toujours pas accès à l’eau potable. Cela représente des pertes pour l’éducation et des centaines de vies perdues chaque année. En cette Journée mondiale de l’eau, il n’est pas vain de rappeler que les dirigeants du monde ont promis de régler cette crise d’ici à 2030 par l’intermédiaire du sixième objectif de développement durable des Nations Unies.

Au Burkina Faso, avec le développement minier auquel nous assistons, la pollution des eaux et des sols aux substances chimiques dont le mercure, constitue un risque de santé publique. Le moment est venu d’agir : nous devons faire en sorte de protéger nos précieuses ressources en eau pour l’avenir et garantir l’accès de tous à ce besoin essentiel, en veillant à ne laisser personne de côté.

Tim Wainwright, Directeur général de WaterAid, a déclaré :

« En cette Journée mondiale de l’eau, nous sommes plus déterminés que jamais à démocratiser l’accès à l’eau salubre, à des toilettes décentes et à une bonne hygiène pour tous et dans le monde entier, d’ici à 2030. L’accès inéquitable à l’eau et l’augmentation rapide des pénuries, provoquée par une pression croissante sur les ressources hydriques ainsi que par les effets des changements climatiques et démographiques, enferment les personnes dans la pauvreté et limitent leur potentiel.

Les efforts menés en faveur du développement économique ne doivent pas mettre en péril l’accès à l’eau de la population actuelle et des générations futures. Il ne peut y avoir de développement économique durable sans accès universel à l’eau. »

Pour en savoir plus, veuillez contacter :

Roch W. OUEDRAOGO, Manager Communication, rochouedraogo@wateraid.org,
(226) 25 37 41 70
}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
OXFAM Burkina recrute un (e) LOGISTIC OFFICER
Rencontre au sommet des régulateurs ouest africains
Avis d’appel à projets de création d’entreprises
Offre de vente de parcelle à Bobo-Dioulasso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés